undefined cover
undefined cover
S4#1 - La (re)conquête publique de la rue cover
S4#1 - La (re)conquête publique de la rue cover
Algérie - France, la voix des objets

S4#1 - La (re)conquête publique de la rue

S4#1 - La (re)conquête publique de la rue

47min |27/01/2021|

151

Listen
undefined cover
undefined cover
S4#1 - La (re)conquête publique de la rue cover
S4#1 - La (re)conquête publique de la rue cover
Algérie - France, la voix des objets

S4#1 - La (re)conquête publique de la rue

S4#1 - La (re)conquête publique de la rue

47min |27/01/2021|

151

Listen

Description

La population algérienne porte la mémoire d’une longue tradition de l’action publique de masse. 

L’évocation de ces précédents permet d’interroger la manière dont le hirak (que l’on peut traduire par « mouvement populaire », ou « mobilisation citoyenne ») a reconquis la rue comme espace public, 

et y a imposé une présence organisée de ses symboles : drapeau, slogans, chants. 

Qu’est-ce qui fait la force de cette mobilisation pacifique ? 

Quelles leçons a-t-elle tirées des grands mouvements de 1980 et de 1988 ? Quels risques doit-elle affronter ?

Une discussion avec les historiens Omar Carlier et Marie Chominot-Louanchi 

© Crédit musique : Dar Zeineb - Trio Sabâ (Agathe Di Piro, Malik Ziad et Mehdi Laifaoui)

Description

La population algérienne porte la mémoire d’une longue tradition de l’action publique de masse. 

L’évocation de ces précédents permet d’interroger la manière dont le hirak (que l’on peut traduire par « mouvement populaire », ou « mobilisation citoyenne ») a reconquis la rue comme espace public, 

et y a imposé une présence organisée de ses symboles : drapeau, slogans, chants. 

Qu’est-ce qui fait la force de cette mobilisation pacifique ? 

Quelles leçons a-t-elle tirées des grands mouvements de 1980 et de 1988 ? Quels risques doit-elle affronter ?

Une discussion avec les historiens Omar Carlier et Marie Chominot-Louanchi 

© Crédit musique : Dar Zeineb - Trio Sabâ (Agathe Di Piro, Malik Ziad et Mehdi Laifaoui)

Share

Embed

You may also like

Description

La population algérienne porte la mémoire d’une longue tradition de l’action publique de masse. 

L’évocation de ces précédents permet d’interroger la manière dont le hirak (que l’on peut traduire par « mouvement populaire », ou « mobilisation citoyenne ») a reconquis la rue comme espace public, 

et y a imposé une présence organisée de ses symboles : drapeau, slogans, chants. 

Qu’est-ce qui fait la force de cette mobilisation pacifique ? 

Quelles leçons a-t-elle tirées des grands mouvements de 1980 et de 1988 ? Quels risques doit-elle affronter ?

Une discussion avec les historiens Omar Carlier et Marie Chominot-Louanchi 

© Crédit musique : Dar Zeineb - Trio Sabâ (Agathe Di Piro, Malik Ziad et Mehdi Laifaoui)

Description

La population algérienne porte la mémoire d’une longue tradition de l’action publique de masse. 

L’évocation de ces précédents permet d’interroger la manière dont le hirak (que l’on peut traduire par « mouvement populaire », ou « mobilisation citoyenne ») a reconquis la rue comme espace public, 

et y a imposé une présence organisée de ses symboles : drapeau, slogans, chants. 

Qu’est-ce qui fait la force de cette mobilisation pacifique ? 

Quelles leçons a-t-elle tirées des grands mouvements de 1980 et de 1988 ? Quels risques doit-elle affronter ?

Une discussion avec les historiens Omar Carlier et Marie Chominot-Louanchi 

© Crédit musique : Dar Zeineb - Trio Sabâ (Agathe Di Piro, Malik Ziad et Mehdi Laifaoui)

Share

Embed

You may also like