undefined cover
undefined cover
Brillante #9 Magali Teisseire, Directrice du département Bijoux et Montres de Sotheby's France cover
Brillante #9 Magali Teisseire, Directrice du département Bijoux et Montres de Sotheby's France cover
Brillante

Brillante #9 Magali Teisseire, Directrice du département Bijoux et Montres de Sotheby's France

Brillante #9 Magali Teisseire, Directrice du département Bijoux et Montres de Sotheby's France

32min |21/10/2023
Play
undefined cover
undefined cover
Brillante #9 Magali Teisseire, Directrice du département Bijoux et Montres de Sotheby's France cover
Brillante #9 Magali Teisseire, Directrice du département Bijoux et Montres de Sotheby's France cover
Brillante

Brillante #9 Magali Teisseire, Directrice du département Bijoux et Montres de Sotheby's France

Brillante #9 Magali Teisseire, Directrice du département Bijoux et Montres de Sotheby's France

32min |21/10/2023
Play

Description

Les femmes de la joaillerie sont passionnées et cultivées, intelligentes et créatives, bosseuses et imaginatives. Elles sont brillantes !

 

On imagine le monde des bijoux comme un secteur léger et opulent. La réalité est autre. C’est un monde qui exige l’excellence dans tous les domaines, un monde de travail acharné des artisans d’art aux mains de fée aux groupes internationaux à la puissance supranationale. Le monde des bijoux c’est aussi une certaine image de la France qui s’impose depuis le XVIIe siècle. Et dans ce monde protéiforme, les femmes ont du se sertir une place. Et elles ont réussi parce qu’elles sont brillantes.

 

Dans ce podcast, Brillante, je vous fais découvrir non pas l’envers du décor, mais la réalité du monde joaillier au féminin en interviewant les femmes de la joaillerie. A chaque fois, je leur demande un conseil pour une jeune femme qui serait tentée par ce monde où le scintillement de vitrine cache l’exigence du travail et de l’investissement personnel, pour que la prochaine génération se prépare ainsi à devenir brillante.

 

Je reçois aujourd’hui une Brillante femme de la joaillerie, Magali Teisseire, la Directrice du département bijoux et montres de Sotheby’s France.

 

Elle raconte son premier souvenir de vente de bijoux dès la maternelle et sa fascination depuis par les pièces de patrimoine qui passent entre ses mains.

 

Ne connaissant personne en notariat ou dans les ventes aux enchères, elle a d’autant plus travailler pour se faire une place dans ce domaine qui la fascine depuis la première vente où elle a découvert la passion des collectionneurs.

 

Elle devient donc commissaire-priseur, se spécialise en bijoux, apprend la gemmologie et est fascinée par les pierres, se lance dans la vente digitale puis entre chez Sotheby’s où toutes ses compétences font sens.

 

Elle raconte sa fascination en touchant la petite bague de Marie-Antoinette comprenant son chiffre tissé en cheveux ou son admiration devant le travail d’un peigne de Lalique.

 

Comme Sotheby’s est la première Maison de vente aux enchères historique ayant créé un département hip hop, nous parlons de la vente de la bague couronne en or, rubis et diamants de Tupac rachetée par Drake, de la couronne en plastique de Notorius Big et aussi du bracelet en argent de Freddie Mercury. Et elle nous explique plus largement le département luxe de
Sotheby’s où se vend les sacs comme les sneakers, les bijoux comme les montres. 

 

Elle explique l’organisation des ventes et son émoi à chaque fois que le marteau abjuge.

  

Son conseil : personnellement on l’a beaucoup découragé alors elle s’est d’autant plus attachée à réussir.

 

Belle écoute !

 

Je vous invite à me faire part de vos commentaires, de vos réactions ou de vos questions pour Magali Teisseire sur les réseaux sociaux d’Il était une fois le bijou 

 

Je suis Anne Desmarest de Jotemps et je donne une voix aux bijoux chaque dimanche. Et si vous aussi vous avez envie de faire parler vos bijoux et votre Maison je serai ravie de vous accompagner pour réaliser votre podcast de marque ou de vous accueillir en partenaire dans mes podcasts natifs.

