undefined cover
undefined cover
HORS-SÉRIE: Les Divas arabes et moi cover
HORS-SÉRIE: Les Divas arabes et moi cover
ARABIA VOX

HORS-SÉRIE: Les Divas arabes et moi

HORS-SÉRIE: Les Divas arabes et moi

1h06 |13/07/2021
Play
undefined cover
undefined cover
HORS-SÉRIE: Les Divas arabes et moi cover
HORS-SÉRIE: Les Divas arabes et moi cover
ARABIA VOX

HORS-SÉRIE: Les Divas arabes et moi

HORS-SÉRIE: Les Divas arabes et moi

1h06 |13/07/2021
Play

Description

Depuis de nombreuses années, Donia Ismail voue une passion sans limite à Oum Kalthoum, Fairouz, Warda, Asmahan ou encore Sabah, celles qu’on appelle les Divas arabes. Ces dernières années, elle constate qu’elle n’est pas la seule à être fascinée par
ces femmes. Autour d’elle, dans son entourage proche, sa famille ou encore à
travers les réseaux sociaux, elle se rend compte que de nombreuses personnes de
son âge, plutôt jeunes, qui n’ont jamais vu les Divas sur scène ou encore qui
ne comprennent pas toujours ce qu’elles disent se réapproprient ces femmes d’exception.


À travers cet épisode, Donia Ismail se pose la question : Pourquoi continuons-nous à
aimer ces femmes ?  

  

Pour y répondre, elle part interviewer Hanna Boghanim, co-comissaire de l’exposition « Divas » à l’Institut du monde arabe présente jusqu’au 26 septembre 2021. 

[ 04min 34 à 09 min 13]  

  

Pour mieux savoir pourquoi ces femmes nous fascinent, Donia a essayé de comprendre  le contexte dans lequel elles sont apparues et le rôle qu'elles ont joué avec la créatrice
du podcast Vintage Arab et chercheuse indépendante, Hajer Ben Boubaker. 

[ 12 min44 à 31 min 22 ] 

  

Enfin, Donia rencontre la rédactrice en chef du Courrier de l’Atlas et autrice d’un futur
roman graphique sur Oum Kalthoum, Nadia Hathroubi Saf-saf pour discuter de la diva mère : Oum Kalthoum.

[ 33 min 55 à 54 min 50 ] 

  

  

Musiques :   

Générique :
Mahmoud Darwich – Sajel ana arabi  

Mashrou’Leïla – Lil Watan  

Épisode :
Love and Revenge x Sabah – Saat Saat [10 min 06 à 11 min 35] 

Fairouz – Li Beirut [20 min 43 à 22 min 30]  

Warda – Fi youm wa leïla [25 min 46 à 26 min 33] 

Nancy Ajram – Oult ana keda [31 min 53 à 32 min 58] 

Oum Kalthoum – Alf leïla wa leïla [38 min 31 à 39 min 31] 

Oum Kalthoum - Al atlal [47 min 42 à 51 min 04] 

Beyoncé – Diva [54 min 50 à 55 min 53]   

Love and Revenge x Asmahan – Emta [1h02]   


Archives :  

Gamal Abdel Nasser interviewer par la  Radio Télévision Suisse en 1962.

[17 min 03 à 17 min 20] 

Bruno Coquatrix à propos de l’Olympia d’Oum Kalthoum – INA Catalogue. 

[41 min 15 à 43 min 26] 

  

  

Remerciements :
Nous remercions Hanna Boghanim, Hajer Ben Boubaker et Nadia Hathroubi Saf-saf d’avoir répondu à nos questions. Nous remercions Zakia pour ses confidences et sa
musicalité. L’institut du monde arabe pour l’aide précieuse et Wael Koudiah de
nous permettre d’utiliser sa musique tout au long de cet épisode.  

  

Soutenir Arabia Vox :  

Arabia Vox est un média indépendant. Soutenez-nous en partageant notre travail, en nous notant sur Apple Podcasts et en nous suivant sur nos réseaux sociaux : Instagram,
Twitter, Facebook.     


CREDITS :
Arabia Vox est un podcast original et indépendant. Journaliste et écriture :
Donia Ismail. Réalisation et édition : Fatma Torkhani   

Description

Depuis de nombreuses années, Donia Ismail voue une passion sans limite à Oum Kalthoum, Fairouz, Warda, Asmahan ou encore Sabah, celles qu’on appelle les Divas arabes. Ces dernières années, elle constate qu’elle n’est pas la seule à être fascinée par
ces femmes. Autour d’elle, dans son entourage proche, sa famille ou encore à
travers les réseaux sociaux, elle se rend compte que de nombreuses personnes de
son âge, plutôt jeunes, qui n’ont jamais vu les Divas sur scène ou encore qui
ne comprennent pas toujours ce qu’elles disent se réapproprient ces femmes d’exception.


À travers cet épisode, Donia Ismail se pose la question : Pourquoi continuons-nous à
aimer ces femmes ?  

