undefined cover
undefined cover
#14, Adeline Cubères, Artwork in Promess et Podcast les PassionariArts.mp4 cover
#14, Adeline Cubères, Artwork in Promess et Podcast les PassionariArts.mp4 cover
Art du Lien

#14, Adeline Cubères, Artwork in Promess et Podcast les PassionariArts.mp4

#14, Adeline Cubères, Artwork in Promess et Podcast les PassionariArts.mp4

31min |28/02/2021
Play
undefined cover
undefined cover
#14, Adeline Cubères, Artwork in Promess et Podcast les PassionariArts.mp4 cover
#14, Adeline Cubères, Artwork in Promess et Podcast les PassionariArts.mp4 cover
Art du Lien

#14, Adeline Cubères, Artwork in Promess et Podcast les PassionariArts.mp4

#14, Adeline Cubères, Artwork in Promess et Podcast les PassionariArts.mp4

31min |28/02/2021
Play

Description

Adeline Cubères est la voix du podcast Les Passionariarts, féministe, qui met en lumière les femmes dans l'art. Avec Artwork in Promess, elle allie l’univers des arts et celui des entreprises, des marques, pour apporter qualité de vie au travail, créativité.

Insérer la création artistique dans ces espaces professionnels et économiques permet ce pas de côté qui nous est cher: des messages forts ou de l'inspiration, pour un "choc cognitif". Avec des expériences immersives artistiques, le cerveau est réceptif autrement qu’avec un Email corporate ou une newsletter!

Elle offre donc des solutions  innovantes et audacieuses pour la Communication et la collaboration entre les personnes...

Son chemin depuis le lycée: "J'ai découvert l’histoire de l’art grâce à un professeur formidable, qui m’a donné l’oeil. J’ai eu envie d’avoir l'art dans la vie tout le temps. J’ai commencé à travailler en galerie, puis en entreprises. Et j’ai perçu que les deux univers avaient besoin l’un de l’autre: spécialement sur le plan humain, (pas seulement financier au niveau des fondations) l’entreprise, c’est avant tout des vies d’hommes et de femmes qui se croisent tous les jours" 

Ses satisfactions: "L’association avec Samuel qui est aussi mon compagnon de vie: le quotidien d’entrepreneur, une équipe solide, duo inébranlable, rtf donc rend notre entreprise solide. Les rencontres avec les artistes sont magnifiques: même avec le confinement, avec, entre autres, Tiffany Bouelle, mais aussi Juliette Le Taillandier (médiation) ou Rachel Marx, Clémence Vazard, ou Rodolphe Huguet (sur les mouvement de populations)..."

L'art de commande: Aujourd'hui, acheter de l’art passe par les galeries ou en ligne, mais ces expériences peuvent être assez froides. Pour plus d’intimité, nous rencontrons nos clients afin de comprendre leur vie et leur proposons des rencontres avec les artistes, autour de diners dans un bel appartement parisien.

Quelques expériences marquantes: 

- Sur l’inclusion en lien avec le handicap avec EDf Energies renouvelables, ou avec l'artiste Leona Rose et l'entreprise Engie: une fresque sur la nature autour de  protection de l’environnement, transition écologie, la protection de la diversité. 

- Exposition pour une entreprise toulousaine avec le peintre Roger Cosme Estève, organisation d’un SoloShow , avec un auteur, Didier Goupil, qui avait écrit un livre sur ce peintre, avec un musicien qui a composé spécialement.

Avec les clients on gagne en agilité, on était positionné sur la qualité de vie au travail: on a proposé des expériences porteuses de sens, pour engager. Avec les artistes, on a gagné en maturité: la position d’intermédiaire n’est pas toujours évidente, puisque nous sommes aussi les créateurs des projets que l’on conçoit: nous devons trouver notre façon de dialoguer, pour co-construire avec les artistes. 

