undefined cover
undefined cover
Bulles d'Histoire rencontre Youssef Daoudi cover
Bulles d'Histoire rencontre Youssef Daoudi cover
Art District Radio Podcasts

Bulles d'Histoire rencontre Youssef Daoudi

Bulles d'Histoire rencontre Youssef Daoudi

36min |14/04/2024|

10

Play
undefined cover
undefined cover
Bulles d'Histoire rencontre Youssef Daoudi cover
Bulles d'Histoire rencontre Youssef Daoudi cover
Art District Radio Podcasts

Bulles d'Histoire rencontre Youssef Daoudi

Bulles d'Histoire rencontre Youssef Daoudi

36min |14/04/2024|

10

Play

Description

BULLES D'HISTOIRE, mardi et samedi à 10h30. Chronique animée par Stéphane Dubreil sur les bandes dessinées historiques. Cette semaine, Stéphane Dubreil rencontre Youssef Daoudi. 


Dans cette nouvelle Bulles d’histoire, Stéphane a invité Youssef Daoudi pour évoquer un superbe album, Le dernier debout. Jack Johnson, fils d’esclaves et champion du monde, admirable portrait de Jack Johnson, premier champion du monde de boxe noir. Cette biographie raconte la vie de ce grand champion, mais il nous emmène surtout au cœur du « match du siècle » qui s’est tenu le 4 juillet 1940, le jour de la fête nationale américaine. Jack Johnson est le premier boxeur noir à franchir la « color line » qui définissait la frontière entre blancs et noirs. Le boxeur transgresse cette règle intangible du racisme pour devenir une immense star, richissime qui va être obligé de s’exiler en Europe pour échapper à une condamnation qui fait suite à son mariage avec une femme blanche. Ce portrait est un œuvre à 4 mains. Youssef Daoudi est au dessin et à la conception graphique, il est accompagné des textes poétiques d’Adrian Matejka, important poète américain dont le livre The big smoke est à l’origine de ce livre.


Youssef Daoudi est aussi l’auteur de Monk ! Thelonious, Pannonica… une amitié, une révolution musicale, un album que nous avons présenté dans une Bulles d’histoire qui a marié jazz et bande dessinée.


Le dernier debout, Jack Johnson, fils d’esclaves et champion du monde. Editions Futuropolis. 320 pages, 30 euros.


© Frédéric Mangé



Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Description

BULLES D'HISTOIRE, mardi et samedi à 10h30. Chronique animée par Stéphane Dubreil sur les bandes dessinées historiques. Cette semaine, Stéphane Dubreil rencontre Youssef Daoudi. 


Dans cette nouvelle Bulles d’histoire, Stéphane a invité Youssef Daoudi pour évoquer un superbe album, Le dernier debout. Jack Johnson, fils d’esclaves et champion du monde, admirable portrait de Jack Johnson, premier champion du monde de boxe noir. Cette biographie raconte la vie de ce grand champion, mais il nous emmène surtout au cœur du « match du siècle » qui s’est tenu le 4 juillet 1940, le jour de la fête nationale américaine. Jack Johnson est le premier boxeur noir à franchir la « color line » qui définissait la frontière entre blancs et noirs. Le boxeur transgresse cette règle intangible du racisme pour devenir une immense star, richissime qui va être obligé de s’exiler en Europe pour échapper à une condamnation qui fait suite à son mariage avec une femme blanche. Ce portrait est un œuvre à 4 mains. Youssef Daoudi est au dessin et à la conception graphique, il est accompagné des textes poétiques d’Adrian Matejka, important poète américain dont le livre The big smoke est à l’origine de ce livre.


Youssef Daoudi est aussi l’auteur de Monk ! Thelonious, Pannonica… une amitié, une révolution musicale, un album que nous avons présenté dans une Bulles d’histoire qui a marié jazz et bande dessinée.


Le dernier debout, Jack Johnson, fils d’esclaves et champion du monde. Editions Futuropolis. 320 pages, 30 euros.


© Frédéric Mangé



Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Share

Embed

You may also like

Description

BULLES D'HISTOIRE, mardi et samedi à 10h30. Chronique animée par Stéphane Dubreil sur les bandes dessinées historiques. Cette semaine, Stéphane Dubreil rencontre Youssef Daoudi. 


Dans cette nouvelle Bulles d’histoire, Stéphane a invité Youssef Daoudi pour évoquer un superbe album, Le dernier debout. Jack Johnson, fils d’esclaves et champion du monde, admirable portrait de Jack Johnson, premier champion du monde de boxe noir. Cette biographie raconte la vie de ce grand champion, mais il nous emmène surtout au cœur du « match du siècle » qui s’est tenu le 4 juillet 1940, le jour de la fête nationale américaine. Jack Johnson est le premier boxeur noir à franchir la « color line » qui définissait la frontière entre blancs et noirs. Le boxeur transgresse cette règle intangible du racisme pour devenir une immense star, richissime qui va être obligé de s’exiler en Europe pour échapper à une condamnation qui fait suite à son mariage avec une femme blanche. Ce portrait est un œuvre à 4 mains. Youssef Daoudi est au dessin et à la conception graphique, il est accompagné des textes poétiques d’Adrian Matejka, important poète américain dont le livre The big smoke est à l’origine de ce livre.


Youssef Daoudi est aussi l’auteur de Monk ! Thelonious, Pannonica… une amitié, une révolution musicale, un album que nous avons présenté dans une Bulles d’histoire qui a marié jazz et bande dessinée.


Le dernier debout, Jack Johnson, fils d’esclaves et champion du monde. Editions Futuropolis. 320 pages, 30 euros.


© Frédéric Mangé



Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Description

BULLES D'HISTOIRE, mardi et samedi à 10h30. Chronique animée par Stéphane Dubreil sur les bandes dessinées historiques. Cette semaine, Stéphane Dubreil rencontre Youssef Daoudi. 


Dans cette nouvelle Bulles d’histoire, Stéphane a invité Youssef Daoudi pour évoquer un superbe album, Le dernier debout. Jack Johnson, fils d’esclaves et champion du monde, admirable portrait de Jack Johnson, premier champion du monde de boxe noir. Cette biographie raconte la vie de ce grand champion, mais il nous emmène surtout au cœur du « match du siècle » qui s’est tenu le 4 juillet 1940, le jour de la fête nationale américaine. Jack Johnson est le premier boxeur noir à franchir la « color line » qui définissait la frontière entre blancs et noirs. Le boxeur transgresse cette règle intangible du racisme pour devenir une immense star, richissime qui va être obligé de s’exiler en Europe pour échapper à une condamnation qui fait suite à son mariage avec une femme blanche. Ce portrait est un œuvre à 4 mains. Youssef Daoudi est au dessin et à la conception graphique, il est accompagné des textes poétiques d’Adrian Matejka, important poète américain dont le livre The big smoke est à l’origine de ce livre.


Youssef Daoudi est aussi l’auteur de Monk ! Thelonious, Pannonica… une amitié, une révolution musicale, un album que nous avons présenté dans une Bulles d’histoire qui a marié jazz et bande dessinée.


Le dernier debout, Jack Johnson, fils d’esclaves et champion du monde. Editions Futuropolis. 320 pages, 30 euros.


© Frédéric Mangé



Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Share

Embed

You may also like