undefined cover
undefined cover
COMMUN LIEN, à la rencontre des collectifs d'agriculteurs cover
COMMUN LIEN, à la rencontre des collectifs d'agriculteurs cover

COMMUN LIEN, à la rencontre des collectifs d'agriculteurs

COMMUN LIEN, à la rencontre des collectifs d'agriculteurs

www.civam-occitanie.fr/
Subscribe
undefined cover
undefined cover
COMMUN LIEN, à la rencontre des collectifs d'agriculteurs cover
COMMUN LIEN, à la rencontre des collectifs d'agriculteurs cover

COMMUN LIEN, à la rencontre des collectifs d'agriculteurs

COMMUN LIEN, à la rencontre des collectifs d'agriculteurs

www.civam-occitanie.fr/
Subscribe

Description

A travers le podcast Commun lien, la FR CIVAM Occitanie est partie à la rencontre de celles et ceux qui tentent de réinventer l’agriculture grâce au collectif. Objectif : rendre le monde rural meilleur, en réconciliant l’agriculture et l’écologie ! Pour faire face aux enjeux climatiques actuels, ils expérimentent de nouvelles méthodes pour réduire l’impact des pratiques agricoles sur la nature et les écosystèmes.  


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Description

A travers le podcast Commun lien, la FR CIVAM Occitanie est partie à la rencontre de celles et ceux qui tentent de réinventer l’agriculture grâce au collectif. Objectif : rendre le monde rural meilleur, en réconciliant l’agriculture et l’écologie ! Pour faire face aux enjeux climatiques actuels, ils expérimentent de nouvelles méthodes pour réduire l’impact des pratiques agricoles sur la nature et les écosystèmes.  


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

9 episodes

    Season 1

  • Le moulin du Causse la relance d’une filière farine locale🌾 cover
    Le moulin du Causse la relance d’une filière farine locale🌾 cover
    Le moulin du Causse la relance d’une filière farine locale🌾

    Avec Marie Baret et Betty Debourg   Il était une fois un très vieux moulin perché sur le Causse-Méjean (Lozère).  Cela faisait longtemps que le moulin n'avait pas tourné, mais grâce à la mobilisation des habitants et des agriculteurs locaux, il trouva une seconde vie.  Depuis quatre ans, Maria, agricultrice au Gaec de La Rouvray, réserve une partie de sa récolte aux meuniers pour créer la farine la Mejannette (https://moulindelaborie.com/), qui est  utilisée par les boulangers du territoire.  🎧À travers cet épisode, Maria et Betty vous racontent ce magnifique projet qui allie citoyens, agriculteurs et patrimoine local." 🏘️    Pour en savoir plus sur le projet du Moulin de la Borie : ICI (https://www.civam-occitanie.fr/-Agriculture-Durable-de-Moyenne-Montagne-)        👉 En attendant le prochain épisode, vouspouvez consulter le site web de la FR CIVAM Occitanie (https://www.civam-occitanie.fr/)  et également nousrejoindre sur les réseaux sociaux pour découvrir nos projets et échanger avec nous.      🌾Ces épisodes sont financés par la DRAAF Occitanie (https://draaf.occitanie.agriculture.gouv.fr/) et la Région Occitanie (https://www.laregion.fr/) .          Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    14min | Published on December 12, 2023

  • Entre rentabilité et qualité de vie : une difficile équation ! cover
    Entre rentabilité et qualité de vie : une difficile équation ! cover
    Entre rentabilité et qualité de vie : une difficile équation !

     🥬Avec Valentin Henry et Florian Denard 🍅 🧑‍🌾 À tout juste 30 ans, Valentin s’estinstallé au sein du GAEC BIOTENGA (https://www.biotenga.fr/) avec deux autres associés, dans un projet qui mêle agriculture biologique et collectif.   🌞Préoccupé par les enjeux climatiques et sociaux actuels et à venir, cet ancien ingénieur de l'industrie automobile, a fait le choix de se reconvertir en agriculture et plus particulièrement dans le maraîchage.    Conscient des contraintes d’un métier peu rémunérateur qui peut conduire à un fort isolement,  le choix du type d’installation était primordial pour Valentin. Il nous explique son choix de s’installer en collectif.  Le collectif est également présent en dehors de la ferme avec son implication au sein du groupe Dephy Ferme maraîchage de l’Apaba. 🥕 🍅Avec Florian, animateur du groupe Dephy, ils témoignent du travail effectué sur la tomate et de l’influence de ce collectif sur les itinéraires techniques du GAEC BIOTENGA.  👉 Si cette expérience vous a inspiré et que vous avez envie d’en savoir plus, rendez-vous sur le site Ecophyto PIC (https://ecophytopic.fr) et la page  du collectif DEPHY FERME Groupe Dephy maraîchage en Aveyron : Développer la fertilité du sol en maraîchage et améliorer ses résultats économiques (https://ecophytopic.fr/dephy/groupe-dephy-maraichage-en-aveyron-developper-la-fertilite-du-sol-en-maraichage-et-ameliorer)   👉Pour en savoir plus sur les actions de l’association de l’APABA - Les Bio de l’Aveyron (https://aveyron-bio.fr/)   Pour rencontrer valentin et ces associés rendez-vous sur leurs exploitations :   📆 En attendant le prochain épisode, vous pouvez consulter le site web de la FR CIVAM Occitanie (https://www.civam-occitanie.fr/) et également nous  rejoindre sur les réseaux sociaux (https://linktr.ee/communlien) pour découvrir  nos projets et échanger avec nous.  🌾🌾🌾Ces épisodes sont financés par la DRAAF Occitanie (https://draaf.occitanie.agriculture.gouv.fr/)  et la Région Occitanie (https://www.laregion.fr/) .   Cet épisode est financé par Ecophyto DEPHY, OFB (https://www.ofb.gouv.fr/) et  le gouvernement.   Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    16min | Published on October 5, 2023