  

Pour y répondre, elle part interviewer Hanna Boghanim, co-comissaire de l’exposition « Divas » à l’Institut du monde arabe présente jusqu’au 26 septembre 2021. 

[ 04min 34 à 09 min 13]  

  

Pour mieux savoir pourquoi ces femmes nous fascinent, Donia a essayé de comprendre  le contexte dans lequel elles sont apparues et le rôle qu'elles ont joué avec la créatrice
du podcast Vintage Arab et chercheuse indépendante, Hajer Ben Boubaker. 

[ 12 min44 à 31 min 22 ] 

  

Enfin, Donia rencontre la rédactrice en chef du Courrier de l’Atlas et autrice d’un futur
roman graphique sur Oum Kalthoum, Nadia Hathroubi Saf-saf pour discuter de la diva mère : Oum Kalthoum.

[ 33 min 55 à 54 min 50 ] 

  

  

Musiques :   

Générique :
Mahmoud Darwich – Sajel ana arabi  

Mashrou’Leïla – Lil Watan  

Épisode :
Love and Revenge x Sabah – Saat Saat [10 min 06 à 11 min 35] 

Fairouz – Li Beirut [20 min 43 à 22 min 30]  

Warda – Fi youm wa leïla [25 min 46 à 26 min 33] 

Nancy Ajram – Oult ana keda [31 min 53 à 32 min 58] 

Oum Kalthoum – Alf leïla wa leïla [38 min 31 à 39 min 31] 

Oum Kalthoum - Al atlal [47 min 42 à 51 min 04] 

Beyoncé – Diva [54 min 50 à 55 min 53]   

Love and Revenge x Asmahan – Emta [1h02]   


Archives :  

Gamal Abdel Nasser interviewer par la  Radio Télévision Suisse en 1962.

[17 min 03 à 17 min 20] 

Bruno Coquatrix à propos de l’Olympia d’Oum Kalthoum – INA Catalogue. 

[41 min 15 à 43 min 26] 

  

  

Remerciements :
Nous remercions Hanna Boghanim, Hajer Ben Boubaker et Nadia Hathroubi Saf-saf d’avoir répondu à nos questions. Nous remercions Zakia pour ses confidences et sa
musicalité. L’institut du monde arabe pour l’aide précieuse et Wael Koudiah de
nous permettre d’utiliser sa musique tout au long de cet épisode.  

  

Soutenir Arabia Vox :  

Arabia Vox est un média indépendant. Soutenez-nous en partageant notre travail, en nous notant sur Apple Podcasts et en nous suivant sur nos réseaux sociaux : Instagram,
Twitter, Facebook.     


CREDITS :
Arabia Vox est un podcast original et indépendant. Journaliste et écriture :
Donia Ismail. Réalisation et édition : Fatma Torkhani   

Share

Embed

You may also like

Description

Depuis de nombreuses années, Donia Ismail voue une passion sans limite à Oum Kalthoum, Fairouz, Warda, Asmahan ou encore Sabah, celles qu’on appelle les Divas arabes. Ces dernières années, elle constate qu’elle n’est pas la seule à être fascinée par
ces femmes. Autour d’elle, dans son entourage proche, sa famille ou encore à
travers les réseaux sociaux, elle se rend compte que de nombreuses personnes de
son âge, plutôt jeunes, qui n’ont jamais vu les Divas sur scène ou encore qui
ne comprennent pas toujours ce qu’elles disent se réapproprient ces femmes d’exception.


À travers cet épisode, Donia Ismail se pose la question : Pourquoi continuons-nous à
aimer ces femmes ?  

  

Pour y répondre, elle part interviewer Hanna Boghanim, co-comissaire de l’exposition « Divas » à l’Institut du monde arabe présente jusqu’au 26 septembre 2021. 

[ 04min 34 à 09 min 13]  

  

Pour mieux savoir pourquoi ces femmes nous fascinent, Donia a essayé de comprendre  le contexte dans lequel elles sont apparues et le rôle qu'elles ont joué avec la créatrice
du podcast Vintage Arab et chercheuse indépendante, Hajer Ben Boubaker. 

[ 12 min44 à 31 min 22 ] 

  

Enfin, Donia rencontre la rédactrice en chef du Courrier de l’Atlas et autrice d’un futur
roman graphique sur Oum Kalthoum, Nadia Hathroubi Saf-saf pour discuter de la diva mère : Oum Kalthoum.

[ 33 min 55 à 54 min 50 ] 

  

  

Musiques :   

Générique :
Mahmoud Darwich – Sajel ana arabi  

Mashrou’Leïla – Lil Watan  

Épisode :
Love and Revenge x Sabah – Saat Saat [10 min 06 à 11 min 35] 

Fairouz – Li Beirut [20 min 43 à 22 min 30]  

Warda – Fi youm wa leïla [25 min 46 à 26 min 33] 

Nancy Ajram – Oult ana keda [31 min 53 à 32 min 58] 

Oum Kalthoum – Alf leïla wa leïla [38 min 31 à 39 min 31] 

Oum Kalthoum - Al atlal [47 min 42 à 51 min 04] 

Beyoncé – Diva [54 min 50 à 55 min 53]   

Love and Revenge x Asmahan – Emta [1h02]   


Archives :  

Gamal Abdel Nasser interviewer par la  Radio Télévision Suisse en 1962.

