undefined cover
undefined cover
INFOS LOCALES DU 11 JANVIER 2022 cover
INFOS LOCALES DU 11 JANVIER 2022 cover
AZUR FM

INFOS LOCALES DU 11 JANVIER 2022

INFOS LOCALES DU 11 JANVIER 2022

03min |11/01/2022
Play
undefined cover
undefined cover
INFOS LOCALES DU 11 JANVIER 2022 cover
INFOS LOCALES DU 11 JANVIER 2022 cover
AZUR FM

INFOS LOCALES DU 11 JANVIER 2022

INFOS LOCALES DU 11 JANVIER 2022

03min |11/01/2022
Play

Description

Sujets traités : 

- C'est une reprise qui fait du bien, celle du site strasbourgeois de Sanofi par la société locale de recherche biomédicale NovAlix. Une bonne chose pour l'eurométropole, qui voit dans cette officialisation réalisée la semaine dernière la possibilité de maintenir d'un savoir-faire précieux sur le territoire et marque la dynamique et le développement des entreprises locales investies dans la filière santé. Cette reprise d'un site de recherche scientifique d'un grand groupe français par une société strasbourgeoise devrait en outre permettre de stimuler la croissance des acteurs locaux investis dans l'économie de la santé, avec la création annoncée d'un campus de recherche sur le nouveau site de NovAlix.

Les écoles alsaciennes dans la panade. Tout comme les collèges et lycées depuis l'instauration début janvier d'un nouveau protocole sanitaire, bien qu'en l'état, il n'ait pas tenu très longtemps car rapidement allégé, la gestion de la situation sanitaire en milieu scolaire reste plus compliquée pour les directeurs, encadrants ou enseignants. Certains ayant l'impression qu'après deux années de pandémie, rien n'ait été appris par les dirigeants, si bien que des directeurs regrettent aujourd'hui de faire le métier de la sécu tout en devant faire face au mécontentement des parents. Pour eux, ce protocole ne protège pas les enfants en plus d'être difficilement mis en place. Face à cette situation, dans les écoles élémentaires et primaires, tout comme dans le secondaire, plusieurs syndicats enseignants ont appelé à faire grève au niveau national ce jeudi.

Grave accident hier matin à l'usine hydroélectrique de Marckolsheim. Un homme a fait une chute de plus de dix mètres alors qu'il nettoyait une des turbines de l'installation, mise à l'arrêt pour ce faire. Les pompiers de Marckolsheim sont arrivés sur place mais ont dû attendre des renforts du GRIMP, venus de Strasbourg, le groupe de reconnaissance et d'intervention en milieu périlleux, vu la difficulté liée au lieu pour extraire la victime. Près d'une vingtaine de pompiers étaient présents sur place et l'homme a été évacué par les airs grièvement blessé. 

Autre accident professionnel hier en fin de matinée. Un bucheron qui travaillait dans la forêt de l'Illwald, vers la chapelle du Chêne, a été très gravement blessé suite la chute d'un arbre qui lui a heurté la tête. Là encore, les pompiers du GRIMP ont été dépêchés sur place, à leur arrivée la victime présentait de graves blessures à la colonne vertébrale ainsi qu'à la tête et était inconsciente. Le jeune bucheron a été hélitreuillé puis évacué vers l'hôpital Hautepierre de Strasbourg.

Le conducteur d'un scooteur pas vraiment au courant du code de la route. Déjà condamné plusieurs fois, notamment pour des délits routiers, l'homme a été repéré la semaine dernière à Sélestat commettant plusieurs infractions de suite sur son deux-roues. Il circule sur un trottoir, grille un feux-rouge lorsque les policiers le poursuivent et passe devant une école à toute allure. Repéré un peu après par les hommes à sa recherche, il reconnait être le conducteur alors qu'il accusait d'un taux d'alcool d'un peu moins de 0,9 grammes par litre de sang. Jugé hier à Colmar, l'homme n'a pas vraiment reconnu ses torts, prétextant préférer le scooter à la voiture, car c'est selon lui moins dangereux tout en expliquant ne pas vraiment connaitre le code de la route. En récidive avec déjà un bracelet électronique, il a été condamné cette fois-ci à huit mois de prison ferme et son véhicule a été confisqué.