  • Irriguer les vergers du Tarn : une solution contre le réchauffement ! cover
    Irriguer les vergers du Tarn : une solution contre le réchauffement ! cover
    Irriguer les vergers du Tarn : une solution contre le réchauffement !

    🌳 Avec Julien Libourel et Natalie Raitière 🍒 Dansla vallée du Tarn, la culture de la cerise ou de la mirabelle ne peut se faire que sur des parcelles morcelées et difficilement accessibles. Dans ce territoire isolé, nous allons voir comment les agriculteurs s’adaptent aux changements climatiques. Au GAEC la Ceriseraie, sur la petite commune de La Cresse, je suis partie à la rencontre de Julien. Avec le collectif Dephy, il réfléchit aux moyens qu’il peut mettre en place pour répondre à ces nouveaux défis (manque d’eau💧, limiter l’usage des phytos , rendement 🍒,...).  Découvrez les choix que Julien à fait, et qu’il souhaite mettre en place sur son exploitation dans les années avenirs. 👉 Si cette expérience vous a inspiré et que vous avez envie d’en savoir plus, rendez-vous sur le site Ecophyto Pic et la page du collectif DEPHY FERME Arbo APABA .  👉Pour en savoir plus sur les actions de l’association de APABA - Les Bio de l'Aveyron (https://aveyron-bio.fr/) 📆 En attendant le procha in épisode, vous pouvez consulter le site web de la FR CIVAM Occitanie  (https://www.civam-occitanie.fr/)et également nous re joindre sur les réseaux sociaux pour découvrir nos projets et échanger avec nous.   🌾🌾Ces épisodes sont financés par la DRAAF Occitanie (https://draaf.occitanie.agriculture.gouv.fr/) et la La Régio n Occitanie / Pyrénées-Méditerranée (https://www.laregion.fr/)  Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    12min | Published on September 13, 2023

  • 🍇L’intercep : premier pas vers la conversion bio cover
    🍇L’intercep : premier pas vers la conversion bio cover
    🍇L’intercep : premier pas vers la conversion bio

     🍇 Avec Ghislain Cot et Karen Poirot  🍷 🏘️ Vous vous souvenez du petit village de La Caunette ? Et bien me voici de retour dans le Minervois pour vous parler de conversion en bio et d’intercep.  👨‍🌾De plus en plus d’agriculteurs se lancent dans l’aventure de la conversion en bio par conviction ou bien par nécessité économique. Et pas seulement les néo-viticulteurs, la prise de conscience agit aussi beaucoup plus tard.     🍇C’est le cas pour Ghislain, viticulteur coopérateur de 57 ans qui a décidé d’abandonner la chimie pour l’intercep, première étape avant une future conversion du domaine.     C’est en compagnie de Karen, animatrice au CIVAM Occitanie, que je suis allée à sa rencontre.     Il n’est jamais trop tard pour se convertir à l’agriculture biologique et l’histoire de Ghislain est un exemple pour tous les viticulteurs coopérateurs qui hésitent à sauter le pas.     👉 Si cette expérience vous a inspiré et que vous avez envie d’en savoir plus, rendez-vous sur le site d’Ecophyto (https://ecophytopic.fr/) pour découvrir les actions menées par le groupe Ferme DEPHY du Causse Minervois.     👉 En attendant le prochain épisode, vous pouvez consulter le site web de la FR CIVAM Occitanie (http://www.civam-occitanie.fr) et également nous rejoindre sur les réseaux sociaux (https://linktr.ee/communlien) pour découvrir nos projets et échanger avec nous.     ‍🌾Ces épisodes sont financés par la DRAAF Occitanie (https://draaf.occitanie.agriculture.gouv.fr/) et la Région Occitanie (https://www.laregion.fr/).         Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    10min | Published on June 9, 2023

  • Moins de CO2, plus de bio 🥕 :  relocaliser l’approvisionnement des cantines scolaires. cover
    Moins de CO2, plus de bio 🥕 :  relocaliser l’approvisionnement des cantines scolaires. cover
    Moins de CO2, plus de bio 🥕 : relocaliser l’approvisionnement des cantines scolaires.

