A Voix Haute

Paul Éluard - Liberté. Conteur : Yannick Debain

Paul Éluard - Liberté. Conteur : Yannick Debain

02min |02/08/2020|

1140

Listen
A Voix Haute

Paul Éluard - Liberté. Conteur : Yannick Debain

Paul Éluard - Liberté. Conteur : Yannick Debain

02min |02/08/2020|

1140

Listen

Description

Paul Eluard

Né 14 décembre 1895 à Saint Denis

Décès 18 novembre 1852 à charenton (à 56 ans)

Liberté est un poème que l'auteur françaisa écrit en 1942 pendant la 2ndmondialecomme une ode à la liberté face à l'occupation allemande. Il s'agit d'une longue énumération de tous les lieux, réels ou imaginaires, sur lesquels le narrateur écrit le mot « liberté ».

Le titre initial du poème était Une seule pensée

« Je pensais révéler pour conclure le nom de la femme que j’aimais, à qui ce poème était destiné. Mais je me suis vite aperçu que le seul mot que j’avais en tête était le mot Liberté. Ainsi, la femme que j’aimais incarnait un désir plus grand qu’elle. Je la confondais avec mon aspiration la plus sublime, et ce mot Liberté n’était lui-même dans tout mon poème que pour éterniser une très simple volonté, très quotidienne, très appliquée, celle de se libérer de l’Occupant », a confié Éluard.

Le poème est publié le 3 avril 1942, sans visa de censur dans le recueil clandestin Poésie et vérité 19424. Il est repris en juin 1942 par la revue Fontaine sous le titre Une seule pensée pour lui permettre une diffusion dans la zone sud. Il est à nouveau repris à Londres par la revue officielle gaulliste La France libre et parachuté la même année à des milliers d'exemplaires par des avions britanniques de la Royal Air Force au-dessus du sol français

Description

Paul Eluard

Né 14 décembre 1895 à Saint Denis

Décès 18 novembre 1852 à charenton (à 56 ans)

Liberté est un poème que l'auteur françaisa écrit en 1942 pendant la 2ndmondialecomme une ode à la liberté face à l'occupation allemande. Il s'agit d'une longue énumération de tous les lieux, réels ou imaginaires, sur lesquels le narrateur écrit le mot « liberté ».

Le titre initial du poème était Une seule pensée

« Je pensais révéler pour conclure le nom de la femme que j’aimais, à qui ce poème était destiné. Mais je me suis vite aperçu que le seul mot que j’avais en tête était le mot Liberté. Ainsi, la femme que j’aimais incarnait un désir plus grand qu’elle. Je la confondais avec mon aspiration la plus sublime, et ce mot Liberté n’était lui-même dans tout mon poème que pour éterniser une très simple volonté, très quotidienne, très appliquée, celle de se libérer de l’Occupant », a confié Éluard.

Le poème est publié le 3 avril 1942, sans visa de censur dans le recueil clandestin Poésie et vérité 19424. Il est repris en juin 1942 par la revue Fontaine sous le titre Une seule pensée pour lui permettre une diffusion dans la zone sud. Il est à nouveau repris à Londres par la revue officielle gaulliste La France libre et parachuté la même année à des milliers d'exemplaires par des avions britanniques de la Royal Air Force au-dessus du sol français

Share

Embed

To listen also

Description

Paul Eluard

Né 14 décembre 1895 à Saint Denis

Décès 18 novembre 1852 à charenton (à 56 ans)

Liberté est un poème que l'auteur françaisa écrit en 1942 pendant la 2ndmondialecomme une ode à la liberté face à l'occupation allemande. Il s'agit d'une longue énumération de tous les lieux, réels ou imaginaires, sur lesquels le narrateur écrit le mot « liberté ».

Le titre initial du poème était Une seule pensée

« Je pensais révéler pour conclure le nom de la femme que j’aimais, à qui ce poème était destiné. Mais je me suis vite aperçu que le seul mot que j’avais en tête était le mot Liberté. Ainsi, la femme que j’aimais incarnait un désir plus grand qu’elle. Je la confondais avec mon aspiration la plus sublime, et ce mot Liberté n’était lui-même dans tout mon poème que pour éterniser une très simple volonté, très quotidienne, très appliquée, celle de se libérer de l’Occupant », a confié Éluard.

Le poème est publié le 3 avril 1942, sans visa de censur dans le recueil clandestin Poésie et vérité 19424. Il est repris en juin 1942 par la revue Fontaine sous le titre Une seule pensée pour lui permettre une diffusion dans la zone sud. Il est à nouveau repris à Londres par la revue officielle gaulliste La France libre et parachuté la même année à des milliers d'exemplaires par des avions britanniques de la Royal Air Force au-dessus du sol français

Description

Paul Eluard

Né 14 décembre 1895 à Saint Denis

Décès 18 novembre 1852 à charenton (à 56 ans)

Liberté est un poème que l'auteur françaisa écrit en 1942 pendant la 2ndmondialecomme une ode à la liberté face à l'occupation allemande. Il s'agit d'une longue énumération de tous les lieux, réels ou imaginaires, sur lesquels le narrateur écrit le mot « liberté ».

Le titre initial du poème était Une seule pensée

« Je pensais révéler pour conclure le nom de la femme que j’aimais, à qui ce poème était destiné. Mais je me suis vite aperçu que le seul mot que j’avais en tête était le mot Liberté. Ainsi, la femme que j’aimais incarnait un désir plus grand qu’elle. Je la confondais avec mon aspiration la plus sublime, et ce mot Liberté n’était lui-même dans tout mon poème que pour éterniser une très simple volonté, très quotidienne, très appliquée, celle de se libérer de l’Occupant », a confié Éluard.

Le poème est publié le 3 avril 1942, sans visa de censur dans le recueil clandestin Poésie et vérité 19424. Il est repris en juin 1942 par la revue Fontaine sous le titre Une seule pensée pour lui permettre une diffusion dans la zone sud. Il est à nouveau repris à Londres par la revue officielle gaulliste La France libre et parachuté la même année à des milliers d'exemplaires par des avions britanniques de la Royal Air Force au-dessus du sol français

Share

Embed

To listen also