Ep 6 I Vers un monde numérique inclusif en 2040 cover
Ep 6 I Vers un monde numérique inclusif en 2040 cover
Balades Sonores

Ep 6 I Vers un monde numérique inclusif en 2040

Ep 6 I Vers un monde numérique inclusif en 2040

35min |23/03/2021|

119

Listen
Ep 6 I Vers un monde numérique inclusif en 2040 cover
Ep 6 I Vers un monde numérique inclusif en 2040 cover
Balades Sonores

Ep 6 I Vers un monde numérique inclusif en 2040

Ep 6 I Vers un monde numérique inclusif en 2040

35min |23/03/2021|

119

Listen

Description

Entre 2020 et 2040 l’évolution du monde digital a été marqué par des oppositions, des débats politiques et économiques, entre des visions technicistes, mondialisées, libérales, dirigées  ou régulées et des approches de frugalité, basées sur le local.  Ces modèles se sont à la fois développés en parallèle mais aussi hybridés pour créer le monde digial de 2040.   

Quatres axes dessinent la réflexion  

De nouveaux modes de vie émergent entre monde virtuel et monde réel, l'hyperconsommation est en déclin. Des modèles sociaux contrastés coexistent entre ceux qui ont pris ce tournant d’une société plus sobre, et ceux qui sont restés dans l’ancienne logique,  mais aussi un certain nombre de groupes dissidents fonctionnant en « tribus » revendiquant une forme d’autarcie hors du numérique. Les territoires sont eux aussi transformés par les modes de vies d’aller vers des systèmes territoriaux plus équilibrés, basés sur la réciprocité entre des métropoles qui ont conservé leur attractivité, et des centralités petites et moyennes.  

Le droit au numérique pour tous est inscrit dans un pacte social au niveau national et Européen. L’accès au numérique a été reconnu comme un droit fondamental dans la législation de l’Union européenne et, dans chacun de ses pays ont été mises en place des politiques volontaristes. La culture numérique est désormais basée sur la transparence et la responsabilité.  

Le monde digital est décarbonné Une culture de la sobriété numérique et énergétique s’est diffusée dans la société et a conduit à mieux prioriser les usages du numérique. Pour faire face à l’épuisement des ressources, notamment celles des terres rares  nécéssaires aux technologies numériques, et aux disparité entre pays du Nord et du Sud dans une transition numérique écologique, un accord international en déclinaison de l’accord de Paris a permis de fixer des objectifs de régulation des ressources et un fond de solidarité à l’instar du Fond Vert pour le climat . Il est le fruit d’un travail de longue haleine conduit par des organisations internationales d’un nouveau type.  

Souveraineté, gouvernance et régulation Les valeurs de citoyenneté numérique et de « biens communs numériques », des solutions décentralisées et des systèmes de régulation du numérique se sont diffusés dans la société, accompagnées d’un rejet des modèles de smart-city technicisée et d’une remise en cause du modèle des Gafa qui avait dominé les années 2000-2020.  Les enjeux  de souverainté numérique de la régulation ou du démantèlement des géants américains et asiatiques du numérique ont  fait l’objet d’âpres débats et démarches politiques multilatérales tout au long de la décennie 2020. Mais c’est l’émergence de contrepouvoirs portant sur les droits des citoyens et  une grave crise de cybersécurité qui ont précipité une transformation des modèles économiques du numérique et une régulation des géants du digital.  

Remerciements aux auteurs ayant participé à l'atelier Brigitte BARIOL-MATHAIS, (Déléguée générale, Fédération nationale des agences d'urbanisme (Fnau), Cédric SEUREAU (Vice-président en charge de l'enseignement supérieur, la recherche, l'innovation, le numérique (déploiement de la fibre) et la formation professionnelle, Lannion-Trégor Communauté), David LEBRAS (Délégué général, Association des directeurs généraux des communautés de France), Anne CHARREYRON (Consultante - ancienne chargée de mission, Ministère de la Transition écologique), Simina LAZAR (Chargée du réseau sur les villes numériques africaines, African Smart Towns Network (ASTON)  