     🥬 Avec Marine Tiollier et Bénédicte Firmin🍓  🥕🍏Dans les cantines du pays de l’Or, nos enfants mangent de plus en plus bio et local. Ça vous étonne ? Et pourtant grâce à la mobilisation des élus et des maraichers du territoire, c’est possible !      🥦 Parmi eux, il y a Marine, une jeune agricultrice qui s’est installée en GAEC à Lansargues avec son associé Jérémy. Et depuis quelques années, ses légumes se retrouvent sur les marchés bio de la région, mais surtout dans les assiettes de nos enfants.      C’est en compagnie de Bénédicte, coordinatrice au CIVAM Bio 34 que je suis allée à sa rencontre.     🧍🧍‍♀️Encore une expérience qui nous montre la force du collectif ! La réussite de ce projet repose sur la collaboration de divers acteurs du territoire : maraichers, collectivités, cantines et animatrices CIVAM.      👉 Si cette expérience vous a inspiré et que vous avez envie d’en savoir plus, rendez-vous sur la chaine YouTube du CIVAM Bio 34 pour visionner la vidéo « Accompagner le développement de la bio sur un territoire et ses cantines ». (https://www.youtube.com/watch?v=H1ZZpGKxDbo)   ❗Pour en savoir plus :  Marine Tiollier : GAEC Les canotiers (https://www.facebook.com/LesCanotiers34/) Assosiation du  CIVAM BIO 34 (https://bio34.com/)      📆 En attendant le prochain épisode, vous pouvez consulter le site web de la FR CIVAM Occitanie (http://www.civam-occitanie.fr) et également nous rejoindre sur les réseaux sociaux (https://linktr.ee/communlien) pour découvrir  nos projets et échanger avec nous.     ‍🌾🌾Ces épisodes sont produits par le Studio Podcast Montpellier (https://www.linkedin.com/company/studiopodcast-montpellier/), écrits par Paul Engel (https://www.linkedin.com/in/ACoAABw0NvABu0Fzy_AqIFLfmxbI_0O3ErIDPdY). et réalisés par Bastien Nicolaï (https://www.linkedin.com/in/ACoAACzbQdMB6pEmg26rKA9cE7lbTISsvKst6zw). 🎙️Ces épisodes sont financés par la DRAAF Occitanie (https://draaf.occitanie.agriculture.gouv.fr/) et la Région Occitanie (https://www.laregion.fr/).        Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    15min | Published on May 2, 2023

  • La chimie c’est pas ma tasse de thé : un compost naturel  comme alternative au cuivre et au souffre cover
    La chimie c’est pas ma tasse de thé : un compost naturel  comme alternative au cuivre et au souffre cover
    La chimie c’est pas ma tasse de thé : un compost naturel comme alternative au cuivre et au souffre

     Le nom du Pech d’André (https://www.lepechdandre.fr/fr/)  ne vous dit rien ? Et pourtant c’est l’un des plus anciens domaines viticoles du Minervois. Il se situe plus précisément dans le village d’Azillanet et se transmet de génération en génération depuis plusieurs siècles. Philippe a rejoint l’aventure il y a dix ans et y pratique une viticulture 100% naturelle et bio, inspirée par l’agroécologie.      🍷 Si le domaine atoujours été conduit sans la chimie, aujourd’hui ce viticulteur souhaite aller encore plus loin et cherche de nouvelles alternatives au cuivre et au souffre. L’une des solutions qu’il explore s’appelle le Thé de Compost Oxygéné.      Pour mieux comprendre sa démarche et tenter d’en savoir plus sur le TCO, je suis allée à sa rencontre avec Laura, animatrice pour l’association Chemin Cueillant.      Cetémoignage nous prouve que la dépendance aux produits phytosanitaires n’est pas une fatalité ! L’expérience menée par Philippe sur son domaine nous montre qu’une autre voie est possible et qu’il est plus qu’urgent de changer notre manière de pratiquer l’agriculture !      👉 Si cette expérience vous a inspiré et que vous avez envie d’en savoir plus, rendez-vous sur le site de l’association Chemin Cueillant (https://www.chemincueillant.org/) où vous retrouverez de nombreuses informations sur le projet MicroBioPhyto.      👉 En attendant leprochain épisode, vous pouvez consulter le site web de la FR CIVAM Occitanie (http://www.civam-occitanie.fr) et également nous rejoindre sur les réseaux sociaux pour découvrir nos projets et échanger avec nous.     ‍🌾Ces épisodes sont financés par la DRAAF Occitanie (https://draaf.occitanie.agriculture.gouv.fr/) et la Région Occitanie (https://www.laregion.fr/).       Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    14min | Published on April 4, 2023

  • Les super-abeilles de Méditerranée : une histoire de sélection cover
    Les super-abeilles de Méditerranée : une histoire de sélection cover
    Les super-abeilles de Méditerranée : une histoire de sélection

