undefined cover
undefined cover
9 • Ingrid et la maison vivante cover
9 • Ingrid et la maison vivante cover
Babines

9 • Ingrid et la maison vivante

9 • Ingrid et la maison vivante

30min |04/05/2021
Play
undefined cover
undefined cover
9 • Ingrid et la maison vivante cover
9 • Ingrid et la maison vivante cover
Babines

9 • Ingrid et la maison vivante

9 • Ingrid et la maison vivante

30min |04/05/2021
Play

Description

Dans la maison d'Ingrid, les souvenirs d'une vie insulaire parmi les pythons et les plantes sauvages s'invitent dans les fresques colorées qu'elle peint sur les murs. Ses jumeaux grandissent en famille auprès de Pharouk le jeune lévrier azawakh, de Chamallow le chat aux yeux orange et à la tolérance infinie, d'Hermès le lévrier galgo qui aura tout vécu, et de Josiane et Jean-Pierre, deux grandes tortues sulcata qui nous survivront sans doute. L'harmonie est là, dans leurs différents rapports au temps. 

Entretien, montage, réalisation : Flor Alazraki.

Musique : Mathilde Forget. 

Illustration : Irène Tardif.

Générique : « Quand on parle aux animaux c’est une manière un peu de se parler à soi-même. À part quand ils sont malades ou qu’ils ont l’air malheureux ou qu’ils ont des crises de mélancolie – ce qui leur arrive – normalement quand on parle à un animal, quand on dit "Eh bien mon petit coco, mon pauvre vieux" c’est une manière de se parler à soi-même, un peu indirecte quoi. » • Extrait de la vidéo ‘Françoise Sagan : bonjour tendresse’, 1979.

Durée de l'épisode : 00:30:57  🐢

Retrouvez Babines sur Instagram@babinespodcast.

Description

Dans la maison d'Ingrid, les souvenirs d'une vie insulaire parmi les pythons et les plantes sauvages s'invitent dans les fresques colorées qu'elle peint sur les murs. Ses jumeaux grandissent en famille auprès de Pharouk le jeune lévrier azawakh, de Chamallow le chat aux yeux orange et à la tolérance infinie, d'Hermès le lévrier galgo qui aura tout vécu, et de Josiane et Jean-Pierre, deux grandes tortues sulcata qui nous survivront sans doute. L'harmonie est là, dans leurs différents rapports au temps. 

Entretien, montage, réalisation : Flor Alazraki.

Musique : Mathilde Forget. 

Illustration : Irène Tardif.

Générique : « Quand on parle aux animaux c’est une manière un peu de se parler à soi-même. À part quand ils sont malades ou qu’ils ont l’air malheureux ou qu’ils ont des crises de mélancolie – ce qui leur arrive – normalement quand on parle à un animal, quand on dit "Eh bien mon petit coco, mon pauvre vieux" c’est une manière de se parler à soi-même, un peu indirecte quoi. » • Extrait de la vidéo ‘Françoise Sagan : bonjour tendresse’, 1979.

Durée de l'épisode : 00:30:57  🐢

Retrouvez Babines sur Instagram@babinespodcast.

Share

Embed

You may also like

Description

Dans la maison d'Ingrid, les souvenirs d'une vie insulaire parmi les pythons et les plantes sauvages s'invitent dans les fresques colorées qu'elle peint sur les murs. Ses jumeaux grandissent en famille auprès de Pharouk le jeune lévrier azawakh, de Chamallow le chat aux yeux orange et à la tolérance infinie, d'Hermès le lévrier galgo qui aura tout vécu, et de Josiane et Jean-Pierre, deux grandes tortues sulcata qui nous survivront sans doute. L'harmonie est là, dans leurs différents rapports au temps. 

Entretien, montage, réalisation : Flor Alazraki.

Musique : Mathilde Forget. 

Illustration : Irène Tardif.

Générique : « Quand on parle aux animaux c’est une manière un peu de se parler à soi-même. À part quand ils sont malades ou qu’ils ont l’air malheureux ou qu’ils ont des crises de mélancolie – ce qui leur arrive – normalement quand on parle à un animal, quand on dit "Eh bien mon petit coco, mon pauvre vieux" c’est une manière de se parler à soi-même, un peu indirecte quoi. » • Extrait de la vidéo ‘Françoise Sagan : bonjour tendresse’, 1979.

Durée de l'épisode : 00:30:57  🐢

Retrouvez Babines sur Instagram@babinespodcast.

Description

Dans la maison d'Ingrid, les souvenirs d'une vie insulaire parmi les pythons et les plantes sauvages s'invitent dans les fresques colorées qu'elle peint sur les murs. Ses jumeaux grandissent en famille auprès de Pharouk le jeune lévrier azawakh, de Chamallow le chat aux yeux orange et à la tolérance infinie, d'Hermès le lévrier galgo qui aura tout vécu, et de Josiane et Jean-Pierre, deux grandes tortues sulcata qui nous survivront sans doute. L'harmonie est là, dans leurs différents rapports au temps. 

Entretien, montage, réalisation : Flor Alazraki.

Musique : Mathilde Forget. 

Illustration : Irène Tardif.

Générique : « Quand on parle aux animaux c’est une manière un peu de se parler à soi-même. À part quand ils sont malades ou qu’ils ont l’air malheureux ou qu’ils ont des crises de mélancolie – ce qui leur arrive – normalement quand on parle à un animal, quand on dit "Eh bien mon petit coco, mon pauvre vieux" c’est une manière de se parler à soi-même, un peu indirecte quoi. » • Extrait de la vidéo ‘Françoise Sagan : bonjour tendresse’, 1979.

Durée de l'épisode : 00:30:57  🐢

Retrouvez Babines sur Instagram@babinespodcast.

Share

Embed

You may also like