undefined cover
undefined cover
#2 Où sont les vieilles ? avec Katell Pouliquen et Sophie Dancourt cover
#2 Où sont les vieilles ? avec Katell Pouliquen et Sophie Dancourt cover
badass talk

#2 Où sont les vieilles ? avec Katell Pouliquen et Sophie Dancourt

#2 Où sont les vieilles ? avec Katell Pouliquen et Sophie Dancourt

45min |22/03/2022
Play
undefined cover
undefined cover
#2 Où sont les vieilles ? avec Katell Pouliquen et Sophie Dancourt cover
#2 Où sont les vieilles ? avec Katell Pouliquen et Sophie Dancourt cover
badass talk

#2 Où sont les vieilles ? avec Katell Pouliquen et Sophie Dancourt

#2 Où sont les vieilles ? avec Katell Pouliquen et Sophie Dancourt

45min |22/03/2022
Play

Description

Invitées : Katell Pouliquen, journaliste et directrice des rédactions chez Marie-Claire, journaliste et Sophie Dancourt, fondatrice du Digital Media J’ai Piscine avec Simone

Pour ce second épisode, nous abordons le phénomène d'invisibilisation des femmes, passé un certain âge.

2022 marque l’année de nos 30 ans. Nous voilà au petit premier tiers de notre vie et déjà la société nous renvoie que nous vieillissons. Nous scrutons nos rides dans les miroirs et commençons à considérer ces crèmes aux milles promesses. Plusieurs de nos copines ont déjà eu recours à des petits coups de pouce côté chirurgie et botox. Nous ne les jugeons en rien mais cela crée des sujets de conversation intéressants au bureau. Nous discutons beaucoup de la représentation visuelle des femmes dans les médias et en quoi cela a un impact pour nous.

Au delà du fait qu’à nos âges, une seule et même morphologie est représentée globalement dans les médias, il nous paraît que passé 35/40 ans, elles disparaissent de notre champ de vision. Marie Charrel, autrice et journaliste, qui nous a inspiré cet épisode, parle “d’invisibilisation des femmes qui prennent de l’âge” dans son livre “Mais qui a peur des vieilles ?” Marie Charrel explique que contrairement aux hommes, qui bénéficient de l’existence de deux modèles masculins : le jeune homme et l’homme mûr; la femme elle n’en a qu’un, celui de la jeune femme. “

Leur avancée en âge est décrite avec un vocabulaire relevant du registre de la perte et du déclin, très péjoratif, tandis que pour les hommes, les mots employés sont plus valorisants, évoquant la maturité et l’expérience.”

Elle poursuit la réflexion de Laure Adler, journaliste et essayiste connue de 72 ans (entre autres casquettes) que l’on retrouve - sublime - dans le dernier Marie Claire de mars qui titre ”faire de son âge sa force”.

Notre podcast est destiné à décloisonner les questionnements, et ouvrir la discussion. Ainsi, n'ayons plus peur d'aborder ce sujet tabou qu'est la vieillesse.

___

REFERENCES :

- Marie Charrel, Qui a peur des Vieilles ?

- Laure Adler, Marie-Claire d’Avril 2022, Faire de son âge sa force  

- Annie Arnaud en couverture du Marie-Claire du 8 mars 2021

- Andie MacDowell en couverture du Marie-Claire d'avril 2022

- Ménopausées, un documentaire par Blandine Grosjean, 

AINSI QUE LE TRAVAIL DE NOS INTERVENANTES :

- Katell Pouliquen, pour Marie-Claire 

- Sophie Dancourt, pour J'ai Piscine avec Simone et autrice du livre Veille, c'est à quelle heure ?!

___

- Un podcast pensé par Sarah Forst et Lucile Grémion, fondatrices du bureau badass

- Bande son réalisée par Diego Forst & Mickeal Bacher

- Produit & réalisé par l'équipe de Saga Sounds

RETROUVEZ NOUS SUR :

- instagram bureau badass  

- facebook bureau badass  

- linkedin bureau badass 

- site bureau badass

Description

Invitées : Katell Pouliquen, journaliste et directrice des rédactions chez Marie-Claire, journaliste et Sophie Dancourt, fondatrice du Digital Media J’ai Piscine avec Simone

Pour ce second épisode, nous abordons le phénomène d'invisibilisation des femmes, passé un certain âge.