Après une courte pause, la salle Europe de Colmar reprend du service avec un spectacle de danse proposé cette semaine. Gaël Doukali-Burel, directeur de la structure, nous donne quelques précisions sur cette représentation. Tentative d'évaporati...

Description

Sujets traités : 

- C'est une reprise qui fait du bien, celle du site strasbourgeois de Sanofi par la société locale de recherche biomédicale NovAlix. Une bonne chose pour l'eurométropole, qui voit dans cette officialisation réalisée la semaine dernière la possibilité de maintenir d'un savoir-faire précieux sur le territoire et marque la dynamique et le développement des entreprises locales investies dans la filière santé. Cette reprise d'un site de recherche scientifique d'un grand groupe français par une société strasbourgeoise devrait en outre permettre de stimuler la croissance des acteurs locaux investis dans l'économie de la santé, avec la création annoncée d'un campus de recherche sur le nouveau site de NovAlix.

Les écoles alsaciennes dans la panade. Tout comme les collèges et lycées depuis l'instauration début janvier d'un nouveau protocole sanitaire, bien qu'en l'état, il n'ait pas tenu très longtemps car rapidement allégé, la gestion de la situation sanitaire en milieu scolaire reste plus compliquée pour les directeurs, encadrants ou enseignants. Certains ayant l'impression qu'après deux années de pandémie, rien n'ait été appris par les dirigeants, si bien que des directeurs regrettent aujourd'hui de faire le métier de la sécu tout en devant faire face au mécontentement des parents. Pour eux, ce protocole ne protège pas les enfants en plus d'être difficilement mis en place. Face à cette situation, dans les écoles élémentaires et primaires, tout comme dans le secondaire, plusieurs syndicats enseignants ont appelé à faire grève au niveau national ce jeudi.

Grave accident hier matin à l'usine hydroélectrique de Marckolsheim. Un homme a fait une chute de plus de dix mètres alors qu'il nettoyait une des turbines de l'installation, mise à l'arrêt pour ce faire. Les pompiers de Marckolsheim sont arrivés sur place mais ont dû attendre des renforts du GRIMP, venus de Strasbourg, le groupe de reconnaissance et d'intervention en milieu périlleux, vu la difficulté liée au lieu pour extraire la victime. Près d'une vingtaine de pompiers étaient présents sur place et l'homme a été évacué par les airs grièvement blessé. 

Autre accident professionnel hier en fin de matinée. Un bucheron qui travaillait dans la forêt de l'Illwald, vers la chapelle du Chêne, a été très gravement blessé suite la chute d'un arbre qui lui a heurté la tête. Là encore, les pompiers du GRIMP ont été dépêchés sur place, à leur arrivée la victime présentait de graves blessures à la colonne vertébrale ainsi qu'à la tête et était inconsciente. Le jeune bucheron a été hélitreuillé puis évacué vers l'hôpital Hautepierre de Strasbourg.

Le conducteur d'un scooteur pas vraiment au courant du code de la route. Déjà condamné plusieurs fois, notamment pour des délits routiers, l'homme a été repéré la semaine dernière à Sélestat commettant plusieurs infractions de suite sur son deux-roues. Il circule sur un trottoir, grille un feux-rouge lorsque les policiers le poursuivent et passe devant une école à toute allure. Repéré un peu après par les hommes à sa recherche, il reconnait être le conducteur alors qu'il accusait d'un taux d'alcool d'un peu moins de 0,9 grammes par litre de sang. Jugé hier à Colmar, l'homme n'a pas vraiment reconnu ses torts, prétextant préférer le scooter à la voiture, car c'est selon lui moins dangereux tout en expliquant ne pas vraiment connaitre le code de la route. En récidive avec déjà un bracelet électronique, il a été condamné cette fois-ci à huit mois de prison ferme et son véhicule a été confisqué.