Etre le changement que du souhaites pour le monde: plutôt dans l’univers du podcast, Avec les PassionArts: Le rapport à la sonorité, faire bloc entre femmes et se serrer les coudes. Je n’ai jamais senti de concurrence entre les femmes. Je recrute souvent des femmes. Travailler en sororité, notamment avec le podcast

Une organisation ou personne qui t'inspire: J’ai toujours aimé le travail de Blanca Li, chorégraphe, Anne-Cécile Maillefer, présidente de la Fondation des Femmes; la Cité Audacieuse ouverte il y a un an où l’art pourrait y avoir sa place. 

Le mot de la fin : Redoubler d’effort, ne rien lâcher, surtout dans cette période incertaine.

Pour en savoir plus :

 http://www.artworkinpromess.com/

https://www.lespassionariarts.com


Et biensûr, rendez-vous sur https://artdulien.com/podcast/

 

Description

Adeline Cubères est la voix du podcast Les Passionariarts, féministe, qui met en lumière les femmes dans l'art. Avec Artwork in Promess, elle allie l’univers des arts et celui des entreprises, des marques, pour apporter qualité de vie au travail, créativité.

Insérer la création artistique dans ces espaces professionnels et économiques permet ce pas de côté qui nous est cher: des messages forts ou de l'inspiration, pour un "choc cognitif". Avec des expériences immersives artistiques, le cerveau est réceptif autrement qu’avec un Email corporate ou une newsletter!

Elle offre donc des solutions  innovantes et audacieuses pour la Communication et la collaboration entre les personnes...

Son chemin depuis le lycée: "J'ai découvert l’histoire de l’art grâce à un professeur formidable, qui m’a donné l’oeil. J’ai eu envie d’avoir l'art dans la vie tout le temps. J’ai commencé à travailler en galerie, puis en entreprises. Et j’ai perçu que les deux univers avaient besoin l’un de l’autre: spécialement sur le plan humain, (pas seulement financier au niveau des fondations) l’entreprise, c’est avant tout des vies d’hommes et de femmes qui se croisent tous les jours" 

Ses satisfactions: "L’association avec Samuel qui est aussi mon compagnon de vie: le quotidien d’entrepreneur, une équipe solide, duo inébranlable, rtf donc rend notre entreprise solide. Les rencontres avec les artistes sont magnifiques: même avec le confinement, avec, entre autres, Tiffany Bouelle, mais aussi Juliette Le Taillandier (médiation) ou Rachel Marx, Clémence Vazard, ou Rodolphe Huguet (sur les mouvement de populations)..."

L'art de commande: Aujourd'hui, acheter de l’art passe par les galeries ou en ligne, mais ces expériences peuvent être assez froides. Pour plus d’intimité, nous rencontrons nos clients afin de comprendre leur vie et leur proposons des rencontres avec les artistes, autour de diners dans un bel appartement parisien.

Quelques expériences marquantes: 

- Sur l’inclusion en lien avec le handicap avec EDf Energies renouvelables, ou avec l'artiste Leona Rose et l'entreprise Engie: une fresque sur la nature autour de  protection de l’environnement, transition écologie, la protection de la diversité. 

- Exposition pour une entreprise toulousaine avec le peintre Roger Cosme Estève, organisation d’un SoloShow , avec un auteur, Didier Goupil, qui avait écrit un livre sur ce peintre, avec un musicien qui a composé spécialement.

Avec les clients on gagne en agilité, on était positionné sur la qualité de vie au travail: on a proposé des expériences porteuses de sens, pour engager. Avec les artistes, on a gagné en maturité: la position d’intermédiaire n’est pas toujours évidente, puisque nous sommes aussi les créateurs des projets que l’on conçoit: nous devons trouver notre façon de dialoguer, pour co-construire avec les artistes. 

Etre le changement que du souhaites pour le monde: plutôt dans l’univers du podcast, Avec les PassionArts: Le rapport à la sonorité, faire bloc entre femmes et se serrer les coudes. Je n’ai jamais senti de concurrence entre les femmes. Je recrute souvent des femmes. Travailler en sororité, notamment avec le podcast

Une organisation ou personne qui t'inspire: J’ai toujours aimé le travail de Blanca Li, chorégraphe, Anne-Cécile Maillefer, présidente de la Fondation des Femmes; la Cité Audacieuse ouverte il y a un an où l’art pourrait y avoir sa place. 

