undefined cover
undefined cover
Best of d'été 25: S02E98 Virus et évolution 3/4:La guerre ou la coloc? Samuel Alizon (chercheur) cover
Best of d'été 25: S02E98 Virus et évolution 3/4:La guerre ou la coloc? Samuel Alizon (chercheur) cover
Baleine sous Gravillon (BSG)

Best of d'été 25: S02E98 Virus et évolution 3/4:La guerre ou la coloc? Samuel Alizon (chercheur)

Best of d'été 25: S02E98 Virus et évolution 3/4:La guerre ou la coloc? Samuel Alizon (chercheur)

19min |28/07/2021
Listen
undefined cover
undefined cover
Best of d'été 25: S02E98 Virus et évolution 3/4:La guerre ou la coloc? Samuel Alizon (chercheur) cover
Best of d'été 25: S02E98 Virus et évolution 3/4:La guerre ou la coloc? Samuel Alizon (chercheur) cover
Baleine sous Gravillon (BSG)

Best of d'été 25: S02E98 Virus et évolution 3/4:La guerre ou la coloc? Samuel Alizon (chercheur)

Best of d'été 25: S02E98 Virus et évolution 3/4:La guerre ou la coloc? Samuel Alizon (chercheur)

19min |28/07/2021
Listen

Description

Samuel Alizon est spécialiste des virus. Dans cet épisode, nous parlons des rapports entre les virus en général et les hommes. Nous allons parler de leur co évolution. L’ADN humain contient en majorité des séquences qui ne jouant a priori aucun rôle dans l’expression des gènes, donc qui n’ont a priori aucune utilité connue. Les chercheurs parlent d’"ADN de rebut". Plus étonnant encore, ces milliers de séquences contiennent des traces de virus inactifs. On estime qu’entre 40 et 80% du génome humain serait lié à d’anciennes contaminations virales. Certains de ces virus ont fusionné avec nous et ont collaboré avec nos cellules et nos bactéries pour le plus grand bien de l’organisme. Quelles sont-elles et quel fut le rôle? 

Description

Samuel Alizon est spécialiste des virus. Dans cet épisode, nous parlons des rapports entre les virus en général et les hommes. Nous allons parler de leur co évolution. L’ADN humain contient en majorité des séquences qui ne jouant a priori aucun rôle dans l’expression des gènes, donc qui n’ont a priori aucune utilité connue. Les chercheurs parlent d’"ADN de rebut". Plus étonnant encore, ces milliers de séquences contiennent des traces de virus inactifs. On estime qu’entre 40 et 80% du génome humain serait lié à d’anciennes contaminations virales. Certains de ces virus ont fusionné avec nous et ont collaboré avec nos cellules et nos bactéries pour le plus grand bien de l’organisme. Quelles sont-elles et quel fut le rôle? 

Share

Embed

You may also like

Description

Samuel Alizon est spécialiste des virus. Dans cet épisode, nous parlons des rapports entre les virus en général et les hommes. Nous allons parler de leur co évolution. L’ADN humain contient en majorité des séquences qui ne jouant a priori aucun rôle dans l’expression des gènes, donc qui n’ont a priori aucune utilité connue. Les chercheurs parlent d’"ADN de rebut". Plus étonnant encore, ces milliers de séquences contiennent des traces de virus inactifs. On estime qu’entre 40 et 80% du génome humain serait lié à d’anciennes contaminations virales. Certains de ces virus ont fusionné avec nous et ont collaboré avec nos cellules et nos bactéries pour le plus grand bien de l’organisme. Quelles sont-elles et quel fut le rôle? 

Description

Samuel Alizon est spécialiste des virus. Dans cet épisode, nous parlons des rapports entre les virus en général et les hommes. Nous allons parler de leur co évolution. L’ADN humain contient en majorité des séquences qui ne jouant a priori aucun rôle dans l’expression des gènes, donc qui n’ont a priori aucune utilité connue. Les chercheurs parlent d’"ADN de rebut". Plus étonnant encore, ces milliers de séquences contiennent des traces de virus inactifs. On estime qu’entre 40 et 80% du génome humain serait lié à d’anciennes contaminations virales. Certains de ces virus ont fusionné avec nous et ont collaboré avec nos cellules et nos bactéries pour le plus grand bien de l’organisme. Quelles sont-elles et quel fut le rôle? 

Share

Embed

You may also like