A Vous Demain

#11 l Martine Laroche-Joubert : profession reporter de guerre

#11 l Martine Laroche-Joubert : profession reporter de guerre

50min |29/06/2020
Listen
A Vous Demain

#11 l Martine Laroche-Joubert : profession reporter de guerre

#11 l Martine Laroche-Joubert : profession reporter de guerre

50min |29/06/2020
Listen

Description

L’INVITÉ

Martine Laroche-Joubert est reporter de guerre. Plus qu’une profession, c’est pour elle un engagement. Si vous écoutez l’épisode, vous trouverez peut-être sa voix familière. Martine est l’une des plus grandes reporters de guerre de notre époque : elle a couvert les conflits pour France 2 pendant près de 35 ans. Une carrière exceptionnelle qui l’a menée aux 4 coins du monde, là où la guerre fait rage : le siège de Sarajevo, les guerres du Golfe, les printemps Arabes, la guerre de Syrie... Martine a toujours eu ce besoin de témoigner, de raconter au plus grand nombre ce qui se passe dans ces zones de guerre que parfois le monde néglige… et « comment les gens s’adaptent à la guerre », pour la citer. Aujourd’hui, elle veut aller plus loin et défendre cette profession en danger. Elle nous parle de cet instinct qui permet d’évoluer en terrain de guerre, du recul critique dont il faut faire preuve pour aller chercher la vérité, de ce que l’on apprend sur les capacités humaines dans des situations extrêmes… Martine se raconte à cœur ouvert – en toute simplicité – dans cet épisode où l’on entre les coulisses de ce métier si hors du commun.

LA PERSONNE QUI L’INSPIRE

Odile de Vasselot, Résistante française pendant la deuxième guerre mondiale. Elle fait partie du réseau Comète et convoie des pilotes anglais rescapés des batailles europénnes. Son récit : Tombés du ciel, Histoire d’une ligne d’évasion.

ON A PARLÉ DE : 

Une femme au front : Mémoires d’une reporter de guerre, le livre de Martine Laroche-Joubert publié aux éditions du Cherche-Midi ;

Veillée d’armes : histoire du journalisme en temps de guerre, reportage de Marcel Ophuls sur Sarajevo ;

Christiane Amanpour qui apostrophe Clinton sur le siège de Sarajevo ;

La Presse est un combat de rue, Eric Fottorino : un témoignage abrupt sur les défis de la presse.

POUR NOUS SOUTENIR

Si vous aimez ce podcast, vous pouvez…

• vous abonner à notre chaîne sur l’application de podcasts que vous préférez (on est sur Spotify, Deezer, Podcast Addict, Castbox, Google Podcasts) 

• nous mettre 5 étoiles et un commentaire sur l’application Podcasts d’Apple

• en parler autour de vous ! (vive le bouche-à-oreille)

Description

L’INVITÉ

Martine Laroche-Joubert est reporter de guerre. Plus qu’une profession, c’est pour elle un engagement. Si vous écoutez l’épisode, vous trouverez peut-être sa voix familière. Martine est l’une des plus grandes reporters de guerre de notre époque : elle a couvert les conflits pour France 2 pendant près de 35 ans. Une carrière exceptionnelle qui l’a menée aux 4 coins du monde, là où la guerre fait rage : le siège de Sarajevo, les guerres du Golfe, les printemps Arabes, la guerre de Syrie... Martine a toujours eu ce besoin de témoigner, de raconter au plus grand nombre ce qui se passe dans ces zones de guerre que parfois le monde néglige… et « comment les gens s’adaptent à la guerre », pour la citer. Aujourd’hui, elle veut aller plus loin et défendre cette profession en danger. Elle nous parle de cet instinct qui permet d’évoluer en terrain de guerre, du recul critique dont il faut faire preuve pour aller chercher la vérité, de ce que l’on apprend sur les capacités humaines dans des situations extrêmes… Martine se raconte à cœur ouvert – en toute simplicité – dans cet épisode où l’on entre les coulisses de ce métier si hors du commun.

LA PERSONNE QUI L’INSPIRE

Odile de Vasselot, Résistante française pendant la deuxième guerre mondiale. Elle fait partie du réseau Comète et convoie des pilotes anglais rescapés des batailles europénnes. Son récit : Tombés du ciel, Histoire d’une ligne d’évasion.

ON A PARLÉ DE : 

Une femme au front : Mémoires d’une reporter de guerre, le livre de Martine Laroche-Joubert publié aux éditions du Cherche-Midi ;

Veillée d’armes : histoire du journalisme en temps de guerre, reportage de Marcel Ophuls sur Sarajevo ;

Christiane Amanpour qui apostrophe Clinton sur le siège de Sarajevo ;

La Presse est un combat de rue, Eric Fottorino : un témoignage abrupt sur les défis de la presse.

