S02E02 Kokopelli: le David des semences libres et reproductibles contre le Goliath de l'agrochimie, Ananda Guillet cover
S02E02 Kokopelli: le David des semences libres et reproductibles contre le Goliath de l'agrochimie, Ananda Guillet cover
Baleine sous Gravillon (BSG)

S02E02 Kokopelli: le David des semences libres et reproductibles contre le Goliath de l'agrochimie, Ananda Guillet

S02E02 Kokopelli: le David des semences libres et reproductibles contre le Goliath de l'agrochimie, Ananda Guillet

59min |08/09/2020
Listen
S02E02 Kokopelli: le David des semences libres et reproductibles contre le Goliath de l'agrochimie, Ananda Guillet cover
S02E02 Kokopelli: le David des semences libres et reproductibles contre le Goliath de l'agrochimie, Ananda Guillet cover
Baleine sous Gravillon (BSG)

S02E02 Kokopelli: le David des semences libres et reproductibles contre le Goliath de l'agrochimie, Ananda Guillet

S02E02 Kokopelli: le David des semences libres et reproductibles contre le Goliath de l'agrochimie, Ananda Guillet

59min |08/09/2020
Listen

Description

"Il y a 12000 ans, ce n’est pas l’homme qui a domestique le blé, c’est le blé qui domestiqué l’homme" résume Yuval Harari, l’auteur de Sapiens.Depuis un siècle, l’agriculture a cessé d’être paysanne, locale et naturelle. Elle est devenue mutlinationale, mondiale et chimique. Standardisation et brevetage du vivant sont les deux mamelles de l'agrochimie. Cette industrie mène une guerre contre la nature. En un siècle, les ¾ de la biodiversité cultivée ont disparu. Mais depuis 20 ans, une poignée de lutteurs/cueilleurs commercialisent des semences libres de droits en France et partout dans le monde: Kokopelli. Illégale depuis sa fondation en 1999, habituée des procès, l’association a  obtenu le 11 juin 2020: le droit de vendre des semences aux jardiniers amateurs. Un droit pourtant dérisoire et évident qu’il aura fallu 20 ans pour arracher. Dans le même temps, les fruits et les légumes n’ont pas arreté de perdre leurs nutriments... pendant que leur teneur en molécules dangereuses augmentait. Pour faire le point, j’ai appelé Ananda Guillet, le directeur de Kokopelli.

Description

"Il y a 12000 ans, ce n’est pas l’homme qui a domestique le blé, c’est le blé qui domestiqué l’homme" résume Yuval Harari, l’auteur de Sapiens.Depuis un siècle, l’agriculture a cessé d’être paysanne, locale et naturelle. Elle est devenue mutlinationale, mondiale et chimique. Standardisation et brevetage du vivant sont les deux mamelles de l'agrochimie. Cette industrie mène une guerre contre la nature. En un siècle, les ¾ de la biodiversité cultivée ont disparu. Mais depuis 20 ans, une poignée de lutteurs/cueilleurs commercialisent des semences libres de droits en France et partout dans le monde: Kokopelli. Illégale depuis sa fondation en 1999, habituée des procès, l’association a  obtenu le 11 juin 2020: le droit de vendre des semences aux jardiniers amateurs. Un droit pourtant dérisoire et évident qu’il aura fallu 20 ans pour arracher. Dans le même temps, les fruits et les légumes n’ont pas arreté de perdre leurs nutriments... pendant que leur teneur en molécules dangereuses augmentait. Pour faire le point, j’ai appelé Ananda Guillet, le directeur de Kokopelli.

Share

Embed

To listen also

Description

"Il y a 12000 ans, ce n’est pas l’homme qui a domestique le blé, c’est le blé qui domestiqué l’homme" résume Yuval Harari, l’auteur de Sapiens.Depuis un siècle, l’agriculture a cessé d’être paysanne, locale et naturelle. Elle est devenue mutlinationale, mondiale et chimique. Standardisation et brevetage du vivant sont les deux mamelles de l'agrochimie. Cette industrie mène une guerre contre la nature. En un siècle, les ¾ de la biodiversité cultivée ont disparu. Mais depuis 20 ans, une poignée de lutteurs/cueilleurs commercialisent des semences libres de droits en France et partout dans le monde: Kokopelli. Illégale depuis sa fondation en 1999, habituée des procès, l’association a  obtenu le 11 juin 2020: le droit de vendre des semences aux jardiniers amateurs. Un droit pourtant dérisoire et évident qu’il aura fallu 20 ans pour arracher. Dans le même temps, les fruits et les légumes n’ont pas arreté de perdre leurs nutriments... pendant que leur teneur en molécules dangereuses augmentait. Pour faire le point, j’ai appelé Ananda Guillet, le directeur de Kokopelli.

Description

"Il y a 12000 ans, ce n’est pas l’homme qui a domestique le blé, c’est le blé qui domestiqué l’homme" résume Yuval Harari, l’auteur de Sapiens.Depuis un siècle, l’agriculture a cessé d’être paysanne, locale et naturelle. Elle est devenue mutlinationale, mondiale et chimique. Standardisation et brevetage du vivant sont les deux mamelles de l'agrochimie. Cette industrie mène une guerre contre la nature. En un siècle, les ¾ de la biodiversité cultivée ont disparu. Mais depuis 20 ans, une poignée de lutteurs/cueilleurs commercialisent des semences libres de droits en France et partout dans le monde: Kokopelli. Illégale depuis sa fondation en 1999, habituée des procès, l’association a  obtenu le 11 juin 2020: le droit de vendre des semences aux jardiniers amateurs. Un droit pourtant dérisoire et évident qu’il aura fallu 20 ans pour arracher. Dans le même temps, les fruits et les légumes n’ont pas arreté de perdre leurs nutriments... pendant que leur teneur en molécules dangereuses augmentait. Pour faire le point, j’ai appelé Ananda Guillet, le directeur de Kokopelli.

Share

Embed

To listen also