undefined cover
undefined cover
3 DECEMBRE 2021 cover
3 DECEMBRE 2021 cover
INFORMATION LOCALE - AZUR FM

3 DECEMBRE 2021

3 DECEMBRE 2021

04min |03/12/2021
Play
undefined cover
undefined cover
3 DECEMBRE 2021 cover
3 DECEMBRE 2021 cover
INFORMATION LOCALE - AZUR FM

3 DECEMBRE 2021

3 DECEMBRE 2021

04min |03/12/2021
Play

Description

Sujets traités :


  • - A vos skis, les stations vosgiennes rouvrent leurs pistes ! Suite aux récentes chutes de neige, suffisantes pour skier sur les hauteurs, plusieurs stations ont déjà pu ouvrir et accueillir leurs premiers clients ou clubs. Pour le moment, ce sont surtout les domaines nordiques qui sont accessibles, pour le ski alpin, seules quelques pistes le seront, en fonction de l'enneigement, c'est le cas pour le Schnepfenried notamment. Dans la Vallée de la Bruche, le Champ du Feu pourra également accueillir ses premiers skieurs, les précisions de Simone Leininger, de l'office de tourisme de la Vallée. A noter également que pour monter en station, depuis le 1er novembre, les équipements hivernaux sont obligatoires. Il vous faudra donc soit des chaines soit des pneus hiver.

  • - A Ribeauvillé, un bracelet sanitaire. Le marché de Noël médiéval, qui se tiendra dans la commune ce week-end et le suivant, sera accessible sur présentation du passe sanitaire. Il sera contrôle aux huit entrées du périmètre du marché et les visiteurs se verront remettre un bracelet leur permettant par la suite de ne pas avoir à systématiquement présenter leur passe pour des achats ou de la consommation. Les habitants de Ribeauvillé et environs peuvent également retirer ce bracelet dans la cabane du comité des fêtes, qui sera installée sur la place de l'hôtel de ville.

  • - Des élus alsaciens montent au créneau pour soutenir les soignants suspendus. Depuis la mise en place de l'obligation vaccinale pour les professionnels de santé, près de 800 dans le Haut-Rhin sont suspendus car ils ne souhaitaient pas se faire vacciner. Dans le Bas-Rhin, ils sont un peu moins nombreux. Dès le 15 septembre, ils ne pouvaient donc plus travailler, ni être rémunérés, et ne peuvent pas non plus percevoir le RSA. Une situation que dénoncent plusieurs élus du territoire, donc Pierre Dischinger, le maire de Munster, dans un courrier envoyé à la CEA et à la Région. Il est inconcevable pour eux de se priver d'effectifs dans une situation sanitaire aussi compliquée qu'actuellement et alertent sur la santé financière et morale de ces soignants. Ils demandent donc une aide ponctuelle, en espérant qu'ils puissent rapidement être réintégrés dans leurs services.

  • - Nouvelle condamnation pour viol sur mineur. Au bout de trois jours de procès, mercredi, la cour d'assises du Haut-Rhin, qui statuait en cassation, a condamné un homme à 20 ans de prison ferme. Il a été reconnu coupable de viol et corruption sur mineur. Il avait déjà été condamné à la même peine en 2018 par la cour d'assises haut-rhinoise, avant de faire appel. Peine confirmée par la cour d'assises bas-rhinoise, mais l'arrêt avait été cassé par la cour de cassation.

  • - Il était une fois l'Alsace. Demain, le nouveau spectacle de la patinoire de Colmar sera présenté au public. Il a été réalisé par Lison Zimmer, une spécialiste en la matière ayant déjà produit Alice et les cats. Avec ce spectacle Il était une fois l'Alsace, elle souhaite présenter l'histoire du territoire, ses origines, ses valeurs. Durant 1 heure et demi, près de 50 patineurs joueront ce conte de Noël. Rendez-vous à la patinoire de Colmar demain soir à 20 heures, réservations au 03 89 80 09 05.

