undefined cover
undefined cover
Le rendez-vous des brutes cover
Le rendez-vous des brutes cover
crunch

Le rendez-vous des brutes

Le rendez-vous des brutes

31min |24/05/2021
Play
undefined cover
undefined cover
Le rendez-vous des brutes cover
Le rendez-vous des brutes cover
crunch

Le rendez-vous des brutes

Le rendez-vous des brutes

31min |24/05/2021
Play

Description

Rochelais et Toulousains ont proposé, en finale de Champions Cup, un combat à toute épreuve. Faisant des étincelles pour au final un champion, le Stade Toulousain, qui s’offre un cinquième sacre européen. Comment en sont-ils arrivés là ?

On pourrait évidemment citer l’énorme tampon de Levani Botia sur Maxime Médard, si dangereux que le Fidjien rentra aux vestiaires directement sur ordre de l’arbitre à la 28e minute, mais c’est tout le match entre La Rochelle et Toulouse qui s’est révélé être une guerre de tous les instants. À ce petit jeu, qui a réussi à prendre le dessus sur l’autre ? Comment la rencontre a basculé en faveur de Toulouse ?

Ce n’est pas une surprise que de voir Toulouse, vainqueur 22-17, remporter cette cinquième Coupe d’Europe. Le projet du club, qui avait vu Ugo Mola remplacer la légende Guy Novès en 2015, a pris forme peu à peu. L’amas entre pépites du club et joueurs parfaitement recrutés a permis de remporter un Brennus et cette Champions Cup. Que faut-il retenir de cette domination ? Et qu’en est-il pour un éventuel doublé ?

Animé par Chrystelle Bonnet, avec Laurent Campistron, Clément Dossin et Yann Sternis. Réalisé par Antoine Bourlon.

Description

Rochelais et Toulousains ont proposé, en finale de Champions Cup, un combat à toute épreuve. Faisant des étincelles pour au final un champion, le Stade Toulousain, qui s’offre un cinquième sacre européen. Comment en sont-ils arrivés là ?

On pourrait évidemment citer l’énorme tampon de Levani Botia sur Maxime Médard, si dangereux que le Fidjien rentra aux vestiaires directement sur ordre de l’arbitre à la 28e minute, mais c’est tout le match entre La Rochelle et Toulouse qui s’est révélé être une guerre de tous les instants. À ce petit jeu, qui a réussi à prendre le dessus sur l’autre ? Comment la rencontre a basculé en faveur de Toulouse ?

Ce n’est pas une surprise que de voir Toulouse, vainqueur 22-17, remporter cette cinquième Coupe d’Europe. Le projet du club, qui avait vu Ugo Mola remplacer la légende Guy Novès en 2015, a pris forme peu à peu. L’amas entre pépites du club et joueurs parfaitement recrutés a permis de remporter un Brennus et cette Champions Cup. Que faut-il retenir de cette domination ? Et qu’en est-il pour un éventuel doublé ?

Animé par Chrystelle Bonnet, avec Laurent Campistron, Clément Dossin et Yann Sternis. Réalisé par Antoine Bourlon.

Share

Embed

You may also like

Description

Rochelais et Toulousains ont proposé, en finale de Champions Cup, un combat à toute épreuve. Faisant des étincelles pour au final un champion, le Stade Toulousain, qui s’offre un cinquième sacre européen. Comment en sont-ils arrivés là ?

On pourrait évidemment citer l’énorme tampon de Levani Botia sur Maxime Médard, si dangereux que le Fidjien rentra aux vestiaires directement sur ordre de l’arbitre à la 28e minute, mais c’est tout le match entre La Rochelle et Toulouse qui s’est révélé être une guerre de tous les instants. À ce petit jeu, qui a réussi à prendre le dessus sur l’autre ? Comment la rencontre a basculé en faveur de Toulouse ?

Ce n’est pas une surprise que de voir Toulouse, vainqueur 22-17, remporter cette cinquième Coupe d’Europe. Le projet du club, qui avait vu Ugo Mola remplacer la légende Guy Novès en 2015, a pris forme peu à peu. L’amas entre pépites du club et joueurs parfaitement recrutés a permis de remporter un Brennus et cette Champions Cup. Que faut-il retenir de cette domination ? Et qu’en est-il pour un éventuel doublé ?

Animé par Chrystelle Bonnet, avec Laurent Campistron, Clément Dossin et Yann Sternis. Réalisé par Antoine Bourlon.

Description

Rochelais et Toulousains ont proposé, en finale de Champions Cup, un combat à toute épreuve. Faisant des étincelles pour au final un champion, le Stade Toulousain, qui s’offre un cinquième sacre européen. Comment en sont-ils arrivés là ?

On pourrait évidemment citer l’énorme tampon de Levani Botia sur Maxime Médard, si dangereux que le Fidjien rentra aux vestiaires directement sur ordre de l’arbitre à la 28e minute, mais c’est tout le match entre La Rochelle et Toulouse qui s’est révélé être une guerre de tous les instants. À ce petit jeu, qui a réussi à prendre le dessus sur l’autre ? Comment la rencontre a basculé en faveur de Toulouse ?

Ce n’est pas une surprise que de voir Toulouse, vainqueur 22-17, remporter cette cinquième Coupe d’Europe. Le projet du club, qui avait vu Ugo Mola remplacer la légende Guy Novès en 2015, a pris forme peu à peu. L’amas entre pépites du club et joueurs parfaitement recrutés a permis de remporter un Brennus et cette Champions Cup. Que faut-il retenir de cette domination ? Et qu’en est-il pour un éventuel doublé ?

Animé par Chrystelle Bonnet, avec Laurent Campistron, Clément Dossin et Yann Sternis. Réalisé par Antoine Bourlon.

Share

Embed

You may also like