SPÉCIAL OCÉAN (et plastique...) 3/4 : Les fausses bonnes idées cover
SPÉCIAL OCÉAN (et plastique...) 3/4 : Les fausses bonnes idées cover
Combats (Baleine sous Grav... SUR le front)

SPÉCIAL OCÉAN (et plastique...) 3/4 : Les fausses bonnes idées

SPÉCIAL OCÉAN (et plastique...) 3/4 : Les fausses bonnes idées

29min |08/06/2024
Play
SPÉCIAL OCÉAN (et plastique...) 3/4 : Les fausses bonnes idées cover
SPÉCIAL OCÉAN (et plastique...) 3/4 : Les fausses bonnes idées cover
Combats (Baleine sous Grav... SUR le front)

SPÉCIAL OCÉAN (et plastique...) 3/4 : Les fausses bonnes idées

SPÉCIAL OCÉAN (et plastique...) 3/4 : Les fausses bonnes idées

29min |08/06/2024
Play

Description

Le 8 juin, c'est la journée mondiale des océans. L'occasion de diffuser notre série sur l'espèce la plus commune dans les 7 mers : le plastique… et de préciser des faits, des chiffres et des réalités souvent méconnus.

______


🌊Nelly Pons a consacré presque 4 ans de sa vie, une vie de jeune maman, à faire une enquête sur le plastique dans les océans, publiée en 2020 dans Océan plastique. Le plastique, inventé il y a 150 ans, est partout, depuis les glaces polaires jusqu’aux abysses océaniques en passant par les viscères et les tissus des animaux. 2 objets sur 3 de notre quotidien en contiennent.


🌊Les polymères libèrent pourtant de nombreux composés chimiques dangereux, comme les phtalates et autres bisphénols. Pourtant, qui pourrait vivre sans ?


🌊Déversés depuis 70 ans par les autoroutes à plastiques que sont les grands fleuves, portés par les courants, ces déchets se délitent en une multitude de micro- et nanoparticules qui envahissent écosystèmes et organismes marins, sans que nous ayons fini d’en cerner les ravages.


🌊Cœur du problème : presque la moitié des matières plastiques produites chaque année sont destinées à un usage unique (emballages et objets jetables). La moitié d’entre eux va presque directement de l’usine à la poubelle… Puis dans la nature, et dans l’océan. On estime que 75 % de tout le plastique produit depuis 1950 est aujourd’hui déchet, soit près de 6 milliards de tonnes.

_______


🐟Lorsque Nelly Pons a commencé son enquête Océan Plastique, en 2016, le monde était fasciné par le projet Ocean Cleanup du jeune Néerlandais Boyan Slat. La technique qu’il proposait portait alors un grand espoir : celui de parvenir à piéger et enlever tous les déchets concentrés dans les tourbillons géants, les gyres. 


🐟En réalité, seul 1 % des plastiques se trouve à la surface des océans. Le reste, 99 %, est déjà fragmenté et dispersé dans la colonne d’eau ou déposé au fond.


🐟Il faut donc filtrer les fleuves et les rivières ? Pas la panacée non plus. Lors d’une inondation, avant de commencer à éponger, il faut fermer le robinet. Pour le plastique, c’est pareil : la priorité, c’est de réduire drastiquement notre production et notre consommation. Toutes les autres approches ont un défaut : elles laissent penser qu’on peut continuer à utiliser ces matériaux comme par le passé.

_______


♻️Le recyclage est un mythe. Les poubelles jaunes ne sont qu’un magnifique paravent pour les bonnes consciences. La France se hâte lentement en la matière. Production, collecte, recyclage : bof ! 


♻️Actuellement, ni les technologies ni la nature des plastiques ne s’y prêtent vraiment. Nelly a un espoir : un accord mondial similaire à celui que nous avions trouvé pour régénérer la couche d’ozone menacée par les CFC.

_______


On aime ce qui nous a émerveillé … et on protège ce qu’on aime.