Le mot de la fin : Redoubler d’effort, ne rien lâcher, surtout dans cette période incertaine.

Pour en savoir plus :

 http://www.artworkinpromess.com/

https://www.lespassionariarts.com


Et biensûr, rendez-vous sur https://artdulien.com/podcast/

 

Share

Embed

You may also like

Description

Adeline Cubères est la voix du podcast Les Passionariarts, féministe, qui met en lumière les femmes dans l'art. Avec Artwork in Promess, elle allie l’univers des arts et celui des entreprises, des marques, pour apporter qualité de vie au travail, créativité.

Insérer la création artistique dans ces espaces professionnels et économiques permet ce pas de côté qui nous est cher: des messages forts ou de l'inspiration, pour un "choc cognitif". Avec des expériences immersives artistiques, le cerveau est réceptif autrement qu’avec un Email corporate ou une newsletter!

Elle offre donc des solutions  innovantes et audacieuses pour la Communication et la collaboration entre les personnes...

Son chemin depuis le lycée: "J'ai découvert l’histoire de l’art grâce à un professeur formidable, qui m’a donné l’oeil. J’ai eu envie d’avoir l'art dans la vie tout le temps. J’ai commencé à travailler en galerie, puis en entreprises. Et j’ai perçu que les deux univers avaient besoin l’un de l’autre: spécialement sur le plan humain, (pas seulement financier au niveau des fondations) l’entreprise, c’est avant tout des vies d’hommes et de femmes qui se croisent tous les jours" 

Ses satisfactions: "L’association avec Samuel qui est aussi mon compagnon de vie: le quotidien d’entrepreneur, une équipe solide, duo inébranlable, rtf donc rend notre entreprise solide. Les rencontres avec les artistes sont magnifiques: même avec le confinement, avec, entre autres, Tiffany Bouelle, mais aussi Juliette Le Taillandier (médiation) ou Rachel Marx, Clémence Vazard, ou Rodolphe Huguet (sur les mouvement de populations)..."

L'art de commande: Aujourd'hui, acheter de l’art passe par les galeries ou en ligne, mais ces expériences peuvent être assez froides. Pour plus d’intimité, nous rencontrons nos clients afin de comprendre leur vie et leur proposons des rencontres avec les artistes, autour de diners dans un bel appartement parisien.

Quelques expériences marquantes: 

- Sur l’inclusion en lien avec le handicap avec EDf Energies renouvelables, ou avec l'artiste Leona Rose et l'entreprise Engie: une fresque sur la nature autour de  protection de l’environnement, transition écologie, la protection de la diversité. 

- Exposition pour une entreprise toulousaine avec le peintre Roger Cosme Estève, organisation d’un SoloShow , avec un auteur, Didier Goupil, qui avait écrit un livre sur ce peintre, avec un musicien qui a composé spécialement.

Avec les clients on gagne en agilité, on était positionné sur la qualité de vie au travail: on a proposé des expériences porteuses de sens, pour engager. Avec les artistes, on a gagné en maturité: la position d’intermédiaire n’est pas toujours évidente, puisque nous sommes aussi les créateurs des projets que l’on conçoit: nous devons trouver notre façon de dialoguer, pour co-construire avec les artistes. 

Etre le changement que du souhaites pour le monde: plutôt dans l’univers du podcast, Avec les PassionArts: Le rapport à la sonorité, faire bloc entre femmes et se serrer les coudes. Je n’ai jamais senti de concurrence entre les femmes. Je recrute souvent des femmes. Travailler en sororité, notamment avec le podcast

Une organisation ou personne qui t'inspire: J’ai toujours aimé le travail de Blanca Li, chorégraphe, Anne-Cécile Maillefer, présidente de la Fondation des Femmes; la Cité Audacieuse ouverte il y a un an où l’art pourrait y avoir sa place. 

Le mot de la fin : Redoubler d’effort, ne rien lâcher, surtout dans cette période incertaine.

