image MC' Aime - La littérature jeunesse (19/10/19)

Replay des CHRONIQUES

MC' Aime - La littérature jeunesse (19/10/19)

06min | 2019-10-20

  • image header MC' Aime - La littérature jeunesse (19/10/19)

    Description

    La littérature jeunesse n’est pas un genre mineur. Il a ses propres récompenses comme le Prix Gulli, pour les 7-13 ans, le Prix Vendredi, qui concerne un lectorat plus adolescent, et les Pépites du Salon de la littérature Jeunesse de Montreuil en novembre-décembre.

    Les albums qui concernent les plus petits doivent bien entendu procurer du plaisir aux adultes sinon ils ne les liront pas à leurs enfants ! Alors Marie-Claire vous donne quelques titres de livres qu’elle a lus et appréciés depuis la rentrée de septembre.

    Comme par exemple un tout petit album, édité par l’Ecole des Loisirs, en collection Mouche, Je m'appelle Maryam, écrit par par Maryam Madjidi qui adapte là son premier roman, Marx et la poupée, paru au Nouvel Attila. Cet album est concentré autour d’un extrait de son autobiographie, où la petite fille qui y est représentée balance entre Ici et Là-bas (l'Iran) et apprend à jongler entre deux cultures et deux langues.

    Clémentine du Pontavice, déjà auteure jeunesse avec Truc de fille ou de garçon ? propose un nouvel opus qui poursuit son interrogation sur la différence avec Seul(s) au monde ? dont le message vise à déculpabiliser. Ses bonhommes sont des taches de couleur qui prennent vie sous nos yeux. On a presque le sentiment qu'ils nous parlent chacun d'une voix particulière …

    Dans La Cavale, de Ulf Stark chez Pastel, illustré par Kitty Crowther on raconte avec pudeur et humour les derniers jours de la vie d’un grand-père qui s’enfuit avec son petit-fils dans un récit plein de tendresse.

    Le Prix Gulli a récompensé cette année Sam de Bergerac, de Sarah Turoche-Dromery, aux Editions Thierry Magnier. Ce livre sensible, bien construit et bien écrit, est très drôle aussi s’inspire évidemment de l’aventure de Cyrano de Bergerac.

    Avec Les Mots d’Hélio Nancy Guilbert et Yaël Hassan (Magnard Jeunesse) aborde le thème du secret de famille de façon originale à travers la renaissance d’un ado, orphelin de père, qui suite à un traumatisme crânien, ne réussit presque plus à communiquer. Ce roman est facile à lire, plein d’humour et de tendresse.

    Passons au-dessus de 13 ans avec Rebecca Lighieri (qui est prof de lettres dans un lycée de banlieue). Éden, qui est son premier roman pour la jeunesse car jusque là elle écrivait pour les adultes. Elle s'est inspirée de tableaux de Jérome Bosch pour imaginer l'espace dans lequel son héroïne voyage dans le temps. Le récit est clairement militant à propos de questions d’écologie et d’égalité tout en étant très surréaliste, et bien entendu parfaitement écrit.

    Deux ouvrages qui conviendront autant aux très grands enfants qu’aux adultes. Avec la sortie de la Saison 5 de Sauveur et Fils dans lequel Marie-Aude Murail est toujours très engagée à défendre l’égalité homme/femme mais aussi la vie si difficile des agriculteurs. Elle continue de dénoncer ceux qui utilisent les réseaux sociaux pour nuire à autrui. L'humour demeure néanmoins et on découvrira que la clientèle du psychologue semble évoluer, suite à des recommandations d'un employé de Jardiland qui le conseille en tant que comportementaliste animalier.

    Et puis la magnifique BD Chaplin en Amérique de Laurent Seksik et David François, publié par Rue de Sèvres, qui relate à partir d'octobre 1912 l'histoire de Charles Spencer Chaplin (né il y a 130 ans).

    Surtout, rappelez vous, comme le disait Marie-Aude Murail, les livres sont comme les épinards. On n’est pas obligé de les finir mais il faut les gouter.

    To listen also