undefined cover
undefined cover
Les violences faites aux femmes cover
Les violences faites aux femmes cover
Ça va bien se passer!

Les violences faites aux femmes

Les violences faites aux femmes

34min |08/03/2022|

132

Play
undefined cover
undefined cover
Les violences faites aux femmes cover
Les violences faites aux femmes cover
Ça va bien se passer!

Les violences faites aux femmes

Les violences faites aux femmes

34min |08/03/2022|

132

Play

Description

Les victimes de violences conjugales à l’adolescence portent souvent en elles le sentiment d’être illégitime car trop jeunes. Elles  mettent parfois des années avant de conscientiser la violence qu’elles ont vécu. C’est le cas de Marie, 25 ans en 2022 qui a accepté de témoigner sur la violence physique et psychologique qu’elle a vécu lors de sa première relation, dix ans plus tôt. Même si elle porte encore en elle les séquelles de ce qu’elle a vécu, chaque jour qui passe est une nouvelle victoire. Elle nous raconte son expérience et sa reconstruction, dans ce deuxième épisode de Ça va bien se passer.

Description

Les victimes de violences conjugales à l’adolescence portent souvent en elles le sentiment d’être illégitime car trop jeunes. Elles  mettent parfois des années avant de conscientiser la violence qu’elles ont vécu. C’est le cas de Marie, 25 ans en 2022 qui a accepté de témoigner sur la violence physique et psychologique qu’elle a vécu lors de sa première relation, dix ans plus tôt. Même si elle porte encore en elle les séquelles de ce qu’elle a vécu, chaque jour qui passe est une nouvelle victoire. Elle nous raconte son expérience et sa reconstruction, dans ce deuxième épisode de Ça va bien se passer.

Share

Embed

You may also like

Description

Les victimes de violences conjugales à l’adolescence portent souvent en elles le sentiment d’être illégitime car trop jeunes. Elles  mettent parfois des années avant de conscientiser la violence qu’elles ont vécu. C’est le cas de Marie, 25 ans en 2022 qui a accepté de témoigner sur la violence physique et psychologique qu’elle a vécu lors de sa première relation, dix ans plus tôt. Même si elle porte encore en elle les séquelles de ce qu’elle a vécu, chaque jour qui passe est une nouvelle victoire. Elle nous raconte son expérience et sa reconstruction, dans ce deuxième épisode de Ça va bien se passer.

Description

Les victimes de violences conjugales à l’adolescence portent souvent en elles le sentiment d’être illégitime car trop jeunes. Elles  mettent parfois des années avant de conscientiser la violence qu’elles ont vécu. C’est le cas de Marie, 25 ans en 2022 qui a accepté de témoigner sur la violence physique et psychologique qu’elle a vécu lors de sa première relation, dix ans plus tôt. Même si elle porte encore en elle les séquelles de ce qu’elle a vécu, chaque jour qui passe est une nouvelle victoire. Elle nous raconte son expérience et sa reconstruction, dans ce deuxième épisode de Ça va bien se passer.

Share

Embed

You may also like