undefined cover
undefined cover
#89 MINUTE CONNE - Le beurre & l'argent du beurre. Déficit foncier + LMNP = ☠️ cover
#89 MINUTE CONNE - Le beurre & l'argent du beurre. Déficit foncier + LMNP = ☠️ cover
ClubDeal par Loïc AUDET

#89 MINUTE CONNE - Le beurre & l'argent du beurre. Déficit foncier + LMNP = ☠️

#89 MINUTE CONNE - Le beurre & l'argent du beurre. Déficit foncier + LMNP = ☠️

08min |20/01/2022
Play
undefined cover
undefined cover
#89 MINUTE CONNE - Le beurre & l'argent du beurre. Déficit foncier + LMNP = ☠️ cover
#89 MINUTE CONNE - Le beurre & l'argent du beurre. Déficit foncier + LMNP = ☠️ cover
ClubDeal par Loïc AUDET

#89 MINUTE CONNE - Le beurre & l'argent du beurre. Déficit foncier + LMNP = ☠️

#89 MINUTE CONNE - Le beurre & l'argent du beurre. Déficit foncier + LMNP = ☠️

08min |20/01/2022
Play

Description

Certains investisseurs sont vraiment allergiques aux impôts.

C'est le cas de Corinne, une auditrice de ClubDeal. 

Pour faire simple, elle souhaite acheter un bien immobilier à Paris ou IDF, faire des travaux et meubler (car elle a réussi à faire financer ses meubles par la banque) le bien tout en le louant sous bail vide (loi 89) pendant 3 ans.

C'est ingénieux mais parfaitement illégal.

Explications:

Principe basique du déficit foncier:

En achetant son appartement et en effectuant de lourds travaux de rénovation, Corinne peut si son déficit est supérieur à ses revenus locatifs imputer jusqu'à 10 700 euros / an de déficit foncier sur une durée maximum de 10 ans. Cela aura forcément un gros impact sur son imposition globale.

Les risques:

1/ 

Pour que le déficit foncier soit valable, Il faut que Corinne loue son appartement 3 ans minimum en nu. Le problème, c'est que Corinne ne sait pas à l'avance combien de temps ses futurs locataires souhaiteraient se tenir dans les lieux (1 an, 15 ans?). Une fois le déficit foncier devenu nul, son investissement pourrait vite devenir un gouffre en matière d'imposition. 

Afin d'arrêter l'hémorragie, elle devra par la force des choses demander à son locataire de partir. Néanmoins, la taxation du bailleur n'est pas un motif légitime et sérieux.

2/

2ème erreur: le fait d'avoir loué un bien meublé dans sa version vide pose problème. La chose louée ne correspond pas au contrat. En cas de conciliation, cela pourrait anéantir tous les efforts de Corinne.

Une fois les risques identifiés le jeu en vaut il vraiment la chandelle.

Description

Certains investisseurs sont vraiment allergiques aux impôts.

C'est le cas de Corinne, une auditrice de ClubDeal. 

Pour faire simple, elle souhaite acheter un bien immobilier à Paris ou IDF, faire des travaux et meubler (car elle a réussi à faire financer ses meubles par la banque) le bien tout en le louant sous bail vide (loi 89) pendant 3 ans.

C'est ingénieux mais parfaitement illégal.

Explications:

Principe basique du déficit foncier:

En achetant son appartement et en effectuant de lourds travaux de rénovation, Corinne peut si son déficit est supérieur à ses revenus locatifs imputer jusqu'à 10 700 euros / an de déficit foncier sur une durée maximum de 10 ans. Cela aura forcément un gros impact sur son imposition globale.

Les risques:

1/ 

Pour que le déficit foncier soit valable, Il faut que Corinne loue son appartement 3 ans minimum en nu. Le problème, c'est que Corinne ne sait pas à l'avance combien de temps ses futurs locataires souhaiteraient se tenir dans les lieux (1 an, 15 ans?). Une fois le déficit foncier devenu nul, son investissement pourrait vite devenir un gouffre en matière d'imposition. 

