undefined cover
undefined cover
undefined cover
undefined cover
undefined cover
undefined cover
:29 Alexandre Tisserant - Kinéis : La tête dans le New Space cover
:29 Alexandre Tisserant - Kinéis : La tête dans le New Space cover
40 nuances de Next

:29 Alexandre Tisserant - Kinéis : La tête dans le New Space

:29 Alexandre Tisserant - Kinéis : La tête dans le New Space

1h23 |29/06/2021
Listen
undefined cover
undefined cover
undefined cover
undefined cover
undefined cover
undefined cover
:29 Alexandre Tisserant - Kinéis : La tête dans le New Space cover
:29 Alexandre Tisserant - Kinéis : La tête dans le New Space cover
40 nuances de Next

:29 Alexandre Tisserant - Kinéis : La tête dans le New Space

:29 Alexandre Tisserant - Kinéis : La tête dans le New Space

1h23 |29/06/2021
Listen

Description

On a la tête dans les étoiles aujourd'hui pour cette spéciale 40 nuances de Next, à Vivatech.


"Je lance des satellites qui permettent de voir la trajectoire des animaux sauvages", voici comment Alexandre Tisserant, CEO de Kinéis, explique simplement son métier à ses enfants.


Kinéis, c'est une startup du New Space que l'on peut qualifier d'ovni du Next40. Kinéis a la conviction que donner accès facilement et partout à des données satellitaires utiles va simplifier et multiplier les usages des professionnels et des particuliers.


En 2020, Kinéis a levé 100 milions d'euros en une fois pour mettre en orbite une constellation de 25 nanosatellites auprès d'acteurs privés et publics tels que CLS, le CNES, Bpifrance, l’Ifremer, ou encore Thales.


Après avoir travaillé à Bercy au côté d'Axelle Lemaire, Alexandre Tisserant a décidé de partir à Toulouse et de rejoindre cette aventure spatiale. Il nous raconte comment on passe du monde des ministères au monde entrepreneurial.


Comment cultive-t-il sa curiosité ? Dès le plus jeune âge, il fallait toujours qu'il comprenne pourquoi et comment tout fonctionnait. Aujourd'hui, rien a changé. Alexandre nous confie utiliser la musique, et notamment le Jazz pour se ressourcer et étoffer sa créativité.


Pour sa carte blanche, il lance une réflexion sur "l'héritage universel". Dans son monde idéal, toutes les personnes ont accès au même héritage.


Merci à Alexandre Tisserant qui a répondu sans détour aux questions pro et perso de Rémi Ferrier,  Gregory Gelly, Emmanuelle Perez-Tisserant, Anne Taffin, journaliste Maddyness, Philippe Mabille, directeur de rédaction La Tribune, ainsi qu’à celles de Laurent Garret et de Valérie Spies de Neuflize OBC, nos co-hosts exceptionnels du jour.


Nous finissons ce podcast par son choix Sista avec Alice Barbe, CEO de Singa, qui utilise le numérique comme outil d'inclusion. Vous la retrouverez très prochainement au micro de Solène Etienne. 


Retrouvez les champions du Next 40 sur https://podcast.ausha.co/40-nuances-de-next 

Chapters

  • Pitch

    07:44

  • Rubrique confinée

    36:39

  • Le monde de demain

    43:26

  • On parle de vous

    51:23

  • S'inspirer

    57:13

  • Carte Blanche

    01:15:00

Description

On a la tête dans les étoiles aujourd'hui pour cette spéciale 40 nuances de Next, à Vivatech.


"Je lance des satellites qui permettent de voir la trajectoire des animaux sauvages", voici comment Alexandre Tisserant, CEO de Kinéis, explique simplement son métier à ses enfants.


Kinéis, c'est une startup du New Space que l'on peut qualifier d'ovni du Next40. Kinéis a la conviction que donner accès facilement et partout à des données satellitaires utiles va simplifier et multiplier les usages des professionnels et des particuliers.


En 2020, Kinéis a levé 100 milions d'euros en une fois pour mettre en orbite une constellation de 25 nanosatellites auprès d'acteurs privés et publics tels que CLS, le CNES, Bpifrance, l’Ifremer, ou encore Thales.


Après avoir travaillé à Bercy au côté d'Axelle Lemaire, Alexandre Tisserant a décidé de partir à Toulouse et de rejoindre cette aventure spatiale. Il nous raconte comment on passe du monde des ministères au monde entrepreneurial.


Comment cultive-t-il sa curiosité ? Dès le plus jeune âge, il fallait toujours qu'il comprenne pourquoi et comment tout fonctionnait. Aujourd'hui, rien a changé. Alexandre nous confie utiliser la musique, et notamment le Jazz pour se ressourcer et étoffer sa créativité.


Pour sa carte blanche, il lance une réflexion sur "l'héritage universel". Dans son monde idéal, toutes les personnes ont accès au même héritage.


Merci à Alexandre Tisserant qui a répondu sans détour aux questions pro et perso de Rémi Ferrier,  Gregory Gelly, Emmanuelle Perez-Tisserant, Anne Taffin, journaliste Maddyness, Philippe Mabille, directeur de rédaction La Tribune, ainsi qu’à celles de Laurent Garret et de Valérie Spies de Neuflize OBC, nos co-hosts exceptionnels du jour.


Nous finissons ce podcast par son choix Sista avec Alice Barbe, CEO de Singa, qui utilise le numérique comme outil d'inclusion. Vous la retrouverez très prochainement au micro de Solène Etienne. 


