image #2050 Le Podcast - EP.49 - Michel Bussi, 2050: un monde sans frontière

#2050 Le Podcast

#2050 Le Podcast - EP.49 - Michel Bussi, 2050: un monde sans frontière

50min | 2018-1-18

image header #2050 Le Podcast - EP.49 - Michel Bussi, 2050: un monde sans frontière

Description

Cette semaine, c’est un épisode anniversaire enregistré en public qui arrive à vos oreilles! Pour l’occasion, mon invité est Michel Bussi, géographe et auteur qui a choisi le thème des frontières pour cette conversation. ---------- Merci à la Métropole Rouen Normandie (http://metropole-rouen-normandie.fr/) et à l’équipe de la COP21Locale (http://www.notrecop21.fr/) pour la mise à disposition du lieu d’enregistrement, L’Atelier. Merci à la Radio HDR (http://www.radiohdr.net/) pour la prise de son ! ---------- Les frontières, c’est un sujet qui irrigue son dernier roman « Elle était plutôt jolie » (2’38) paru aux éditions Presse de la Cité (http://www.pressesdelacite.com/livre/litterature-contemporaine/on-la-trouvait-plutot-jolie-michel-bussi). Mais quand on est géographe, le mot frontière, comment l’aborde-t-on (4’02) ? « Aujourd’hui la frontière sert moins à séparer qu’à faire le tri » Et en 2050 alors ? Un monde sans frontière, ça pourrait être quoi (8’43) ? Pour Michel, ce monde qui se barricade, c’est un phénomène nouveau, à l’échelle de l’Humanité. Et avec les soubresauts du monde, et aussi avec les enjeux liés au changement climatique, les frontières sont des coutures qui vont craquer. « Les gens sont moins attachés au modèle d’Etat Nation classique qu’il y a un siècle » Les frontières aujourd’hui sont rattachées à la problématique du terrorisme. En 2050, la donne pourrait changer et Michel explique en quoi. Frontière, souveraineté et démocratie : trois ingrédients pour une recomposition du monde en 2050 (24’20). « En 2050, une partie de l’action étatique sera remplacée par des actions citoyennes » Comment dépasser son propre intérêt : une question pour produire une nouvelle vision du monde au futur. Etre « chez soi », être étranger ailleurs : là aussi il faudra repenser notre rapport au territoire et à l’Autre (32’34). « En 2050, les frontières terrestres n’ont plus de sens dans un monde métropolisé » Question du public : 2050, un monde de frontières communautaires (37’33) ? Et en 2050, une gouvernance mondiale pour un monde sans frontière ? Michel rappelle qu’aujourd’hui bien souvent les grandes puissances, y compris la France, s’opposent aux concerts des nations… Une gouvernance mondiale lui semble donc difficile à imaginer… Enfin, je demande à Michel de formuler un vœu… (44’05) Le site Internet de Michel Bussi (www.michel-bussi.fr) Episode enregistré le 18 janvier 2018 ---------- Abonnez-vous à la newsletter du podcast (https://mailchi.mp/db6e4174a90e/2050lepodcast-inscription-newsletter) ! Abonnez-vous pour ne manquer aucun épisode : Sur ITunes (https://t.co/3ipXDA4uAI) où je vous invite à laisser des étoiles et des avis, ça compte énormément ! Vous pouvez également retrouver #2050LePodcast sur Deezer (http://www.deezer.com/show/53094) et Soundcloud (http://dts.podtrac.com/redirect.mp3/soundcloud.com/latelierarmstrong/sets/2050-le-podcast). Suivez aussi la Page Facebook du podcast (https://www.facebook.com/Hashtag2050LePodcast/). Réagissez sur les réseaux sociaux avec la mention #2050LePodcast. Tous les épisodes sont également ici sous la forme d’un abécédaire bigrement pratique : http://rebeccarmstrong.net/2050lepodcast/.

To listen also