Sara Garcia Gross et Joshi Leban #1 - Salvador (Français) cover
Sara Garcia Gross et Joshi Leban #1 - Salvador (Français) cover
¡Basta ya!

Sara Garcia Gross et Joshi Leban #1 - Salvador (Français)

Sara Garcia Gross et Joshi Leban #1 - Salvador (Français)

27min |24/11/2020
Play
Sara Garcia Gross et Joshi Leban #1 - Salvador (Français) cover
Sara Garcia Gross et Joshi Leban #1 - Salvador (Français) cover
¡Basta ya!

Sara Garcia Gross et Joshi Leban #1 - Salvador (Français)

Sara Garcia Gross et Joshi Leban #1 - Salvador (Français)

27min |24/11/2020
Play

Description

Pour le second épisode de Basta Ya - les voix de la lutte, nous avons le plaisir de recevoir Sara Garcia Gross et Joshi Leban, activistes féministes au coeur de la lutte pour le droit à l’avortement au Salvador. 

Le Salvador dispose d’une des législations relatives au droit à l’avortement les plus restrictives au monde. Là-bas, l’avortement est totalement interdit. Non seulement, le recours à l’avortement est passible d’années d’emprisonnement mais le fait de souffrir d’une fausse couche peut également être qualifié d’homicide aggravé passible de 30 à 50 ans de prison. A ce jour, 18 autres restent emprisonnées dans des conditions très difficiles au sein de prisons surpeuplées pour avoir avorté ou pour pour avoir fait une fausse couche. Grâce à la détermination des associations militantes, certaines d’entre elles ont été libérées dans les années passées. 

Cet épisode est divisé en deux parties. Dans cette première partie, Sara et Joshi nous parlent de leur féminisme, de l’accès à l’avortement au Salvador et des obstacles politiques et socio-culturels à l’exercice de ce droit fondamental.

Merci à Plan International pour leur soutien dans la réalisation de ce projet. 

Description

Pour le second épisode de Basta Ya - les voix de la lutte, nous avons le plaisir de recevoir Sara Garcia Gross et Joshi Leban, activistes féministes au coeur de la lutte pour le droit à l’avortement au Salvador. 

Le Salvador dispose d’une des législations relatives au droit à l’avortement les plus restrictives au monde. Là-bas, l’avortement est totalement interdit. Non seulement, le recours à l’avortement est passible d’années d’emprisonnement mais le fait de souffrir d’une fausse couche peut également être qualifié d’homicide aggravé passible de 30 à 50 ans de prison. A ce jour, 18 autres restent emprisonnées dans des conditions très difficiles au sein de prisons surpeuplées pour avoir avorté ou pour pour avoir fait une fausse couche. Grâce à la détermination des associations militantes, certaines d’entre elles ont été libérées dans les années passées. 

Cet épisode est divisé en deux parties. Dans cette première partie, Sara et Joshi nous parlent de leur féminisme, de l’accès à l’avortement au Salvador et des obstacles politiques et socio-culturels à l’exercice de ce droit fondamental.

Merci à Plan International pour leur soutien dans la réalisation de ce projet. 

Share

Embed

You may also like

Description

Pour le second épisode de Basta Ya - les voix de la lutte, nous avons le plaisir de recevoir Sara Garcia Gross et Joshi Leban, activistes féministes au coeur de la lutte pour le droit à l’avortement au Salvador. 

Le Salvador dispose d’une des législations relatives au droit à l’avortement les plus restrictives au monde. Là-bas, l’avortement est totalement interdit. Non seulement, le recours à l’avortement est passible d’années d’emprisonnement mais le fait de souffrir d’une fausse couche peut également être qualifié d’homicide aggravé passible de 30 à 50 ans de prison. A ce jour, 18 autres restent emprisonnées dans des conditions très difficiles au sein de prisons surpeuplées pour avoir avorté ou pour pour avoir fait une fausse couche. Grâce à la détermination des associations militantes, certaines d’entre elles ont été libérées dans les années passées. 

Cet épisode est divisé en deux parties. Dans cette première partie, Sara et Joshi nous parlent de leur féminisme, de l’accès à l’avortement au Salvador et des obstacles politiques et socio-culturels à l’exercice de ce droit fondamental.

Merci à Plan International pour leur soutien dans la réalisation de ce projet. 

Description

Pour le second épisode de Basta Ya - les voix de la lutte, nous avons le plaisir de recevoir Sara Garcia Gross et Joshi Leban, activistes féministes au coeur de la lutte pour le droit à l’avortement au Salvador. 

Le Salvador dispose d’une des législations relatives au droit à l’avortement les plus restrictives au monde. Là-bas, l’avortement est totalement interdit. Non seulement, le recours à l’avortement est passible d’années d’emprisonnement mais le fait de souffrir d’une fausse couche peut également être qualifié d’homicide aggravé passible de 30 à 50 ans de prison. A ce jour, 18 autres restent emprisonnées dans des conditions très difficiles au sein de prisons surpeuplées pour avoir avorté ou pour pour avoir fait une fausse couche. Grâce à la détermination des associations militantes, certaines d’entre elles ont été libérées dans les années passées. 

Cet épisode est divisé en deux parties. Dans cette première partie, Sara et Joshi nous parlent de leur féminisme, de l’accès à l’avortement au Salvador et des obstacles politiques et socio-culturels à l’exercice de ce droit fondamental.

Merci à Plan International pour leur soutien dans la réalisation de ce projet. 

Share

Embed

You may also like