undefined cover
undefined cover
2 DECEMBRE 2021 cover
2 DECEMBRE 2021 cover
INFORMATION LOCALE - AZUR FM

2 DECEMBRE 2021

2 DECEMBRE 2021

03min |02/12/2021
Play
undefined cover
undefined cover
2 DECEMBRE 2021 cover
2 DECEMBRE 2021 cover
INFORMATION LOCALE - AZUR FM

2 DECEMBRE 2021

2 DECEMBRE 2021

03min |02/12/2021
Play

Description

Sujets traités : 


  • - Un territoire toujours dans l'impasse financière. Suite à la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim, la communauté de communes du Pays Rhin-Brisach est dans la panade. Plusieurs élus du territoire ont manifesté hier matin devant la Préfecture de Colmar pour rappeler à l'Etat ses engagements. Or, pour l'heure, rien n'est fait, aucune reconversion du site n'est dans les tuyaux mais l'impasse financière est toujours d'actualité. Et pour Claude Brender, le maire de Fessenheim, la fermeture de la centrale est d'autant moins compréhensible alors que le Président de la République a récemment annoncé vouloir créer de nouveaux réacteurs nucléaires en France. Les élus demandent au gouvernement de supprimer le FNGIR qui oblige la comcom à payer 2 millions d'euros par an, mais sans engranger de rentrée fiscale nécessaire suite à la fermeture du site. Notre sujet complet est à retrouver sur azur-fm.com dans la rubrique actualités régionales.

  • - La Ville de Colmar s'équipe de poubelles modernes. Après en avoir mis une pour la tester dans la Rue des Clef, satisfaite du résultat, la commune en a commandé douze autres qui seront installées en mai prochain dans le centre et à la gare. Coutant 4 500 euros par unité, cette poubelle intelligente a plusieurs tours dans son sac. Elle compacte les déchets lorsqu'elle est pleine, ce qui leur permet de passer de 1 200 à 240 litres. Elle est également connectée, et envoie un signal lorsqu'il faut venir la vider. Les agents municipaux gagneront donc du temps dans leur tournée avec ces nouvelles poubelles.

  • - A Sélestat, une formation pour devenir guide jardin naturel. Elle est proposée par l'association des Amis du compostage et du jardin de Centre-Alsace et il est possible de s'y inscrire jusqu'à dimanche. En dix séances, la structure apprendra aux apprentis guides les principes généraux d'un jardin au naturel. La formation est gratuite, plus d'infos sur le www.guides-jardin-naturel-en-alsace-centrale.com

  • - Les surveillants scolaires bas-rhinois en grève ce jeudi. Cela fait suite à un appel national, relayé dans le département par le collectif AED67. Les assistants d'éducation qui travaillent dans les collèges et lycées entendent ainsi protester contre leurs conditions de travail. Ils militent pour une meilleure reconnaissance, plus de clarté dans leur mission éducative, la possibilité d'être embauché en CDI ou encore une hausse de leur rémunération qui est au minimum.

  • - Il échappe à la prison, mais pas aux amendes. Un habitant de Sainte-Croix-aux-Mines a été jugé hier à Colmar pour plusieurs faits remontant jusqu'à 2016. Ce jour-là, alors qu'il roulait sans permis, il avait donné aux gendarmes qui le contrôlaient l'identité d'un de ses cousins. Il a aussi été jugé pour des faits de harcèlement à l'encontre de son ex-compagne et de menaces pour son nouveau compagnon. Plus de 110 appels en quatre mois, dont 30 rien qu'en une journée. Il a été condamné à deux amendes de 400 euros et à 120 jours-amendes à 15 euros.

  • - Petites morts, c'est le spectacle qui sera joué ce samedi à la salle Europe de Colmar, les précisions de Gaël Doukali-Burel, le directeur de la structure. Infos et réservations sur le www.salle-europe.colmar.fr ou par téléphone au 03 89 30 53 01. 

Description

Sujets traités : 


  • - Un territoire toujours dans l'impasse financière. Suite à la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim, la communauté de communes du Pays Rhin-Brisach est dans la panade. Plusieurs élus du territoire ont manifesté hier matin devant la Préfecture de Colmar pour rappeler à l'Etat ses engagements. Or, pour l'heure, rien n'est fait, aucune reconversion du site n'est dans les tuyaux mais l'impasse financière est toujours d'actualité. Et pour Claude Brender, le maire de Fessenheim, la fermeture de la centrale est d'autant moins compréhensible alors que le Président de la République a récemment annoncé vouloir créer de nouveaux réacteurs nucléaires en France. Les élus demandent au gouvernement de supprimer le FNGIR qui oblige la comcom à payer 2 millions d'euros par an, mais sans engranger de rentrée fiscale nécessaire suite à la fermeture du site. Notre sujet complet est à retrouver sur azur-fm.com dans la rubrique actualités régionales.