  • - Et on termine avec un atelier zéro déchet confirmé qui aura lieu demain à la maison de la nature du vieux canal de Hirtzfelden. Bien qu'il soit ouvert à tout le monde, nous précise Emmanuelle Metz, directrice de la structure. Plus d'infos sur vieuxcanal.eu ou au 09 64 25 55 54. 

Description

Sujets traités :


  • - A vos skis, les stations vosgiennes rouvrent leurs pistes ! Suite aux récentes chutes de neige, suffisantes pour skier sur les hauteurs, plusieurs stations ont déjà pu ouvrir et accueillir leurs premiers clients ou clubs. Pour le moment, ce sont surtout les domaines nordiques qui sont accessibles, pour le ski alpin, seules quelques pistes le seront, en fonction de l'enneigement, c'est le cas pour le Schnepfenried notamment. Dans la Vallée de la Bruche, le Champ du Feu pourra également accueillir ses premiers skieurs, les précisions de Simone Leininger, de l'office de tourisme de la Vallée. A noter également que pour monter en station, depuis le 1er novembre, les équipements hivernaux sont obligatoires. Il vous faudra donc soit des chaines soit des pneus hiver.

  • - A Ribeauvillé, un bracelet sanitaire. Le marché de Noël médiéval, qui se tiendra dans la commune ce week-end et le suivant, sera accessible sur présentation du passe sanitaire. Il sera contrôle aux huit entrées du périmètre du marché et les visiteurs se verront remettre un bracelet leur permettant par la suite de ne pas avoir à systématiquement présenter leur passe pour des achats ou de la consommation. Les habitants de Ribeauvillé et environs peuvent également retirer ce bracelet dans la cabane du comité des fêtes, qui sera installée sur la place de l'hôtel de ville.

  • - Des élus alsaciens montent au créneau pour soutenir les soignants suspendus. Depuis la mise en place de l'obligation vaccinale pour les professionnels de santé, près de 800 dans le Haut-Rhin sont suspendus car ils ne souhaitaient pas se faire vacciner. Dans le Bas-Rhin, ils sont un peu moins nombreux. Dès le 15 septembre, ils ne pouvaient donc plus travailler, ni être rémunérés, et ne peuvent pas non plus percevoir le RSA. Une situation que dénoncent plusieurs élus du territoire, donc Pierre Dischinger, le maire de Munster, dans un courrier envoyé à la CEA et à la Région. Il est inconcevable pour eux de se priver d'effectifs dans une situation sanitaire aussi compliquée qu'actuellement et alertent sur la santé financière et morale de ces soignants. Ils demandent donc une aide ponctuelle, en espérant qu'ils puissent rapidement être réintégrés dans leurs services.

  • - Nouvelle condamnation pour viol sur mineur. Au bout de trois jours de procès, mercredi, la cour d'assises du Haut-Rhin, qui statuait en cassation, a condamné un homme à 20 ans de prison ferme. Il a été reconnu coupable de viol et corruption sur mineur. Il avait déjà été condamné à la même peine en 2018 par la cour d'assises haut-rhinoise, avant de faire appel. Peine confirmée par la cour d'assises bas-rhinoise, mais l'arrêt avait été cassé par la cour de cassation.

  • - Il était une fois l'Alsace. Demain, le nouveau spectacle de la patinoire de Colmar sera présenté au public. Il a été réalisé par Lison Zimmer, une spécialiste en la matière ayant déjà produit Alice et les cats. Avec ce spectacle Il était une fois l'Alsace, elle souhaite présenter l'histoire du territoire, ses origines, ses valeurs. Durant 1 heure et demi, près de 50 patineurs joueront ce conte de Noël. Rendez-vous à la patinoire de Colmar demain soir à 20 heures, réservations au 03 89 80 09 05.

