image #4 Pauline, d'ingénieure à patissière après un an en Nouvelle-Zélande

De vraies vies

#4 Pauline, d'ingénieure à patissière après un an en Nouvelle-Zélande

50min | 2018-10-16

  • image header #4 Pauline, d'ingénieure à patissière après un an en Nouvelle-Zélande

    Description

     « Savoir pourquoi tu te lèves le matin…ça fait une différence » 

    -- #4 Pauline, d’ingénieure à pâtissière suite à un an en Nouvelle-Zélande Pauline c’est une fille déterminée. Là par exemple, elle est partie au Canada parce qu’elle a eu son PVT (Permis Vacances Travail) alors qu’elle vient d’avoir son CAP Patisserie. Elle a décidé de ne faire que ce qui la bottait et on l’admire pour ça ! 

    Mais elle n’a pas toujours été comme ça… Avant, Pauline, c’était une petite fille sage qui a suivi le chemin qu’on lui avait réservé. Elle est devenue ingénieure et a trouvé un job au CNRS (Centre national de la recherche scientifique). 

    Mais elle s’est vite rendu compte d’un truc… elle n’était pas heureuse !  C’est en partant un an en Nouvelle-Zélande qu’elle s’est vraiment ouverte au monde et surtout, à elle-même ! Elle a alors pris la décision de ne faire que ce qu’elle aimait… et ça fonctionne !

     -- 

    Pauline a aussi un blog où elle raconte ses aventures en texte et en voix ! (merci pour l’enregistrement de qualité ;) ), vous pouvez la suivre directement sur son blog  ou sur instagram.  Pour les débutantes en organisation de voyage, elle a créé un ebook : "Comment s'organiser un voyage? (quand on est un backpacker un peu paumé)" 

    -- 

    Je vous laisse écouter son parcours et peut-être que vous vous y reconnaitrais ! Merci encore Pauline ! 

    -- 

    Vous retrouvez dans l’épisode :  

    6’ Ses études 

    8’ Son échange à Newcastle 

    10’ Recherche du travail : la désillusion 

    12’ Son travail en tant qu’ingénieure Lyon : embauchée au niveau bac +2 alors qu’elle est diplômée d’un master « C’est un engrenage vicieux, tu es prête à tout pour avoir un boulot parce que t’as tellement la pression » 

    13’40 « Je fais quoi concrètement ? Qu’est-ce que j’apporte ? » « Au bout d’un moment ça n’avait pas vraiment de sens pour moi ce que je faisais » « Savoir pourquoi tu te lèves le matin…ça fait une différence » 

    15’ « ça m’a fait une crise d’angoisse, je me voyais à 65 ans, avoir bossé toute ma vie là-dedans […] je vais passer à côté de ma vie, c’est pas possible ! »  

    16’ « J’ai trouvé qu’à mon âge, ne pas se connaitre ou savoir ce qu’on veut c’est grave… je ne voulais pas me laisser porter par le courant comme j’avais fait jusque-là » 

    17’ Son Woofing en Nouvelle-Zélande et organisation d’un voyage d’un an 24’ S’occuper de veaux dans une ferme pendant 2 mois et demi 

    23’ « Ce voyage m’a apporté une direction dans la vie, j’ai rencontré plein de gens qui m’ont tous guidés à leur façon pour que je m’écoute moi et que je suive mes intuitions » 

    26’ à propos des avis des amis / de la famille : « ce qui compte c’est ce que votre petite voix intérieure vous dit »  

    28’ La peur du voyage seule et la peur des autres  

    31’ Son inscription en CAP Pâtisserie pour changer de vie, classe réservée aux adultes 

    38’ Son obtention du PVT Canada 

    40’ « Un des trucs qui m’avait frappé c’est que j’avais cessé d’apprendre […] c’était un manque » 

    43’ Sa rencontre avec une prof de yoga Malaisienne

    46’ Lancement en tant que digitale nomad : les toutes premières démarches 

    -- 

    Pour suivre De vraies vies (allez STP) 

    · Instagram : @devraiesvies (https://www.instagram.com/devraiesvies)  

    · Twitter : https://twitter.com/devraiesvies (https://twitter.com/devraiesvies) 

    -- 

    B O N N E E C O U T E !

    To listen also