Guerre antidrogue aux Philippines: des crimes contre l’humanité ? cover
Guerre antidrogue aux Philippines: des crimes contre l’humanité ? cover
Sur le fil

Guerre antidrogue aux Philippines: des crimes contre l’humanité ?

Guerre antidrogue aux Philippines: des crimes contre l’humanité ?

04min |05/07/2022
Play
Guerre antidrogue aux Philippines: des crimes contre l’humanité ? cover
Guerre antidrogue aux Philippines: des crimes contre l’humanité ? cover
Sur le fil

Guerre antidrogue aux Philippines: des crimes contre l’humanité ?

Guerre antidrogue aux Philippines: des crimes contre l’humanité ?

04min |05/07/2022
Play

Description

Aux Philippines, le mandat de Rodrigo Duterte s’est achevé. Il aura été marqué en particulier par la guerre contre la drogue déclarée par le chef d’Etat. Une guerre imaginée en se référant explicitement à Adolf Hitler et qui pourrait avoir fait des milliers de victimes innocentes.

Les opérations ont fait autour de 6000 morts selon les chiffres officiels, mais la Cour pénale internationale estime qu’il pourrait y en avoir entre 12 000 et 30 000. Son procureur général souhaite la reprise d’une enquête internationale pour « crimes contre l’humanité ».

Le nouveau président, BongBong Marcos, a cependant affirmé qu’il ne collaborerait pas avec la Haye. Il fait d’ailleurs équipe, à la tête du nouvel exécutif, avec Sara Duterte, vice-présidente du pays et fille de Rodrigo Duterte. L’ex-président reste, lui, très populaire sur l’archipel. Rien ne semble donc simple sur le terrain.

En compagnie de proches de victimes qui demandent justice, des journalistes de l’AFP, Cecil Morella, Allison Jackson et Ron Lopez, ont assisté à l’exhumation d’un corps, ensuite transporté chez l’une des deux seules médecins légistes des Philippines.

Réalisation: Timothée DAVID

Sur le Fil est le podcast quotidien de l'AFP. Envoyez-nous vos commentaires : podcast@afp.com ou sur notre compte Instagram

Pour découvrir les coulisses de l’AFP et les récits de nos reporters et photographes sur leurs expériences sur le terrain, écoutez notre playlist  “Les Coulisses du Fil”.  

Si vous aimez, abonnez-vous, parlez de nous autour de vous et laissez-nous plein d’étoiles sur votre plateforme de podcasts préférée pour mieux faire connaître notre programme !

Description

Aux Philippines, le mandat de Rodrigo Duterte s’est achevé. Il aura été marqué en particulier par la guerre contre la drogue déclarée par le chef d’Etat. Une guerre imaginée en se référant explicitement à Adolf Hitler et qui pourrait avoir fait des milliers de victimes innocentes.

Les opérations ont fait autour de 6000 morts selon les chiffres officiels, mais la Cour pénale internationale estime qu’il pourrait y en avoir entre 12 000 et 30 000. Son procureur général souhaite la reprise d’une enquête internationale pour « crimes contre l’humanité ».

Le nouveau président, BongBong Marcos, a cependant affirmé qu’il ne collaborerait pas avec la Haye. Il fait d’ailleurs équipe, à la tête du nouvel exécutif, avec Sara Duterte, vice-présidente du pays et fille de Rodrigo Duterte. L’ex-président reste, lui, très populaire sur l’archipel. Rien ne semble donc simple sur le terrain.

En compagnie de proches de victimes qui demandent justice, des journalistes de l’AFP, Cecil Morella, Allison Jackson et Ron Lopez, ont assisté à l’exhumation d’un corps, ensuite transporté chez l’une des deux seules médecins légistes des Philippines.

Réalisation: Timothée DAVID

Sur le Fil est le podcast quotidien de l'AFP. Envoyez-nous vos commentaires : podcast@afp.com ou sur notre compte Instagram

Pour découvrir les coulisses de l’AFP et les récits de nos reporters et photographes sur leurs expériences sur le terrain, écoutez notre playlist  “Les Coulisses du Fil”.  