Retrouvez les champions du Next 40 sur https://podcast.ausha.co/40-nuances-de-next 

Chapters

  • Pitch

    07:44

  • Rubrique confinée

    36:39

  • Le monde de demain

    43:26

  • On parle de vous

    51:23

  • S'inspirer

    57:13

  • Carte Blanche

    01:15:00

Share

Embed

You may also like

Description

On a la tête dans les étoiles aujourd'hui pour cette spéciale 40 nuances de Next, à Vivatech.


"Je lance des satellites qui permettent de voir la trajectoire des animaux sauvages", voici comment Alexandre Tisserant, CEO de Kinéis, explique simplement son métier à ses enfants.


Kinéis, c'est une startup du New Space que l'on peut qualifier d'ovni du Next40. Kinéis a la conviction que donner accès facilement et partout à des données satellitaires utiles va simplifier et multiplier les usages des professionnels et des particuliers.


En 2020, Kinéis a levé 100 milions d'euros en une fois pour mettre en orbite une constellation de 25 nanosatellites auprès d'acteurs privés et publics tels que CLS, le CNES, Bpifrance, l’Ifremer, ou encore Thales.


Après avoir travaillé à Bercy au côté d'Axelle Lemaire, Alexandre Tisserant a décidé de partir à Toulouse et de rejoindre cette aventure spatiale. Il nous raconte comment on passe du monde des ministères au monde entrepreneurial.


Comment cultive-t-il sa curiosité ? Dès le plus jeune âge, il fallait toujours qu'il comprenne pourquoi et comment tout fonctionnait. Aujourd'hui, rien a changé. Alexandre nous confie utiliser la musique, et notamment le Jazz pour se ressourcer et étoffer sa créativité.


Pour sa carte blanche, il lance une réflexion sur "l'héritage universel". Dans son monde idéal, toutes les personnes ont accès au même héritage.


Merci à Alexandre Tisserant qui a répondu sans détour aux questions pro et perso de Rémi Ferrier,  Gregory Gelly, Emmanuelle Perez-Tisserant, Anne Taffin, journaliste Maddyness, Philippe Mabille, directeur de rédaction La Tribune, ainsi qu’à celles de Laurent Garret et de Valérie Spies de Neuflize OBC, nos co-hosts exceptionnels du jour.


Nous finissons ce podcast par son choix Sista avec Alice Barbe, CEO de Singa, qui utilise le numérique comme outil d'inclusion. Vous la retrouverez très prochainement au micro de Solène Etienne. 


Retrouvez les champions du Next 40 sur https://podcast.ausha.co/40-nuances-de-next 

Chapters

  • Pitch

    07:44

  • Rubrique confinée

    36:39

  • Le monde de demain

    43:26

  • On parle de vous

    51:23

  • S'inspirer

    57:13

  • Carte Blanche

    01:15:00

Description

On a la tête dans les étoiles aujourd'hui pour cette spéciale 40 nuances de Next, à Vivatech.


"Je lance des satellites qui permettent de voir la trajectoire des animaux sauvages", voici comment Alexandre Tisserant, CEO de Kinéis, explique simplement son métier à ses enfants.


Kinéis, c'est une startup du New Space que l'on peut qualifier d'ovni du Next40. Kinéis a la conviction que donner accès facilement et partout à des données satellitaires utiles va simplifier et multiplier les usages des professionnels et des particuliers.


En 2020, Kinéis a levé 100 milions d'euros en une fois pour mettre en orbite une constellation de 25 nanosatellites auprès d'acteurs privés et publics tels que CLS, le CNES, Bpifrance, l’Ifremer, ou encore Thales.


Après avoir travaillé à Bercy au côté d'Axelle Lemaire, Alexandre Tisserant a décidé de partir à Toulouse et de rejoindre cette aventure spatiale. Il nous raconte comment on passe du monde des ministères au monde entrepreneurial.


Comment cultive-t-il sa curiosité ? Dès le plus jeune âge, il fallait toujours qu'il comprenne pourquoi et comment tout fonctionnait. Aujourd'hui, rien a changé. Alexandre nous confie utiliser la musique, et notamment le Jazz pour se ressourcer et étoffer sa créativité.


Pour sa carte blanche, il lance une réflexion sur "l'héritage universel". Dans son monde idéal, toutes les personnes ont accès au même héritage.


Merci à Alexandre Tisserant qui a répondu sans détour aux questions pro et perso de Rémi Ferrier,  Gregory Gelly, Emmanuelle Perez-Tisserant, Anne Taffin, journaliste Maddyness, Philippe Mabille, directeur de rédaction La Tribune, ainsi qu’à celles de Laurent Garret et de Valérie Spies de Neuflize OBC, nos co-hosts exceptionnels du jour.


Nous finissons ce podcast par son choix Sista avec Alice Barbe, CEO de Singa, qui utilise le numérique comme outil d'inclusion. Vous la retrouverez très prochainement au micro de Solène Etienne. 


Retrouvez les champions du Next 40 sur https://podcast.ausha.co/40-nuances-de-next 

Chapters

  • Pitch

    07:44

  • Rubrique confinée

    36:39

  • Le monde de demain

    43:26

  • On parle de vous

    51:23

  • S'inspirer

    57:13

  • Carte Blanche

    01:15:00

Share

Embed

You may also like

undefined cover
undefined cover