undefined cover
undefined cover
undefined cover
undefined cover
:20 Victor Wacrenier - AppScho : Un exit comme sur des roulettes, à 2 VCs près. cover
:20 Victor Wacrenier - AppScho : Un exit comme sur des roulettes, à 2 VCs près. cover
Cash Out - les coulisses des exits en musique

:20 Victor Wacrenier - AppScho : Un exit comme sur des roulettes, à 2 VCs près.

:20 Victor Wacrenier - AppScho : Un exit comme sur des roulettes, à 2 VCs près.

1h22 |30/08/2022
Play
undefined cover
undefined cover
undefined cover
undefined cover
:20 Victor Wacrenier - AppScho : Un exit comme sur des roulettes, à 2 VCs près. cover
:20 Victor Wacrenier - AppScho : Un exit comme sur des roulettes, à 2 VCs près. cover
Cash Out - les coulisses des exits en musique

:20 Victor Wacrenier - AppScho : Un exit comme sur des roulettes, à 2 VCs près.

:20 Victor Wacrenier - AppScho : Un exit comme sur des roulettes, à 2 VCs près.

1h22 |30/08/2022
Play

Description

“Le signing, c’était un non événement.”

Et pourtant.

Et pourtant, Victor Wacrenier en a vu des choses lunaires lors du process de cession d’AppScho.


Flash back :

Il quitte la fintech et N26 direction l’Edtech avec un objectif : digitaliser la vie des étudiants en proposant aux écoles et universités de concevoir leur application sur-mesure, un campus de poche en quelque sorte.


En 2019, Victor et son associé Antoine Popineau sont approchés par deux de leurs concurrents en l’espace d’une semaine. L’offre de Ready Education, un acteur américain retient leur attention. LOE, négociations et due diligence se succèdent. “C’est la meilleure période de ma vie, je fais de la data 14h par jour”. Une aubaine pour ce fan d’Excel. Mais ça, c’était sans compter sur la pandémie et sur les VCs qui refusent de signer à ce prix là. Victor doit faire le deuil de ce deal.


Déstabilisé par l’arrêt du monde, il continue d’aller au bureau tous les jours et sur les conseils de son banquier d’affaire, Mathieu Daouphars, il continue d’échanger avec le CEO de Ready Education toutes les semaines.


Stratégie payante. Après la réouverture des campus, AppScho explose et alors que la startup s’apprête à faire un bridge, les investisseurs de Ready Education reviennent à la charge. Cette fois-ci c’est la bonne. C’est le retour de la “due dil”, Victor est ravi : “c’est la deuxième meilleure période de ma vie” avec des tableaux Excel à profusion. Oh joie !


Tout se passe comme sur des roulettes, à 2 VCs près.


Alors que les américains sont en route pour signer le deal, les VCs commencent une guerre à l’euro près en arguant que le prix de vente ne leur convient pas.


Plot twist, la cession à lieu et Victor sera projeté Head of Operation de Ready Education, avec pour mission de réussir le build-up et de multiplier d’ARR par 10. Prépare toi Excel, Victor revient en force !


Une énergie débordante, un franc parler et une playlist qui dépote, Victor ne rentre pas dans les cases. Sorry Excel.


Pour ce flashback, Victor à choisi d’être accompagné par :

  1. Brutality Will Prevail - Forever Restless
  2. Slayer - South of Heaven
  3. Childish Gambino - This is America
  4. Turbonegro - Prince of the Rodeo
  5. Infant Annihilator - Necropocalypse
  6. The Mars Volta - Cygnus...Vismund Cygnus
  7. Halford - Resurrection

Dans cet épisode, on cite :

A vos écouteurs 🎧

Description

“Le signing, c’était un non événement.”

Et pourtant.

Et pourtant, Victor Wacrenier en a vu des choses lunaires lors du process de cession d’AppScho.


Flash back :

Il quitte la fintech et N26 direction l’Edtech avec un objectif : digitaliser la vie des étudiants en proposant aux écoles et universités de concevoir leur application sur-mesure, un campus de poche en quelque sorte.


En 2019, Victor et son associé Antoine Popineau sont approchés par deux de leurs concurrents en l’espace d’une semaine. L’offre de Ready Education, un acteur américain retient leur attention. LOE, négociations et due diligence se succèdent. “C’est la meilleure période de ma vie, je fais de la data 14h par jour”. Une aubaine pour ce fan d’Excel. Mais ça, c’était sans compter sur la pandémie et sur les VCs qui refusent de signer à ce prix là. Victor doit faire le deuil de ce deal.


Déstabilisé par l’arrêt du monde, il continue d’aller au bureau tous les jours et sur les conseils de son banquier d’affaire, Mathieu Daouphars, il continue d’échanger avec le CEO de Ready Education toutes les semaines.


Stratégie payante. Après la réouverture des campus, AppScho explose et alors que la startup s’apprête à faire un bridge, les investisseurs de Ready Education reviennent à la charge. Cette fois-ci c’est la bonne. C’est le retour de la “due dil”, Victor est ravi : “c’est la deuxième meilleure période de ma vie” avec des tableaux Excel à profusion. Oh joie !


Tout se passe comme sur des roulettes, à 2 VCs près.


Alors que les américains sont en route pour signer le deal, les VCs commencent une guerre à l’euro près en arguant que le prix de vente ne leur convient pas.


Plot twist, la cession à lieu et Victor sera projeté Head of Operation de Ready Education, avec pour mission de réussir le build-up et de multiplier d’ARR par 10. Prépare toi Excel, Victor revient en force !


