Pourquoi j’ai quitté la Russie : témoignage d’un artiste qui a fui cover
Pourquoi j’ai quitté la Russie : témoignage d’un artiste qui a fui cover
Sur le fil

Pourquoi j’ai quitté la Russie : témoignage d’un artiste qui a fui

Pourquoi j’ai quitté la Russie : témoignage d’un artiste qui a fui

07min |21/10/2022
Play
Pourquoi j’ai quitté la Russie : témoignage d’un artiste qui a fui cover
Pourquoi j’ai quitté la Russie : témoignage d’un artiste qui a fui cover
Sur le fil

Pourquoi j’ai quitté la Russie : témoignage d’un artiste qui a fui

Pourquoi j’ai quitté la Russie : témoignage d’un artiste qui a fui

07min |21/10/2022
Play

Description

Giorgi (prénom d’emprunt), 40 ans, a fui la Russie fin septembre, après l’annonce de la mobilis ation partielle pour aller combattre en Ukraine.

Cet artiste, qui est arrivé en France début octobre, se confie sur “le climat psychologique” qui est devenu “insupportable” pour lui et qui l’a poussé à plier bagage.

Dans ce témoignage recueilli par Antoine Boyer, Giorgi partage un sentiment qui le ronge, celui de se sentir responsable, en tant que citoyen russe, de la guerre déclenchée par le Kremlin contre l’Ukraine.

Giorgi fait partie des nombreux Russes qui ont quitté leur pays depuis cette annonce par Vladimir Poutine. Il a obtenu un visa pour la France. D’autres, comme lui, n’ont pas eu cette chance. L’association de droits humains Russie-Libertés appelle l’Union Européenne à accueillir ces ressortissants russes qui fuient la mobilisation et le régime de Vladimir Poutine.

Sa voix a été modifiée pour préserver son anonymat.

Entretien réalisé à Paris le 15 octobre 2022.

Sur le Fil est le podcast quotidien de l'AFP. Vous avez des commentaires ? Ecrivez-nous à podcast@afp.com ou sur notre compte Instagram. Vous pouvez aussi nous envoyer une note vocale par Whatsapp au + 33 6 79 77 38 45. Nous aimons avoir de vos nouvelles. 

Si vous aimez, abonnez-vous, parlez de nous autour de vous et laissez-nous plein d’étoiles sur votre plateforme de podcasts préférée pour mieux faire connaître notre programme !  

Ne manquez pas nos épisodes inédits de "Slow fil", la version longue de Sur le fil.

Description

Giorgi (prénom d’emprunt), 40 ans, a fui la Russie fin septembre, après l’annonce de la mobilis ation partielle pour aller combattre en Ukraine.

Cet artiste, qui est arrivé en France début octobre, se confie sur “le climat psychologique” qui est devenu “insupportable” pour lui et qui l’a poussé à plier bagage.

Dans ce témoignage recueilli par Antoine Boyer, Giorgi partage un sentiment qui le ronge, celui de se sentir responsable, en tant que citoyen russe, de la guerre déclenchée par le Kremlin contre l’Ukraine.

Giorgi fait partie des nombreux Russes qui ont quitté leur pays depuis cette annonce par Vladimir Poutine. Il a obtenu un visa pour la France. D’autres, comme lui, n’ont pas eu cette chance. L’association de droits humains Russie-Libertés appelle l’Union Européenne à accueillir ces ressortissants russes qui fuient la mobilisation et le régime de Vladimir Poutine.

Sa voix a été modifiée pour préserver son anonymat.

Entretien réalisé à Paris le 15 octobre 2022.

Sur le Fil est le podcast quotidien de l'AFP. Vous avez des commentaires ? Ecrivez-nous à podcast@afp.com ou sur notre compte Instagram. Vous pouvez aussi nous envoyer une note vocale par Whatsapp au + 33 6 79 77 38 45. Nous aimons avoir de vos nouvelles. 

Si vous aimez, abonnez-vous, parlez de nous autour de vous et laissez-nous plein d’étoiles sur votre plateforme de podcasts préférée pour mieux faire connaître notre programme !  

Ne manquez pas nos épisodes inédits de "Slow fil", la version longue de Sur le fil.

Share

Embed

You may also like

Description

Giorgi (prénom d’emprunt), 40 ans, a fui la Russie fin septembre, après l’annonce de la mobilis ation partielle pour aller combattre en Ukraine.

Cet artiste, qui est arrivé en France début octobre, se confie sur “le climat psychologique” qui est devenu “insupportable” pour lui et qui l’a poussé à plier bagage.

Dans ce témoignage recueilli par Antoine Boyer, Giorgi partage un sentiment qui le ronge, celui de se sentir responsable, en tant que citoyen russe, de la guerre déclenchée par le Kremlin contre l’Ukraine.

Giorgi fait partie des nombreux Russes qui ont quitté leur pays depuis cette annonce par Vladimir Poutine. Il a obtenu un visa pour la France. D’autres, comme lui, n’ont pas eu cette chance. L’association de droits humains Russie-Libertés appelle l’Union Européenne à accueillir ces ressortissants russes qui fuient la mobilisation et le régime de Vladimir Poutine.

Sa voix a été modifiée pour préserver son anonymat.

Entretien réalisé à Paris le 15 octobre 2022.

Sur le Fil est le podcast quotidien de l'AFP. Vous avez des commentaires ? Ecrivez-nous à podcast@afp.com ou sur notre compte Instagram. Vous pouvez aussi nous envoyer une note vocale par Whatsapp au + 33 6 79 77 38 45. Nous aimons avoir de vos nouvelles. 

Si vous aimez, abonnez-vous, parlez de nous autour de vous et laissez-nous plein d’étoiles sur votre plateforme de podcasts préférée pour mieux faire connaître notre programme !  

Ne manquez pas nos épisodes inédits de "Slow fil", la version longue de Sur le fil.

Description

Giorgi (prénom d’emprunt), 40 ans, a fui la Russie fin septembre, après l’annonce de la mobilis ation partielle pour aller combattre en Ukraine.

Cet artiste, qui est arrivé en France début octobre, se confie sur “le climat psychologique” qui est devenu “insupportable” pour lui et qui l’a poussé à plier bagage.

Dans ce témoignage recueilli par Antoine Boyer, Giorgi partage un sentiment qui le ronge, celui de se sentir responsable, en tant que citoyen russe, de la guerre déclenchée par le Kremlin contre l’Ukraine.

Giorgi fait partie des nombreux Russes qui ont quitté leur pays depuis cette annonce par Vladimir Poutine. Il a obtenu un visa pour la France. D’autres, comme lui, n’ont pas eu cette chance. L’association de droits humains Russie-Libertés appelle l’Union Européenne à accueillir ces ressortissants russes qui fuient la mobilisation et le régime de Vladimir Poutine.

Sa voix a été modifiée pour préserver son anonymat.

Entretien réalisé à Paris le 15 octobre 2022.

Sur le Fil est le podcast quotidien de l'AFP. Vous avez des commentaires ? Ecrivez-nous à podcast@afp.com ou sur notre compte Instagram. Vous pouvez aussi nous envoyer une note vocale par Whatsapp au + 33 6 79 77 38 45. Nous aimons avoir de vos nouvelles. 

Si vous aimez, abonnez-vous, parlez de nous autour de vous et laissez-nous plein d’étoiles sur votre plateforme de podcasts préférée pour mieux faire connaître notre programme !  

Ne manquez pas nos épisodes inédits de "Slow fil", la version longue de Sur le fil.

Share

Embed

You may also like