  • - Et on termine avec un atelier zéro déchet confirmé qui aura lieu demain à la maison de la nature du vieux canal de Hirtzfelden. Bien qu'il soit ouvert à tout le monde, nous précise Emmanuelle Metz, directrice de la structure. Plus d'infos sur vieuxcanal.eu ou au 09 64 25 55 54. 

Share

Embed

You may also like

Description

Sujets traités :


  • - A vos skis, les stations vosgiennes rouvrent leurs pistes ! Suite aux récentes chutes de neige, suffisantes pour skier sur les hauteurs, plusieurs stations ont déjà pu ouvrir et accueillir leurs premiers clients ou clubs. Pour le moment, ce sont surtout les domaines nordiques qui sont accessibles, pour le ski alpin, seules quelques pistes le seront, en fonction de l'enneigement, c'est le cas pour le Schnepfenried notamment. Dans la Vallée de la Bruche, le Champ du Feu pourra également accueillir ses premiers skieurs, les précisions de Simone Leininger, de l'office de tourisme de la Vallée. A noter également que pour monter en station, depuis le 1er novembre, les équipements hivernaux sont obligatoires. Il vous faudra donc soit des chaines soit des pneus hiver.

  • - A Ribeauvillé, un bracelet sanitaire. Le marché de Noël médiéval, qui se tiendra dans la commune ce week-end et le suivant, sera accessible sur présentation du passe sanitaire. Il sera contrôle aux huit entrées du périmètre du marché et les visiteurs se verront remettre un bracelet leur permettant par la suite de ne pas avoir à systématiquement présenter leur passe pour des achats ou de la consommation. Les habitants de Ribeauvillé et environs peuvent également retirer ce bracelet dans la cabane du comité des fêtes, qui sera installée sur la place de l'hôtel de ville.

  • - Des élus alsaciens montent au créneau pour soutenir les soignants suspendus. Depuis la mise en place de l'obligation vaccinale pour les professionnels de santé, près de 800 dans le Haut-Rhin sont suspendus car ils ne souhaitaient pas se faire vacciner. Dans le Bas-Rhin, ils sont un peu moins nombreux. Dès le 15 septembre, ils ne pouvaient donc plus travailler, ni être rémunérés, et ne peuvent pas non plus percevoir le RSA. Une situation que dénoncent plusieurs élus du territoire, donc Pierre Dischinger, le maire de Munster, dans un courrier envoyé à la CEA et à la Région. Il est inconcevable pour eux de se priver d'effectifs dans une situation sanitaire aussi compliquée qu'actuellement et alertent sur la santé financière et morale de ces soignants. Ils demandent donc une aide ponctuelle, en espérant qu'ils puissent rapidement être réintégrés dans leurs services.

  • - Nouvelle condamnation pour viol sur mineur. Au bout de trois jours de procès, mercredi, la cour d'assises du Haut-Rhin, qui statuait en cassation, a condamné un homme à 20 ans de prison ferme. Il a été reconnu coupable de viol et corruption sur mineur. Il avait déjà été condamné à la même peine en 2018 par la cour d'assises haut-rhinoise, avant de faire appel. Peine confirmée par la cour d'assises bas-rhinoise, mais l'arrêt avait été cassé par la cour de cassation.

  • - Il était une fois l'Alsace. Demain, le nouveau spectacle de la patinoire de Colmar sera présenté au public. Il a été réalisé par Lison Zimmer, une spécialiste en la matière ayant déjà produit Alice et les cats. Avec ce spectacle Il était une fois l'Alsace, elle souhaite présenter l'histoire du territoire, ses origines, ses valeurs. Durant 1 heure et demi, près de 50 patineurs joueront ce conte de Noël. Rendez-vous à la patinoire de Colmar demain soir à 20 heures, réservations au 03 89 80 09 05.

  • - Et on termine avec un atelier zéro déchet confirmé qui aura lieu demain à la maison de la nature du vieux canal de Hirtzfelden. Bien qu'il soit ouvert à tout le monde, nous précise Emmanuelle Metz, directrice de la structure. Plus d'infos sur vieuxcanal.eu ou au 09 64 25 55 54. 