_______


👉Sous notre Gravillon vous trouverez... 4 podcasts, 1 site, nos réseaux sociaux et 1 asso. Pour partager notre lien : https://baleinesousgravillon.com/liens-2


👉Laissez-nous des étoiles et surtout un avis sur Apple Podcast et Spotify. Merci :)


👉Tous nos podcasts sont faits bénévolement. Ils sont gratuits, sans pub et accessibles à tous. Vous pouvez faire un don sur Helloasso (ou sur Tipeee), adhérer à l’asso BSG, ou installer gratuitement le moteur de recherche Lilo et nous reverser vos gouttes.


💡Nous proposons des conférences et animons des tables rondes.

💡Nous proposons des épisodes et des séries en partenariat/synergie.


💡contact@baleinesousgravillon.com


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Description

Le 8 juin, c'est la journée mondiale des océans. L'occasion de diffuser notre série sur l'espèce la plus commune dans les 7 mers : le plastique… et de préciser des faits, des chiffres et des réalités souvent méconnus.

______


🌊Nelly Pons a consacré presque 4 ans de sa vie, une vie de jeune maman, à faire une enquête sur le plastique dans les océans, publiée en 2020 dans Océan plastique. Le plastique, inventé il y a 150 ans, est partout, depuis les glaces polaires jusqu’aux abysses océaniques en passant par les viscères et les tissus des animaux. 2 objets sur 3 de notre quotidien en contiennent.


🌊Les polymères libèrent pourtant de nombreux composés chimiques dangereux, comme les phtalates et autres bisphénols. Pourtant, qui pourrait vivre sans ?


🌊Déversés depuis 70 ans par les autoroutes à plastiques que sont les grands fleuves, portés par les courants, ces déchets se délitent en une multitude de micro- et nanoparticules qui envahissent écosystèmes et organismes marins, sans que nous ayons fini d’en cerner les ravages.


🌊Cœur du problème : presque la moitié des matières plastiques produites chaque année sont destinées à un usage unique (emballages et objets jetables). La moitié d’entre eux va presque directement de l’usine à la poubelle… Puis dans la nature, et dans l’océan. On estime que 75 % de tout le plastique produit depuis 1950 est aujourd’hui déchet, soit près de 6 milliards de tonnes.

_______


🐟Lorsque Nelly Pons a commencé son enquête Océan Plastique, en 2016, le monde était fasciné par le projet Ocean Cleanup du jeune Néerlandais Boyan Slat. La technique qu’il proposait portait alors un grand espoir : celui de parvenir à piéger et enlever tous les déchets concentrés dans les tourbillons géants, les gyres. 


🐟En réalité, seul 1 % des plastiques se trouve à la surface des océans. Le reste, 99 %, est déjà fragmenté et dispersé dans la colonne d’eau ou déposé au fond.


🐟Il faut donc filtrer les fleuves et les rivières ? Pas la panacée non plus. Lors d’une inondation, avant de commencer à éponger, il faut fermer le robinet. Pour le plastique, c’est pareil : la priorité, c’est de réduire drastiquement notre production et notre consommation. Toutes les autres approches ont un défaut : elles laissent penser qu’on peut continuer à utiliser ces matériaux comme par le passé.

_______


♻️Le recyclage est un mythe. Les poubelles jaunes ne sont qu’un magnifique paravent pour les bonnes consciences. La France se hâte lentement en la matière. Production, collecte, recyclage : bof ! 


♻️Actuellement, ni les technologies ni la nature des plastiques ne s’y prêtent vraiment. Nelly a un espoir : un accord mondial similaire à celui que nous avions trouvé pour régénérer la couche d’ozone menacée par les CFC.

_______


On aime ce qui nous a émerveillé … et on protège ce qu’on aime.

_______


👉Sous notre Gravillon vous trouverez... 4 podcasts, 1 site, nos réseaux sociaux et 1 asso. Pour partager notre lien : https://baleinesousgravillon.com/liens-2


👉Laissez-nous des étoiles et surtout un avis sur Apple Podcast et Spotify. Merci :)


👉Tous nos podcasts sont faits bénévolement. Ils sont gratuits, sans pub et accessibles à tous. Vous pouvez faire un don sur Helloasso (ou sur Tipeee), adhérer à l’asso BSG, ou installer gratuitement le moteur de recherche Lilo et nous reverser vos gouttes.


