undefined cover
undefined cover
Spécial élections législatives : quatre clés pour gagner un débat TV cover
Spécial élections législatives : quatre clés pour gagner un débat TV cover
C'EST COM' VOUS VOULEZ

Spécial élections législatives : quatre clés pour gagner un débat TV

Spécial élections législatives : quatre clés pour gagner un débat TV

07min |07/06/2022
Play
undefined cover
undefined cover
Spécial élections législatives : quatre clés pour gagner un débat TV cover
Spécial élections législatives : quatre clés pour gagner un débat TV cover
C'EST COM' VOUS VOULEZ

Spécial élections législatives : quatre clés pour gagner un débat TV

Spécial élections législatives : quatre clés pour gagner un débat TV

07min |07/06/2022
Play

Description

J'aime bien dire en media training qu'un débat TV se prépare comme un match de foot. Particulièrement lors de l'entre-deux-tours d'une élection présidentielle où, à l'image d'une finale de coupe de France, tous les coups sont permis. Depuis quelques semaines des débats en région sont organisés par France 3 dans le cadre des législatives. Si l'enjeu est moindre, le passage média n'en reste pas moins éprouvant pour certains primo-candidats. Se retrouver filmé sous le feu des questions des journalistes n'est jamais facile. Mais s'il faut en plus faire face à la contradiction de ses concurrents, cela se transforme très vite en parcours du combattant.

Beaucoup de ces plantages en direct qui font la joie des chroniqueurs TV sont dus à un manque de préparation des dossiers. D'autres sont le fruit de la pression du direct. Je ne peux imaginer qu'ils soient la conséquence d'une absence de formation* mise en place par les partis traditionnels. Le risque pour leur image publique serait trop grand. Reste les petites formations politiques qui n'ont pas les moyens d'organiser de longs entraînements en studios. À leur intention, voici un rappel de quatre règles simples pour sortir gagnant d'une joute oratoire devant micros et caméras.

Il vous est aussi possible de vous former 24h/24 à l'interview radio-TV via ma dernière formation en ligne. D'une durée de 3 h30, elle est accessible 60 jours.

Description

J'aime bien dire en media training qu'un débat TV se prépare comme un match de foot. Particulièrement lors de l'entre-deux-tours d'une élection présidentielle où, à l'image d'une finale de coupe de France, tous les coups sont permis. Depuis quelques semaines des débats en région sont organisés par France 3 dans le cadre des législatives. Si l'enjeu est moindre, le passage média n'en reste pas moins éprouvant pour certains primo-candidats. Se retrouver filmé sous le feu des questions des journalistes n'est jamais facile. Mais s'il faut en plus faire face à la contradiction de ses concurrents, cela se transforme très vite en parcours du combattant.

Beaucoup de ces plantages en direct qui font la joie des chroniqueurs TV sont dus à un manque de préparation des dossiers. D'autres sont le fruit de la pression du direct. Je ne peux imaginer qu'ils soient la conséquence d'une absence de formation* mise en place par les partis traditionnels. Le risque pour leur image publique serait trop grand. Reste les petites formations politiques qui n'ont pas les moyens d'organiser de longs entraînements en studios. À leur intention, voici un rappel de quatre règles simples pour sortir gagnant d'une joute oratoire devant micros et caméras.

Il vous est aussi possible de vous former 24h/24 à l'interview radio-TV via ma dernière formation en ligne. D'une durée de 3 h30, elle est accessible 60 jours.

Share

Embed

You may also like

Description

J'aime bien dire en media training qu'un débat TV se prépare comme un match de foot. Particulièrement lors de l'entre-deux-tours d'une élection présidentielle où, à l'image d'une finale de coupe de France, tous les coups sont permis. Depuis quelques semaines des débats en région sont organisés par France 3 dans le cadre des législatives. Si l'enjeu est moindre, le passage média n'en reste pas moins éprouvant pour certains primo-candidats. Se retrouver filmé sous le feu des questions des journalistes n'est jamais facile. Mais s'il faut en plus faire face à la contradiction de ses concurrents, cela se transforme très vite en parcours du combattant.

Beaucoup de ces plantages en direct qui font la joie des chroniqueurs TV sont dus à un manque de préparation des dossiers. D'autres sont le fruit de la pression du direct. Je ne peux imaginer qu'ils soient la conséquence d'une absence de formation* mise en place par les partis traditionnels. Le risque pour leur image publique serait trop grand. Reste les petites formations politiques qui n'ont pas les moyens d'organiser de longs entraînements en studios. À leur intention, voici un rappel de quatre règles simples pour sortir gagnant d'une joute oratoire devant micros et caméras.

Il vous est aussi possible de vous former 24h/24 à l'interview radio-TV via ma dernière formation en ligne. D'une durée de 3 h30, elle est accessible 60 jours.

Description

J'aime bien dire en media training qu'un débat TV se prépare comme un match de foot. Particulièrement lors de l'entre-deux-tours d'une élection présidentielle où, à l'image d'une finale de coupe de France, tous les coups sont permis. Depuis quelques semaines des débats en région sont organisés par France 3 dans le cadre des législatives. Si l'enjeu est moindre, le passage média n'en reste pas moins éprouvant pour certains primo-candidats. Se retrouver filmé sous le feu des questions des journalistes n'est jamais facile. Mais s'il faut en plus faire face à la contradiction de ses concurrents, cela se transforme très vite en parcours du combattant.

Beaucoup de ces plantages en direct qui font la joie des chroniqueurs TV sont dus à un manque de préparation des dossiers. D'autres sont le fruit de la pression du direct. Je ne peux imaginer qu'ils soient la conséquence d'une absence de formation* mise en place par les partis traditionnels. Le risque pour leur image publique serait trop grand. Reste les petites formations politiques qui n'ont pas les moyens d'organiser de longs entraînements en studios. À leur intention, voici un rappel de quatre règles simples pour sortir gagnant d'une joute oratoire devant micros et caméras.

Il vous est aussi possible de vous former 24h/24 à l'interview radio-TV via ma dernière formation en ligne. D'une durée de 3 h30, elle est accessible 60 jours.

Share

Embed

You may also like