undefined cover
undefined cover
Les Bleus pas encore d’attaque cover
Les Bleus pas encore d’attaque cover
Big 5

Les Bleus pas encore d’attaque

Les Bleus pas encore d’attaque

25min |24/06/2021
Listen
undefined cover
undefined cover
Les Bleus pas encore d’attaque cover
Les Bleus pas encore d’attaque cover
Big 5

Les Bleus pas encore d’attaque

Les Bleus pas encore d’attaque

25min |24/06/2021
Listen

Description

Malgré son trio offensif Mbappé-Griezmann-Benzema et le doublé du Madrilène face au Portugal, l’attaque de l’équipe de France peine à trouver son rythme et des automatismes. Comment l’expliquer ?


Un soulagement. Autant pour lui que pour les supporters, le doublé de Karim Benzema face au Portugal, sur penalty puis dans le jeu, a sonné comme tel. Pourtant, ces deux buts sont loin de masquer les lacunes offensives de cette équipe de France qualifiée pour les huitièmes. Est-ce une question de système ? Doit-on s’attendre à l’entrée du quatrième offensif face à la Suisse avec Kingsley Coman ?


Au fil des matches, les expériences de Didier Deschamps n’ont pas forcément convaincu. Le sélectionneur tâtonne offensivement depuis quelques mois, surtout lorsqu’il s’agit de débloquer le verrou de blocs bas contraignants et denses. Comment s’adapte le groupe ? Quelle est la relation entre les différents joueurs offensifs ?


Animé par Marie-Amélie Motte, avec Hugo Delom et Vincent Duluc, envoyés spéciaux à Budapest. Réalisé par Antoine Bourlon.

Description

Malgré son trio offensif Mbappé-Griezmann-Benzema et le doublé du Madrilène face au Portugal, l’attaque de l’équipe de France peine à trouver son rythme et des automatismes. Comment l’expliquer ?


Un soulagement. Autant pour lui que pour les supporters, le doublé de Karim Benzema face au Portugal, sur penalty puis dans le jeu, a sonné comme tel. Pourtant, ces deux buts sont loin de masquer les lacunes offensives de cette équipe de France qualifiée pour les huitièmes. Est-ce une question de système ? Doit-on s’attendre à l’entrée du quatrième offensif face à la Suisse avec Kingsley Coman ?


Au fil des matches, les expériences de Didier Deschamps n’ont pas forcément convaincu. Le sélectionneur tâtonne offensivement depuis quelques mois, surtout lorsqu’il s’agit de débloquer le verrou de blocs bas contraignants et denses. Comment s’adapte le groupe ? Quelle est la relation entre les différents joueurs offensifs ?


Animé par Marie-Amélie Motte, avec Hugo Delom et Vincent Duluc, envoyés spéciaux à Budapest. Réalisé par Antoine Bourlon.

Share

Embed

You may also like

Description

Malgré son trio offensif Mbappé-Griezmann-Benzema et le doublé du Madrilène face au Portugal, l’attaque de l’équipe de France peine à trouver son rythme et des automatismes. Comment l’expliquer ?


Un soulagement. Autant pour lui que pour les supporters, le doublé de Karim Benzema face au Portugal, sur penalty puis dans le jeu, a sonné comme tel. Pourtant, ces deux buts sont loin de masquer les lacunes offensives de cette équipe de France qualifiée pour les huitièmes. Est-ce une question de système ? Doit-on s’attendre à l’entrée du quatrième offensif face à la Suisse avec Kingsley Coman ?


Au fil des matches, les expériences de Didier Deschamps n’ont pas forcément convaincu. Le sélectionneur tâtonne offensivement depuis quelques mois, surtout lorsqu’il s’agit de débloquer le verrou de blocs bas contraignants et denses. Comment s’adapte le groupe ? Quelle est la relation entre les différents joueurs offensifs ?


Animé par Marie-Amélie Motte, avec Hugo Delom et Vincent Duluc, envoyés spéciaux à Budapest. Réalisé par Antoine Bourlon.

Description

Malgré son trio offensif Mbappé-Griezmann-Benzema et le doublé du Madrilène face au Portugal, l’attaque de l’équipe de France peine à trouver son rythme et des automatismes. Comment l’expliquer ?


Un soulagement. Autant pour lui que pour les supporters, le doublé de Karim Benzema face au Portugal, sur penalty puis dans le jeu, a sonné comme tel. Pourtant, ces deux buts sont loin de masquer les lacunes offensives de cette équipe de France qualifiée pour les huitièmes. Est-ce une question de système ? Doit-on s’attendre à l’entrée du quatrième offensif face à la Suisse avec Kingsley Coman ?


Au fil des matches, les expériences de Didier Deschamps n’ont pas forcément convaincu. Le sélectionneur tâtonne offensivement depuis quelques mois, surtout lorsqu’il s’agit de débloquer le verrou de blocs bas contraignants et denses. Comment s’adapte le groupe ? Quelle est la relation entre les différents joueurs offensifs ?


Animé par Marie-Amélie Motte, avec Hugo Delom et Vincent Duluc, envoyés spéciaux à Budapest. Réalisé par Antoine Bourlon.

Share

Embed

You may also like