Endométriose : soigner d'abord les douleurs (avec Pr. Arnaud Fauconnier) cover
Endométriose : soigner d'abord les douleurs (avec Pr. Arnaud Fauconnier) cover
Ah notre santé !

Endométriose : soigner d'abord les douleurs (avec Pr. Arnaud Fauconnier)

Endométriose : soigner d'abord les douleurs (avec Pr. Arnaud Fauconnier)

1h13 |04/06/2020|

936

Listen
Endométriose : soigner d'abord les douleurs (avec Pr. Arnaud Fauconnier) cover
Endométriose : soigner d'abord les douleurs (avec Pr. Arnaud Fauconnier) cover
Ah notre santé !

Endométriose : soigner d'abord les douleurs (avec Pr. Arnaud Fauconnier)

Endométriose : soigner d'abord les douleurs (avec Pr. Arnaud Fauconnier)

1h13 |04/06/2020|

936

Listen

Description

L’endométriose affecte une femme sur 10, soit environ 2,5 millions de françaises. Cette maladie invalidante provoque des douleurs très fortes, qui sont parfois si violentes que la vie quotidienne en est fortement affectée. De plus, le délai pour établir un diagnostic est souvent long tant les problèmes qui permettent de le poser sont complexes : des méthodes diagnostiques complexes, difficultés à en parler, tabou des douleurs de règles, manque d’informations du corps médical.


Pour parler de ce problème majeur, j’ai le plaisir de recevoir pour ce podcast, le Pr. Arnaud Fauconnier, gynécologue-obstétricien, spécialiste de l’endométriose. Il a établi un auto-questionnaire permettant de détecter précocement les formes graves de l’endométriose, un outil qu’il souhaite généraliser à l’ensemble du corps médical de première ligne. Cet entretien est riche, loin des clichés que l’on peut entendre sur cette maladie et donne également quelques conseils pour mieux vivre avec la maladie.


Bonne écoute à toutes et à tous !

Description

L’endométriose affecte une femme sur 10, soit environ 2,5 millions de françaises. Cette maladie invalidante provoque des douleurs très fortes, qui sont parfois si violentes que la vie quotidienne en est fortement affectée. De plus, le délai pour établir un diagnostic est souvent long tant les problèmes qui permettent de le poser sont complexes : des méthodes diagnostiques complexes, difficultés à en parler, tabou des douleurs de règles, manque d’informations du corps médical.


Pour parler de ce problème majeur, j’ai le plaisir de recevoir pour ce podcast, le Pr. Arnaud Fauconnier, gynécologue-obstétricien, spécialiste de l’endométriose. Il a établi un auto-questionnaire permettant de détecter précocement les formes graves de l’endométriose, un outil qu’il souhaite généraliser à l’ensemble du corps médical de première ligne. Cet entretien est riche, loin des clichés que l’on peut entendre sur cette maladie et donne également quelques conseils pour mieux vivre avec la maladie.


Bonne écoute à toutes et à tous !

Share

Embed

You may also like

Description

L’endométriose affecte une femme sur 10, soit environ 2,5 millions de françaises. Cette maladie invalidante provoque des douleurs très fortes, qui sont parfois si violentes que la vie quotidienne en est fortement affectée. De plus, le délai pour établir un diagnostic est souvent long tant les problèmes qui permettent de le poser sont complexes : des méthodes diagnostiques complexes, difficultés à en parler, tabou des douleurs de règles, manque d’informations du corps médical.


Pour parler de ce problème majeur, j’ai le plaisir de recevoir pour ce podcast, le Pr. Arnaud Fauconnier, gynécologue-obstétricien, spécialiste de l’endométriose. Il a établi un auto-questionnaire permettant de détecter précocement les formes graves de l’endométriose, un outil qu’il souhaite généraliser à l’ensemble du corps médical de première ligne. Cet entretien est riche, loin des clichés que l’on peut entendre sur cette maladie et donne également quelques conseils pour mieux vivre avec la maladie.


Bonne écoute à toutes et à tous !

Description

L’endométriose affecte une femme sur 10, soit environ 2,5 millions de françaises. Cette maladie invalidante provoque des douleurs très fortes, qui sont parfois si violentes que la vie quotidienne en est fortement affectée. De plus, le délai pour établir un diagnostic est souvent long tant les problèmes qui permettent de le poser sont complexes : des méthodes diagnostiques complexes, difficultés à en parler, tabou des douleurs de règles, manque d’informations du corps médical.


Pour parler de ce problème majeur, j’ai le plaisir de recevoir pour ce podcast, le Pr. Arnaud Fauconnier, gynécologue-obstétricien, spécialiste de l’endométriose. Il a établi un auto-questionnaire permettant de détecter précocement les formes graves de l’endométriose, un outil qu’il souhaite généraliser à l’ensemble du corps médical de première ligne. Cet entretien est riche, loin des clichés que l’on peut entendre sur cette maladie et donne également quelques conseils pour mieux vivre avec la maladie.


Bonne écoute à toutes et à tous !

Share

Embed

You may also like