💡Nous proposons des conférences et animons des tables rondes.

💡Nous proposons des épisodes et des séries en partenariat/synergie.


💡contact@baleinesousgravillon.com


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Share

Embed

You may also like

Description

Le 8 juin, c'est la journée mondiale des océans. L'occasion de diffuser notre série sur l'espèce la plus commune dans les 7 mers : le plastique… et de préciser des faits, des chiffres et des réalités souvent méconnus.

______


🌊Nelly Pons a consacré presque 4 ans de sa vie, une vie de jeune maman, à faire une enquête sur le plastique dans les océans, publiée en 2020 dans Océan plastique. Le plastique, inventé il y a 150 ans, est partout, depuis les glaces polaires jusqu’aux abysses océaniques en passant par les viscères et les tissus des animaux. 2 objets sur 3 de notre quotidien en contiennent.


🌊Les polymères libèrent pourtant de nombreux composés chimiques dangereux, comme les phtalates et autres bisphénols. Pourtant, qui pourrait vivre sans ?


🌊Déversés depuis 70 ans par les autoroutes à plastiques que sont les grands fleuves, portés par les courants, ces déchets se délitent en une multitude de micro- et nanoparticules qui envahissent écosystèmes et organismes marins, sans que nous ayons fini d’en cerner les ravages.


🌊Cœur du problème : presque la moitié des matières plastiques produites chaque année sont destinées à un usage unique (emballages et objets jetables). La moitié d’entre eux va presque directement de l’usine à la poubelle… Puis dans la nature, et dans l’océan. On estime que 75 % de tout le plastique produit depuis 1950 est aujourd’hui déchet, soit près de 6 milliards de tonnes.

_______


🐟Lorsque Nelly Pons a commencé son enquête Océan Plastique, en 2016, le monde était fasciné par le projet Ocean Cleanup du jeune Néerlandais Boyan Slat. La technique qu’il proposait portait alors un grand espoir : celui de parvenir à piéger et enlever tous les déchets concentrés dans les tourbillons géants, les gyres. 


🐟En réalité, seul 1 % des plastiques se trouve à la surface des océans. Le reste, 99 %, est déjà fragmenté et dispersé dans la colonne d’eau ou déposé au fond.


🐟Il faut donc filtrer les fleuves et les rivières ? Pas la panacée non plus. Lors d’une inondation, avant de commencer à éponger, il faut fermer le robinet. Pour le plastique, c’est pareil : la priorité, c’est de réduire drastiquement notre production et notre consommation. Toutes les autres approches ont un défaut : elles laissent penser qu’on peut continuer à utiliser ces matériaux comme par le passé.

_______


♻️Le recyclage est un mythe. Les poubelles jaunes ne sont qu’un magnifique paravent pour les bonnes consciences. La France se hâte lentement en la matière. Production, collecte, recyclage : bof ! 


♻️Actuellement, ni les technologies ni la nature des plastiques ne s’y prêtent vraiment. Nelly a un espoir : un accord mondial similaire à celui que nous avions trouvé pour régénérer la couche d’ozone menacée par les CFC.

_______


On aime ce qui nous a émerveillé … et on protège ce qu’on aime.

_______


👉Sous notre Gravillon vous trouverez... 4 podcasts, 1 site, nos réseaux sociaux et 1 asso. Pour partager notre lien : https://baleinesousgravillon.com/liens-2


👉Laissez-nous des étoiles et surtout un avis sur Apple Podcast et Spotify. Merci :)


👉Tous nos podcasts sont faits bénévolement. Ils sont gratuits, sans pub et accessibles à tous. Vous pouvez faire un don sur Helloasso (ou sur Tipeee), adhérer à l’asso BSG, ou installer gratuitement le moteur de recherche Lilo et nous reverser vos gouttes.