  • - La Ville de Colmar s'équipe de poubelles modernes. Après en avoir mis une pour la tester dans la Rue des Clef, satisfaite du résultat, la commune en a commandé douze autres qui seront installées en mai prochain dans le centre et à la gare. Coutant 4 500 euros par unité, cette poubelle intelligente a plusieurs tours dans son sac. Elle compacte les déchets lorsqu'elle est pleine, ce qui leur permet de passer de 1 200 à 240 litres. Elle est également connectée, et envoie un signal lorsqu'il faut venir la vider. Les agents municipaux gagneront donc du temps dans leur tournée avec ces nouvelles poubelles.

  • - A Sélestat, une formation pour devenir guide jardin naturel. Elle est proposée par l'association des Amis du compostage et du jardin de Centre-Alsace et il est possible de s'y inscrire jusqu'à dimanche. En dix séances, la structure apprendra aux apprentis guides les principes généraux d'un jardin au naturel. La formation est gratuite, plus d'infos sur le www.guides-jardin-naturel-en-alsace-centrale.com

  • - Les surveillants scolaires bas-rhinois en grève ce jeudi. Cela fait suite à un appel national, relayé dans le département par le collectif AED67. Les assistants d'éducation qui travaillent dans les collèges et lycées entendent ainsi protester contre leurs conditions de travail. Ils militent pour une meilleure reconnaissance, plus de clarté dans leur mission éducative, la possibilité d'être embauché en CDI ou encore une hausse de leur rémunération qui est au minimum.

  • - Il échappe à la prison, mais pas aux amendes. Un habitant de Sainte-Croix-aux-Mines a été jugé hier à Colmar pour plusieurs faits remontant jusqu'à 2016. Ce jour-là, alors qu'il roulait sans permis, il avait donné aux gendarmes qui le contrôlaient l'identité d'un de ses cousins. Il a aussi été jugé pour des faits de harcèlement à l'encontre de son ex-compagne et de menaces pour son nouveau compagnon. Plus de 110 appels en quatre mois, dont 30 rien qu'en une journée. Il a été condamné à deux amendes de 400 euros et à 120 jours-amendes à 15 euros.

  • - Petites morts, c'est le spectacle qui sera joué ce samedi à la salle Europe de Colmar, les précisions de Gaël Doukali-Burel, le directeur de la structure. Infos et réservations sur le www.salle-europe.colmar.fr ou par téléphone au 03 89 30 53 01. 

Share

Embed

You may also like

Description

Sujets traités : 


  • - Un territoire toujours dans l'impasse financière. Suite à la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim, la communauté de communes du Pays Rhin-Brisach est dans la panade. Plusieurs élus du territoire ont manifesté hier matin devant la Préfecture de Colmar pour rappeler à l'Etat ses engagements. Or, pour l'heure, rien n'est fait, aucune reconversion du site n'est dans les tuyaux mais l'impasse financière est toujours d'actualité. Et pour Claude Brender, le maire de Fessenheim, la fermeture de la centrale est d'autant moins compréhensible alors que le Président de la République a récemment annoncé vouloir créer de nouveaux réacteurs nucléaires en France. Les élus demandent au gouvernement de supprimer le FNGIR qui oblige la comcom à payer 2 millions d'euros par an, mais sans engranger de rentrée fiscale nécessaire suite à la fermeture du site. Notre sujet complet est à retrouver sur azur-fm.com dans la rubrique actualités régionales.

  • - La Ville de Colmar s'équipe de poubelles modernes. Après en avoir mis une pour la tester dans la Rue des Clef, satisfaite du résultat, la commune en a commandé douze autres qui seront installées en mai prochain dans le centre et à la gare. Coutant 4 500 euros par unité, cette poubelle intelligente a plusieurs tours dans son sac. Elle compacte les déchets lorsqu'elle est pleine, ce qui leur permet de passer de 1 200 à 240 litres. Elle est également connectée, et envoie un signal lorsqu'il faut venir la vider. Les agents municipaux gagneront donc du temps dans leur tournée avec ces nouvelles poubelles.

  • - A Sélestat, une formation pour devenir guide jardin naturel. Elle est proposée par l'association des Amis du compostage et du jardin de Centre-Alsace et il est possible de s'y inscrire jusqu'à dimanche. En dix séances, la structure apprendra aux apprentis guides les principes généraux d'un jardin au naturel. La formation est gratuite, plus d'infos sur le www.guides-jardin-naturel-en-alsace-centrale.com

  • - Les surveillants scolaires bas-rhinois en grève ce jeudi. Cela fait suite à un appel national, relayé dans le département par le collectif AED67. Les assistants d'éducation qui travaillent dans les collèges et lycées entendent ainsi protester contre leurs conditions de travail. Ils militent pour une meilleure reconnaissance, plus de clarté dans leur mission éducative, la possibilité d'être embauché en CDI ou encore une hausse de leur rémunération qui est au minimum.