Description

Sujets traités :


  • - A vos skis, les stations vosgiennes rouvrent leurs pistes ! Suite aux récentes chutes de neige, suffisantes pour skier sur les hauteurs, plusieurs stations ont déjà pu ouvrir et accueillir leurs premiers clients ou clubs. Pour le moment, ce sont surtout les domaines nordiques qui sont accessibles, pour le ski alpin, seules quelques pistes le seront, en fonction de l'enneigement, c'est le cas pour le Schnepfenried notamment. Dans la Vallée de la Bruche, le Champ du Feu pourra également accueillir ses premiers skieurs, les précisions de Simone Leininger, de l'office de tourisme de la Vallée. A noter également que pour monter en station, depuis le 1er novembre, les équipements hivernaux sont obligatoires. Il vous faudra donc soit des chaines soit des pneus hiver.

  • - A Ribeauvillé, un bracelet sanitaire. Le marché de Noël médiéval, qui se tiendra dans la commune ce week-end et le suivant, sera accessible sur présentation du passe sanitaire. Il sera contrôle aux huit entrées du périmètre du marché et les visiteurs se verront remettre un bracelet leur permettant par la suite de ne pas avoir à systématiquement présenter leur passe pour des achats ou de la consommation. Les habitants de Ribeauvillé et environs peuvent également retirer ce bracelet dans la cabane du comité des fêtes, qui sera installée sur la place de l'hôtel de ville.

  • - Des élus alsaciens montent au créneau pour soutenir les soignants suspendus. Depuis la mise en place de l'obligation vaccinale pour les professionnels de santé, près de 800 dans le Haut-Rhin sont suspendus car ils ne souhaitaient pas se faire vacciner. Dans le Bas-Rhin, ils sont un peu moins nombreux. Dès le 15 septembre, ils ne pouvaient donc plus travailler, ni être rémunérés, et ne peuvent pas non plus percevoir le RSA. Une situation que dénoncent plusieurs élus du territoire, donc Pierre Dischinger, le maire de Munster, dans un courrier envoyé à la CEA et à la Région. Il est inconcevable pour eux de se priver d'effectifs dans une situation sanitaire aussi compliquée qu'actuellement et alertent sur la santé financière et morale de ces soignants. Ils demandent donc une aide ponctuelle, en espérant qu'ils puissent rapidement être réintégrés dans leurs services.

  • - Nouvelle condamnation pour viol sur mineur. Au bout de trois jours de procès, mercredi, la cour d'assises du Haut-Rhin, qui statuait en cassation, a condamné un homme à 20 ans de prison ferme. Il a été reconnu coupable de viol et corruption sur mineur. Il avait déjà été condamné à la même peine en 2018 par la cour d'assises haut-rhinoise, avant de faire appel. Peine confirmée par la cour d'assises bas-rhinoise, mais l'arrêt avait été cassé par la cour de cassation.

  • - Il était une fois l'Alsace. Demain, le nouveau spectacle de la patinoire de Colmar sera présenté au public. Il a été réalisé par Lison Zimmer, une spécialiste en la matière ayant déjà produit Alice et les cats. Avec ce spectacle Il était une fois l'Alsace, elle souhaite présenter l'histoire du territoire, ses origines, ses valeurs. Durant 1 heure et demi, près de 50 patineurs joueront ce conte de Noël. Rendez-vous à la patinoire de Colmar demain soir à 20 heures, réservations au 03 89 80 09 05.

  • - Et on termine avec un atelier zéro déchet confirmé qui aura lieu demain à la maison de la nature du vieux canal de Hirtzfelden. Bien qu'il soit ouvert à tout le monde, nous précise Emmanuelle Metz, directrice de la structure. Plus d'infos sur vieuxcanal.eu ou au 09 64 25 55 54. 

Share

Embed

You may also like