Correspondances #6 - Shymaa Adel,  la journaliste égyptienne sur le front cover
Correspondances #6 - Shymaa Adel,  la journaliste égyptienne sur le front cover
Correspondances, le podcast des artisans de l'info

Correspondances #6 - Shymaa Adel, la journaliste égyptienne sur le front

Correspondances #6 - Shymaa Adel, la journaliste égyptienne sur le front

28min |01/03/2021
Listen
Correspondances #6 - Shymaa Adel,  la journaliste égyptienne sur le front cover
Correspondances #6 - Shymaa Adel,  la journaliste égyptienne sur le front cover
Correspondances, le podcast des artisans de l'info

Correspondances #6 - Shymaa Adel, la journaliste égyptienne sur le front

Correspondances #6 - Shymaa Adel, la journaliste égyptienne sur le front

28min |01/03/2021
Listen

Description

Shymaa Adel a 33 ans, dont déjà 13 passés au sein d’une rédaction. Cette journaliste égyptienne d’investigation travaille depuis une décennie pour le quotidien national Al-Watan, basé au Caire.

Depuis ses débuts, Shymaa Adel a connu bien des bouleversements politiques : la révolution de 2011 et la chute d’Hosni Moubarak, la difficile démocratisation qui s’ensuit, l’arrivée au pouvoir en 2012 du premier président démocratiquement élu : Mohamed Morsi, affilié aux Frères musulmans ; puis le coup d’État militaire de juillet 2013, mené par le général Abd El-Fattah Al Sissi.

Au milieu de tout ça, pendant de longues années, le travail de Shymaa était tourné vers l’extérieur : les zones de guerre, les conflits, qu’elle a couvert dans tout le monde arabe. Mais depuis 2016, de retour chez elle en Égypte, elle se concentre sur le secteur de la santé.

Quand Camille a discuté avec Shymaa, elle a été saisie d’emblée par le contraste entre sa voix, encore très jeune, parfois même hésitante, et les histoires qu’elle lui racontait, qui témoignent d’un courage, d’une détermination hors du commun. C’est l’histoire d’une journaliste qui n’hésite pas à prendre des risques. Et qui a commencé à les prendre très tôt.

Description

Shymaa Adel a 33 ans, dont déjà 13 passés au sein d’une rédaction. Cette journaliste égyptienne d’investigation travaille depuis une décennie pour le quotidien national Al-Watan, basé au Caire.

Depuis ses débuts, Shymaa Adel a connu bien des bouleversements politiques : la révolution de 2011 et la chute d’Hosni Moubarak, la difficile démocratisation qui s’ensuit, l’arrivée au pouvoir en 2012 du premier président démocratiquement élu : Mohamed Morsi, affilié aux Frères musulmans ; puis le coup d’État militaire de juillet 2013, mené par le général Abd El-Fattah Al Sissi.

Au milieu de tout ça, pendant de longues années, le travail de Shymaa était tourné vers l’extérieur : les zones de guerre, les conflits, qu’elle a couvert dans tout le monde arabe. Mais depuis 2016, de retour chez elle en Égypte, elle se concentre sur le secteur de la santé.

Quand Camille a discuté avec Shymaa, elle a été saisie d’emblée par le contraste entre sa voix, encore très jeune, parfois même hésitante, et les histoires qu’elle lui racontait, qui témoignent d’un courage, d’une détermination hors du commun. C’est l’histoire d’une journaliste qui n’hésite pas à prendre des risques. Et qui a commencé à les prendre très tôt.

Share

Embed

You may also like

Description

Shymaa Adel a 33 ans, dont déjà 13 passés au sein d’une rédaction. Cette journaliste égyptienne d’investigation travaille depuis une décennie pour le quotidien national Al-Watan, basé au Caire.

Depuis ses débuts, Shymaa Adel a connu bien des bouleversements politiques : la révolution de 2011 et la chute d’Hosni Moubarak, la difficile démocratisation qui s’ensuit, l’arrivée au pouvoir en 2012 du premier président démocratiquement élu : Mohamed Morsi, affilié aux Frères musulmans ; puis le coup d’État militaire de juillet 2013, mené par le général Abd El-Fattah Al Sissi.

Au milieu de tout ça, pendant de longues années, le travail de Shymaa était tourné vers l’extérieur : les zones de guerre, les conflits, qu’elle a couvert dans tout le monde arabe. Mais depuis 2016, de retour chez elle en Égypte, elle se concentre sur le secteur de la santé.

Quand Camille a discuté avec Shymaa, elle a été saisie d’emblée par le contraste entre sa voix, encore très jeune, parfois même hésitante, et les histoires qu’elle lui racontait, qui témoignent d’un courage, d’une détermination hors du commun. C’est l’histoire d’une journaliste qui n’hésite pas à prendre des risques. Et qui a commencé à les prendre très tôt.

Description

Shymaa Adel a 33 ans, dont déjà 13 passés au sein d’une rédaction. Cette journaliste égyptienne d’investigation travaille depuis une décennie pour le quotidien national Al-Watan, basé au Caire.

Depuis ses débuts, Shymaa Adel a connu bien des bouleversements politiques : la révolution de 2011 et la chute d’Hosni Moubarak, la difficile démocratisation qui s’ensuit, l’arrivée au pouvoir en 2012 du premier président démocratiquement élu : Mohamed Morsi, affilié aux Frères musulmans ; puis le coup d’État militaire de juillet 2013, mené par le général Abd El-Fattah Al Sissi.

Au milieu de tout ça, pendant de longues années, le travail de Shymaa était tourné vers l’extérieur : les zones de guerre, les conflits, qu’elle a couvert dans tout le monde arabe. Mais depuis 2016, de retour chez elle en Égypte, elle se concentre sur le secteur de la santé.

Quand Camille a discuté avec Shymaa, elle a été saisie d’emblée par le contraste entre sa voix, encore très jeune, parfois même hésitante, et les histoires qu’elle lui racontait, qui témoignent d’un courage, d’une détermination hors du commun. C’est l’histoire d’une journaliste qui n’hésite pas à prendre des risques. Et qui a commencé à les prendre très tôt.

Share

Embed

You may also like