Climat : “On est vraiment dans une situation de rupture”, alerte Valérie Masson-Delmotte cover
Climat : “On est vraiment dans une situation de rupture”, alerte Valérie Masson-Delmotte cover
Sur le fil

Climat : “On est vraiment dans une situation de rupture”, alerte Valérie Masson-Delmotte

Climat : “On est vraiment dans une situation de rupture”, alerte Valérie Masson-Delmotte

07min |19/09/2022
Play
Climat : “On est vraiment dans une situation de rupture”, alerte Valérie Masson-Delmotte cover
Climat : “On est vraiment dans une situation de rupture”, alerte Valérie Masson-Delmotte cover
Sur le fil

Climat : “On est vraiment dans une situation de rupture”, alerte Valérie Masson-Delmotte

Climat : “On est vraiment dans une situation de rupture”, alerte Valérie Masson-Delmotte

07min |19/09/2022
Play

Description

L’été 2022 a été le plus chaud jamais enregistré en Europe. Au Royaume-Uni, par exemple, le mercure a dépassé les 40 degrés, une première. Vagues de chaleur, sécheresse, incendie, comme en France ou inondation comme au Pakistan, les événements climatiques extrêmes se multiplient et laissent des traces. 

 

Dans cet entretien avec Valérie Masson-Delmotte, la chercheuse en sciences du climat à Saclay, membre du GIEC, scientifique éminemment respectée, alerte sur la “situation de rupture” que nous sommes en train de vivre, après un été qui a vu se multiplier les événements climatiques extrêmes.  

 

Lors de son exposé sur le changement climatique et ses effets devant les membres du gouvernement le 31 août dernier, Valérie Masson-Delmotte leur a signifié qu’il était vraiment temps d’agir : “Je ne pense pas que ce soit aux scientifiques comme moi de porter la charge mentale de l'action pour le climat, ni aux plus jeunes, souvent, qu'on mobilise en ce sens.” 

 

En Europe, les 50% les plus pauvres rejettent 5,1 tonnes de CO2 par an et par personne, quand les 10% les plus riches en émettent presque six fois plus, 29,2 tonnes de CO2 par an et par personne. Les données datent de 2019 et sont tirées du rapport sur les inégalités mondiales dont Lucas Chancel est l’auteur principal.  

 

 

Interview réalisée le 2 septembre 2022.


Réalisation : Antoine Boyer.

   

Sur le Fil est le podcast quotidien de l'AFP. Vous avez des commentaires ? Ecrivez-nous à podcast@afp.com ou sur notre compte Instagram. Vous pouvez aussi nous envoyer une note vocale par Whatsapp au + 33 6 79 77 38 45. Nous aimons avoir de vos nouvelles. 

Si vous aimez, abonnez-vous, parlez de nous autour de vous et laissez-nous plein d’étoiles sur votre plateforme de podcasts préférée pour mieux faire connaître notre programme !  

Ne manquez pas nos épisodes inédits de "Slow fil", la version longue de Sur le fil.

Description

L’été 2022 a été le plus chaud jamais enregistré en Europe. Au Royaume-Uni, par exemple, le mercure a dépassé les 40 degrés, une première. Vagues de chaleur, sécheresse, incendie, comme en France ou inondation comme au Pakistan, les événements climatiques extrêmes se multiplient et laissent des traces. 

 

Dans cet entretien avec Valérie Masson-Delmotte, la chercheuse en sciences du climat à Saclay, membre du GIEC, scientifique éminemment respectée, alerte sur la “situation de rupture” que nous sommes en train de vivre, après un été qui a vu se multiplier les événements climatiques extrêmes.  

 

Lors de son exposé sur le changement climatique et ses effets devant les membres du gouvernement le 31 août dernier, Valérie Masson-Delmotte leur a signifié qu’il était vraiment temps d’agir : “Je ne pense pas que ce soit aux scientifiques comme moi de porter la charge mentale de l'action pour le climat, ni aux plus jeunes, souvent, qu'on mobilise en ce sens.” 

 

En Europe, les 50% les plus pauvres rejettent 5,1 tonnes de CO2 par an et par personne, quand les 10% les plus riches en émettent presque six fois plus, 29,2 tonnes de CO2 par an et par personne. Les données datent de 2019 et sont tirées du rapport sur les inégalités mondiales dont Lucas Chancel est l’auteur principal.  

 

 

Interview réalisée le 2 septembre 2022.


Réalisation : Antoine Boyer.

   

Sur le Fil est le podcast quotidien de l'AFP. Vous avez des commentaires ? Ecrivez-nous à podcast@afp.com ou sur notre compte Instagram. Vous pouvez aussi nous envoyer une note vocale par Whatsapp au + 33 6 79 77 38 45. Nous aimons avoir de vos nouvelles. 