     Vous connaissez certainement la Tour Magne à Nîmes ? L’un des monuments emblématiques de la capitale gardoise. C’est également ainsi qu’Harry, apiculteur nîmois, a décidé de baptiser son rucher.     🐝 Depuis de nombreuses années avec plusieurs autres apiculteurs de la région, il mène d’importants travaux de sélection génétique des abeilles pour les adapter aux spécificités du climat méditerranéen.     C’est en compagnie d’Anne Laure, chargée de mission à l'ADA Occitanie, que je suis allée à sa rencontre.     Vous l’avez compris, face aux problématiques liées aux changements climatiques, les apiculteurs doivent agir collectivement et imaginer de nouvelles solutions pour pérenniser leur activité. Et bien entendu, la sélection génétique au sein d’un collectif est l’une de ces solutions !     👉 Si cette expérience vous a inspiré et que vous avez envie d’en savoir plus, rendez-vous sur le site de l’ADA Occitanie (https://www.adaoccitanie.org/) pour découvrir les nombreuses actions menées par l’association.     👉 En attendant le prochain épisode, vous pouvez consulter le site web de la FR CIVAM Occitanie et également nous rejoindre sur les réseaux sociaux pour découvrir nos projets et échanger avec nous.     ‍🌾Ces épisodes sont financés par la DRAAF Occitanie (https://draaf.occitanie.agriculture.gouv.fr/) et la Région Occitanie (https://www.laregion.fr/).    Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    10min | Published on March 7, 2023

  • Moins de phyto, plus de nature : quand la viticulture s'adapte au changement climatique. cover
    Moins de phyto, plus de nature : quand la viticulture s'adapte au changement climatique. cover
    Moins de phyto, plus de nature : quand la viticulture s'adapte au changement climatique.

     Vous connaissez le village de La Caunette ? Ça ne vous dit rien ? Je vous rassure, il y a quelques années encore, moi non plus je n’avais jamais entendu parler de cet endroit ! C’est dans ce petit village du Minervois qu’est installé Mathias Paicheler, un jeune viticulteur très engagé qui conduit un domaine de 40 hectares en biodynamie, le château Coupe-Roses.     🍇 Depuis 10 ans, cet œnologue pratique une viticulture agroécologique. Sur son domaine, il a mis en place de nombreuses actions pour diminuer l’usage des produits phytosanitaires. Aujourd’hui, il défend une agriculture engagée, plus respectueuse du terroir et mieux adaptée aux changements climatiques.      C’est en compagnie de Karen, animatrice en viticulture au CIVAM Occitanie, que je suis allée à sa rencontre.     👉 Si cette expérience vous a inspiré et que vous avez envie d’en savoir plus, rendez-vous sur Youtube pour visionner la websérie DEPHY Viticulture Occitanie (https://www.youtube.com/watch?v=49RafsiB3V8&list=PLixSXAIulsE9qm9LR_W_AzkZENCI67-cK&ab_channel=Chambrer%C3%A9gionaled%27agricultured%27Occitanie). Karen et Mathias y reviennent en détail sur l’action menée avec leur groupe de viticulteurs dans le Minervois.     👉 En attendant leprochain épisode, vous pouvez consulter le site web de la FR CIVAM Occitanie et également nous rejoindre sur les réseaux sociaux pour découvrir nos projets et échanger avec nous.     ‍ ‍🌾Ces épisodes sontfinancés par la DRAAF Occitanie (https://draaf.occitanie.agriculture.gouv.fr/) et la Région O (https://www.laregion.fr/) ccitanie (https://www.laregion.fr/)  Retrouvez toutes les informations du : 🏘️Château Coupe-Roses sur le site internet (https://chateau-coupe-roses.com/) ou les réseaux sociaux.  📄 Collectif DEPHY FERME du Causse du Minervois, rendez-vous sur la page groupe sur le site ECOPHYTOPIC (https://ecophytopic.fr/dephy/evaluation-multi-criteres/ferme-dephy-du-causse-minervois).  📩 contact : podcast@civam-occitanie.fr Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    17min | Published on February 9, 2023

  • Other episodes

  • Teaser Commun Lien cover
    Teaser Commun Lien cover
    Teaser Commun Lien

     Découvrez des témoignages d’agriculteurs et d’animateurs qui réinventent l’agriculture grâce au collectif !   🎙️A travers le podcast Commun Lien, la FR CIVAM Occitanie est partie à la rencontre de celles et ceux qui tentent de réinventer l’agriculture grâce au collectif. Objectif : rendre le monde rural meilleur, en réconciliant l’agriculture et l’écologie ! Pour faire face aux enjeux climatiques actuels, ils expérimentent de nouvelles méthodes pour réduire l’impact des pratiques agricoles sur la nature et les écosystèmes.  🎧 Retrouvez tous nos épisodes sur toutes les plateformes audios à partir du 09/02 ! En attendant, écoutez notre teaser !    👉 Vous pouvez consulter le site web de la FR CIVAM Occitanie (http://www.civam-occitanie.fr) et également nous rejoindre sur les réseaux sociaux pour découvrir nos projets et échanger avec nous.  ‍🌾Ces épisodes sont produuits par le Studio Podcast Montpellier (https://www.studiopodcast-montpellier.fr/) , écrits par Paul Engel (https://www.linkedin.com/in/paulengelpetitsvoyageurs/?originalSubdomain=fr)  et réalisés par Bastien Nicolaï. Ils sont financés par la DRAAF Occitanie (https://draaf.occitanie.agriculture.gouv.fr/) et la Région Occitanie (https://www.laregion.fr/).   Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    02min | Published on January 25, 2023

