En Martinique, l'adaptation à la montée des eaux a commencé cover
En Martinique, l'adaptation à la montée des eaux a commencé cover
Sur le fil

En Martinique, l'adaptation à la montée des eaux a commencé

En Martinique, l'adaptation à la montée des eaux a commencé

05min |24/06/2022
Play
En Martinique, l'adaptation à la montée des eaux a commencé cover
En Martinique, l'adaptation à la montée des eaux a commencé cover
Sur le fil

En Martinique, l'adaptation à la montée des eaux a commencé

En Martinique, l'adaptation à la montée des eaux a commencé

05min |24/06/2022
Play

Description

Si en métropole les glaciers fondent, en Martinique c’est la mer qui monte sous l’effet du réchauffement climatique.

Le niveau de la mer s'élève en moyenne de 3,5 mm par an en Martinique, selon les derniers chiffres du Giec (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat), contre 2,5 mm il y a une dizaine d'années. 

 

"A horizon 2090-2100, la Martinique devrait perdre 5% de son territoire par rapport au seul phénomène de l'élévation du niveau de la mer, avec l'apparition également d'ondes de tempêtes qui vont exacerber la force de pénétration de la mer à l'intérieur des terres", souligne le géographe Yoann Pélis.

On vous emmène dans un petit village de l’extrême nord-ouest de l’île aux paysages à couper le souffle, le Prêcheur. Nos reporters Colin Berthier et Arthur Connan ont découvert qu’au Prêcheur, on se prépare déjà en envisageant même de déplacer la population. Retrouvez aussi le texte du reportage ici.  


Réalisation: Michaëla Cancela-Kieffer. Sur le Fil est le podcast quotidien de l'AFP. Envoyez-nous vos commentaires : podcast@afp.com. Si vous aimez, abonnez-vous, parlez de nous autour de vous et laissez-nous plein d’étoiles sur votre plateforme de podcasts préférée pour mieux faire connaître notre programme !  

Description

Si en métropole les glaciers fondent, en Martinique c’est la mer qui monte sous l’effet du réchauffement climatique.

Le niveau de la mer s'élève en moyenne de 3,5 mm par an en Martinique, selon les derniers chiffres du Giec (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat), contre 2,5 mm il y a une dizaine d'années. 

 

"A horizon 2090-2100, la Martinique devrait perdre 5% de son territoire par rapport au seul phénomène de l'élévation du niveau de la mer, avec l'apparition également d'ondes de tempêtes qui vont exacerber la force de pénétration de la mer à l'intérieur des terres", souligne le géographe Yoann Pélis.

On vous emmène dans un petit village de l’extrême nord-ouest de l’île aux paysages à couper le souffle, le Prêcheur. Nos reporters Colin Berthier et Arthur Connan ont découvert qu’au Prêcheur, on se prépare déjà en envisageant même de déplacer la population. Retrouvez aussi le texte du reportage ici.  


Réalisation: Michaëla Cancela-Kieffer. Sur le Fil est le podcast quotidien de l'AFP. Envoyez-nous vos commentaires : podcast@afp.com. Si vous aimez, abonnez-vous, parlez de nous autour de vous et laissez-nous plein d’étoiles sur votre plateforme de podcasts préférée pour mieux faire connaître notre programme !  

Share

Embed

You may also like

Description

Si en métropole les glaciers fondent, en Martinique c’est la mer qui monte sous l’effet du réchauffement climatique.

Le niveau de la mer s'élève en moyenne de 3,5 mm par an en Martinique, selon les derniers chiffres du Giec (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat), contre 2,5 mm il y a une dizaine d'années. 

 

"A horizon 2090-2100, la Martinique devrait perdre 5% de son territoire par rapport au seul phénomène de l'élévation du niveau de la mer, avec l'apparition également d'ondes de tempêtes qui vont exacerber la force de pénétration de la mer à l'intérieur des terres", souligne le géographe Yoann Pélis.

On vous emmène dans un petit village de l’extrême nord-ouest de l’île aux paysages à couper le souffle, le Prêcheur. Nos reporters Colin Berthier et Arthur Connan ont découvert qu’au Prêcheur, on se prépare déjà en envisageant même de déplacer la population. Retrouvez aussi le texte du reportage ici.  


Réalisation: Michaëla Cancela-Kieffer. Sur le Fil est le podcast quotidien de l'AFP. Envoyez-nous vos commentaires : podcast@afp.com. Si vous aimez, abonnez-vous, parlez de nous autour de vous et laissez-nous plein d’étoiles sur votre plateforme de podcasts préférée pour mieux faire connaître notre programme !  

Description

Si en métropole les glaciers fondent, en Martinique c’est la mer qui monte sous l’effet du réchauffement climatique.

Le niveau de la mer s'élève en moyenne de 3,5 mm par an en Martinique, selon les derniers chiffres du Giec (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat), contre 2,5 mm il y a une dizaine d'années. 

 

"A horizon 2090-2100, la Martinique devrait perdre 5% de son territoire par rapport au seul phénomène de l'élévation du niveau de la mer, avec l'apparition également d'ondes de tempêtes qui vont exacerber la force de pénétration de la mer à l'intérieur des terres", souligne le géographe Yoann Pélis.

On vous emmène dans un petit village de l’extrême nord-ouest de l’île aux paysages à couper le souffle, le Prêcheur. Nos reporters Colin Berthier et Arthur Connan ont découvert qu’au Prêcheur, on se prépare déjà en envisageant même de déplacer la population. Retrouvez aussi le texte du reportage ici.  


Réalisation: Michaëla Cancela-Kieffer. Sur le Fil est le podcast quotidien de l'AFP. Envoyez-nous vos commentaires : podcast@afp.com. Si vous aimez, abonnez-vous, parlez de nous autour de vous et laissez-nous plein d’étoiles sur votre plateforme de podcasts préférée pour mieux faire connaître notre programme !  

Share

Embed

You may also like