Si vous aimez, abonnez-vous, parlez de nous autour de vous et laissez-nous plein d’étoiles sur votre plateforme de podcasts préférée pour mieux faire connaître notre programme !  

Ne manquez pas nos épisodes inédits de "Slow fil", la version longue de Sur le fil.

Share

Embed

You may also like

Description

L’été 2022 a été le plus chaud jamais enregistré en Europe. Au Royaume-Uni, par exemple, le mercure a dépassé les 40 degrés, une première. Vagues de chaleur, sécheresse, incendie, comme en France ou inondation comme au Pakistan, les événements climatiques extrêmes se multiplient et laissent des traces. 

 

Dans cet entretien avec Valérie Masson-Delmotte, la chercheuse en sciences du climat à Saclay, membre du GIEC, scientifique éminemment respectée, alerte sur la “situation de rupture” que nous sommes en train de vivre, après un été qui a vu se multiplier les événements climatiques extrêmes.  

 

Lors de son exposé sur le changement climatique et ses effets devant les membres du gouvernement le 31 août dernier, Valérie Masson-Delmotte leur a signifié qu’il était vraiment temps d’agir : “Je ne pense pas que ce soit aux scientifiques comme moi de porter la charge mentale de l'action pour le climat, ni aux plus jeunes, souvent, qu'on mobilise en ce sens.” 

 

En Europe, les 50% les plus pauvres rejettent 5,1 tonnes de CO2 par an et par personne, quand les 10% les plus riches en émettent presque six fois plus, 29,2 tonnes de CO2 par an et par personne. Les données datent de 2019 et sont tirées du rapport sur les inégalités mondiales dont Lucas Chancel est l’auteur principal.  

 

 

Interview réalisée le 2 septembre 2022.


Réalisation : Antoine Boyer.

   

Sur le Fil est le podcast quotidien de l'AFP. Vous avez des commentaires ? Ecrivez-nous à podcast@afp.com ou sur notre compte Instagram. Vous pouvez aussi nous envoyer une note vocale par Whatsapp au + 33 6 79 77 38 45. Nous aimons avoir de vos nouvelles. 

Si vous aimez, abonnez-vous, parlez de nous autour de vous et laissez-nous plein d’étoiles sur votre plateforme de podcasts préférée pour mieux faire connaître notre programme !  

Ne manquez pas nos épisodes inédits de "Slow fil", la version longue de Sur le fil.

Description

L’été 2022 a été le plus chaud jamais enregistré en Europe. Au Royaume-Uni, par exemple, le mercure a dépassé les 40 degrés, une première. Vagues de chaleur, sécheresse, incendie, comme en France ou inondation comme au Pakistan, les événements climatiques extrêmes se multiplient et laissent des traces. 

 

Dans cet entretien avec Valérie Masson-Delmotte, la chercheuse en sciences du climat à Saclay, membre du GIEC, scientifique éminemment respectée, alerte sur la “situation de rupture” que nous sommes en train de vivre, après un été qui a vu se multiplier les événements climatiques extrêmes.  

 

Lors de son exposé sur le changement climatique et ses effets devant les membres du gouvernement le 31 août dernier, Valérie Masson-Delmotte leur a signifié qu’il était vraiment temps d’agir : “Je ne pense pas que ce soit aux scientifiques comme moi de porter la charge mentale de l'action pour le climat, ni aux plus jeunes, souvent, qu'on mobilise en ce sens.” 

 

En Europe, les 50% les plus pauvres rejettent 5,1 tonnes de CO2 par an et par personne, quand les 10% les plus riches en émettent presque six fois plus, 29,2 tonnes de CO2 par an et par personne. Les données datent de 2019 et sont tirées du rapport sur les inégalités mondiales dont Lucas Chancel est l’auteur principal.  

 

 

Interview réalisée le 2 septembre 2022.


Réalisation : Antoine Boyer.

   

Sur le Fil est le podcast quotidien de l'AFP. Vous avez des commentaires ? Ecrivez-nous à podcast@afp.com ou sur notre compte Instagram. Vous pouvez aussi nous envoyer une note vocale par Whatsapp au + 33 6 79 77 38 45. Nous aimons avoir de vos nouvelles. 

Si vous aimez, abonnez-vous, parlez de nous autour de vous et laissez-nous plein d’étoiles sur votre plateforme de podcasts préférée pour mieux faire connaître notre programme !  

Ne manquez pas nos épisodes inédits de "Slow fil", la version longue de Sur le fil.

Share

Embed

You may also like