Description

A travers le podcast Commun lien, la FR CIVAM Occitanie est partie à la rencontre de celles et ceux qui tentent de réinventer l’agriculture grâce au collectif. Objectif : rendre le monde rural meilleur, en réconciliant l’agriculture et l’écologie ! Pour faire face aux enjeux climatiques actuels, ils expérimentent de nouvelles méthodes pour réduire l’impact des pratiques agricoles sur la nature et les écosystèmes.  


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Description

A travers le podcast Commun lien, la FR CIVAM Occitanie est partie à la rencontre de celles et ceux qui tentent de réinventer l’agriculture grâce au collectif. Objectif : rendre le monde rural meilleur, en réconciliant l’agriculture et l’écologie ! Pour faire face aux enjeux climatiques actuels, ils expérimentent de nouvelles méthodes pour réduire l’impact des pratiques agricoles sur la nature et les écosystèmes.  


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

9 episodes

    Season 1

  • Le moulin du Causse la relance d’une filière farine locale🌾 cover
    Le moulin du Causse la relance d’une filière farine locale🌾 cover
    Le moulin du Causse la relance d’une filière farine locale🌾

    Avec Marie Baret et Betty Debourg   Il était une fois un très vieux moulin perché sur le Causse-Méjean (Lozère).  Cela faisait longtemps que le moulin n'avait pas tourné, mais grâce à la mobilisation des habitants et des agriculteurs locaux, il trouva une seconde vie.  Depuis quatre ans, Maria, agricultrice au Gaec de La Rouvray, réserve une partie de sa récolte aux meuniers pour créer la farine la Mejannette (https://moulindelaborie.com/), qui est  utilisée par les boulangers du territoire.  🎧À travers cet épisode, Maria et Betty vous racontent ce magnifique projet qui allie citoyens, agriculteurs et patrimoine local." 🏘️    Pour en savoir plus sur le projet du Moulin de la Borie : ICI (https://www.civam-occitanie.fr/-Agriculture-Durable-de-Moyenne-Montagne-)        👉 En attendant le prochain épisode, vouspouvez consulter le site web de la FR CIVAM Occitanie (https://www.civam-occitanie.fr/)  et également nousrejoindre sur les réseaux sociaux pour découvrir nos projets et échanger avec nous.      🌾Ces épisodes sont financés par la DRAAF Occitanie (https://draaf.occitanie.agriculture.gouv.fr/) et la Région Occitanie (https://www.laregion.fr/) .          Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    14min | Published on December 12, 2023

  • Entre rentabilité et qualité de vie : une difficile équation ! cover
    Entre rentabilité et qualité de vie : une difficile équation ! cover
    Entre rentabilité et qualité de vie : une difficile équation !

     🥬Avec Valentin Henry et Florian Denard 🍅 🧑‍🌾 À tout juste 30 ans, Valentin s’estinstallé au sein du GAEC BIOTENGA (https://www.biotenga.fr/) avec deux autres associés, dans un projet qui mêle agriculture biologique et collectif.   🌞Préoccupé par les enjeux climatiques et sociaux actuels et à venir, cet ancien ingénieur de l'industrie automobile, a fait le choix de se reconvertir en agriculture et plus particulièrement dans le maraîchage.    Conscient des contraintes d’un métier peu rémunérateur qui peut conduire à un fort isolement,  le choix du type d’installation était primordial pour Valentin. Il nous explique son choix de s’installer en collectif.  Le collectif est également présent en dehors de la ferme avec son implication au sein du groupe Dephy Ferme maraîchage de l’Apaba. 🥕 🍅Avec Florian, animateur du groupe Dephy, ils témoignent du travail effectué sur la tomate et de l’influence de ce collectif sur les itinéraires techniques du GAEC BIOTENGA.  👉 Si cette expérience vous a inspiré et que vous avez envie d’en savoir plus, rendez-vous sur le site Ecophyto PIC (https://ecophytopic.fr) et la page  du collectif DEPHY FERME Groupe Dephy maraîchage en Aveyron : Développer la fertilité du sol en maraîchage et améliorer ses résultats économiques (https://ecophytopic.fr/dephy/groupe-dephy-maraichage-en-aveyron-developper-la-fertilite-du-sol-en-maraichage-et-ameliorer)   👉Pour en savoir plus sur les actions de l’association de l’APABA - Les Bio de l’Aveyron (https://aveyron-bio.fr/)   Pour rencontrer valentin et ces associés rendez-vous sur leurs exploitations :   📆 En attendant le prochain épisode, vous pouvez consulter le site web de la FR CIVAM Occitanie (https://www.civam-occitanie.fr/) et également nous  rejoindre sur les réseaux sociaux (https://linktr.ee/communlien) pour découvrir  nos projets et échanger avec nous.  🌾🌾🌾Ces épisodes sont financés par la DRAAF Occitanie (https://draaf.occitanie.agriculture.gouv.fr/)  et la Région Occitanie (https://www.laregion.fr/) .   Cet épisode est financé par Ecophyto DEPHY, OFB (https://www.ofb.gouv.fr/) et  le gouvernement.   Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    16min | Published on October 5, 2023

  • Irriguer les vergers du Tarn : une solution contre le réchauffement ! cover
    Irriguer les vergers du Tarn : une solution contre le réchauffement ! cover
    Irriguer les vergers du Tarn : une solution contre le réchauffement !