Cet épisode a été réalisé en collaboration avec les équipes de l'ADEUPA (Julien Florant, Benjamin Grebot) avec le soutien de Stéphane Cordobes (Conseiller expert Recherche action prospective & anthropocène ANCT)

Balades Sonores, une création Ecran Sonore  

Au micro Alexandre Héraud  

Réalisation Benoît Artaud  

Création Originale Sonore Guillermo Federico Rodriguez

Description

Entre 2020 et 2040 l’évolution du monde digital a été marqué par des oppositions, des débats politiques et économiques, entre des visions technicistes, mondialisées, libérales, dirigées  ou régulées et des approches de frugalité, basées sur le local.  Ces modèles se sont à la fois développés en parallèle mais aussi hybridés pour créer le monde digial de 2040.   

Quatres axes dessinent la réflexion  

De nouveaux modes de vie émergent entre monde virtuel et monde réel, l'hyperconsommation est en déclin. Des modèles sociaux contrastés coexistent entre ceux qui ont pris ce tournant d’une société plus sobre, et ceux qui sont restés dans l’ancienne logique,  mais aussi un certain nombre de groupes dissidents fonctionnant en « tribus » revendiquant une forme d’autarcie hors du numérique. Les territoires sont eux aussi transformés par les modes de vies d’aller vers des systèmes territoriaux plus équilibrés, basés sur la réciprocité entre des métropoles qui ont conservé leur attractivité, et des centralités petites et moyennes.  

Le droit au numérique pour tous est inscrit dans un pacte social au niveau national et Européen. L’accès au numérique a été reconnu comme un droit fondamental dans la législation de l’Union européenne et, dans chacun de ses pays ont été mises en place des politiques volontaristes. La culture numérique est désormais basée sur la transparence et la responsabilité.  

Le monde digital est décarbonné Une culture de la sobriété numérique et énergétique s’est diffusée dans la société et a conduit à mieux prioriser les usages du numérique. Pour faire face à l’épuisement des ressources, notamment celles des terres rares  nécéssaires aux technologies numériques, et aux disparité entre pays du Nord et du Sud dans une transition numérique écologique, un accord international en déclinaison de l’accord de Paris a permis de fixer des objectifs de régulation des ressources et un fond de solidarité à l’instar du Fond Vert pour le climat . Il est le fruit d’un travail de longue haleine conduit par des organisations internationales d’un nouveau type.  

Souveraineté, gouvernance et régulation Les valeurs de citoyenneté numérique et de « biens communs numériques », des solutions décentralisées et des systèmes de régulation du numérique se sont diffusés dans la société, accompagnées d’un rejet des modèles de smart-city technicisée et d’une remise en cause du modèle des Gafa qui avait dominé les années 2000-2020.  Les enjeux  de souverainté numérique de la régulation ou du démantèlement des géants américains et asiatiques du numérique ont  fait l’objet d’âpres débats et démarches politiques multilatérales tout au long de la décennie 2020. Mais c’est l’émergence de contrepouvoirs portant sur les droits des citoyens et  une grave crise de cybersécurité qui ont précipité une transformation des modèles économiques du numérique et une régulation des géants du digital.  

Remerciements aux auteurs ayant participé à l'atelier Brigitte BARIOL-MATHAIS, (Déléguée générale, Fédération nationale des agences d'urbanisme (Fnau), Cédric SEUREAU (Vice-président en charge de l'enseignement supérieur, la recherche, l'innovation, le numérique (déploiement de la fibre) et la formation professionnelle, Lannion-Trégor Communauté), David LEBRAS (Délégué général, Association des directeurs généraux des communautés de France), Anne CHARREYRON (Consultante - ancienne chargée de mission, Ministère de la Transition écologique), Simina LAZAR (Chargée du réseau sur les villes numériques africaines, African Smart Towns Network (ASTON)  

Cet épisode a été réalisé en collaboration avec les équipes de l'ADEUPA (Julien Florant, Benjamin Grebot) avec le soutien de Stéphane Cordobes (Conseiller expert Recherche action prospective & anthropocène ANCT)

