#20 Fany Ruin - "C'est de la diversité que naît la richesse." - Fanystyle cover
#20 Fany Ruin - "C'est de la diversité que naît la richesse." - Fanystyle cover
1ères lignes - Le podcast de celles qui font bouger les lignes.

#20 Fany Ruin - "C'est de la diversité que naît la richesse." - Fanystyle

#20 Fany Ruin - "C'est de la diversité que naît la richesse." - Fanystyle

17min |28/04/2022
Play
#20 Fany Ruin - "C'est de la diversité que naît la richesse." - Fanystyle cover
#20 Fany Ruin - "C'est de la diversité que naît la richesse." - Fanystyle cover
1ères lignes - Le podcast de celles qui font bouger les lignes.

#20 Fany Ruin - "C'est de la diversité que naît la richesse." - Fanystyle

#20 Fany Ruin - "C'est de la diversité que naît la richesse." - Fanystyle

17min |28/04/2022
Play

Description

Rencontrer Fany Ruin, c’est découvrir comment s’adapter aux évènements et comment progresser dans son aventure entrepreneuriale !

Chez Fany, la fibre entrepreneuriale prend racine dans son enfance et se concrétise au cours d’un babysitting... Petit à petit, elle tisse l’histoire de son aventure textile Fany Style. Celle-ci débute en 1998 grâce à sa volonté de rhabiller les professionnels et le personnel des usines.

Fany raconte comment elle s’est mise à l’écoute de ses clients pour faire grandir son entreprise en créant des vêtements et des objets publicitaires. A partir des défis, elle crée des opportunités ! Fany explique comment d’une rencontre à l’autre, elle prend un premier virage, puis s’adapte à la pandémie pour créer des produits made in Hauts-de-France.

« Je suis vraiment persuadée que de la diversité née la richesse, et je me nourris des
rencontres ! Je crois aussi que c’est important de ne pas se mettre de barrière et puis de
faire un peu au feeling. »
 

Aujourd’hui Fany est à la tête d’un atelier de confection et d’un chantier de réinsertion, mais elle est aussi la première femme élue vice-présidente France de la Chambre des Commerces et de l’Industrie !

Dans ce podcast, vous découvrirez la motivation de Fany à apprendre et à rebondir :
« Être entrepreneur c’est être souple, aller de l’avant, se remettre en question... » Fany
partage aussi ses réflexions sur l’entrepreneuriat au féminin et les regards qui doivent encore évoluer : « J’ai compris qu’il ne fallait pas prendre la place d’un homme mais prendre notre place. »
 

Alors pour découvrir comment se réinventer, s’adapter, évoluer, s’entourer,
s’organiser, prioriser et déléguer, venez à la rencontre de Fany Ruin dans ce podcast !

Un dernier conseil : « Osez ! N’hésitez pas à pousser la porte des chambres de commerce, on est là pour ça ! »  


Bonne écoute !

Description

Rencontrer Fany Ruin, c’est découvrir comment s’adapter aux évènements et comment progresser dans son aventure entrepreneuriale !

Chez Fany, la fibre entrepreneuriale prend racine dans son enfance et se concrétise au cours d’un babysitting... Petit à petit, elle tisse l’histoire de son aventure textile Fany Style. Celle-ci débute en 1998 grâce à sa volonté de rhabiller les professionnels et le personnel des usines.

Fany raconte comment elle s’est mise à l’écoute de ses clients pour faire grandir son entreprise en créant des vêtements et des objets publicitaires. A partir des défis, elle crée des opportunités ! Fany explique comment d’une rencontre à l’autre, elle prend un premier virage, puis s’adapte à la pandémie pour créer des produits made in Hauts-de-France.

« Je suis vraiment persuadée que de la diversité née la richesse, et je me nourris des
rencontres ! Je crois aussi que c’est important de ne pas se mettre de barrière et puis de
faire un peu au feeling. »
 

Aujourd’hui Fany est à la tête d’un atelier de confection et d’un chantier de réinsertion, mais elle est aussi la première femme élue vice-présidente France de la Chambre des Commerces et de l’Industrie !