    🌳 Avec Julien Libourel et Natalie Raitière 🍒 Dansla vallée du Tarn, la culture de la cerise ou de la mirabelle ne peut se faire que sur des parcelles morcelées et difficilement accessibles. Dans ce territoire isolé, nous allons voir comment les agriculteurs s’adaptent aux changements climatiques. Au GAEC la Ceriseraie, sur la petite commune de La Cresse, je suis partie à la rencontre de Julien. Avec le collectif Dephy, il réfléchit aux moyens qu’il peut mettre en place pour répondre à ces nouveaux défis (manque d’eau💧, limiter l’usage des phytos , rendement 🍒,...).  Découvrez les choix que Julien à fait, et qu’il souhaite mettre en place sur son exploitation dans les années avenirs. 👉 Si cette expérience vous a inspiré et que vous avez envie d’en savoir plus, rendez-vous sur le site Ecophyto Pic et la page du collectif DEPHY FERME Arbo APABA .  👉Pour en savoir plus sur les actions de l’association de APABA - Les Bio de l'Aveyron (https://aveyron-bio.fr/) 📆 En attendant le procha in épisode, vous pouvez consulter le site web de la FR CIVAM Occitanie  (https://www.civam-occitanie.fr/)et également nous re joindre sur les réseaux sociaux pour découvrir nos projets et échanger avec nous.   🌾🌾Ces épisodes sont financés par la DRAAF Occitanie (https://draaf.occitanie.agriculture.gouv.fr/) et la La Régio n Occitanie / Pyrénées-Méditerranée (https://www.laregion.fr/)  Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    12min | Published on September 13, 2023

  • 🍇L’intercep : premier pas vers la conversion bio cover
    🍇L’intercep : premier pas vers la conversion bio cover
    🍇L’intercep : premier pas vers la conversion bio

     🍇 Avec Ghislain Cot et Karen Poirot  🍷 🏘️ Vous vous souvenez du petit village de La Caunette ? Et bien me voici de retour dans le Minervois pour vous parler de conversion en bio et d’intercep.  👨‍🌾De plus en plus d’agriculteurs se lancent dans l’aventure de la conversion en bio par conviction ou bien par nécessité économique. Et pas seulement les néo-viticulteurs, la prise de conscience agit aussi beaucoup plus tard.     🍇C’est le cas pour Ghislain, viticulteur coopérateur de 57 ans qui a décidé d’abandonner la chimie pour l’intercep, première étape avant une future conversion du domaine.     C’est en compagnie de Karen, animatrice au CIVAM Occitanie, que je suis allée à sa rencontre.     Il n’est jamais trop tard pour se convertir à l’agriculture biologique et l’histoire de Ghislain est un exemple pour tous les viticulteurs coopérateurs qui hésitent à sauter le pas.     👉 Si cette expérience vous a inspiré et que vous avez envie d’en savoir plus, rendez-vous sur le site d’Ecophyto (https://ecophytopic.fr/) pour découvrir les actions menées par le groupe Ferme DEPHY du Causse Minervois.     👉 En attendant le prochain épisode, vous pouvez consulter le site web de la FR CIVAM Occitanie (http://www.civam-occitanie.fr) et également nous rejoindre sur les réseaux sociaux (https://linktr.ee/communlien) pour découvrir nos projets et échanger avec nous.     ‍🌾Ces épisodes sont financés par la DRAAF Occitanie (https://draaf.occitanie.agriculture.gouv.fr/) et la Région Occitanie (https://www.laregion.fr/).         Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    10min | Published on June 9, 2023

  • Moins de CO2, plus de bio 🥕 :  relocaliser l’approvisionnement des cantines scolaires. cover
    Moins de CO2, plus de bio 🥕 :  relocaliser l’approvisionnement des cantines scolaires. cover
    Moins de CO2, plus de bio 🥕 : relocaliser l’approvisionnement des cantines scolaires.

