image MC' Aime - Le spectacle Gardienne (02/11/19)

Replay des CHRONIQUES

MC' Aime - Le spectacle Gardienne (02/11/19)

04min | 2019-11-3

image header MC' Aime - Le spectacle Gardienne (02/11/19)

Description

Marie-Claire a vu Gardiennes au festival d’Avignon 2019. Ce spectacle, élu meilleur seul en scène du festival Off 2018 sera en tournée en France et commence à Paris, au Studio Marie-Bell qui se trouve au 38 Boulevard de Bonne Nouvelle une série de représentations les jeudi et vendredi, à 20 h 30, 75010 Paris, jusqu’au 27 décembre 2019 mais il y aura des prolongations si le public est au rendez-vous. De plus une représentation privée est programmée à l'attention de futurs médecins en novembre.

Le texte est écrit et interprété par Fanny Cabon, dans la mise en scène de Bruno de Saint Riquier. Le récit est largement autobiographique. Vous allez découvrir dix portraits de femmes d’une même lignée familiale, de 1920 à nos jours, qui livrent leurs témoignages sur leur découverte de l’amour, de la sexualité et de l’enfantement. Elles lèvent le voile, avec une franchise étonnante sur des secrets et des actes parfois interdits, qui ne se disaient et ne se disent la plupart du temps qu’entre femmes.

C’est en quelque sorte 100 ans d’histoires quotidiennes, tragiques et belles comme les existences peuvent l’être, qui nous sont transmis sous forme de monologues, très différents les uns des autres. Au fil des scènes, ces femmes deviennent les nôtres : nos grands-mères, nos tantes, nos mères, nos filles, nos descendantes.

Gardiennes est une ode à l’amour et à la vie autant qu'un vibrant hommage aux souffrances endurées par les générations passées en espérant que les générations futures aient une vie plus digne.

Le spectacle est parfaitement réussi sur le plan théâtral car il est imprégné d’humour malgré la profonde gravité du thème. On peut aussi y voir un acte social. Parce qu'on le droit à disposer de son corps n'est pas acquis dans de nombreux pays. La thématique est forte et entre en résonance avec une actualité qui démontre qu’il n’y a pas de progrès linéaire du Droit des Femmes.

Extrait du spectacle dans l'article publié par Marie-Claire dans son blog A bride abattue:
https://abrideabattue.blogspot.com/2019/07/isadora-gardiennes-et-qui-peur-de.html

To listen also