Après une courte pause, la salle Europe de Colmar reprend du service avec un spectacle de danse proposé cette semaine. Gaël Doukali-Burel, directeur de la structure, nous donne quelques précisions sur cette représentation. Tentative d'évaporati...

Share

Embed

You may also like

Description

Sujets traités : 

- C'est une reprise qui fait du bien, celle du site strasbourgeois de Sanofi par la société locale de recherche biomédicale NovAlix. Une bonne chose pour l'eurométropole, qui voit dans cette officialisation réalisée la semaine dernière la possibilité de maintenir d'un savoir-faire précieux sur le territoire et marque la dynamique et le développement des entreprises locales investies dans la filière santé. Cette reprise d'un site de recherche scientifique d'un grand groupe français par une société strasbourgeoise devrait en outre permettre de stimuler la croissance des acteurs locaux investis dans l'économie de la santé, avec la création annoncée d'un campus de recherche sur le nouveau site de NovAlix.

Les écoles alsaciennes dans la panade. Tout comme les collèges et lycées depuis l'instauration début janvier d'un nouveau protocole sanitaire, bien qu'en l'état, il n'ait pas tenu très longtemps car rapidement allégé, la gestion de la situation sanitaire en milieu scolaire reste plus compliquée pour les directeurs, encadrants ou enseignants. Certains ayant l'impression qu'après deux années de pandémie, rien n'ait été appris par les dirigeants, si bien que des directeurs regrettent aujourd'hui de faire le métier de la sécu tout en devant faire face au mécontentement des parents. Pour eux, ce protocole ne protège pas les enfants en plus d'être difficilement mis en place. Face à cette situation, dans les écoles élémentaires et primaires, tout comme dans le secondaire, plusieurs syndicats enseignants ont appelé à faire grève au niveau national ce jeudi.

Grave accident hier matin à l'usine hydroélectrique de Marckolsheim. Un homme a fait une chute de plus de dix mètres alors qu'il nettoyait une des turbines de l'installation, mise à l'arrêt pour ce faire. Les pompiers de Marckolsheim sont arrivés sur place mais ont dû attendre des renforts du GRIMP, venus de Strasbourg, le groupe de reconnaissance et d'intervention en milieu périlleux, vu la difficulté liée au lieu pour extraire la victime. Près d'une vingtaine de pompiers étaient présents sur place et l'homme a été évacué par les airs grièvement blessé. 

Autre accident professionnel hier en fin de matinée. Un bucheron qui travaillait dans la forêt de l'Illwald, vers la chapelle du Chêne, a été très gravement blessé suite la chute d'un arbre qui lui a heurté la tête. Là encore, les pompiers du GRIMP ont été dépêchés sur place, à leur arrivée la victime présentait de graves blessures à la colonne vertébrale ainsi qu'à la tête et était inconsciente. Le jeune bucheron a été hélitreuillé puis évacué vers l'hôpital Hautepierre de Strasbourg.

Le conducteur d'un scooteur pas vraiment au courant du code de la route. Déjà condamné plusieurs fois, notamment pour des délits routiers, l'homme a été repéré la semaine dernière à Sélestat commettant plusieurs infractions de suite sur son deux-roues. Il circule sur un trottoir, grille un feux-rouge lorsque les policiers le poursuivent et passe devant une école à toute allure. Repéré un peu après par les hommes à sa recherche, il reconnait être le conducteur alors qu'il accusait d'un taux d'alcool d'un peu moins de 0,9 grammes par litre de sang. Jugé hier à Colmar, l'homme n'a pas vraiment reconnu ses torts, prétextant préférer le scooter à la voiture, car c'est selon lui moins dangereux tout en expliquant ne pas vraiment connaitre le code de la route. En récidive avec déjà un bracelet électronique, il a été condamné cette fois-ci à huit mois de prison ferme et son véhicule a été confisqué.