     🥬 Avec Marine Tiollier et Bénédicte Firmin🍓  🥕🍏Dans les cantines du pays de l’Or, nos enfants mangent de plus en plus bio et local. Ça vous étonne ? Et pourtant grâce à la mobilisation des élus et des maraichers du territoire, c’est possible !      🥦 Parmi eux, il y a Marine, une jeune agricultrice qui s’est installée en GAEC à Lansargues avec son associé Jérémy. Et depuis quelques années, ses légumes se retrouvent sur les marchés bio de la région, mais surtout dans les assiettes de nos enfants.      C’est en compagnie de Bénédicte, coordinatrice au CIVAM Bio 34 que je suis allée à sa rencontre.     🧍🧍‍♀️Encore une expérience qui nous montre la force du collectif ! La réussite de ce projet repose sur la collaboration de divers acteurs du territoire : maraichers, collectivités, cantines et animatrices CIVAM.      👉 Si cette expérience vous a inspiré et que vous avez envie d’en savoir plus, rendez-vous sur la chaine YouTube du CIVAM Bio 34 pour visionner la vidéo « Accompagner le développement de la bio sur un territoire et ses cantines ». (https://www.youtube.com/watch?v=H1ZZpGKxDbo)   ❗Pour en savoir plus :  Marine Tiollier : GAEC Les canotiers (https://www.facebook.com/LesCanotiers34/) Assosiation du  CIVAM BIO 34 (https://bio34.com/)      📆 En attendant le prochain épisode, vous pouvez consulter le site web de la FR CIVAM Occitanie (http://www.civam-occitanie.fr) et également nous rejoindre sur les réseaux sociaux (https://linktr.ee/communlien) pour découvrir  nos projets et échanger avec nous.     ‍🌾🌾Ces épisodes sont produits par le Studio Podcast Montpellier (https://www.linkedin.com/company/studiopodcast-montpellier/), écrits par Paul Engel (https://www.linkedin.com/in/ACoAABw0NvABu0Fzy_AqIFLfmxbI_0O3ErIDPdY). et réalisés par Bastien Nicolaï (https://www.linkedin.com/in/ACoAACzbQdMB6pEmg26rKA9cE7lbTISsvKst6zw). 🎙️Ces épisodes sont financés par la DRAAF Occitanie (https://draaf.occitanie.agriculture.gouv.fr/) et la Région Occitanie (https://www.laregion.fr/).        Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    15min | Published on May 2, 2023

  • La chimie c’est pas ma tasse de thé : un compost naturel  comme alternative au cuivre et au souffre cover
    La chimie c’est pas ma tasse de thé : un compost naturel  comme alternative au cuivre et au souffre cover
    La chimie c’est pas ma tasse de thé : un compost naturel comme alternative au cuivre et au souffre

     Le nom du Pech d’André (https://www.lepechdandre.fr/fr/)  ne vous dit rien ? Et pourtant c’est l’un des plus anciens domaines viticoles du Minervois. Il se situe plus précisément dans le village d’Azillanet et se transmet de génération en génération depuis plusieurs siècles. Philippe a rejoint l’aventure il y a dix ans et y pratique une viticulture 100% naturelle et bio, inspirée par l’agroécologie.      🍷 Si le domaine atoujours été conduit sans la chimie, aujourd’hui ce viticulteur souhaite aller encore plus loin et cherche de nouvelles alternatives au cuivre et au souffre. L’une des solutions qu’il explore s’appelle le Thé de Compost Oxygéné.      Pour mieux comprendre sa démarche et tenter d’en savoir plus sur le TCO, je suis allée à sa rencontre avec Laura, animatrice pour l’association Chemin Cueillant.      Cetémoignage nous prouve que la dépendance aux produits phytosanitaires n’est pas une fatalité ! L’expérience menée par Philippe sur son domaine nous montre qu’une autre voie est possible et qu’il est plus qu’urgent de changer notre manière de pratiquer l’agriculture !      👉 Si cette expérience vous a inspiré et que vous avez envie d’en savoir plus, rendez-vous sur le site de l’association Chemin Cueillant (https://www.chemincueillant.org/) où vous retrouverez de nombreuses informations sur le projet MicroBioPhyto.      👉 En attendant leprochain épisode, vous pouvez consulter le site web de la FR CIVAM Occitanie (http://www.civam-occitanie.fr) et également nous rejoindre sur les réseaux sociaux pour découvrir nos projets et échanger avec nous.     ‍🌾Ces épisodes sont financés par la DRAAF Occitanie (https://draaf.occitanie.agriculture.gouv.fr/) et la Région Occitanie (https://www.laregion.fr/).       Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    14min | Published on April 4, 2023

  • Les super-abeilles de Méditerranée : une histoire de sélection cover
    Les super-abeilles de Méditerranée : une histoire de sélection cover
    Les super-abeilles de Méditerranée : une histoire de sélection

