#23 - À LA MÈRE BRAZIER CHEZ MATHIEU VIANNAY, HONNEUR AUX FEMMES DE LA GASTRONOMIE LYONNAISE cover
#23 - À LA MÈRE BRAZIER CHEZ MATHIEU VIANNAY, HONNEUR AUX FEMMES DE LA GASTRONOMIE LYONNAISE cover
BANDE DE FOOD

#23 - À LA MÈRE BRAZIER CHEZ MATHIEU VIANNAY, HONNEUR AUX FEMMES DE LA GASTRONOMIE LYONNAISE

#23 - À LA MÈRE BRAZIER CHEZ MATHIEU VIANNAY, HONNEUR AUX FEMMES DE LA GASTRONOMIE LYONNAISE

37min |15/12/2021
Play
#23 - À LA MÈRE BRAZIER CHEZ MATHIEU VIANNAY, HONNEUR AUX FEMMES DE LA GASTRONOMIE LYONNAISE cover
#23 - À LA MÈRE BRAZIER CHEZ MATHIEU VIANNAY, HONNEUR AUX FEMMES DE LA GASTRONOMIE LYONNAISE cover
BANDE DE FOOD

#23 - À LA MÈRE BRAZIER CHEZ MATHIEU VIANNAY, HONNEUR AUX FEMMES DE LA GASTRONOMIE LYONNAISE

#23 - À LA MÈRE BRAZIER CHEZ MATHIEU VIANNAY, HONNEUR AUX FEMMES DE LA GASTRONOMIE LYONNAISE

37min |15/12/2021
Play

Description

Cette semaine, la Bande de Food pose ses micros à Lyon capitale des Gaules et de la Gastronomie.

 

En nous retrouvant au restaurant La Mère Brazier nous avons tenu à rendre hommage aux premières femmes entrepreneuses et cuisinières à la fois, indépendantes et inspirantes pour toute une génération de chefs. De Paul Bocuse à Naïs Pirollet, première femme - et 24 ans seulement - à décrocher le Bocuse d’Or France. Elle est parmi nous, 72h après avoir été sacrée… à Reims.

 

La Mère Brazier, c’est aussi l’adresse incontournable de Mathieu Viannay, le chef propriétaire de cette institution ressuscitée qui nous accueille dans le Brazier Wine Bar, la table d’hôte qui jouxte le restaurant. Mathieu Viannay est Meilleur Ouvrier de France. Il parle avec élégance de son métier, de ses passions et de ses coups de cœur. Aussi affuté que son couteau japonais, ses mots, comme sa cuisine sont précis et choisis.

 

Autre institution Lyonnaise, Georges Dos Santos, deux fois élu meilleur caviste de France. Chez Antic Wine, il remonte la vallée du Rhône comme un cours d’histoire à partager entre amis. C’est la seule boutique qui propose des vins depuis 1789.

Cyril Bosviel est une personnalité incontournable de la place Bellecour. Avec l’Institut, il forme les futurs étoiles de la cuisine dans son restaurant-école. C’est un pilier de l’Institut Paul Bocuse, lui-même formé chez la Mère Brazier. Quand Georges Dos Santos fait l’éloge de sa bécasse, les saveurs supplantent les mots.

 

Marion Bohé, est la plus napolitaine des Gones. Formée à Naples, elle a importé son four d’Italie pour proposer chez Maria, la Vera Pizza Napoletana. Pour un brunch, foncez chez son Desjeuneur.

 

Chez Julien Fouin, c’est Service Compris. Outre ses deux restaurants lyonnais Cocotte et Cocozza, il accompagne les futurs restaurateurs dans la création de leurs projets. Sa plus grande émotion : le chou farci de Mathieu Viannay.

 

Avec Mon Paname qui transfère les kilogrammes sur instagram et Mathilde Samama (Elle et Elle à Table) vous découvrirez les bonnes adresses, l’histoire des Mères et les futures mères Brazier, Naïs Pirollet en cheffe de file.

 

Écoutez battre le cœur de Lyon.

Description

Cette semaine, la Bande de Food pose ses micros à Lyon capitale des Gaules et de la Gastronomie.

 

En nous retrouvant au restaurant La Mère Brazier nous avons tenu à rendre hommage aux premières femmes entrepreneuses et cuisinières à la fois, indépendantes et inspirantes pour toute une génération de chefs. De Paul Bocuse à Naïs Pirollet, première femme - et 24 ans seulement - à décrocher le Bocuse d’Or France. Elle est parmi nous, 72h après avoir été sacrée… à Reims.

 

La Mère Brazier, c’est aussi l’adresse incontournable de Mathieu Viannay, le chef propriétaire de cette institution ressuscitée qui nous accueille dans le Brazier Wine Bar, la table d’hôte qui jouxte le restaurant. Mathieu Viannay est Meilleur Ouvrier de France. Il parle avec élégance de son métier, de ses passions et de ses coups de cœur. Aussi affuté que son couteau japonais, ses mots, comme sa cuisine sont précis et choisis.

 

Autre institution Lyonnaise, Georges Dos Santos, deux fois élu meilleur caviste de France. Chez Antic Wine, il remonte la vallée du Rhône comme un cours d’histoire à partager entre amis. C’est la seule boutique qui propose des vins depuis 1789.

Cyril Bosviel est une personnalité incontournable de la place Bellecour. Avec l’Institut, il forme les futurs étoiles de la cuisine dans son restaurant-école. C’est un pilier de l’Institut Paul Bocuse, lui-même formé chez la Mère Brazier. Quand Georges Dos Santos fait l’éloge de sa bécasse, les saveurs supplantent les mots.

