À Voix forte - Dernier discours de Malcolm X - partie 2- Yannick Debain. cover
À Voix forte - Dernier discours de Malcolm X - partie 2- Yannick Debain. cover
A Voix Haute

À Voix forte - Dernier discours de Malcolm X - partie 2- Yannick Debain.

À Voix forte - Dernier discours de Malcolm X - partie 2- Yannick Debain.

17min |14/09/2020|

882

Listen
À Voix forte - Dernier discours de Malcolm X - partie 2- Yannick Debain. cover
À Voix forte - Dernier discours de Malcolm X - partie 2- Yannick Debain. cover
A Voix Haute

À Voix forte - Dernier discours de Malcolm X - partie 2- Yannick Debain.

À Voix forte - Dernier discours de Malcolm X - partie 2- Yannick Debain.

17min |14/09/2020|

882

Listen

Description

Malcolm Little connu sous le nom de Malcolm X, également connu sous le nom d'El-Hajj Malek El-Shabazz (en arabe : الحاج مالك الشباز), né le 19 mai 1925 à Omaha (Nebraska) et mort assassiné le 21 février 1965 à Harlem (État de New York), est un militant politique et défenseur des droits de l'homme américain.

Après avoir été une voix majeure du nationalisme afro-américain et de Nation of Islam, il quitte ce dernier en 1964, pour rejoindre l'Islam sunnite et embrasser des vues plus universalistes, et devenir une figure de proue du mouvement des droits civiques. Dans les derniers mois de sa vie, il appelle à une unité des divers mouvements des droits civiques et se rapproche d'autres leaders afro-américains comme Martin Luther King, John  Lewis président du Student Nonviolent Coordinating Committee (SNCC), Fannie Lou  Hamer icone charismatique du Mississippi Freedom Democratic Party. En janvier 1965 lors d'une réunion du Congress of Racial Equality il appelle à un soutien à tout mouvement œuvrant pour les droits civiques.

Malcolm X fait partie des quatre grandes icônes des mouvements afro-américains pour abolir les discriminations raciales aux États-Unis avec Rosa Parks, Daisy Bates et Martin Luther King pour la période qui va de 1954 à 1965. Au contraire des trois autres il suscite la polémique, certains l'aiment, l'adulent en font un héros exemplaire de la cause des Afro-Américains et d'autres le haïssent en font un traître qui a mérité son assassinat du 21 février 1965.

Description

Malcolm Little connu sous le nom de Malcolm X, également connu sous le nom d'El-Hajj Malek El-Shabazz (en arabe : الحاج مالك الشباز), né le 19 mai 1925 à Omaha (Nebraska) et mort assassiné le 21 février 1965 à Harlem (État de New York), est un militant politique et défenseur des droits de l'homme américain.

Après avoir été une voix majeure du nationalisme afro-américain et de Nation of Islam, il quitte ce dernier en 1964, pour rejoindre l'Islam sunnite et embrasser des vues plus universalistes, et devenir une figure de proue du mouvement des droits civiques. Dans les derniers mois de sa vie, il appelle à une unité des divers mouvements des droits civiques et se rapproche d'autres leaders afro-américains comme Martin Luther King, John  Lewis président du Student Nonviolent Coordinating Committee (SNCC), Fannie Lou  Hamer icone charismatique du Mississippi Freedom Democratic Party. En janvier 1965 lors d'une réunion du Congress of Racial Equality il appelle à un soutien à tout mouvement œuvrant pour les droits civiques.

Malcolm X fait partie des quatre grandes icônes des mouvements afro-américains pour abolir les discriminations raciales aux États-Unis avec Rosa Parks, Daisy Bates et Martin Luther King pour la période qui va de 1954 à 1965. Au contraire des trois autres il suscite la polémique, certains l'aiment, l'adulent en font un héros exemplaire de la cause des Afro-Américains et d'autres le haïssent en font un traître qui a mérité son assassinat du 21 février 1965.

Share

Embed

To listen also

Description

Malcolm Little connu sous le nom de Malcolm X, également connu sous le nom d'El-Hajj Malek El-Shabazz (en arabe : الحاج مالك الشباز), né le 19 mai 1925 à Omaha (Nebraska) et mort assassiné le 21 février 1965 à Harlem (État de New York), est un militant politique et défenseur des droits de l'homme américain.

Après avoir été une voix majeure du nationalisme afro-américain et de Nation of Islam, il quitte ce dernier en 1964, pour rejoindre l'Islam sunnite et embrasser des vues plus universalistes, et devenir une figure de proue du mouvement des droits civiques. Dans les derniers mois de sa vie, il appelle à une unité des divers mouvements des droits civiques et se rapproche d'autres leaders afro-américains comme Martin Luther King, John  Lewis président du Student Nonviolent Coordinating Committee (SNCC), Fannie Lou  Hamer icone charismatique du Mississippi Freedom Democratic Party. En janvier 1965 lors d'une réunion du Congress of Racial Equality il appelle à un soutien à tout mouvement œuvrant pour les droits civiques.

Malcolm X fait partie des quatre grandes icônes des mouvements afro-américains pour abolir les discriminations raciales aux États-Unis avec Rosa Parks, Daisy Bates et Martin Luther King pour la période qui va de 1954 à 1965. Au contraire des trois autres il suscite la polémique, certains l'aiment, l'adulent en font un héros exemplaire de la cause des Afro-Américains et d'autres le haïssent en font un traître qui a mérité son assassinat du 21 février 1965.

Description

Malcolm Little connu sous le nom de Malcolm X, également connu sous le nom d'El-Hajj Malek El-Shabazz (en arabe : الحاج مالك الشباز), né le 19 mai 1925 à Omaha (Nebraska) et mort assassiné le 21 février 1965 à Harlem (État de New York), est un militant politique et défenseur des droits de l'homme américain.

Après avoir été une voix majeure du nationalisme afro-américain et de Nation of Islam, il quitte ce dernier en 1964, pour rejoindre l'Islam sunnite et embrasser des vues plus universalistes, et devenir une figure de proue du mouvement des droits civiques. Dans les derniers mois de sa vie, il appelle à une unité des divers mouvements des droits civiques et se rapproche d'autres leaders afro-américains comme Martin Luther King, John  Lewis président du Student Nonviolent Coordinating Committee (SNCC), Fannie Lou  Hamer icone charismatique du Mississippi Freedom Democratic Party. En janvier 1965 lors d'une réunion du Congress of Racial Equality il appelle à un soutien à tout mouvement œuvrant pour les droits civiques.

Malcolm X fait partie des quatre grandes icônes des mouvements afro-américains pour abolir les discriminations raciales aux États-Unis avec Rosa Parks, Daisy Bates et Martin Luther King pour la période qui va de 1954 à 1965. Au contraire des trois autres il suscite la polémique, certains l'aiment, l'adulent en font un héros exemplaire de la cause des Afro-Américains et d'autres le haïssent en font un traître qui a mérité son assassinat du 21 février 1965.

Share

Embed

To listen also