Balades Sonores, une création Ecran Sonore  

Au micro Alexandre Héraud  

Réalisation Benoît Artaud  

Création Originale Sonore Guillermo Federico Rodriguez

Share

Embed

You may also like

Description

Entre 2020 et 2040 l’évolution du monde digital a été marqué par des oppositions, des débats politiques et économiques, entre des visions technicistes, mondialisées, libérales, dirigées  ou régulées et des approches de frugalité, basées sur le local.  Ces modèles se sont à la fois développés en parallèle mais aussi hybridés pour créer le monde digial de 2040.   

Quatres axes dessinent la réflexion  

De nouveaux modes de vie émergent entre monde virtuel et monde réel, l'hyperconsommation est en déclin. Des modèles sociaux contrastés coexistent entre ceux qui ont pris ce tournant d’une société plus sobre, et ceux qui sont restés dans l’ancienne logique,  mais aussi un certain nombre de groupes dissidents fonctionnant en « tribus » revendiquant une forme d’autarcie hors du numérique. Les territoires sont eux aussi transformés par les modes de vies d’aller vers des systèmes territoriaux plus équilibrés, basés sur la réciprocité entre des métropoles qui ont conservé leur attractivité, et des centralités petites et moyennes.  

Le droit au numérique pour tous est inscrit dans un pacte social au niveau national et Européen. L’accès au numérique a été reconnu comme un droit fondamental dans la législation de l’Union européenne et, dans chacun de ses pays ont été mises en place des politiques volontaristes. La culture numérique est désormais basée sur la transparence et la responsabilité.  

Le monde digital est décarbonné Une culture de la sobriété numérique et énergétique s’est diffusée dans la société et a conduit à mieux prioriser les usages du numérique. Pour faire face à l’épuisement des ressources, notamment celles des terres rares  nécéssaires aux technologies numériques, et aux disparité entre pays du Nord et du Sud dans une transition numérique écologique, un accord international en déclinaison de l’accord de Paris a permis de fixer des objectifs de régulation des ressources et un fond de solidarité à l’instar du Fond Vert pour le climat . Il est le fruit d’un travail de longue haleine conduit par des organisations internationales d’un nouveau type.  

Souveraineté, gouvernance et régulation Les valeurs de citoyenneté numérique et de « biens communs numériques », des solutions décentralisées et des systèmes de régulation du numérique se sont diffusés dans la société, accompagnées d’un rejet des modèles de smart-city technicisée et d’une remise en cause du modèle des Gafa qui avait dominé les années 2000-2020.  Les enjeux  de souverainté numérique de la régulation ou du démantèlement des géants américains et asiatiques du numérique ont  fait l’objet d’âpres débats et démarches politiques multilatérales tout au long de la décennie 2020. Mais c’est l’émergence de contrepouvoirs portant sur les droits des citoyens et  une grave crise de cybersécurité qui ont précipité une transformation des modèles économiques du numérique et une régulation des géants du digital.  

Remerciements aux auteurs ayant participé à l'atelier Brigitte BARIOL-MATHAIS, (Déléguée générale, Fédération nationale des agences d'urbanisme (Fnau), Cédric SEUREAU (Vice-président en charge de l'enseignement supérieur, la recherche, l'innovation, le numérique (déploiement de la fibre) et la formation professionnelle, Lannion-Trégor Communauté), David LEBRAS (Délégué général, Association des directeurs généraux des communautés de France), Anne CHARREYRON (Consultante - ancienne chargée de mission, Ministère de la Transition écologique), Simina LAZAR (Chargée du réseau sur les villes numériques africaines, African Smart Towns Network (ASTON)  

Cet épisode a été réalisé en collaboration avec les équipes de l'ADEUPA (Julien Florant, Benjamin Grebot) avec le soutien de Stéphane Cordobes (Conseiller expert Recherche action prospective & anthropocène ANCT)

Balades Sonores, une création Ecran Sonore  

Au micro Alexandre Héraud  

Réalisation Benoît Artaud  

Création Originale Sonore Guillermo Federico Rodriguez

Description

Entre 2020 et 2040 l’évolution du monde digital a été marqué par des oppositions, des débats politiques et économiques, entre des visions technicistes, mondialisées, libérales, dirigées  ou régulées et des approches de frugalité, basées sur le local.  Ces modèles se sont à la fois développés en parallèle mais aussi hybridés pour créer le monde digial de 2040.   