Après une courte pause, la salle Europe de Colmar reprend du service avec un spectacle de danse proposé cette semaine. Gaël Doukali-Burel, directeur de la structure, nous donne quelques précisions sur cette représentation. Tentative d'évaporati...

Description

Sujets traités : 

- C'est une reprise qui fait du bien, celle du site strasbourgeois de Sanofi par la société locale de recherche biomédicale NovAlix. Une bonne chose pour l'eurométropole, qui voit dans cette officialisation réalisée la semaine dernière la possibilité de maintenir d'un savoir-faire précieux sur le territoire et marque la dynamique et le développement des entreprises locales investies dans la filière santé. Cette reprise d'un site de recherche scientifique d'un grand groupe français par une société strasbourgeoise devrait en outre permettre de stimuler la croissance des acteurs locaux investis dans l'économie de la santé, avec la création annoncée d'un campus de recherche sur le nouveau site de NovAlix.

Les écoles alsaciennes dans la panade. Tout comme les collèges et lycées depuis l'instauration début janvier d'un nouveau protocole sanitaire, bien qu'en l'état, il n'ait pas tenu très longtemps car rapidement allégé, la gestion de la situation sanitaire en milieu scolaire reste plus compliquée pour les directeurs, encadrants ou enseignants. Certains ayant l'impression qu'après deux années de pandémie, rien n'ait été appris par les dirigeants, si bien que des directeurs regrettent aujourd'hui de faire le métier de la sécu tout en devant faire face au mécontentement des parents. Pour eux, ce protocole ne protège pas les enfants en plus d'être difficilement mis en place. Face à cette situation, dans les écoles élémentaires et primaires, tout comme dans le secondaire, plusieurs syndicats enseignants ont appelé à faire grève au niveau national ce jeudi.

Grave accident hier matin à l'usine hydroélectrique de Marckolsheim. Un homme a fait une chute de plus de dix mètres alors qu'il nettoyait une des turbines de l'installation, mise à l'arrêt pour ce faire. Les pompiers de Marckolsheim sont arrivés sur place mais ont dû attendre des renforts du GRIMP, venus de Strasbourg, le groupe de reconnaissance et d'intervention en milieu périlleux, vu la difficulté liée au lieu pour extraire la victime. Près d'une vingtaine de pompiers étaient présents sur place et l'homme a été évacué par les airs grièvement blessé. 

Autre accident professionnel hier en fin de matinée. Un bucheron qui travaillait dans la forêt de l'Illwald, vers la chapelle du Chêne, a été très gravement blessé suite la chute d'un arbre qui lui a heurté la tête. Là encore, les pompiers du GRIMP ont été dépêchés sur place, à leur arrivée la victime présentait de graves blessures à la colonne vertébrale ainsi qu'à la tête et était inconsciente. Le jeune bucheron a été hélitreuillé puis évacué vers l'hôpital Hautepierre de Strasbourg.

Le conducteur d'un scooteur pas vraiment au courant du code de la route. Déjà condamné plusieurs fois, notamment pour des délits routiers, l'homme a été repéré la semaine dernière à Sélestat commettant plusieurs infractions de suite sur son deux-roues. Il circule sur un trottoir, grille un feux-rouge lorsque les policiers le poursuivent et passe devant une école à toute allure. Repéré un peu après par les hommes à sa recherche, il reconnait être le conducteur alors qu'il accusait d'un taux d'alcool d'un peu moins de 0,9 grammes par litre de sang. Jugé hier à Colmar, l'homme n'a pas vraiment reconnu ses torts, prétextant préférer le scooter à la voiture, car c'est selon lui moins dangereux tout en expliquant ne pas vraiment connaitre le code de la route. En récidive avec déjà un bracelet électronique, il a été condamné cette fois-ci à huit mois de prison ferme et son véhicule a été confisqué.

Après une courte pause, la salle Europe de Colmar reprend du service avec un spectacle de danse proposé cette semaine. Gaël Doukali-Burel, directeur de la structure, nous donne quelques précisions sur cette représentation. Tentative d'évaporati...

Share

Embed

You may also like