[17 min 03 à 17 min 20] 

Bruno Coquatrix à propos de l’Olympia d’Oum Kalthoum – INA Catalogue. 

[41 min 15 à 43 min 26] 

  

  

Remerciements :
Nous remercions Hanna Boghanim, Hajer Ben Boubaker et Nadia Hathroubi Saf-saf d’avoir répondu à nos questions. Nous remercions Zakia pour ses confidences et sa
musicalité. L’institut du monde arabe pour l’aide précieuse et Wael Koudiah de
nous permettre d’utiliser sa musique tout au long de cet épisode.  

  

Soutenir Arabia Vox :  

Arabia Vox est un média indépendant. Soutenez-nous en partageant notre travail, en nous notant sur Apple Podcasts et en nous suivant sur nos réseaux sociaux : Instagram,
Twitter, Facebook.     


CREDITS :
Arabia Vox est un podcast original et indépendant. Journaliste et écriture :
Donia Ismail. Réalisation et édition : Fatma Torkhani   

Description

Depuis de nombreuses années, Donia Ismail voue une passion sans limite à Oum Kalthoum, Fairouz, Warda, Asmahan ou encore Sabah, celles qu’on appelle les Divas arabes. Ces dernières années, elle constate qu’elle n’est pas la seule à être fascinée par
ces femmes. Autour d’elle, dans son entourage proche, sa famille ou encore à
travers les réseaux sociaux, elle se rend compte que de nombreuses personnes de
son âge, plutôt jeunes, qui n’ont jamais vu les Divas sur scène ou encore qui
ne comprennent pas toujours ce qu’elles disent se réapproprient ces femmes d’exception.


À travers cet épisode, Donia Ismail se pose la question : Pourquoi continuons-nous à
aimer ces femmes ?  

  

Pour y répondre, elle part interviewer Hanna Boghanim, co-comissaire de l’exposition « Divas » à l’Institut du monde arabe présente jusqu’au 26 septembre 2021. 

[ 04min 34 à 09 min 13]  

  

Pour mieux savoir pourquoi ces femmes nous fascinent, Donia a essayé de comprendre  le contexte dans lequel elles sont apparues et le rôle qu'elles ont joué avec la créatrice
du podcast Vintage Arab et chercheuse indépendante, Hajer Ben Boubaker. 

[ 12 min44 à 31 min 22 ] 

  

Enfin, Donia rencontre la rédactrice en chef du Courrier de l’Atlas et autrice d’un futur
roman graphique sur Oum Kalthoum, Nadia Hathroubi Saf-saf pour discuter de la diva mère : Oum Kalthoum.

[ 33 min 55 à 54 min 50 ] 

  

  

Musiques :   

Générique :
Mahmoud Darwich – Sajel ana arabi  

Mashrou’Leïla – Lil Watan  

Épisode :
Love and Revenge x Sabah – Saat Saat [10 min 06 à 11 min 35] 

Fairouz – Li Beirut [20 min 43 à 22 min 30]  

Warda – Fi youm wa leïla [25 min 46 à 26 min 33] 

Nancy Ajram – Oult ana keda [31 min 53 à 32 min 58] 

Oum Kalthoum – Alf leïla wa leïla [38 min 31 à 39 min 31] 

Oum Kalthoum - Al atlal [47 min 42 à 51 min 04] 

Beyoncé – Diva [54 min 50 à 55 min 53]   

Love and Revenge x Asmahan – Emta [1h02]   


Archives :  

Gamal Abdel Nasser interviewer par la  Radio Télévision Suisse en 1962.

[17 min 03 à 17 min 20] 

Bruno Coquatrix à propos de l’Olympia d’Oum Kalthoum – INA Catalogue. 

[41 min 15 à 43 min 26] 

  

  

Remerciements :
Nous remercions Hanna Boghanim, Hajer Ben Boubaker et Nadia Hathroubi Saf-saf d’avoir répondu à nos questions. Nous remercions Zakia pour ses confidences et sa
musicalité. L’institut du monde arabe pour l’aide précieuse et Wael Koudiah de
nous permettre d’utiliser sa musique tout au long de cet épisode.  

  

Soutenir Arabia Vox :  

Arabia Vox est un média indépendant. Soutenez-nous en partageant notre travail, en nous notant sur Apple Podcasts et en nous suivant sur nos réseaux sociaux : Instagram,
Twitter, Facebook.     


CREDITS :
Arabia Vox est un podcast original et indépendant. Journaliste et écriture :
Donia Ismail. Réalisation et édition : Fatma Torkhani   

Share

Embed

You may also like