Pourquoi la Moldavie craint un coup d'Etat pro-russe cover
Pourquoi la Moldavie craint un coup d'Etat pro-russe cover
Sur le fil

Pourquoi la Moldavie craint un coup d'Etat pro-russe

Pourquoi la Moldavie craint un coup d'Etat pro-russe

07min |24/05/2023
Play
Pourquoi la Moldavie craint un coup d'Etat pro-russe cover
Pourquoi la Moldavie craint un coup d'Etat pro-russe cover
Sur le fil

Pourquoi la Moldavie craint un coup d'Etat pro-russe

Pourquoi la Moldavie craint un coup d'Etat pro-russe

07min |24/05/2023
Play

Description

Sur le Fil part dans un petit pays de l’Est de l’Europe, l’un des plus pauvres du continent, vers lequel beaucoup de regards inquiets se tournent depuis quelques mois: la Moldavie.
Car en février la Moldavie a accusé la Russie d’y fomenter un coup d’Etat.
Et ce pays de 2,6 millions d'habitants est fragile. D’une part parce qu’il  a une région séparatiste russophone, où sont présentes les troupes russes, Mais aussi parce qu’il occupe une position  stratégique, puisqu’il partage une longue frontière, de plus de 1.000 kms, avec l’Ukraine. 

Le gouvernement moldave, pro-européen, rêve d'intégrer rapidement l'Union européenne, y voyant un gage de sécurité.  Et l’Europe se montre solidaire: elle tient même en Moldavie, le 1er juin, un sommet historique de 47 chefs d’Etat et de gouvernement.

Pourquoi ces craintes de coup d’Etat ?  Sont-elles justifiées ? 

Décryptage avec l’expert Florent Parmentier, professeur à Sciences Po Paris et spécialiste de la Moldavie.

Description

Sur le Fil part dans un petit pays de l’Est de l’Europe, l’un des plus pauvres du continent, vers lequel beaucoup de regards inquiets se tournent depuis quelques mois: la Moldavie.
Car en février la Moldavie a accusé la Russie d’y fomenter un coup d’Etat.
Et ce pays de 2,6 millions d'habitants est fragile. D’une part parce qu’il  a une région séparatiste russophone, où sont présentes les troupes russes, Mais aussi parce qu’il occupe une position  stratégique, puisqu’il partage une longue frontière, de plus de 1.000 kms, avec l’Ukraine. 

Le gouvernement moldave, pro-européen, rêve d'intégrer rapidement l'Union européenne, y voyant un gage de sécurité.  Et l’Europe se montre solidaire: elle tient même en Moldavie, le 1er juin, un sommet historique de 47 chefs d’Etat et de gouvernement.

Pourquoi ces craintes de coup d’Etat ?  Sont-elles justifiées ? 

Décryptage avec l’expert Florent Parmentier, professeur à Sciences Po Paris et spécialiste de la Moldavie.

Share

Embed

You may also like

Description

Sur le Fil part dans un petit pays de l’Est de l’Europe, l’un des plus pauvres du continent, vers lequel beaucoup de regards inquiets se tournent depuis quelques mois: la Moldavie.
Car en février la Moldavie a accusé la Russie d’y fomenter un coup d’Etat.
Et ce pays de 2,6 millions d'habitants est fragile. D’une part parce qu’il  a une région séparatiste russophone, où sont présentes les troupes russes, Mais aussi parce qu’il occupe une position  stratégique, puisqu’il partage une longue frontière, de plus de 1.000 kms, avec l’Ukraine. 

Le gouvernement moldave, pro-européen, rêve d'intégrer rapidement l'Union européenne, y voyant un gage de sécurité.  Et l’Europe se montre solidaire: elle tient même en Moldavie, le 1er juin, un sommet historique de 47 chefs d’Etat et de gouvernement.

Pourquoi ces craintes de coup d’Etat ?  Sont-elles justifiées ? 

Décryptage avec l’expert Florent Parmentier, professeur à Sciences Po Paris et spécialiste de la Moldavie.

Description

Sur le Fil part dans un petit pays de l’Est de l’Europe, l’un des plus pauvres du continent, vers lequel beaucoup de regards inquiets se tournent depuis quelques mois: la Moldavie.
Car en février la Moldavie a accusé la Russie d’y fomenter un coup d’Etat.
Et ce pays de 2,6 millions d'habitants est fragile. D’une part parce qu’il  a une région séparatiste russophone, où sont présentes les troupes russes, Mais aussi parce qu’il occupe une position  stratégique, puisqu’il partage une longue frontière, de plus de 1.000 kms, avec l’Ukraine. 

Le gouvernement moldave, pro-européen, rêve d'intégrer rapidement l'Union européenne, y voyant un gage de sécurité.  Et l’Europe se montre solidaire: elle tient même en Moldavie, le 1er juin, un sommet historique de 47 chefs d’Etat et de gouvernement.

Pourquoi ces craintes de coup d’Etat ?  Sont-elles justifiées ? 

Décryptage avec l’expert Florent Parmentier, professeur à Sciences Po Paris et spécialiste de la Moldavie.

Share

Embed

You may also like