2022 marque l’année de nos 30 ans. Nous voilà au petit premier tiers de notre vie et déjà la société nous renvoie que nous vieillissons. Nous scrutons nos rides dans les miroirs et commençons à considérer ces crèmes aux milles promesses. Plusieurs de nos copines ont déjà eu recours à des petits coups de pouce côté chirurgie et botox. Nous ne les jugeons en rien mais cela crée des sujets de conversation intéressants au bureau. Nous discutons beaucoup de la représentation visuelle des femmes dans les médias et en quoi cela a un impact pour nous.

Au delà du fait qu’à nos âges, une seule et même morphologie est représentée globalement dans les médias, il nous paraît que passé 35/40 ans, elles disparaissent de notre champ de vision. Marie Charrel, autrice et journaliste, qui nous a inspiré cet épisode, parle “d’invisibilisation des femmes qui prennent de l’âge” dans son livre “Mais qui a peur des vieilles ?” Marie Charrel explique que contrairement aux hommes, qui bénéficient de l’existence de deux modèles masculins : le jeune homme et l’homme mûr; la femme elle n’en a qu’un, celui de la jeune femme. “

Leur avancée en âge est décrite avec un vocabulaire relevant du registre de la perte et du déclin, très péjoratif, tandis que pour les hommes, les mots employés sont plus valorisants, évoquant la maturité et l’expérience.”

Elle poursuit la réflexion de Laure Adler, journaliste et essayiste connue de 72 ans (entre autres casquettes) que l’on retrouve - sublime - dans le dernier Marie Claire de mars qui titre ”faire de son âge sa force”.

Notre podcast est destiné à décloisonner les questionnements, et ouvrir la discussion. Ainsi, n'ayons plus peur d'aborder ce sujet tabou qu'est la vieillesse.

___

REFERENCES :

- Marie Charrel, Qui a peur des Vieilles ?

- Laure Adler, Marie-Claire d’Avril 2022, Faire de son âge sa force  

- Annie Arnaud en couverture du Marie-Claire du 8 mars 2021

- Andie MacDowell en couverture du Marie-Claire d'avril 2022

- Ménopausées, un documentaire par Blandine Grosjean, 

AINSI QUE LE TRAVAIL DE NOS INTERVENANTES :

- Katell Pouliquen, pour Marie-Claire 

- Sophie Dancourt, pour J'ai Piscine avec Simone et autrice du livre Veille, c'est à quelle heure ?!

___

- Un podcast pensé par Sarah Forst et Lucile Grémion, fondatrices du bureau badass

- Bande son réalisée par Diego Forst & Mickeal Bacher

- Produit & réalisé par l'équipe de Saga Sounds

RETROUVEZ NOUS SUR :

- instagram bureau badass  

- facebook bureau badass  

- linkedin bureau badass 

- site bureau badass

Share

Embed

You may also like

Description

Invitées : Katell Pouliquen, journaliste et directrice des rédactions chez Marie-Claire, journaliste et Sophie Dancourt, fondatrice du Digital Media J’ai Piscine avec Simone

Pour ce second épisode, nous abordons le phénomène d'invisibilisation des femmes, passé un certain âge.

2022 marque l’année de nos 30 ans. Nous voilà au petit premier tiers de notre vie et déjà la société nous renvoie que nous vieillissons. Nous scrutons nos rides dans les miroirs et commençons à considérer ces crèmes aux milles promesses. Plusieurs de nos copines ont déjà eu recours à des petits coups de pouce côté chirurgie et botox. Nous ne les jugeons en rien mais cela crée des sujets de conversation intéressants au bureau. Nous discutons beaucoup de la représentation visuelle des femmes dans les médias et en quoi cela a un impact pour nous.

Au delà du fait qu’à nos âges, une seule et même morphologie est représentée globalement dans les médias, il nous paraît que passé 35/40 ans, elles disparaissent de notre champ de vision. Marie Charrel, autrice et journaliste, qui nous a inspiré cet épisode, parle “d’invisibilisation des femmes qui prennent de l’âge” dans son livre “Mais qui a peur des vieilles ?” Marie Charrel explique que contrairement aux hommes, qui bénéficient de l’existence de deux modèles masculins : le jeune homme et l’homme mûr; la femme elle n’en a qu’un, celui de la jeune femme. “

Leur avancée en âge est décrite avec un vocabulaire relevant du registre de la perte et du déclin, très péjoratif, tandis que pour les hommes, les mots employés sont plus valorisants, évoquant la maturité et l’expérience.”

Elle poursuit la réflexion de Laure Adler, journaliste et essayiste connue de 72 ans (entre autres casquettes) que l’on retrouve - sublime - dans le dernier Marie Claire de mars qui titre ”faire de son âge sa force”.