Quatres axes dessinent la réflexion  

De nouveaux modes de vie émergent entre monde virtuel et monde réel, l'hyperconsommation est en déclin. Des modèles sociaux contrastés coexistent entre ceux qui ont pris ce tournant d’une société plus sobre, et ceux qui sont restés dans l’ancienne logique,  mais aussi un certain nombre de groupes dissidents fonctionnant en « tribus » revendiquant une forme d’autarcie hors du numérique. Les territoires sont eux aussi transformés par les modes de vies d’aller vers des systèmes territoriaux plus équilibrés, basés sur la réciprocité entre des métropoles qui ont conservé leur attractivité, et des centralités petites et moyennes.  

Le droit au numérique pour tous est inscrit dans un pacte social au niveau national et Européen. L’accès au numérique a été reconnu comme un droit fondamental dans la législation de l’Union européenne et, dans chacun de ses pays ont été mises en place des politiques volontaristes. La culture numérique est désormais basée sur la transparence et la responsabilité.  

Le monde digital est décarbonné Une culture de la sobriété numérique et énergétique s’est diffusée dans la société et a conduit à mieux prioriser les usages du numérique. Pour faire face à l’épuisement des ressources, notamment celles des terres rares  nécéssaires aux technologies numériques, et aux disparité entre pays du Nord et du Sud dans une transition numérique écologique, un accord international en déclinaison de l’accord de Paris a permis de fixer des objectifs de régulation des ressources et un fond de solidarité à l’instar du Fond Vert pour le climat . Il est le fruit d’un travail de longue haleine conduit par des organisations internationales d’un nouveau type.  

Souveraineté, gouvernance et régulation Les valeurs de citoyenneté numérique et de « biens communs numériques », des solutions décentralisées et des systèmes de régulation du numérique se sont diffusés dans la société, accompagnées d’un rejet des modèles de smart-city technicisée et d’une remise en cause du modèle des Gafa qui avait dominé les années 2000-2020.  Les enjeux  de souverainté numérique de la régulation ou du démantèlement des géants américains et asiatiques du numérique ont  fait l’objet d’âpres débats et démarches politiques multilatérales tout au long de la décennie 2020. Mais c’est l’émergence de contrepouvoirs portant sur les droits des citoyens et  une grave crise de cybersécurité qui ont précipité une transformation des modèles économiques du numérique et une régulation des géants du digital.  

Remerciements aux auteurs ayant participé à l'atelier Brigitte BARIOL-MATHAIS, (Déléguée générale, Fédération nationale des agences d'urbanisme (Fnau), Cédric SEUREAU (Vice-président en charge de l'enseignement supérieur, la recherche, l'innovation, le numérique (déploiement de la fibre) et la formation professionnelle, Lannion-Trégor Communauté), David LEBRAS (Délégué général, Association des directeurs généraux des communautés de France), Anne CHARREYRON (Consultante - ancienne chargée de mission, Ministère de la Transition écologique), Simina LAZAR (Chargée du réseau sur les villes numériques africaines, African Smart Towns Network (ASTON)  

Cet épisode a été réalisé en collaboration avec les équipes de l'ADEUPA (Julien Florant, Benjamin Grebot) avec le soutien de Stéphane Cordobes (Conseiller expert Recherche action prospective & anthropocène ANCT)

Balades Sonores, une création Ecran Sonore  

Au micro Alexandre Héraud  

Réalisation Benoît Artaud  

Création Originale Sonore Guillermo Federico Rodriguez

Share

Embed

You may also like