💡Nous proposons des conférences et animons des tables rondes.

💡Nous proposons des épisodes et des séries en partenariat/synergie.


💡contact@baleinesousgravillon.com


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Description

Le 8 juin, c'est la journée mondiale des océans. L'occasion de diffuser notre série sur l'espèce la plus commune dans les 7 mers : le plastique… et de préciser des faits, des chiffres et des réalités souvent méconnus.

______


🌊Nelly Pons a consacré presque 4 ans de sa vie, une vie de jeune maman, à faire une enquête sur le plastique dans les océans, publiée en 2020 dans Océan plastique. Le plastique, inventé il y a 150 ans, est partout, depuis les glaces polaires jusqu’aux abysses océaniques en passant par les viscères et les tissus des animaux. 2 objets sur 3 de notre quotidien en contiennent.


🌊Les polymères libèrent pourtant de nombreux composés chimiques dangereux, comme les phtalates et autres bisphénols. Pourtant, qui pourrait vivre sans ?


🌊Déversés depuis 70 ans par les autoroutes à plastiques que sont les grands fleuves, portés par les courants, ces déchets se délitent en une multitude de micro- et nanoparticules qui envahissent écosystèmes et organismes marins, sans que nous ayons fini d’en cerner les ravages.


🌊Cœur du problème : presque la moitié des matières plastiques produites chaque année sont destinées à un usage unique (emballages et objets jetables). La moitié d’entre eux va presque directement de l’usine à la poubelle… Puis dans la nature, et dans l’océan. On estime que 75 % de tout le plastique produit depuis 1950 est aujourd’hui déchet, soit près de 6 milliards de tonnes.

_______


🐟Lorsque Nelly Pons a commencé son enquête Océan Plastique, en 2016, le monde était fasciné par le projet Ocean Cleanup du jeune Néerlandais Boyan Slat. La technique qu’il proposait portait alors un grand espoir : celui de parvenir à piéger et enlever tous les déchets concentrés dans les tourbillons géants, les gyres. 


🐟En réalité, seul 1 % des plastiques se trouve à la surface des océans. Le reste, 99 %, est déjà fragmenté et dispersé dans la colonne d’eau ou déposé au fond.


🐟Il faut donc filtrer les fleuves et les rivières ? Pas la panacée non plus. Lors d’une inondation, avant de commencer à éponger, il faut fermer le robinet. Pour le plastique, c’est pareil : la priorité, c’est de réduire drastiquement notre production et notre consommation. Toutes les autres approches ont un défaut : elles laissent penser qu’on peut continuer à utiliser ces matériaux comme par le passé.

_______


♻️Le recyclage est un mythe. Les poubelles jaunes ne sont qu’un magnifique paravent pour les bonnes consciences. La France se hâte lentement en la matière. Production, collecte, recyclage : bof ! 


♻️Actuellement, ni les technologies ni la nature des plastiques ne s’y prêtent vraiment. Nelly a un espoir : un accord mondial similaire à celui que nous avions trouvé pour régénérer la couche d’ozone menacée par les CFC.

_______


On aime ce qui nous a émerveillé … et on protège ce qu’on aime.

_______


👉Sous notre Gravillon vous trouverez... 4 podcasts, 1 site, nos réseaux sociaux et 1 asso. Pour partager notre lien : https://baleinesousgravillon.com/liens-2


👉Laissez-nous des étoiles et surtout un avis sur Apple Podcast et Spotify. Merci :)


👉Tous nos podcasts sont faits bénévolement. Ils sont gratuits, sans pub et accessibles à tous. Vous pouvez faire un don sur Helloasso (ou sur Tipeee), adhérer à l’asso BSG, ou installer gratuitement le moteur de recherche Lilo et nous reverser vos gouttes.


💡Nous proposons des conférences et animons des tables rondes.

💡Nous proposons des épisodes et des séries en partenariat/synergie.


💡contact@baleinesousgravillon.com


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Share

Embed

You may also like