Afin d'arrêter l'hémorragie, elle devra par la force des choses demander à son locataire de partir. Néanmoins, la taxation du bailleur n'est pas un motif légitime et sérieux.

2/

2ème erreur: le fait d'avoir loué un bien meublé dans sa version vide pose problème. La chose louée ne correspond pas au contrat. En cas de conciliation, cela pourrait anéantir tous les efforts de Corinne.

Une fois les risques identifiés le jeu en vaut il vraiment la chandelle.

Share

Embed

You may also like

Description

Certains investisseurs sont vraiment allergiques aux impôts.

C'est le cas de Corinne, une auditrice de ClubDeal. 

Pour faire simple, elle souhaite acheter un bien immobilier à Paris ou IDF, faire des travaux et meubler (car elle a réussi à faire financer ses meubles par la banque) le bien tout en le louant sous bail vide (loi 89) pendant 3 ans.

C'est ingénieux mais parfaitement illégal.

Explications:

Principe basique du déficit foncier:

En achetant son appartement et en effectuant de lourds travaux de rénovation, Corinne peut si son déficit est supérieur à ses revenus locatifs imputer jusqu'à 10 700 euros / an de déficit foncier sur une durée maximum de 10 ans. Cela aura forcément un gros impact sur son imposition globale.

Les risques:

1/ 

Pour que le déficit foncier soit valable, Il faut que Corinne loue son appartement 3 ans minimum en nu. Le problème, c'est que Corinne ne sait pas à l'avance combien de temps ses futurs locataires souhaiteraient se tenir dans les lieux (1 an, 15 ans?). Une fois le déficit foncier devenu nul, son investissement pourrait vite devenir un gouffre en matière d'imposition. 

Afin d'arrêter l'hémorragie, elle devra par la force des choses demander à son locataire de partir. Néanmoins, la taxation du bailleur n'est pas un motif légitime et sérieux.

2/

2ème erreur: le fait d'avoir loué un bien meublé dans sa version vide pose problème. La chose louée ne correspond pas au contrat. En cas de conciliation, cela pourrait anéantir tous les efforts de Corinne.

Une fois les risques identifiés le jeu en vaut il vraiment la chandelle.

Description

Certains investisseurs sont vraiment allergiques aux impôts.

C'est le cas de Corinne, une auditrice de ClubDeal. 

Pour faire simple, elle souhaite acheter un bien immobilier à Paris ou IDF, faire des travaux et meubler (car elle a réussi à faire financer ses meubles par la banque) le bien tout en le louant sous bail vide (loi 89) pendant 3 ans.

C'est ingénieux mais parfaitement illégal.

Explications:

Principe basique du déficit foncier:

En achetant son appartement et en effectuant de lourds travaux de rénovation, Corinne peut si son déficit est supérieur à ses revenus locatifs imputer jusqu'à 10 700 euros / an de déficit foncier sur une durée maximum de 10 ans. Cela aura forcément un gros impact sur son imposition globale.

Les risques:

1/ 

Pour que le déficit foncier soit valable, Il faut que Corinne loue son appartement 3 ans minimum en nu. Le problème, c'est que Corinne ne sait pas à l'avance combien de temps ses futurs locataires souhaiteraient se tenir dans les lieux (1 an, 15 ans?). Une fois le déficit foncier devenu nul, son investissement pourrait vite devenir un gouffre en matière d'imposition. 

Afin d'arrêter l'hémorragie, elle devra par la force des choses demander à son locataire de partir. Néanmoins, la taxation du bailleur n'est pas un motif légitime et sérieux.

2/

2ème erreur: le fait d'avoir loué un bien meublé dans sa version vide pose problème. La chose louée ne correspond pas au contrat. En cas de conciliation, cela pourrait anéantir tous les efforts de Corinne.

Une fois les risques identifiés le jeu en vaut il vraiment la chandelle.

Share

Embed

You may also like