#8 Antonio Beninca, l’intellectruel à la maison de Barbapapa cover
#8 Antonio Beninca, l’intellectruel à la maison de Barbapapa cover
C'EST PRESQUE TOUT DANS LA TÊTE

#8 Antonio Beninca, l’intellectruel à la maison de Barbapapa

#8 Antonio Beninca, l’intellectruel à la maison de Barbapapa

1h26 |14/10/2021
Listen
#8 Antonio Beninca, l’intellectruel à la maison de Barbapapa cover
#8 Antonio Beninca, l’intellectruel à la maison de Barbapapa cover
C'EST PRESQUE TOUT DANS LA TÊTE

#8 Antonio Beninca, l’intellectruel à la maison de Barbapapa

#8 Antonio Beninca, l’intellectruel à la maison de Barbapapa

1h26 |14/10/2021
Listen

Description

Antonio Beninca a construit sa “ maison-bulle ” en voile de béton de ses propres mains. 

Des mains d’autant plus précieuses qu’Antonio parle aussi avec. Et bien sûr, celles que tu serres en te disant que la poigne solide qu’elle dégage 

 

Alors je le dis tout net. Je ne m'attendais pas à cette " Masterclass " sur les choix de vie en arrivant dans l’écrin de verdure du plasticien bâtisseur.

 

Quelle force dans son premier " NON " à son père qui voulait l’embarquer dans un projet de création d’entreprise. “ NON “ qu’il n'a pas lâché ensuite !

Et je ne verrais plus " la maison " de la même manière désormais... Il a  raison, on ne devrait pas vivre " dans une boîte à chaussures ".

Plasticien et bâtisseur ?  Oui, celui qui a appris à marcher sur un chantier, loue d’ailleurs le génie constructif des habitants de Venise. Lui, le Vénitien, savait déjà très tôt, qu’il en construirait des maisons. 

Venise ? Ben oui, une "cité non envahie malgré les hordes de barbares pendant mille ans ". Alors quand il pose la question, « c’est quoi une maison ? », on sait que la réponse sera ni trop conventionnelle ni trop linéaire.

Lui le chantre de la révolution de la double courbure et détracteur de la dictature Euclidienne.

Vous l’aurez compris, cet épisode plaira aux innovateurs et bâtisseurs de tous bords ! 

Merci Antonio Beninca dont l’origine  du nom de Benin


Pour suivre et comprendre Antonio : 

Pour le suivre, il n’y pas cinquante solutions puisqu’Antonio n’existe pas sur les réseaux sociaux. Deux solutions s’offrent à vous :


obtenir son email ou son 06 par cooptation ; ) …


trouver sa cachette au milieu de son écrin végétal ou chercher ses grenouilles et leur bassin

Sinon pour mieux le comprendre :

>> Le dernier bouquin qu’on lui a offert :

Habiter poétiquement le Monde, Édition revue et augmentée, Poesis de Frédéric Brun

>> Ses conseils de lecture :


Le Bug Humain de Sébastien Bohler aux éditions Robert Laffont, 2019


Eloge de la Fuite d’Henri Laborit, Collection d’Idées, Gallimard 

Description

Antonio Beninca a construit sa “ maison-bulle ” en voile de béton de ses propres mains. 

Des mains d’autant plus précieuses qu’Antonio parle aussi avec. Et bien sûr, celles que tu serres en te disant que la poigne solide qu’elle dégage 

 

Alors je le dis tout net. Je ne m'attendais pas à cette " Masterclass " sur les choix de vie en arrivant dans l’écrin de verdure du plasticien bâtisseur.

 

Quelle force dans son premier " NON " à son père qui voulait l’embarquer dans un projet de création d’entreprise. “ NON “ qu’il n'a pas lâché ensuite !

Et je ne verrais plus " la maison " de la même manière désormais... Il a  raison, on ne devrait pas vivre " dans une boîte à chaussures ".

Plasticien et bâtisseur ?  Oui, celui qui a appris à marcher sur un chantier, loue d’ailleurs le génie constructif des habitants de Venise. Lui, le Vénitien, savait déjà très tôt, qu’il en construirait des maisons. 

Venise ? Ben oui, une "cité non envahie malgré les hordes de barbares pendant mille ans ". Alors quand il pose la question, « c’est quoi une maison ? », on sait que la réponse sera ni trop conventionnelle ni trop linéaire.

Lui le chantre de la révolution de la double courbure et détracteur de la dictature Euclidienne.

Vous l’aurez compris, cet épisode plaira aux innovateurs et bâtisseurs de tous bords ! 