  • - Il échappe à la prison, mais pas aux amendes. Un habitant de Sainte-Croix-aux-Mines a été jugé hier à Colmar pour plusieurs faits remontant jusqu'à 2016. Ce jour-là, alors qu'il roulait sans permis, il avait donné aux gendarmes qui le contrôlaient l'identité d'un de ses cousins. Il a aussi été jugé pour des faits de harcèlement à l'encontre de son ex-compagne et de menaces pour son nouveau compagnon. Plus de 110 appels en quatre mois, dont 30 rien qu'en une journée. Il a été condamné à deux amendes de 400 euros et à 120 jours-amendes à 15 euros.

  • - Petites morts, c'est le spectacle qui sera joué ce samedi à la salle Europe de Colmar, les précisions de Gaël Doukali-Burel, le directeur de la structure. Infos et réservations sur le www.salle-europe.colmar.fr ou par téléphone au 03 89 30 53 01. 

Description

Sujets traités : 


  • - Un territoire toujours dans l'impasse financière. Suite à la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim, la communauté de communes du Pays Rhin-Brisach est dans la panade. Plusieurs élus du territoire ont manifesté hier matin devant la Préfecture de Colmar pour rappeler à l'Etat ses engagements. Or, pour l'heure, rien n'est fait, aucune reconversion du site n'est dans les tuyaux mais l'impasse financière est toujours d'actualité. Et pour Claude Brender, le maire de Fessenheim, la fermeture de la centrale est d'autant moins compréhensible alors que le Président de la République a récemment annoncé vouloir créer de nouveaux réacteurs nucléaires en France. Les élus demandent au gouvernement de supprimer le FNGIR qui oblige la comcom à payer 2 millions d'euros par an, mais sans engranger de rentrée fiscale nécessaire suite à la fermeture du site. Notre sujet complet est à retrouver sur azur-fm.com dans la rubrique actualités régionales.

  • - La Ville de Colmar s'équipe de poubelles modernes. Après en avoir mis une pour la tester dans la Rue des Clef, satisfaite du résultat, la commune en a commandé douze autres qui seront installées en mai prochain dans le centre et à la gare. Coutant 4 500 euros par unité, cette poubelle intelligente a plusieurs tours dans son sac. Elle compacte les déchets lorsqu'elle est pleine, ce qui leur permet de passer de 1 200 à 240 litres. Elle est également connectée, et envoie un signal lorsqu'il faut venir la vider. Les agents municipaux gagneront donc du temps dans leur tournée avec ces nouvelles poubelles.

  • - A Sélestat, une formation pour devenir guide jardin naturel. Elle est proposée par l'association des Amis du compostage et du jardin de Centre-Alsace et il est possible de s'y inscrire jusqu'à dimanche. En dix séances, la structure apprendra aux apprentis guides les principes généraux d'un jardin au naturel. La formation est gratuite, plus d'infos sur le www.guides-jardin-naturel-en-alsace-centrale.com

  • - Les surveillants scolaires bas-rhinois en grève ce jeudi. Cela fait suite à un appel national, relayé dans le département par le collectif AED67. Les assistants d'éducation qui travaillent dans les collèges et lycées entendent ainsi protester contre leurs conditions de travail. Ils militent pour une meilleure reconnaissance, plus de clarté dans leur mission éducative, la possibilité d'être embauché en CDI ou encore une hausse de leur rémunération qui est au minimum.

  • - Il échappe à la prison, mais pas aux amendes. Un habitant de Sainte-Croix-aux-Mines a été jugé hier à Colmar pour plusieurs faits remontant jusqu'à 2016. Ce jour-là, alors qu'il roulait sans permis, il avait donné aux gendarmes qui le contrôlaient l'identité d'un de ses cousins. Il a aussi été jugé pour des faits de harcèlement à l'encontre de son ex-compagne et de menaces pour son nouveau compagnon. Plus de 110 appels en quatre mois, dont 30 rien qu'en une journée. Il a été condamné à deux amendes de 400 euros et à 120 jours-amendes à 15 euros.

  • - Petites morts, c'est le spectacle qui sera joué ce samedi à la salle Europe de Colmar, les précisions de Gaël Doukali-Burel, le directeur de la structure. Infos et réservations sur le www.salle-europe.colmar.fr ou par téléphone au 03 89 30 53 01. 

Share

Embed

You may also like