Pour en savoir plus :

 http://www.artworkinpromess.com/

https://www.lespassionariarts.com


Et biensûr, rendez-vous sur https://artdulien.com/podcast/

 

Description

Adeline Cubères est la voix du podcast Les Passionariarts, féministe, qui met en lumière les femmes dans l'art. Avec Artwork in Promess, elle allie l’univers des arts et celui des entreprises, des marques, pour apporter qualité de vie au travail, créativité.

Insérer la création artistique dans ces espaces professionnels et économiques permet ce pas de côté qui nous est cher: des messages forts ou de l'inspiration, pour un "choc cognitif". Avec des expériences immersives artistiques, le cerveau est réceptif autrement qu’avec un Email corporate ou une newsletter!

Elle offre donc des solutions  innovantes et audacieuses pour la Communication et la collaboration entre les personnes...

Son chemin depuis le lycée: "J'ai découvert l’histoire de l’art grâce à un professeur formidable, qui m’a donné l’oeil. J’ai eu envie d’avoir l'art dans la vie tout le temps. J’ai commencé à travailler en galerie, puis en entreprises. Et j’ai perçu que les deux univers avaient besoin l’un de l’autre: spécialement sur le plan humain, (pas seulement financier au niveau des fondations) l’entreprise, c’est avant tout des vies d’hommes et de femmes qui se croisent tous les jours" 

Ses satisfactions: "L’association avec Samuel qui est aussi mon compagnon de vie: le quotidien d’entrepreneur, une équipe solide, duo inébranlable, rtf donc rend notre entreprise solide. Les rencontres avec les artistes sont magnifiques: même avec le confinement, avec, entre autres, Tiffany Bouelle, mais aussi Juliette Le Taillandier (médiation) ou Rachel Marx, Clémence Vazard, ou Rodolphe Huguet (sur les mouvement de populations)..."

L'art de commande: Aujourd'hui, acheter de l’art passe par les galeries ou en ligne, mais ces expériences peuvent être assez froides. Pour plus d’intimité, nous rencontrons nos clients afin de comprendre leur vie et leur proposons des rencontres avec les artistes, autour de diners dans un bel appartement parisien.

Quelques expériences marquantes: 

- Sur l’inclusion en lien avec le handicap avec EDf Energies renouvelables, ou avec l'artiste Leona Rose et l'entreprise Engie: une fresque sur la nature autour de  protection de l’environnement, transition écologie, la protection de la diversité. 

- Exposition pour une entreprise toulousaine avec le peintre Roger Cosme Estève, organisation d’un SoloShow , avec un auteur, Didier Goupil, qui avait écrit un livre sur ce peintre, avec un musicien qui a composé spécialement.

Avec les clients on gagne en agilité, on était positionné sur la qualité de vie au travail: on a proposé des expériences porteuses de sens, pour engager. Avec les artistes, on a gagné en maturité: la position d’intermédiaire n’est pas toujours évidente, puisque nous sommes aussi les créateurs des projets que l’on conçoit: nous devons trouver notre façon de dialoguer, pour co-construire avec les artistes. 

Etre le changement que du souhaites pour le monde: plutôt dans l’univers du podcast, Avec les PassionArts: Le rapport à la sonorité, faire bloc entre femmes et se serrer les coudes. Je n’ai jamais senti de concurrence entre les femmes. Je recrute souvent des femmes. Travailler en sororité, notamment avec le podcast

Une organisation ou personne qui t'inspire: J’ai toujours aimé le travail de Blanca Li, chorégraphe, Anne-Cécile Maillefer, présidente de la Fondation des Femmes; la Cité Audacieuse ouverte il y a un an où l’art pourrait y avoir sa place. 

Le mot de la fin : Redoubler d’effort, ne rien lâcher, surtout dans cette période incertaine.

Pour en savoir plus :

 http://www.artworkinpromess.com/

https://www.lespassionariarts.com


Et biensûr, rendez-vous sur https://artdulien.com/podcast/

 

Share

Embed

You may also like