 

Le prochain RDV sur ce podcast Brillante sera le 19 novembre. En attendant je vous donne RDV dès la semaine prochaine en alternance sur mes autres podcasts : Le Bijou comme un bijou et Il était une fois le bijou.

 

Faites moi plaisir soutenez le podcast en mettant des avis et des étoiles sur Spotify ou Apple podcast, en vous abonnant et en le partageant sur vos réseaux sociaux.

 

A dimanche prochain et soyez Brillante !

 

Création musicale et Ingénierie du son : Alice Krief, Les Belles Fréquences

  

Description

Les femmes de la joaillerie sont passionnées et cultivées, intelligentes et créatives, bosseuses et imaginatives. Elles sont brillantes !

 

On imagine le monde des bijoux comme un secteur léger et opulent. La réalité est autre. C’est un monde qui exige l’excellence dans tous les domaines, un monde de travail acharné des artisans d’art aux mains de fée aux groupes internationaux à la puissance supranationale. Le monde des bijoux c’est aussi une certaine image de la France qui s’impose depuis le XVIIe siècle. Et dans ce monde protéiforme, les femmes ont du se sertir une place. Et elles ont réussi parce qu’elles sont brillantes.

 

Dans ce podcast, Brillante, je vous fais découvrir non pas l’envers du décor, mais la réalité du monde joaillier au féminin en interviewant les femmes de la joaillerie. A chaque fois, je leur demande un conseil pour une jeune femme qui serait tentée par ce monde où le scintillement de vitrine cache l’exigence du travail et de l’investissement personnel, pour que la prochaine génération se prépare ainsi à devenir brillante.

 

Je reçois aujourd’hui une Brillante femme de la joaillerie, Magali Teisseire, la Directrice du département bijoux et montres de Sotheby’s France.

 

Elle raconte son premier souvenir de vente de bijoux dès la maternelle et sa fascination depuis par les pièces de patrimoine qui passent entre ses mains.

 

Ne connaissant personne en notariat ou dans les ventes aux enchères, elle a d’autant plus travailler pour se faire une place dans ce domaine qui la fascine depuis la première vente où elle a découvert la passion des collectionneurs.

 

Elle devient donc commissaire-priseur, se spécialise en bijoux, apprend la gemmologie et est fascinée par les pierres, se lance dans la vente digitale puis entre chez Sotheby’s où toutes ses compétences font sens.

 

Elle raconte sa fascination en touchant la petite bague de Marie-Antoinette comprenant son chiffre tissé en cheveux ou son admiration devant le travail d’un peigne de Lalique.

 

Comme Sotheby’s est la première Maison de vente aux enchères historique ayant créé un département hip hop, nous parlons de la vente de la bague couronne en or, rubis et diamants de Tupac rachetée par Drake, de la couronne en plastique de Notorius Big et aussi du bracelet en argent de Freddie Mercury. Et elle nous explique plus largement le département luxe de
Sotheby’s où se vend les sacs comme les sneakers, les bijoux comme les montres. 

 

Elle explique l’organisation des ventes et son émoi à chaque fois que le marteau abjuge.

  

Son conseil : personnellement on l’a beaucoup découragé alors elle s’est d’autant plus attachée à réussir.

 

Belle écoute !

 

Je vous invite à me faire part de vos commentaires, de vos réactions ou de vos questions pour Magali Teisseire sur les réseaux sociaux d’Il était une fois le bijou 

 

Je suis Anne Desmarest de Jotemps et je donne une voix aux bijoux chaque dimanche. Et si vous aussi vous avez envie de faire parler vos bijoux et votre Maison je serai ravie de vous accompagner pour réaliser votre podcast de marque ou de vous accueillir en partenaire dans mes podcasts natifs.

