undefined cover
undefined cover
11 • Mai et les aurevoirs cover
11 • Mai et les aurevoirs cover
Babines

11 • Mai et les aurevoirs

11 • Mai et les aurevoirs

33min |06/07/2021
Play
undefined cover
undefined cover
11 • Mai et les aurevoirs cover
11 • Mai et les aurevoirs cover
Babines

11 • Mai et les aurevoirs

11 • Mai et les aurevoirs

33min |06/07/2021
Play

Description

Mai a passé sa jeunesse au Vietnam, entourée d'animaux dont elle aurait aimé connaître les besoins. Désormais réalisatrice de films d'animation en France, elle met en pratique son sens de l'observation et garde un lien sensible à la faune. En devenant famille d'accueil pour l'École de chiens guides de Paris, dont les élèves-chiens rejoindront des personnes aveugles ou malvoyantes, elle se lance dans un apprentissage aussi bien technique qu'émotionnel. 

www.chiensguidesparis.fr

Entretien, montage, réalisation : Flor Alazraki.

Musique : Mathilde Forget. 

Illustration : Irène Tardif.

Générique : « Quand on parle aux animaux c’est une manière un peu de se parler à soi-même. À part quand ils sont malades ou qu’ils ont l’air malheureux ou qu’ils ont des crises de mélancolie – ce qui leur arrive – normalement quand on parle à un animal, quand on dit "Eh bien mon petit coco, mon pauvre vieux" c’est une manière de se parler à soi-même, un peu indirecte quoi. » • Extrait de la vidéo "Françoise Sagan : bonjour tendresse", 1979.

Durée de l'épisode : 00:33:01  🐕

Retrouvez Babines sur Instagram @babinespodcast.

Description

Mai a passé sa jeunesse au Vietnam, entourée d'animaux dont elle aurait aimé connaître les besoins. Désormais réalisatrice de films d'animation en France, elle met en pratique son sens de l'observation et garde un lien sensible à la faune. En devenant famille d'accueil pour l'École de chiens guides de Paris, dont les élèves-chiens rejoindront des personnes aveugles ou malvoyantes, elle se lance dans un apprentissage aussi bien technique qu'émotionnel. 

www.chiensguidesparis.fr

Entretien, montage, réalisation : Flor Alazraki.

Musique : Mathilde Forget. 

Illustration : Irène Tardif.

Générique : « Quand on parle aux animaux c’est une manière un peu de se parler à soi-même. À part quand ils sont malades ou qu’ils ont l’air malheureux ou qu’ils ont des crises de mélancolie – ce qui leur arrive – normalement quand on parle à un animal, quand on dit "Eh bien mon petit coco, mon pauvre vieux" c’est une manière de se parler à soi-même, un peu indirecte quoi. » • Extrait de la vidéo "Françoise Sagan : bonjour tendresse", 1979.

Durée de l'épisode : 00:33:01  🐕

Retrouvez Babines sur Instagram @babinespodcast.

Share

Embed

You may also like

Description

Mai a passé sa jeunesse au Vietnam, entourée d'animaux dont elle aurait aimé connaître les besoins. Désormais réalisatrice de films d'animation en France, elle met en pratique son sens de l'observation et garde un lien sensible à la faune. En devenant famille d'accueil pour l'École de chiens guides de Paris, dont les élèves-chiens rejoindront des personnes aveugles ou malvoyantes, elle se lance dans un apprentissage aussi bien technique qu'émotionnel. 

www.chiensguidesparis.fr

Entretien, montage, réalisation : Flor Alazraki.

Musique : Mathilde Forget. 

Illustration : Irène Tardif.

Générique : « Quand on parle aux animaux c’est une manière un peu de se parler à soi-même. À part quand ils sont malades ou qu’ils ont l’air malheureux ou qu’ils ont des crises de mélancolie – ce qui leur arrive – normalement quand on parle à un animal, quand on dit "Eh bien mon petit coco, mon pauvre vieux" c’est une manière de se parler à soi-même, un peu indirecte quoi. » • Extrait de la vidéo "Françoise Sagan : bonjour tendresse", 1979.

Durée de l'épisode : 00:33:01  🐕

Retrouvez Babines sur Instagram @babinespodcast.

Description

Mai a passé sa jeunesse au Vietnam, entourée d'animaux dont elle aurait aimé connaître les besoins. Désormais réalisatrice de films d'animation en France, elle met en pratique son sens de l'observation et garde un lien sensible à la faune. En devenant famille d'accueil pour l'École de chiens guides de Paris, dont les élèves-chiens rejoindront des personnes aveugles ou malvoyantes, elle se lance dans un apprentissage aussi bien technique qu'émotionnel. 

www.chiensguidesparis.fr

Entretien, montage, réalisation : Flor Alazraki.

Musique : Mathilde Forget. 

Illustration : Irène Tardif.

Générique : « Quand on parle aux animaux c’est une manière un peu de se parler à soi-même. À part quand ils sont malades ou qu’ils ont l’air malheureux ou qu’ils ont des crises de mélancolie – ce qui leur arrive – normalement quand on parle à un animal, quand on dit "Eh bien mon petit coco, mon pauvre vieux" c’est une manière de se parler à soi-même, un peu indirecte quoi. » • Extrait de la vidéo "Françoise Sagan : bonjour tendresse", 1979.

Durée de l'épisode : 00:33:01  🐕

Retrouvez Babines sur Instagram @babinespodcast.

Share

Embed

You may also like