Une énergie débordante, un franc parler et une playlist qui dépote, Victor ne rentre pas dans les cases. Sorry Excel.


Pour ce flashback, Victor à choisi d’être accompagné par :

  1. Brutality Will Prevail - Forever Restless
  2. Slayer - South of Heaven
  3. Childish Gambino - This is America
  4. Turbonegro - Prince of the Rodeo
  5. Infant Annihilator - Necropocalypse
  6. The Mars Volta - Cygnus...Vismund Cygnus
  7. Halford - Resurrection

Dans cet épisode, on cite :

A vos écouteurs 🎧

Share

Embed

You may also like

Description

“Le signing, c’était un non événement.”

Et pourtant.

Et pourtant, Victor Wacrenier en a vu des choses lunaires lors du process de cession d’AppScho.


Flash back :

Il quitte la fintech et N26 direction l’Edtech avec un objectif : digitaliser la vie des étudiants en proposant aux écoles et universités de concevoir leur application sur-mesure, un campus de poche en quelque sorte.


En 2019, Victor et son associé Antoine Popineau sont approchés par deux de leurs concurrents en l’espace d’une semaine. L’offre de Ready Education, un acteur américain retient leur attention. LOE, négociations et due diligence se succèdent. “C’est la meilleure période de ma vie, je fais de la data 14h par jour”. Une aubaine pour ce fan d’Excel. Mais ça, c’était sans compter sur la pandémie et sur les VCs qui refusent de signer à ce prix là. Victor doit faire le deuil de ce deal.


Déstabilisé par l’arrêt du monde, il continue d’aller au bureau tous les jours et sur les conseils de son banquier d’affaire, Mathieu Daouphars, il continue d’échanger avec le CEO de Ready Education toutes les semaines.


Stratégie payante. Après la réouverture des campus, AppScho explose et alors que la startup s’apprête à faire un bridge, les investisseurs de Ready Education reviennent à la charge. Cette fois-ci c’est la bonne. C’est le retour de la “due dil”, Victor est ravi : “c’est la deuxième meilleure période de ma vie” avec des tableaux Excel à profusion. Oh joie !


Tout se passe comme sur des roulettes, à 2 VCs près.


Alors que les américains sont en route pour signer le deal, les VCs commencent une guerre à l’euro près en arguant que le prix de vente ne leur convient pas.


Plot twist, la cession à lieu et Victor sera projeté Head of Operation de Ready Education, avec pour mission de réussir le build-up et de multiplier d’ARR par 10. Prépare toi Excel, Victor revient en force !


Une énergie débordante, un franc parler et une playlist qui dépote, Victor ne rentre pas dans les cases. Sorry Excel.


Pour ce flashback, Victor à choisi d’être accompagné par :

  1. Brutality Will Prevail - Forever Restless
  2. Slayer - South of Heaven
  3. Childish Gambino - This is America
  4. Turbonegro - Prince of the Rodeo
  5. Infant Annihilator - Necropocalypse
  6. The Mars Volta - Cygnus...Vismund Cygnus
  7. Halford - Resurrection

Dans cet épisode, on cite :

A vos écouteurs 🎧

Description

“Le signing, c’était un non événement.”

Et pourtant.

Et pourtant, Victor Wacrenier en a vu des choses lunaires lors du process de cession d’AppScho.


Flash back :

Il quitte la fintech et N26 direction l’Edtech avec un objectif : digitaliser la vie des étudiants en proposant aux écoles et universités de concevoir leur application sur-mesure, un campus de poche en quelque sorte.


En 2019, Victor et son associé Antoine Popineau sont approchés par deux de leurs concurrents en l’espace d’une semaine. L’offre de Ready Education, un acteur américain retient leur attention. LOE, négociations et due diligence se succèdent. “C’est la meilleure période de ma vie, je fais de la data 14h par jour”. Une aubaine pour ce fan d’Excel. Mais ça, c’était sans compter sur la pandémie et sur les VCs qui refusent de signer à ce prix là. Victor doit faire le deuil de ce deal.


Déstabilisé par l’arrêt du monde, il continue d’aller au bureau tous les jours et sur les conseils de son banquier d’affaire, Mathieu Daouphars, il continue d’échanger avec le CEO de Ready Education toutes les semaines.


Stratégie payante. Après la réouverture des campus, AppScho explose et alors que la startup s’apprête à faire un bridge, les investisseurs de Ready Education reviennent à la charge. Cette fois-ci c’est la bonne. C’est le retour de la “due dil”, Victor est ravi : “c’est la deuxième meilleure période de ma vie” avec des tableaux Excel à profusion. Oh joie !


Tout se passe comme sur des roulettes, à 2 VCs près.


Alors que les américains sont en route pour signer le deal, les VCs commencent une guerre à l’euro près en arguant que le prix de vente ne leur convient pas.


Plot twist, la cession à lieu et Victor sera projeté Head of Operation de Ready Education, avec pour mission de réussir le build-up et de multiplier d’ARR par 10. Prépare toi Excel, Victor revient en force !


Une énergie débordante, un franc parler et une playlist qui dépote, Victor ne rentre pas dans les cases. Sorry Excel.


Pour ce flashback, Victor à choisi d’être accompagné par :

  1. Brutality Will Prevail - Forever Restless
  2. Slayer - South of Heaven
  3. Childish Gambino - This is America
  4. Turbonegro - Prince of the Rodeo
  5. Infant Annihilator - Necropocalypse
  6. The Mars Volta - Cygnus...Vismund Cygnus
  7. Halford - Resurrection

Dans cet épisode, on cite :

A vos écouteurs 🎧

Share

Embed

You may also like

undefined cover
undefined cover