Amiante: des victimes espèrent que la justice sera enfin rendue cover
Amiante: des victimes espèrent que la justice sera enfin rendue cover
Sur le fil

Amiante: des victimes espèrent que la justice sera enfin rendue

Amiante: des victimes espèrent que la justice sera enfin rendue

05min |30/06/2022
Play
Amiante: des victimes espèrent que la justice sera enfin rendue cover
Amiante: des victimes espèrent que la justice sera enfin rendue cover
Sur le fil

Amiante: des victimes espèrent que la justice sera enfin rendue

Amiante: des victimes espèrent que la justice sera enfin rendue

05min |30/06/2022
Play

Description

Nouveau chapitre pour le scandale sanitaire de l’amiante. Suspecté d’être nocif depuis plus d’un siècle, classé cancérigène par l’OMS en 1977, le minéral n’a été interdit en France qu’en 1996. 


Un quart de siècle plus tard, la perspective d'un procès pénal se précise pour des milliers de victimes qui espèrent faire reconnaître, enfin, la responsabilité personnelle de ceux qui les ont laissés "s'empoisonner" par ce produit hautement toxique.


Quelque 2.500 plaignants se sont regroupés pour lancer une nouvelle procédure. Ces victimes souhaitent citer devant la justice 14 personnes qui auraient des liens avec le Comité permanent amiante, un collectif très actif pour freiner les mesures de protection entre 1982 et 1995. En 2005, le Sénat n’a d’ailleurs pas hésité à le qualifier de “lobby pro-amiante”. Parmi ses “membres”, des représentants de ministères, des dirigeants d'entreprises ou des médecins, aujourd'hui pour la plupart septuagénaires.


A Dunkerque, Colin Bertier et Caroline Nelly ont rencontré veuves et malades qui veulent continuer le combat contre l’impunité.


Réalisation : Timothée David. Sur le Fil est le podcast quotidien de l'AFP. Envoyez-nous vos commentaires : podcast@afp.com ou sur notre compte Instagram

Pour découvrir les coulisses de l’AFP et les récits de nos reporters et photographes sur leurs expériences sur le terrain, écoutez notre playlist  “Les Coulisses du Fil”.  

Si vous aimez, abonnez-vous, parlez de nous autour de vous et laissez-nous plein d’étoiles sur votre plateforme de podcasts préférée pour mieux faire connaître notre programme !  

Description

Nouveau chapitre pour le scandale sanitaire de l’amiante. Suspecté d’être nocif depuis plus d’un siècle, classé cancérigène par l’OMS en 1977, le minéral n’a été interdit en France qu’en 1996. 


Un quart de siècle plus tard, la perspective d'un procès pénal se précise pour des milliers de victimes qui espèrent faire reconnaître, enfin, la responsabilité personnelle de ceux qui les ont laissés "s'empoisonner" par ce produit hautement toxique.


Quelque 2.500 plaignants se sont regroupés pour lancer une nouvelle procédure. Ces victimes souhaitent citer devant la justice 14 personnes qui auraient des liens avec le Comité permanent amiante, un collectif très actif pour freiner les mesures de protection entre 1982 et 1995. En 2005, le Sénat n’a d’ailleurs pas hésité à le qualifier de “lobby pro-amiante”. Parmi ses “membres”, des représentants de ministères, des dirigeants d'entreprises ou des médecins, aujourd'hui pour la plupart septuagénaires.


A Dunkerque, Colin Bertier et Caroline Nelly ont rencontré veuves et malades qui veulent continuer le combat contre l’impunité.


Réalisation : Timothée David. Sur le Fil est le podcast quotidien de l'AFP. Envoyez-nous vos commentaires : podcast@afp.com ou sur notre compte Instagram

Pour découvrir les coulisses de l’AFP et les récits de nos reporters et photographes sur leurs expériences sur le terrain, écoutez notre playlist  “Les Coulisses du Fil”.  

Si vous aimez, abonnez-vous, parlez de nous autour de vous et laissez-nous plein d’étoiles sur votre plateforme de podcasts préférée pour mieux faire connaître notre programme !  

Share

Embed

You may also like

Description

Nouveau chapitre pour le scandale sanitaire de l’amiante. Suspecté d’être nocif depuis plus d’un siècle, classé cancérigène par l’OMS en 1977, le minéral n’a été interdit en France qu’en 1996. 


Un quart de siècle plus tard, la perspective d'un procès pénal se précise pour des milliers de victimes qui espèrent faire reconnaître, enfin, la responsabilité personnelle de ceux qui les ont laissés "s'empoisonner" par ce produit hautement toxique.


Quelque 2.500 plaignants se sont regroupés pour lancer une nouvelle procédure. Ces victimes souhaitent citer devant la justice 14 personnes qui auraient des liens avec le Comité permanent amiante, un collectif très actif pour freiner les mesures de protection entre 1982 et 1995. En 2005, le Sénat n’a d’ailleurs pas hésité à le qualifier de “lobby pro-amiante”. Parmi ses “membres”, des représentants de ministères, des dirigeants d'entreprises ou des médecins, aujourd'hui pour la plupart septuagénaires.


A Dunkerque, Colin Bertier et Caroline Nelly ont rencontré veuves et malades qui veulent continuer le combat contre l’impunité.


Réalisation : Timothée David. Sur le Fil est le podcast quotidien de l'AFP. Envoyez-nous vos commentaires : podcast@afp.com ou sur notre compte Instagram

Pour découvrir les coulisses de l’AFP et les récits de nos reporters et photographes sur leurs expériences sur le terrain, écoutez notre playlist  “Les Coulisses du Fil”.  

Si vous aimez, abonnez-vous, parlez de nous autour de vous et laissez-nous plein d’étoiles sur votre plateforme de podcasts préférée pour mieux faire connaître notre programme !  

Description

Nouveau chapitre pour le scandale sanitaire de l’amiante. Suspecté d’être nocif depuis plus d’un siècle, classé cancérigène par l’OMS en 1977, le minéral n’a été interdit en France qu’en 1996. 


Un quart de siècle plus tard, la perspective d'un procès pénal se précise pour des milliers de victimes qui espèrent faire reconnaître, enfin, la responsabilité personnelle de ceux qui les ont laissés "s'empoisonner" par ce produit hautement toxique.


Quelque 2.500 plaignants se sont regroupés pour lancer une nouvelle procédure. Ces victimes souhaitent citer devant la justice 14 personnes qui auraient des liens avec le Comité permanent amiante, un collectif très actif pour freiner les mesures de protection entre 1982 et 1995. En 2005, le Sénat n’a d’ailleurs pas hésité à le qualifier de “lobby pro-amiante”. Parmi ses “membres”, des représentants de ministères, des dirigeants d'entreprises ou des médecins, aujourd'hui pour la plupart septuagénaires.


A Dunkerque, Colin Bertier et Caroline Nelly ont rencontré veuves et malades qui veulent continuer le combat contre l’impunité.


Réalisation : Timothée David. Sur le Fil est le podcast quotidien de l'AFP. Envoyez-nous vos commentaires : podcast@afp.com ou sur notre compte Instagram

Pour découvrir les coulisses de l’AFP et les récits de nos reporters et photographes sur leurs expériences sur le terrain, écoutez notre playlist  “Les Coulisses du Fil”.  

Si vous aimez, abonnez-vous, parlez de nous autour de vous et laissez-nous plein d’étoiles sur votre plateforme de podcasts préférée pour mieux faire connaître notre programme !  

Share

Embed

You may also like