POUR NOUS SOUTENIR

Si vous aimez ce podcast, vous pouvez…

• vous abonner à notre chaîne sur l’application de podcasts que vous préférez (on est sur Spotify, Deezer, Podcast Addict, Castbox, Google Podcasts) 

• nous mettre 5 étoiles et un commentaire sur l’application Podcasts d’Apple

• en parler autour de vous ! (vive le bouche-à-oreille)

Share

Embed

To listen also

Description

L’INVITÉ

Martine Laroche-Joubert est reporter de guerre. Plus qu’une profession, c’est pour elle un engagement. Si vous écoutez l’épisode, vous trouverez peut-être sa voix familière. Martine est l’une des plus grandes reporters de guerre de notre époque : elle a couvert les conflits pour France 2 pendant près de 35 ans. Une carrière exceptionnelle qui l’a menée aux 4 coins du monde, là où la guerre fait rage : le siège de Sarajevo, les guerres du Golfe, les printemps Arabes, la guerre de Syrie... Martine a toujours eu ce besoin de témoigner, de raconter au plus grand nombre ce qui se passe dans ces zones de guerre que parfois le monde néglige… et « comment les gens s’adaptent à la guerre », pour la citer. Aujourd’hui, elle veut aller plus loin et défendre cette profession en danger. Elle nous parle de cet instinct qui permet d’évoluer en terrain de guerre, du recul critique dont il faut faire preuve pour aller chercher la vérité, de ce que l’on apprend sur les capacités humaines dans des situations extrêmes… Martine se raconte à cœur ouvert – en toute simplicité – dans cet épisode où l’on entre les coulisses de ce métier si hors du commun.

LA PERSONNE QUI L’INSPIRE

Odile de Vasselot, Résistante française pendant la deuxième guerre mondiale. Elle fait partie du réseau Comète et convoie des pilotes anglais rescapés des batailles europénnes. Son récit : Tombés du ciel, Histoire d’une ligne d’évasion.

ON A PARLÉ DE : 

Une femme au front : Mémoires d’une reporter de guerre, le livre de Martine Laroche-Joubert publié aux éditions du Cherche-Midi ;

Veillée d’armes : histoire du journalisme en temps de guerre, reportage de Marcel Ophuls sur Sarajevo ;

Christiane Amanpour qui apostrophe Clinton sur le siège de Sarajevo ;

La Presse est un combat de rue, Eric Fottorino : un témoignage abrupt sur les défis de la presse.

POUR NOUS SOUTENIR

Si vous aimez ce podcast, vous pouvez…

• vous abonner à notre chaîne sur l’application de podcasts que vous préférez (on est sur Spotify, Deezer, Podcast Addict, Castbox, Google Podcasts) 

• nous mettre 5 étoiles et un commentaire sur l’application Podcasts d’Apple

• en parler autour de vous ! (vive le bouche-à-oreille)

Description

L’INVITÉ

Martine Laroche-Joubert est reporter de guerre. Plus qu’une profession, c’est pour elle un engagement. Si vous écoutez l’épisode, vous trouverez peut-être sa voix familière. Martine est l’une des plus grandes reporters de guerre de notre époque : elle a couvert les conflits pour France 2 pendant près de 35 ans. Une carrière exceptionnelle qui l’a menée aux 4 coins du monde, là où la guerre fait rage : le siège de Sarajevo, les guerres du Golfe, les printemps Arabes, la guerre de Syrie... Martine a toujours eu ce besoin de témoigner, de raconter au plus grand nombre ce qui se passe dans ces zones de guerre que parfois le monde néglige… et « comment les gens s’adaptent à la guerre », pour la citer. Aujourd’hui, elle veut aller plus loin et défendre cette profession en danger. Elle nous parle de cet instinct qui permet d’évoluer en terrain de guerre, du recul critique dont il faut faire preuve pour aller chercher la vérité, de ce que l’on apprend sur les capacités humaines dans des situations extrêmes… Martine se raconte à cœur ouvert – en toute simplicité – dans cet épisode où l’on entre les coulisses de ce métier si hors du commun.

LA PERSONNE QUI L’INSPIRE

Odile de Vasselot, Résistante française pendant la deuxième guerre mondiale. Elle fait partie du réseau Comète et convoie des pilotes anglais rescapés des batailles europénnes. Son récit : Tombés du ciel, Histoire d’une ligne d’évasion.

ON A PARLÉ DE : 

Une femme au front : Mémoires d’une reporter de guerre, le livre de Martine Laroche-Joubert publié aux éditions du Cherche-Midi ;

Veillée d’armes : histoire du journalisme en temps de guerre, reportage de Marcel Ophuls sur Sarajevo ;

Christiane Amanpour qui apostrophe Clinton sur le siège de Sarajevo ;

La Presse est un combat de rue, Eric Fottorino : un témoignage abrupt sur les défis de la presse.

POUR NOUS SOUTENIR

Si vous aimez ce podcast, vous pouvez…

• vous abonner à notre chaîne sur l’application de podcasts que vous préférez (on est sur Spotify, Deezer, Podcast Addict, Castbox, Google Podcasts) 

• nous mettre 5 étoiles et un commentaire sur l’application Podcasts d’Apple

• en parler autour de vous ! (vive le bouche-à-oreille)

Share

Embed

To listen also