undefined cover
undefined cover
Épisode #27 - Business Angel au Grand Coeur, avec Henri de Lorgeril, Co-fondateur & CEO d'Avizio cover
Épisode #27 - Business Angel au Grand Coeur, avec Henri de Lorgeril, Co-fondateur & CEO d'Avizio cover
Argent conté

Épisode #27 - Business Angel au Grand Coeur, avec Henri de Lorgeril, Co-fondateur & CEO d'Avizio

Épisode #27 - Business Angel au Grand Coeur, avec Henri de Lorgeril, Co-fondateur & CEO d'Avizio

46min |25/06/2023
Play
undefined cover
undefined cover
Épisode #27 - Business Angel au Grand Coeur, avec Henri de Lorgeril, Co-fondateur & CEO d'Avizio cover
Épisode #27 - Business Angel au Grand Coeur, avec Henri de Lorgeril, Co-fondateur & CEO d'Avizio cover
Argent conté

Épisode #27 - Business Angel au Grand Coeur, avec Henri de Lorgeril, Co-fondateur & CEO d'Avizio

Épisode #27 - Business Angel au Grand Coeur, avec Henri de Lorgeril, Co-fondateur & CEO d'Avizio

46min |25/06/2023
Play

Description

Aujourd’hui dans Argent Conte, il était une fois les business angels. Ces fameux anges des entreprises, pas tout à fait les mêmes que ceux des contes de fées.

Comment devient on business angels ? Est ce qu’on y va tout seul ou en groupe ? Est ce accessible à toutes les bourses ou uniquement aux plus aisés ? Henri de Lorgeril a commencé par travailler dans les plus belles boites de la tech française, avant de se lancer dans le recrutement mais sous l’angle de la recommandation et à grande échelle. Une approche unique qui a vite trouvé son succès. Au meme moment Henri a envie de devenir business angel, comme a l’époque il n’a pas les moyens d’investir dans une startup tout seul il crée son premier club. De cet homme de réseau et d’une envie d’investir dans l’économie réelle va naître un vrai club de copains qui verse même une partie de ses plus values a une association. Henri nous raconte aujourd’hui cette belle histoire. Bonne écoute !

Description

Aujourd’hui dans Argent Conte, il était une fois les business angels. Ces fameux anges des entreprises, pas tout à fait les mêmes que ceux des contes de fées.

Comment devient on business angels ? Est ce qu’on y va tout seul ou en groupe ? Est ce accessible à toutes les bourses ou uniquement aux plus aisés ? Henri de Lorgeril a commencé par travailler dans les plus belles boites de la tech française, avant de se lancer dans le recrutement mais sous l’angle de la recommandation et à grande échelle. Une approche unique qui a vite trouvé son succès. Au meme moment Henri a envie de devenir business angel, comme a l’époque il n’a pas les moyens d’investir dans une startup tout seul il crée son premier club. De cet homme de réseau et d’une envie d’investir dans l’économie réelle va naître un vrai club de copains qui verse même une partie de ses plus values a une association. Henri nous raconte aujourd’hui cette belle histoire. Bonne écoute !

Share

Embed

You may also like

Description

Aujourd’hui dans Argent Conte, il était une fois les business angels. Ces fameux anges des entreprises, pas tout à fait les mêmes que ceux des contes de fées.

Comment devient on business angels ? Est ce qu’on y va tout seul ou en groupe ? Est ce accessible à toutes les bourses ou uniquement aux plus aisés ? Henri de Lorgeril a commencé par travailler dans les plus belles boites de la tech française, avant de se lancer dans le recrutement mais sous l’angle de la recommandation et à grande échelle. Une approche unique qui a vite trouvé son succès. Au meme moment Henri a envie de devenir business angel, comme a l’époque il n’a pas les moyens d’investir dans une startup tout seul il crée son premier club. De cet homme de réseau et d’une envie d’investir dans l’économie réelle va naître un vrai club de copains qui verse même une partie de ses plus values a une association. Henri nous raconte aujourd’hui cette belle histoire. Bonne écoute !

Description

Aujourd’hui dans Argent Conte, il était une fois les business angels. Ces fameux anges des entreprises, pas tout à fait les mêmes que ceux des contes de fées.

Comment devient on business angels ? Est ce qu’on y va tout seul ou en groupe ? Est ce accessible à toutes les bourses ou uniquement aux plus aisés ? Henri de Lorgeril a commencé par travailler dans les plus belles boites de la tech française, avant de se lancer dans le recrutement mais sous l’angle de la recommandation et à grande échelle. Une approche unique qui a vite trouvé son succès. Au meme moment Henri a envie de devenir business angel, comme a l’époque il n’a pas les moyens d’investir dans une startup tout seul il crée son premier club. De cet homme de réseau et d’une envie d’investir dans l’économie réelle va naître un vrai club de copains qui verse même une partie de ses plus values a une association. Henri nous raconte aujourd’hui cette belle histoire. Bonne écoute !

Share

Embed

You may also like