Merci Antonio Beninca dont l’origine  du nom de Benin


Pour suivre et comprendre Antonio : 

Pour le suivre, il n’y pas cinquante solutions puisqu’Antonio n’existe pas sur les réseaux sociaux. Deux solutions s’offrent à vous :


obtenir son email ou son 06 par cooptation ; ) …


trouver sa cachette au milieu de son écrin végétal ou chercher ses grenouilles et leur bassin

Sinon pour mieux le comprendre :

>> Le dernier bouquin qu’on lui a offert :

Habiter poétiquement le Monde, Édition revue et augmentée, Poesis de Frédéric Brun

>> Ses conseils de lecture :


Le Bug Humain de Sébastien Bohler aux éditions Robert Laffont, 2019


Eloge de la Fuite d’Henri Laborit, Collection d’Idées, Gallimard 

Share

Embed

You may also like

Description

Antonio Beninca a construit sa “ maison-bulle ” en voile de béton de ses propres mains. 

Des mains d’autant plus précieuses qu’Antonio parle aussi avec. Et bien sûr, celles que tu serres en te disant que la poigne solide qu’elle dégage 

 

Alors je le dis tout net. Je ne m'attendais pas à cette " Masterclass " sur les choix de vie en arrivant dans l’écrin de verdure du plasticien bâtisseur.

 

Quelle force dans son premier " NON " à son père qui voulait l’embarquer dans un projet de création d’entreprise. “ NON “ qu’il n'a pas lâché ensuite !

Et je ne verrais plus " la maison " de la même manière désormais... Il a  raison, on ne devrait pas vivre " dans une boîte à chaussures ".

Plasticien et bâtisseur ?  Oui, celui qui a appris à marcher sur un chantier, loue d’ailleurs le génie constructif des habitants de Venise. Lui, le Vénitien, savait déjà très tôt, qu’il en construirait des maisons. 

Venise ? Ben oui, une "cité non envahie malgré les hordes de barbares pendant mille ans ". Alors quand il pose la question, « c’est quoi une maison ? », on sait que la réponse sera ni trop conventionnelle ni trop linéaire.

Lui le chantre de la révolution de la double courbure et détracteur de la dictature Euclidienne.

Vous l’aurez compris, cet épisode plaira aux innovateurs et bâtisseurs de tous bords ! 

Merci Antonio Beninca dont l’origine  du nom de Benin


Pour suivre et comprendre Antonio : 

Pour le suivre, il n’y pas cinquante solutions puisqu’Antonio n’existe pas sur les réseaux sociaux. Deux solutions s’offrent à vous :


obtenir son email ou son 06 par cooptation ; ) …


trouver sa cachette au milieu de son écrin végétal ou chercher ses grenouilles et leur bassin

Sinon pour mieux le comprendre :

>> Le dernier bouquin qu’on lui a offert :

Habiter poétiquement le Monde, Édition revue et augmentée, Poesis de Frédéric Brun

>> Ses conseils de lecture :


Le Bug Humain de Sébastien Bohler aux éditions Robert Laffont, 2019


Eloge de la Fuite d’Henri Laborit, Collection d’Idées, Gallimard 

Description

Antonio Beninca a construit sa “ maison-bulle ” en voile de béton de ses propres mains. 

Des mains d’autant plus précieuses qu’Antonio parle aussi avec. Et bien sûr, celles que tu serres en te disant que la poigne solide qu’elle dégage 

 

Alors je le dis tout net. Je ne m'attendais pas à cette " Masterclass " sur les choix de vie en arrivant dans l’écrin de verdure du plasticien bâtisseur.

 

Quelle force dans son premier " NON " à son père qui voulait l’embarquer dans un projet de création d’entreprise. “ NON “ qu’il n'a pas lâché ensuite !

Et je ne verrais plus " la maison " de la même manière désormais... Il a  raison, on ne devrait pas vivre " dans une boîte à chaussures ".

Plasticien et bâtisseur ?  Oui, celui qui a appris à marcher sur un chantier, loue d’ailleurs le génie constructif des habitants de Venise. Lui, le Vénitien, savait déjà très tôt, qu’il en construirait des maisons. 

Venise ? Ben oui, une "cité non envahie malgré les hordes de barbares pendant mille ans ". Alors quand il pose la question, « c’est quoi une maison ? », on sait que la réponse sera ni trop conventionnelle ni trop linéaire.

Lui le chantre de la révolution de la double courbure et détracteur de la dictature Euclidienne.

Vous l’aurez compris, cet épisode plaira aux innovateurs et bâtisseurs de tous bords ! 

Merci Antonio Beninca dont l’origine  du nom de Benin


Pour suivre et comprendre Antonio : 

Pour le suivre, il n’y pas cinquante solutions puisqu’Antonio n’existe pas sur les réseaux sociaux. Deux solutions s’offrent à vous :


obtenir son email ou son 06 par cooptation ; ) …


trouver sa cachette au milieu de son écrin végétal ou chercher ses grenouilles et leur bassin

Sinon pour mieux le comprendre :

>> Le dernier bouquin qu’on lui a offert :

Habiter poétiquement le Monde, Édition revue et augmentée, Poesis de Frédéric Brun

>> Ses conseils de lecture :


Le Bug Humain de Sébastien Bohler aux éditions Robert Laffont, 2019


Eloge de la Fuite d’Henri Laborit, Collection d’Idées, Gallimard 

Share

Embed

You may also like