AZUR FM

INFOS LOCALES DU 29 JUIN 2020

INFOS LOCALES DU 29 JUIN 2020

04min |29/06/2020
Listen
AZUR FM

INFOS LOCALES DU 29 JUIN 2020

INFOS LOCALES DU 29 JUIN 2020

04min |29/06/2020
Listen

Description

Sujets traités : 

- Municipales, second tour. A Sélestat, Marcel BAUER, est réélu dans un mouchoir de poche. A 71 ans, il entame son 4ème mandat comme premier magistrat de la Cité Humaniste. Il se dit déçu par le faible taux de participation et s’exprime sur son score et ses projets, au micro de Franck Jehl. Marcel BAUER a obtenu 41,25% des suffrages. De son côté, Denis DIGEL, arrive en seconde position, avec 38,82% des voix, soit 139 voix d’écart avec son adversaire, se dit déçu mais il rappelle que c’est sa première campagne en temps que tête de liste. Quant à Caroline REYS, elle reste 3ème avec 19,93% des suffrages, un score plus faible qu’au 1er tour, qu’elle explique par le choix du vote utile qui aurait profité à son adversaire Denis DIGEL.

- Dans le Haut-Rhin, Eric Straumann devient le nouveau maire de Colmar. Le député LR, né à Colmar, l’emporte haut la main, avec 63,89% des voix. Une élection dans un fauteuil, après que Gilbert Meyer ait renoncé à briguer un nouveau mandat alors qu’il était en poste depuis 25 ans. Une élection d’autant plus confortable que Gilbert Meyer comme Yves Hemedinger, avait appelé à voter pour leur ancien adversaire. Pablo Desmares a recueilli la réaction d’Eric Straumann à l’annonce des résultats. Face à Eric Straumann, l’écologiste Frédéric Hilbert recueille 36,11% des suffrages. Un bon score qui lui permettra d’avoir plus de colistiers au conseil. Comme au premier tour, le grand gagnant de ces élections fut encore l’abstention, dans la cité de Bartholdi, elle tutoyait les 70%.

- A Kaysersberg Vignoble, Martine SCHWARTZ remporte le second tour d’une courte tête sur son challenger Henri Stoll. La candidate centriste obtient 41,86% des voix contre 40,15% pour le candidat divers gauche. Le 3ème homme, Alain THURLINGS, lui aussi centriste, n’obtient que 17,99% des suffrages exprimés.

A Strasbourg, comme dans plusieurs autres grandes villes de France comme Tours, Poitiers, Besançon, Annecy ou Bordeaux, les écologistes l’emportent. Jeanne Barseghian, tête de liste Europe Ecologie Les Verts, termine en tête du second tour avec 41,71% des voix. Elle devient maire de Strasbourg à l’âge de 39 ans. Le candidat de la droite, Alain Fontanel, obtient 34,96% des suffrages et la socialiste Catherine Trautmann, 23,33%. Le taux de participation dans la capitale alsacienne est de 36,66%.

C’est beaucoup plus qu’à Mulhouse, où le taux de participation ne dépasse pas les 25%. C’est à dire que 3 électeurs sur 4 n’ont pas été voter hier. La maire sortante, en fonction depuis 2017, Michèle Lutz, est réélue avec 38,61% des suffrages exprimés. 

Retrouvez les résultats de ce second tour en Centre Alsace, avec les réactions des candidats, sur notre site http://azur-fm.com/news/actualites-regionales-102/1 dans la rubrique actualité et sur la page FB de la radio : https://www.facebook.com/azurfm 


Description

Sujets traités : 

- Municipales, second tour. A Sélestat, Marcel BAUER, est réélu dans un mouchoir de poche. A 71 ans, il entame son 4ème mandat comme premier magistrat de la Cité Humaniste. Il se dit déçu par le faible taux de participation et s’exprime sur son score et ses projets, au micro de Franck Jehl. Marcel BAUER a obtenu 41,25% des suffrages. De son côté, Denis DIGEL, arrive en seconde position, avec 38,82% des voix, soit 139 voix d’écart avec son adversaire, se dit déçu mais il rappelle que c’est sa première campagne en temps que tête de liste. Quant à Caroline REYS, elle reste 3ème avec 19,93% des suffrages, un score plus faible qu’au 1er tour, qu’elle explique par le choix du vote utile qui aurait profité à son adversaire Denis DIGEL.