Dans ce podcast, vous découvrirez la motivation de Fany à apprendre et à rebondir :
« Être entrepreneur c’est être souple, aller de l’avant, se remettre en question... » Fany
partage aussi ses réflexions sur l’entrepreneuriat au féminin et les regards qui doivent encore évoluer : « J’ai compris qu’il ne fallait pas prendre la place d’un homme mais prendre notre place. »
 

Alors pour découvrir comment se réinventer, s’adapter, évoluer, s’entourer,
s’organiser, prioriser et déléguer, venez à la rencontre de Fany Ruin dans ce podcast !

Un dernier conseil : « Osez ! N’hésitez pas à pousser la porte des chambres de commerce, on est là pour ça ! »  


Bonne écoute !

Share

Embed

You may also like

Description

Rencontrer Fany Ruin, c’est découvrir comment s’adapter aux évènements et comment progresser dans son aventure entrepreneuriale !

Chez Fany, la fibre entrepreneuriale prend racine dans son enfance et se concrétise au cours d’un babysitting... Petit à petit, elle tisse l’histoire de son aventure textile Fany Style. Celle-ci débute en 1998 grâce à sa volonté de rhabiller les professionnels et le personnel des usines.

Fany raconte comment elle s’est mise à l’écoute de ses clients pour faire grandir son entreprise en créant des vêtements et des objets publicitaires. A partir des défis, elle crée des opportunités ! Fany explique comment d’une rencontre à l’autre, elle prend un premier virage, puis s’adapte à la pandémie pour créer des produits made in Hauts-de-France.

« Je suis vraiment persuadée que de la diversité née la richesse, et je me nourris des
rencontres ! Je crois aussi que c’est important de ne pas se mettre de barrière et puis de
faire un peu au feeling. »
 

Aujourd’hui Fany est à la tête d’un atelier de confection et d’un chantier de réinsertion, mais elle est aussi la première femme élue vice-présidente France de la Chambre des Commerces et de l’Industrie !

Dans ce podcast, vous découvrirez la motivation de Fany à apprendre et à rebondir :
« Être entrepreneur c’est être souple, aller de l’avant, se remettre en question... » Fany
partage aussi ses réflexions sur l’entrepreneuriat au féminin et les regards qui doivent encore évoluer : « J’ai compris qu’il ne fallait pas prendre la place d’un homme mais prendre notre place. »
 

Alors pour découvrir comment se réinventer, s’adapter, évoluer, s’entourer,
s’organiser, prioriser et déléguer, venez à la rencontre de Fany Ruin dans ce podcast !

Un dernier conseil : « Osez ! N’hésitez pas à pousser la porte des chambres de commerce, on est là pour ça ! »  


Bonne écoute !

Description

Rencontrer Fany Ruin, c’est découvrir comment s’adapter aux évènements et comment progresser dans son aventure entrepreneuriale !

Chez Fany, la fibre entrepreneuriale prend racine dans son enfance et se concrétise au cours d’un babysitting... Petit à petit, elle tisse l’histoire de son aventure textile Fany Style. Celle-ci débute en 1998 grâce à sa volonté de rhabiller les professionnels et le personnel des usines.

Fany raconte comment elle s’est mise à l’écoute de ses clients pour faire grandir son entreprise en créant des vêtements et des objets publicitaires. A partir des défis, elle crée des opportunités ! Fany explique comment d’une rencontre à l’autre, elle prend un premier virage, puis s’adapte à la pandémie pour créer des produits made in Hauts-de-France.

« Je suis vraiment persuadée que de la diversité née la richesse, et je me nourris des
rencontres ! Je crois aussi que c’est important de ne pas se mettre de barrière et puis de
faire un peu au feeling. »
 

Aujourd’hui Fany est à la tête d’un atelier de confection et d’un chantier de réinsertion, mais elle est aussi la première femme élue vice-présidente France de la Chambre des Commerces et de l’Industrie !

Dans ce podcast, vous découvrirez la motivation de Fany à apprendre et à rebondir :
« Être entrepreneur c’est être souple, aller de l’avant, se remettre en question... » Fany
partage aussi ses réflexions sur l’entrepreneuriat au féminin et les regards qui doivent encore évoluer : « J’ai compris qu’il ne fallait pas prendre la place d’un homme mais prendre notre place. »
 

Alors pour découvrir comment se réinventer, s’adapter, évoluer, s’entourer,
s’organiser, prioriser et déléguer, venez à la rencontre de Fany Ruin dans ce podcast !

Un dernier conseil : « Osez ! N’hésitez pas à pousser la porte des chambres de commerce, on est là pour ça ! »  


Bonne écoute !

Share

Embed

You may also like