undefined cover
undefined cover
Colmar : Des élus manifestent suite à la fermeture de Fessenheim cover
Colmar : Des élus manifestent suite à la fermeture de Fessenheim cover
ACTUALITES - AZUR FM

Colmar : Des élus manifestent suite à la fermeture de Fessenheim

Colmar : Des élus manifestent suite à la fermeture de Fessenheim

04min |01/12/2021
Play
undefined cover
undefined cover
Colmar : Des élus manifestent suite à la fermeture de Fessenheim cover
Colmar : Des élus manifestent suite à la fermeture de Fessenheim cover
ACTUALITES - AZUR FM

Colmar : Des élus manifestent suite à la fermeture de Fessenheim

Colmar : Des élus manifestent suite à la fermeture de Fessenheim

04min |01/12/2021
Play

Description

Ce jeudi matin, plusieurs dizaines d'élus, à l'appel de la Communauté de Communes du Pays Rhin-Brisach, ont manifesté devant la préfecture de Colmar. Alors qu'ils étaient rassemblés, s'y tenait la réunion du bureau exécutif du projet de territoire "Fessenheim", que Gérard Hug, président de la comcom, a décidé de boycotter. 

Pour Claude Brender, maire de Fessenheim et vice-président de la collectivité, le territoire est toujours dans une impasse financière et fiscale. Le FNGIR impose encore un réglement de 2 millions d'euros par an, alors que les recettes fiscales ont disparu depuis la fermeture de la centrale. Il regrette également une absence de concertation avec l'Etat ainsi qu'une reconversion du site qui se fait désirer. Pour l'heure, rien n'est dans les tuyaux. 

Les élus du territoire, suite à l'annonce du Président de la République, de créer de nouveaux réacteurs nucléaires en France, vont donc monter un projet afin que Fessenheim puisse tirer son épingle du jeu.  


Lien vers l'article complet : www.azur-fm.com/news/colmar-le-cri-d-alarme-des-elus-suite-a-la-fermeture-de-fessenheim-495 

Description

Ce jeudi matin, plusieurs dizaines d'élus, à l'appel de la Communauté de Communes du Pays Rhin-Brisach, ont manifesté devant la préfecture de Colmar. Alors qu'ils étaient rassemblés, s'y tenait la réunion du bureau exécutif du projet de territoire "Fessenheim", que Gérard Hug, président de la comcom, a décidé de boycotter. 

Pour Claude Brender, maire de Fessenheim et vice-président de la collectivité, le territoire est toujours dans une impasse financière et fiscale. Le FNGIR impose encore un réglement de 2 millions d'euros par an, alors que les recettes fiscales ont disparu depuis la fermeture de la centrale. Il regrette également une absence de concertation avec l'Etat ainsi qu'une reconversion du site qui se fait désirer. Pour l'heure, rien n'est dans les tuyaux. 

Les élus du territoire, suite à l'annonce du Président de la République, de créer de nouveaux réacteurs nucléaires en France, vont donc monter un projet afin que Fessenheim puisse tirer son épingle du jeu.  


Lien vers l'article complet : www.azur-fm.com/news/colmar-le-cri-d-alarme-des-elus-suite-a-la-fermeture-de-fessenheim-495 

Share

Embed

You may also like

Description

Ce jeudi matin, plusieurs dizaines d'élus, à l'appel de la Communauté de Communes du Pays Rhin-Brisach, ont manifesté devant la préfecture de Colmar. Alors qu'ils étaient rassemblés, s'y tenait la réunion du bureau exécutif du projet de territoire "Fessenheim", que Gérard Hug, président de la comcom, a décidé de boycotter. 

Pour Claude Brender, maire de Fessenheim et vice-président de la collectivité, le territoire est toujours dans une impasse financière et fiscale. Le FNGIR impose encore un réglement de 2 millions d'euros par an, alors que les recettes fiscales ont disparu depuis la fermeture de la centrale. Il regrette également une absence de concertation avec l'Etat ainsi qu'une reconversion du site qui se fait désirer. Pour l'heure, rien n'est dans les tuyaux. 

Les élus du territoire, suite à l'annonce du Président de la République, de créer de nouveaux réacteurs nucléaires en France, vont donc monter un projet afin que Fessenheim puisse tirer son épingle du jeu.  


Lien vers l'article complet : www.azur-fm.com/news/colmar-le-cri-d-alarme-des-elus-suite-a-la-fermeture-de-fessenheim-495 

Description

Ce jeudi matin, plusieurs dizaines d'élus, à l'appel de la Communauté de Communes du Pays Rhin-Brisach, ont manifesté devant la préfecture de Colmar. Alors qu'ils étaient rassemblés, s'y tenait la réunion du bureau exécutif du projet de territoire "Fessenheim", que Gérard Hug, président de la comcom, a décidé de boycotter. 

Pour Claude Brender, maire de Fessenheim et vice-président de la collectivité, le territoire est toujours dans une impasse financière et fiscale. Le FNGIR impose encore un réglement de 2 millions d'euros par an, alors que les recettes fiscales ont disparu depuis la fermeture de la centrale. Il regrette également une absence de concertation avec l'Etat ainsi qu'une reconversion du site qui se fait désirer. Pour l'heure, rien n'est dans les tuyaux. 

Les élus du territoire, suite à l'annonce du Président de la République, de créer de nouveaux réacteurs nucléaires en France, vont donc monter un projet afin que Fessenheim puisse tirer son épingle du jeu.  


Lien vers l'article complet : www.azur-fm.com/news/colmar-le-cri-d-alarme-des-elus-suite-a-la-fermeture-de-fessenheim-495 

Share

Embed

You may also like