- Dans le Haut-Rhin, Eric Straumann devient le nouveau maire de Colmar. Le député LR, né à Colmar, l’emporte haut la main, avec 63,89% des voix. Une élection dans un fauteuil, après que Gilbert Meyer ait renoncé à briguer un nouveau mandat alors qu’il était en poste depuis 25 ans. Une élection d’autant plus confortable que Gilbert Meyer comme Yves Hemedinger, avait appelé à voter pour leur ancien adversaire. Pablo Desmares a recueilli la réaction d’Eric Straumann à l’annonce des résultats. Face à Eric Straumann, l’écologiste Frédéric Hilbert recueille 36,11% des suffrages. Un bon score qui lui permettra d’avoir plus de colistiers au conseil. Comme au premier tour, le grand gagnant de ces élections fut encore l’abstention, dans la cité de Bartholdi, elle tutoyait les 70%.

- A Kaysersberg Vignoble, Martine SCHWARTZ remporte le second tour d’une courte tête sur son challenger Henri Stoll. La candidate centriste obtient 41,86% des voix contre 40,15% pour le candidat divers gauche. Le 3ème homme, Alain THURLINGS, lui aussi centriste, n’obtient que 17,99% des suffrages exprimés.

A Strasbourg, comme dans plusieurs autres grandes villes de France comme Tours, Poitiers, Besançon, Annecy ou Bordeaux, les écologistes l’emportent. Jeanne Barseghian, tête de liste Europe Ecologie Les Verts, termine en tête du second tour avec 41,71% des voix. Elle devient maire de Strasbourg à l’âge de 39 ans. Le candidat de la droite, Alain Fontanel, obtient 34,96% des suffrages et la socialiste Catherine Trautmann, 23,33%. Le taux de participation dans la capitale alsacienne est de 36,66%.

C’est beaucoup plus qu’à Mulhouse, où le taux de participation ne dépasse pas les 25%. C’est à dire que 3 électeurs sur 4 n’ont pas été voter hier. La maire sortante, en fonction depuis 2017, Michèle Lutz, est réélue avec 38,61% des suffrages exprimés. 

Retrouvez les résultats de ce second tour en Centre Alsace, avec les réactions des candidats, sur notre site http://azur-fm.com/news/actualites-regionales-102/1 dans la rubrique actualité et sur la page FB de la radio : https://www.facebook.com/azurfm 


Share

Embed

To listen also

Description

Sujets traités : 

- Municipales, second tour. A Sélestat, Marcel BAUER, est réélu dans un mouchoir de poche. A 71 ans, il entame son 4ème mandat comme premier magistrat de la Cité Humaniste. Il se dit déçu par le faible taux de participation et s’exprime sur son score et ses projets, au micro de Franck Jehl. Marcel BAUER a obtenu 41,25% des suffrages. De son côté, Denis DIGEL, arrive en seconde position, avec 38,82% des voix, soit 139 voix d’écart avec son adversaire, se dit déçu mais il rappelle que c’est sa première campagne en temps que tête de liste. Quant à Caroline REYS, elle reste 3ème avec 19,93% des suffrages, un score plus faible qu’au 1er tour, qu’elle explique par le choix du vote utile qui aurait profité à son adversaire Denis DIGEL.

- Dans le Haut-Rhin, Eric Straumann devient le nouveau maire de Colmar. Le député LR, né à Colmar, l’emporte haut la main, avec 63,89% des voix. Une élection dans un fauteuil, après que Gilbert Meyer ait renoncé à briguer un nouveau mandat alors qu’il était en poste depuis 25 ans. Une élection d’autant plus confortable que Gilbert Meyer comme Yves Hemedinger, avait appelé à voter pour leur ancien adversaire. Pablo Desmares a recueilli la réaction d’Eric Straumann à l’annonce des résultats. Face à Eric Straumann, l’écologiste Frédéric Hilbert recueille 36,11% des suffrages. Un bon score qui lui permettra d’avoir plus de colistiers au conseil. Comme au premier tour, le grand gagnant de ces élections fut encore l’abstention, dans la cité de Bartholdi, elle tutoyait les 70%.

- A Kaysersberg Vignoble, Martine SCHWARTZ remporte le second tour d’une courte tête sur son challenger Henri Stoll. La candidate centriste obtient 41,86% des voix contre 40,15% pour le candidat divers gauche. Le 3ème homme, Alain THURLINGS, lui aussi centriste, n’obtient que 17,99% des suffrages exprimés.