 

Le prochain RDV sur ce podcast Brillante sera le 19 novembre. En attendant je vous donne RDV dès la semaine prochaine en alternance sur mes autres podcasts : Le Bijou comme un bijou et Il était une fois le bijou.

 

Faites moi plaisir soutenez le podcast en mettant des avis et des étoiles sur Spotify ou Apple podcast, en vous abonnant et en le partageant sur vos réseaux sociaux.

 

A dimanche prochain et soyez Brillante !

 

Création musicale et Ingénierie du son : Alice Krief, Les Belles Fréquences

  

Share

Embed

You may also like

Description

Les femmes de la joaillerie sont passionnées et cultivées, intelligentes et créatives, bosseuses et imaginatives. Elles sont brillantes !

 

On imagine le monde des bijoux comme un secteur léger et opulent. La réalité est autre. C’est un monde qui exige l’excellence dans tous les domaines, un monde de travail acharné des artisans d’art aux mains de fée aux groupes internationaux à la puissance supranationale. Le monde des bijoux c’est aussi une certaine image de la France qui s’impose depuis le XVIIe siècle. Et dans ce monde protéiforme, les femmes ont du se sertir une place. Et elles ont réussi parce qu’elles sont brillantes.

 

Dans ce podcast, Brillante, je vous fais découvrir non pas l’envers du décor, mais la réalité du monde joaillier au féminin en interviewant les femmes de la joaillerie. A chaque fois, je leur demande un conseil pour une jeune femme qui serait tentée par ce monde où le scintillement de vitrine cache l’exigence du travail et de l’investissement personnel, pour que la prochaine génération se prépare ainsi à devenir brillante.

 

Je reçois aujourd’hui une Brillante femme de la joaillerie, Magali Teisseire, la Directrice du département bijoux et montres de Sotheby’s France.

 

Elle raconte son premier souvenir de vente de bijoux dès la maternelle et sa fascination depuis par les pièces de patrimoine qui passent entre ses mains.

 

Ne connaissant personne en notariat ou dans les ventes aux enchères, elle a d’autant plus travailler pour se faire une place dans ce domaine qui la fascine depuis la première vente où elle a découvert la passion des collectionneurs.

 

Elle devient donc commissaire-priseur, se spécialise en bijoux, apprend la gemmologie et est fascinée par les pierres, se lance dans la vente digitale puis entre chez Sotheby’s où toutes ses compétences font sens.

 

Elle raconte sa fascination en touchant la petite bague de Marie-Antoinette comprenant son chiffre tissé en cheveux ou son admiration devant le travail d’un peigne de Lalique.

 

Comme Sotheby’s est la première Maison de vente aux enchères historique ayant créé un département hip hop, nous parlons de la vente de la bague couronne en or, rubis et diamants de Tupac rachetée par Drake, de la couronne en plastique de Notorius Big et aussi du bracelet en argent de Freddie Mercury. Et elle nous explique plus largement le département luxe de
Sotheby’s où se vend les sacs comme les sneakers, les bijoux comme les montres. 

 

Elle explique l’organisation des ventes et son émoi à chaque fois que le marteau abjuge.

  

Son conseil : personnellement on l’a beaucoup découragé alors elle s’est d’autant plus attachée à réussir.

 

Belle écoute !

 

Je vous invite à me faire part de vos commentaires, de vos réactions ou de vos questions pour Magali Teisseire sur les réseaux sociaux d’Il était une fois le bijou 

 

Je suis Anne Desmarest de Jotemps et je donne une voix aux bijoux chaque dimanche. Et si vous aussi vous avez envie de faire parler vos bijoux et votre Maison je serai ravie de vous accompagner pour réaliser votre podcast de marque ou de vous accueillir en partenaire dans mes podcasts natifs.

 

Le prochain RDV sur ce podcast Brillante sera le 19 novembre. En attendant je vous donne RDV dès la semaine prochaine en alternance sur mes autres podcasts : Le Bijou comme un bijou et Il était une fois le bijou.

 

Faites moi plaisir soutenez le podcast en mettant des avis et des étoiles sur Spotify ou Apple podcast, en vous abonnant et en le partageant sur vos réseaux sociaux.