Si vous aimez, abonnez-vous, parlez de nous autour de vous et laissez-nous plein d’étoiles sur votre plateforme de podcasts préférée pour mieux faire connaître notre programme !

Share

Embed

You may also like

Description

Aux Philippines, le mandat de Rodrigo Duterte s’est achevé. Il aura été marqué en particulier par la guerre contre la drogue déclarée par le chef d’Etat. Une guerre imaginée en se référant explicitement à Adolf Hitler et qui pourrait avoir fait des milliers de victimes innocentes.

Les opérations ont fait autour de 6000 morts selon les chiffres officiels, mais la Cour pénale internationale estime qu’il pourrait y en avoir entre 12 000 et 30 000. Son procureur général souhaite la reprise d’une enquête internationale pour « crimes contre l’humanité ».

Le nouveau président, BongBong Marcos, a cependant affirmé qu’il ne collaborerait pas avec la Haye. Il fait d’ailleurs équipe, à la tête du nouvel exécutif, avec Sara Duterte, vice-présidente du pays et fille de Rodrigo Duterte. L’ex-président reste, lui, très populaire sur l’archipel. Rien ne semble donc simple sur le terrain.

En compagnie de proches de victimes qui demandent justice, des journalistes de l’AFP, Cecil Morella, Allison Jackson et Ron Lopez, ont assisté à l’exhumation d’un corps, ensuite transporté chez l’une des deux seules médecins légistes des Philippines.

Réalisation: Timothée DAVID

Sur le Fil est le podcast quotidien de l'AFP. Envoyez-nous vos commentaires : podcast@afp.com ou sur notre compte Instagram

Pour découvrir les coulisses de l’AFP et les récits de nos reporters et photographes sur leurs expériences sur le terrain, écoutez notre playlist  “Les Coulisses du Fil”.  

Si vous aimez, abonnez-vous, parlez de nous autour de vous et laissez-nous plein d’étoiles sur votre plateforme de podcasts préférée pour mieux faire connaître notre programme !

Description

Aux Philippines, le mandat de Rodrigo Duterte s’est achevé. Il aura été marqué en particulier par la guerre contre la drogue déclarée par le chef d’Etat. Une guerre imaginée en se référant explicitement à Adolf Hitler et qui pourrait avoir fait des milliers de victimes innocentes.

Les opérations ont fait autour de 6000 morts selon les chiffres officiels, mais la Cour pénale internationale estime qu’il pourrait y en avoir entre 12 000 et 30 000. Son procureur général souhaite la reprise d’une enquête internationale pour « crimes contre l’humanité ».

Le nouveau président, BongBong Marcos, a cependant affirmé qu’il ne collaborerait pas avec la Haye. Il fait d’ailleurs équipe, à la tête du nouvel exécutif, avec Sara Duterte, vice-présidente du pays et fille de Rodrigo Duterte. L’ex-président reste, lui, très populaire sur l’archipel. Rien ne semble donc simple sur le terrain.

En compagnie de proches de victimes qui demandent justice, des journalistes de l’AFP, Cecil Morella, Allison Jackson et Ron Lopez, ont assisté à l’exhumation d’un corps, ensuite transporté chez l’une des deux seules médecins légistes des Philippines.

Réalisation: Timothée DAVID

Sur le Fil est le podcast quotidien de l'AFP. Envoyez-nous vos commentaires : podcast@afp.com ou sur notre compte Instagram

Pour découvrir les coulisses de l’AFP et les récits de nos reporters et photographes sur leurs expériences sur le terrain, écoutez notre playlist  “Les Coulisses du Fil”.  

Si vous aimez, abonnez-vous, parlez de nous autour de vous et laissez-nous plein d’étoiles sur votre plateforme de podcasts préférée pour mieux faire connaître notre programme !

Share

Embed

You may also like