     Vous connaissez certainement la Tour Magne à Nîmes ? L’un des monuments emblématiques de la capitale gardoise. C’est également ainsi qu’Harry, apiculteur nîmois, a décidé de baptiser son rucher.     🐝 Depuis de nombreuses années avec plusieurs autres apiculteurs de la région, il mène d’importants travaux de sélection génétique des abeilles pour les adapter aux spécificités du climat méditerranéen.     C’est en compagnie d’Anne Laure, chargée de mission à l'ADA Occitanie, que je suis allée à sa rencontre.     Vous l’avez compris, face aux problématiques liées aux changements climatiques, les apiculteurs doivent agir collectivement et imaginer de nouvelles solutions pour pérenniser leur activité. Et bien entendu, la sélection génétique au sein d’un collectif est l’une de ces solutions !     👉 Si cette expérience vous a inspiré et que vous avez envie d’en savoir plus, rendez-vous sur le site de l’ADA Occitanie (https://www.adaoccitanie.org/) pour découvrir les nombreuses actions menées par l’association.     👉 En attendant le prochain épisode, vous pouvez consulter le site web de la FR CIVAM Occitanie et également nous rejoindre sur les réseaux sociaux pour découvrir nos projets et échanger avec nous.     ‍🌾Ces épisodes sont financés par la DRAAF Occitanie (https://draaf.occitanie.agriculture.gouv.fr/) et la Région Occitanie (https://www.laregion.fr/).    Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    10min | Published on March 7, 2023

  • Moins de phyto, plus de nature : quand la viticulture s'adapte au changement climatique. cover
    Moins de phyto, plus de nature : quand la viticulture s'adapte au changement climatique. cover
    Moins de phyto, plus de nature : quand la viticulture s'adapte au changement climatique.

     Vous connaissez le village de La Caunette ? Ça ne vous dit rien ? Je vous rassure, il y a quelques années encore, moi non plus je n’avais jamais entendu parler de cet endroit ! C’est dans ce petit village du Minervois qu’est installé Mathias Paicheler, un jeune viticulteur très engagé qui conduit un domaine de 40 hectares en biodynamie, le château Coupe-Roses.     🍇 Depuis 10 ans, cet œnologue pratique une viticulture agroécologique. Sur son domaine, il a mis en place de nombreuses actions pour diminuer l’usage des produits phytosanitaires. Aujourd’hui, il défend une agriculture engagée, plus respectueuse du terroir et mieux adaptée aux changements climatiques.      C’est en compagnie de Karen, animatrice en viticulture au CIVAM Occitanie, que je suis allée à sa rencontre.     👉 Si cette expérience vous a inspiré et que vous avez envie d’en savoir plus, rendez-vous sur Youtube pour visionner la websérie DEPHY Viticulture Occitanie (https://www.youtube.com/watch?v=49RafsiB3V8&list=PLixSXAIulsE9qm9LR_W_AzkZENCI67-cK&ab_channel=Chambrer%C3%A9gionaled%27agricultured%27Occitanie). Karen et Mathias y reviennent en détail sur l’action menée avec leur groupe de viticulteurs dans le Minervois.     👉 En attendant leprochain épisode, vous pouvez consulter le site web de la FR CIVAM Occitanie et également nous rejoindre sur les réseaux sociaux pour découvrir nos projets et échanger avec nous.     ‍ ‍🌾Ces épisodes sontfinancés par la DRAAF Occitanie (https://draaf.occitanie.agriculture.gouv.fr/) et la Région O (https://www.laregion.fr/) ccitanie (https://www.laregion.fr/)  Retrouvez toutes les informations du : 🏘️Château Coupe-Roses sur le site internet (https://chateau-coupe-roses.com/) ou les réseaux sociaux.  📄 Collectif DEPHY FERME du Causse du Minervois, rendez-vous sur la page groupe sur le site ECOPHYTOPIC (https://ecophytopic.fr/dephy/evaluation-multi-criteres/ferme-dephy-du-causse-minervois).  📩 contact : podcast@civam-occitanie.fr Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    17min | Published on February 9, 2023

  • Other episodes

  • Teaser Commun Lien cover
    Teaser Commun Lien cover
    Teaser Commun Lien

     Découvrez des témoignages d’agriculteurs et d’animateurs qui réinventent l’agriculture grâce au collectif !   🎙️A travers le podcast Commun Lien, la FR CIVAM Occitanie est partie à la rencontre de celles et ceux qui tentent de réinventer l’agriculture grâce au collectif. Objectif : rendre le monde rural meilleur, en réconciliant l’agriculture et l’écologie ! Pour faire face aux enjeux climatiques actuels, ils expérimentent de nouvelles méthodes pour réduire l’impact des pratiques agricoles sur la nature et les écosystèmes.  🎧 Retrouvez tous nos épisodes sur toutes les plateformes audios à partir du 09/02 ! En attendant, écoutez notre teaser !    👉 Vous pouvez consulter le site web de la FR CIVAM Occitanie (http://www.civam-occitanie.fr) et également nous rejoindre sur les réseaux sociaux pour découvrir nos projets et échanger avec nous.  ‍🌾Ces épisodes sont produuits par le Studio Podcast Montpellier (https://www.studiopodcast-montpellier.fr/) , écrits par Paul Engel (https://www.linkedin.com/in/paulengelpetitsvoyageurs/?originalSubdomain=fr)  et réalisés par Bastien Nicolaï. Ils sont financés par la DRAAF Occitanie (https://draaf.occitanie.agriculture.gouv.fr/) et la Région Occitanie (https://www.laregion.fr/).   Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    02min | Published on January 25, 2023