A Strasbourg, comme dans plusieurs autres grandes villes de France comme Tours, Poitiers, Besançon, Annecy ou Bordeaux, les écologistes l’emportent. Jeanne Barseghian, tête de liste Europe Ecologie Les Verts, termine en tête du second tour avec 41,71% des voix. Elle devient maire de Strasbourg à l’âge de 39 ans. Le candidat de la droite, Alain Fontanel, obtient 34,96% des suffrages et la socialiste Catherine Trautmann, 23,33%. Le taux de participation dans la capitale alsacienne est de 36,66%.

C’est beaucoup plus qu’à Mulhouse, où le taux de participation ne dépasse pas les 25%. C’est à dire que 3 électeurs sur 4 n’ont pas été voter hier. La maire sortante, en fonction depuis 2017, Michèle Lutz, est réélue avec 38,61% des suffrages exprimés. 

Retrouvez les résultats de ce second tour en Centre Alsace, avec les réactions des candidats, sur notre site http://azur-fm.com/news/actualites-regionales-102/1 dans la rubrique actualité et sur la page FB de la radio : https://www.facebook.com/azurfm 


Description

Sujets traités : 

- Municipales, second tour. A Sélestat, Marcel BAUER, est réélu dans un mouchoir de poche. A 71 ans, il entame son 4ème mandat comme premier magistrat de la Cité Humaniste. Il se dit déçu par le faible taux de participation et s’exprime sur son score et ses projets, au micro de Franck Jehl. Marcel BAUER a obtenu 41,25% des suffrages. De son côté, Denis DIGEL, arrive en seconde position, avec 38,82% des voix, soit 139 voix d’écart avec son adversaire, se dit déçu mais il rappelle que c’est sa première campagne en temps que tête de liste. Quant à Caroline REYS, elle reste 3ème avec 19,93% des suffrages, un score plus faible qu’au 1er tour, qu’elle explique par le choix du vote utile qui aurait profité à son adversaire Denis DIGEL.

- Dans le Haut-Rhin, Eric Straumann devient le nouveau maire de Colmar. Le député LR, né à Colmar, l’emporte haut la main, avec 63,89% des voix. Une élection dans un fauteuil, après que Gilbert Meyer ait renoncé à briguer un nouveau mandat alors qu’il était en poste depuis 25 ans. Une élection d’autant plus confortable que Gilbert Meyer comme Yves Hemedinger, avait appelé à voter pour leur ancien adversaire. Pablo Desmares a recueilli la réaction d’Eric Straumann à l’annonce des résultats. Face à Eric Straumann, l’écologiste Frédéric Hilbert recueille 36,11% des suffrages. Un bon score qui lui permettra d’avoir plus de colistiers au conseil. Comme au premier tour, le grand gagnant de ces élections fut encore l’abstention, dans la cité de Bartholdi, elle tutoyait les 70%.

- A Kaysersberg Vignoble, Martine SCHWARTZ remporte le second tour d’une courte tête sur son challenger Henri Stoll. La candidate centriste obtient 41,86% des voix contre 40,15% pour le candidat divers gauche. Le 3ème homme, Alain THURLINGS, lui aussi centriste, n’obtient que 17,99% des suffrages exprimés.

A Strasbourg, comme dans plusieurs autres grandes villes de France comme Tours, Poitiers, Besançon, Annecy ou Bordeaux, les écologistes l’emportent. Jeanne Barseghian, tête de liste Europe Ecologie Les Verts, termine en tête du second tour avec 41,71% des voix. Elle devient maire de Strasbourg à l’âge de 39 ans. Le candidat de la droite, Alain Fontanel, obtient 34,96% des suffrages et la socialiste Catherine Trautmann, 23,33%. Le taux de participation dans la capitale alsacienne est de 36,66%.

C’est beaucoup plus qu’à Mulhouse, où le taux de participation ne dépasse pas les 25%. C’est à dire que 3 électeurs sur 4 n’ont pas été voter hier. La maire sortante, en fonction depuis 2017, Michèle Lutz, est réélue avec 38,61% des suffrages exprimés. 

Retrouvez les résultats de ce second tour en Centre Alsace, avec les réactions des candidats, sur notre site http://azur-fm.com/news/actualites-regionales-102/1 dans la rubrique actualité et sur la page FB de la radio : https://www.facebook.com/azurfm 


Share

Embed

To listen also