 

Marion Bohé, est la plus napolitaine des Gones. Formée à Naples, elle a importé son four d’Italie pour proposer chez Maria, la Vera Pizza Napoletana. Pour un brunch, foncez chez son Desjeuneur.

 

Chez Julien Fouin, c’est Service Compris. Outre ses deux restaurants lyonnais Cocotte et Cocozza, il accompagne les futurs restaurateurs dans la création de leurs projets. Sa plus grande émotion : le chou farci de Mathieu Viannay.

 

Avec Mon Paname qui transfère les kilogrammes sur instagram et Mathilde Samama (Elle et Elle à Table) vous découvrirez les bonnes adresses, l’histoire des Mères et les futures mères Brazier, Naïs Pirollet en cheffe de file.

 

Écoutez battre le cœur de Lyon.

Share

Embed

You may also like

Description

Cette semaine, la Bande de Food pose ses micros à Lyon capitale des Gaules et de la Gastronomie.

 

En nous retrouvant au restaurant La Mère Brazier nous avons tenu à rendre hommage aux premières femmes entrepreneuses et cuisinières à la fois, indépendantes et inspirantes pour toute une génération de chefs. De Paul Bocuse à Naïs Pirollet, première femme - et 24 ans seulement - à décrocher le Bocuse d’Or France. Elle est parmi nous, 72h après avoir été sacrée… à Reims.

 

La Mère Brazier, c’est aussi l’adresse incontournable de Mathieu Viannay, le chef propriétaire de cette institution ressuscitée qui nous accueille dans le Brazier Wine Bar, la table d’hôte qui jouxte le restaurant. Mathieu Viannay est Meilleur Ouvrier de France. Il parle avec élégance de son métier, de ses passions et de ses coups de cœur. Aussi affuté que son couteau japonais, ses mots, comme sa cuisine sont précis et choisis.

 

Autre institution Lyonnaise, Georges Dos Santos, deux fois élu meilleur caviste de France. Chez Antic Wine, il remonte la vallée du Rhône comme un cours d’histoire à partager entre amis. C’est la seule boutique qui propose des vins depuis 1789.

Cyril Bosviel est une personnalité incontournable de la place Bellecour. Avec l’Institut, il forme les futurs étoiles de la cuisine dans son restaurant-école. C’est un pilier de l’Institut Paul Bocuse, lui-même formé chez la Mère Brazier. Quand Georges Dos Santos fait l’éloge de sa bécasse, les saveurs supplantent les mots.

 

Marion Bohé, est la plus napolitaine des Gones. Formée à Naples, elle a importé son four d’Italie pour proposer chez Maria, la Vera Pizza Napoletana. Pour un brunch, foncez chez son Desjeuneur.

 

Chez Julien Fouin, c’est Service Compris. Outre ses deux restaurants lyonnais Cocotte et Cocozza, il accompagne les futurs restaurateurs dans la création de leurs projets. Sa plus grande émotion : le chou farci de Mathieu Viannay.

 

Avec Mon Paname qui transfère les kilogrammes sur instagram et Mathilde Samama (Elle et Elle à Table) vous découvrirez les bonnes adresses, l’histoire des Mères et les futures mères Brazier, Naïs Pirollet en cheffe de file.

 

Écoutez battre le cœur de Lyon.

Description

Cette semaine, la Bande de Food pose ses micros à Lyon capitale des Gaules et de la Gastronomie.

 

En nous retrouvant au restaurant La Mère Brazier nous avons tenu à rendre hommage aux premières femmes entrepreneuses et cuisinières à la fois, indépendantes et inspirantes pour toute une génération de chefs. De Paul Bocuse à Naïs Pirollet, première femme - et 24 ans seulement - à décrocher le Bocuse d’Or France. Elle est parmi nous, 72h après avoir été sacrée… à Reims.

 

La Mère Brazier, c’est aussi l’adresse incontournable de Mathieu Viannay, le chef propriétaire de cette institution ressuscitée qui nous accueille dans le Brazier Wine Bar, la table d’hôte qui jouxte le restaurant. Mathieu Viannay est Meilleur Ouvrier de France. Il parle avec élégance de son métier, de ses passions et de ses coups de cœur. Aussi affuté que son couteau japonais, ses mots, comme sa cuisine sont précis et choisis.

 

Autre institution Lyonnaise, Georges Dos Santos, deux fois élu meilleur caviste de France. Chez Antic Wine, il remonte la vallée du Rhône comme un cours d’histoire à partager entre amis. C’est la seule boutique qui propose des vins depuis 1789.

Cyril Bosviel est une personnalité incontournable de la place Bellecour. Avec l’Institut, il forme les futurs étoiles de la cuisine dans son restaurant-école. C’est un pilier de l’Institut Paul Bocuse, lui-même formé chez la Mère Brazier. Quand Georges Dos Santos fait l’éloge de sa bécasse, les saveurs supplantent les mots.

 

Marion Bohé, est la plus napolitaine des Gones. Formée à Naples, elle a importé son four d’Italie pour proposer chez Maria, la Vera Pizza Napoletana. Pour un brunch, foncez chez son Desjeuneur.

 

Chez Julien Fouin, c’est Service Compris. Outre ses deux restaurants lyonnais Cocotte et Cocozza, il accompagne les futurs restaurateurs dans la création de leurs projets. Sa plus grande émotion : le chou farci de Mathieu Viannay.

 

Avec Mon Paname qui transfère les kilogrammes sur instagram et Mathilde Samama (Elle et Elle à Table) vous découvrirez les bonnes adresses, l’histoire des Mères et les futures mères Brazier, Naïs Pirollet en cheffe de file.

 

Écoutez battre le cœur de Lyon.

Share

Embed

You may also like