 

A dimanche prochain et soyez Brillante !

 

Création musicale et Ingénierie du son : Alice Krief, Les Belles Fréquences

  

Description

Les femmes de la joaillerie sont passionnées et cultivées, intelligentes et créatives, bosseuses et imaginatives. Elles sont brillantes !

 

On imagine le monde des bijoux comme un secteur léger et opulent. La réalité est autre. C’est un monde qui exige l’excellence dans tous les domaines, un monde de travail acharné des artisans d’art aux mains de fée aux groupes internationaux à la puissance supranationale. Le monde des bijoux c’est aussi une certaine image de la France qui s’impose depuis le XVIIe siècle. Et dans ce monde protéiforme, les femmes ont du se sertir une place. Et elles ont réussi parce qu’elles sont brillantes.

 

Dans ce podcast, Brillante, je vous fais découvrir non pas l’envers du décor, mais la réalité du monde joaillier au féminin en interviewant les femmes de la joaillerie. A chaque fois, je leur demande un conseil pour une jeune femme qui serait tentée par ce monde où le scintillement de vitrine cache l’exigence du travail et de l’investissement personnel, pour que la prochaine génération se prépare ainsi à devenir brillante.

 

Je reçois aujourd’hui une Brillante femme de la joaillerie, Magali Teisseire, la Directrice du département bijoux et montres de Sotheby’s France.

 

Elle raconte son premier souvenir de vente de bijoux dès la maternelle et sa fascination depuis par les pièces de patrimoine qui passent entre ses mains.

 

Ne connaissant personne en notariat ou dans les ventes aux enchères, elle a d’autant plus travailler pour se faire une place dans ce domaine qui la fascine depuis la première vente où elle a découvert la passion des collectionneurs.

 

Elle devient donc commissaire-priseur, se spécialise en bijoux, apprend la gemmologie et est fascinée par les pierres, se lance dans la vente digitale puis entre chez Sotheby’s où toutes ses compétences font sens.

 

Elle raconte sa fascination en touchant la petite bague de Marie-Antoinette comprenant son chiffre tissé en cheveux ou son admiration devant le travail d’un peigne de Lalique.

 

Comme Sotheby’s est la première Maison de vente aux enchères historique ayant créé un département hip hop, nous parlons de la vente de la bague couronne en or, rubis et diamants de Tupac rachetée par Drake, de la couronne en plastique de Notorius Big et aussi du bracelet en argent de Freddie Mercury. Et elle nous explique plus largement le département luxe de
Sotheby’s où se vend les sacs comme les sneakers, les bijoux comme les montres. 

 

Elle explique l’organisation des ventes et son émoi à chaque fois que le marteau abjuge.

  

Son conseil : personnellement on l’a beaucoup découragé alors elle s’est d’autant plus attachée à réussir.

 

Belle écoute !

 

Je vous invite à me faire part de vos commentaires, de vos réactions ou de vos questions pour Magali Teisseire sur les réseaux sociaux d’Il était une fois le bijou 

 

Je suis Anne Desmarest de Jotemps et je donne une voix aux bijoux chaque dimanche. Et si vous aussi vous avez envie de faire parler vos bijoux et votre Maison je serai ravie de vous accompagner pour réaliser votre podcast de marque ou de vous accueillir en partenaire dans mes podcasts natifs.

 

Le prochain RDV sur ce podcast Brillante sera le 19 novembre. En attendant je vous donne RDV dès la semaine prochaine en alternance sur mes autres podcasts : Le Bijou comme un bijou et Il était une fois le bijou.

 

Faites moi plaisir soutenez le podcast en mettant des avis et des étoiles sur Spotify ou Apple podcast, en vous abonnant et en le partageant sur vos réseaux sociaux.

 

A dimanche prochain et soyez Brillante !

 

Création musicale et Ingénierie du son : Alice Krief, Les Belles Fréquences

  

Share

Embed

You may also like