Notre podcast est destiné à décloisonner les questionnements, et ouvrir la discussion. Ainsi, n'ayons plus peur d'aborder ce sujet tabou qu'est la vieillesse.

___

REFERENCES :

- Marie Charrel, Qui a peur des Vieilles ?

- Laure Adler, Marie-Claire d’Avril 2022, Faire de son âge sa force  

- Annie Arnaud en couverture du Marie-Claire du 8 mars 2021

- Andie MacDowell en couverture du Marie-Claire d'avril 2022

- Ménopausées, un documentaire par Blandine Grosjean, 

AINSI QUE LE TRAVAIL DE NOS INTERVENANTES :

- Katell Pouliquen, pour Marie-Claire 

- Sophie Dancourt, pour J'ai Piscine avec Simone et autrice du livre Veille, c'est à quelle heure ?!

___

- Un podcast pensé par Sarah Forst et Lucile Grémion, fondatrices du bureau badass

- Bande son réalisée par Diego Forst & Mickeal Bacher

- Produit & réalisé par l'équipe de Saga Sounds

RETROUVEZ NOUS SUR :

- instagram bureau badass  

- facebook bureau badass  

- linkedin bureau badass 

- site bureau badass

Description

Invitées : Katell Pouliquen, journaliste et directrice des rédactions chez Marie-Claire, journaliste et Sophie Dancourt, fondatrice du Digital Media J’ai Piscine avec Simone

Pour ce second épisode, nous abordons le phénomène d'invisibilisation des femmes, passé un certain âge.

2022 marque l’année de nos 30 ans. Nous voilà au petit premier tiers de notre vie et déjà la société nous renvoie que nous vieillissons. Nous scrutons nos rides dans les miroirs et commençons à considérer ces crèmes aux milles promesses. Plusieurs de nos copines ont déjà eu recours à des petits coups de pouce côté chirurgie et botox. Nous ne les jugeons en rien mais cela crée des sujets de conversation intéressants au bureau. Nous discutons beaucoup de la représentation visuelle des femmes dans les médias et en quoi cela a un impact pour nous.

Au delà du fait qu’à nos âges, une seule et même morphologie est représentée globalement dans les médias, il nous paraît que passé 35/40 ans, elles disparaissent de notre champ de vision. Marie Charrel, autrice et journaliste, qui nous a inspiré cet épisode, parle “d’invisibilisation des femmes qui prennent de l’âge” dans son livre “Mais qui a peur des vieilles ?” Marie Charrel explique que contrairement aux hommes, qui bénéficient de l’existence de deux modèles masculins : le jeune homme et l’homme mûr; la femme elle n’en a qu’un, celui de la jeune femme. “

Leur avancée en âge est décrite avec un vocabulaire relevant du registre de la perte et du déclin, très péjoratif, tandis que pour les hommes, les mots employés sont plus valorisants, évoquant la maturité et l’expérience.”

Elle poursuit la réflexion de Laure Adler, journaliste et essayiste connue de 72 ans (entre autres casquettes) que l’on retrouve - sublime - dans le dernier Marie Claire de mars qui titre ”faire de son âge sa force”.

Notre podcast est destiné à décloisonner les questionnements, et ouvrir la discussion. Ainsi, n'ayons plus peur d'aborder ce sujet tabou qu'est la vieillesse.

___

REFERENCES :

- Marie Charrel, Qui a peur des Vieilles ?

- Laure Adler, Marie-Claire d’Avril 2022, Faire de son âge sa force  

- Annie Arnaud en couverture du Marie-Claire du 8 mars 2021

- Andie MacDowell en couverture du Marie-Claire d'avril 2022

- Ménopausées, un documentaire par Blandine Grosjean, 

AINSI QUE LE TRAVAIL DE NOS INTERVENANTES :

- Katell Pouliquen, pour Marie-Claire 

- Sophie Dancourt, pour J'ai Piscine avec Simone et autrice du livre Veille, c'est à quelle heure ?!

___

- Un podcast pensé par Sarah Forst et Lucile Grémion, fondatrices du bureau badass

- Bande son réalisée par Diego Forst & Mickeal Bacher

- Produit & réalisé par l'équipe de Saga Sounds

RETROUVEZ NOUS SUR :

- instagram bureau badass  

- facebook bureau badass  

- linkedin bureau badass 

- site bureau badass

Share

Embed

You may also like