undefined cover
undefined cover
S03E26 Ces plantes mal aimées pourtant si utiles 1/6 (Ludivine Delamare, naturaliste) cover
S03E26 Ces plantes mal aimées pourtant si utiles 1/6 (Ludivine Delamare, naturaliste) cover
Baleine sous Gravillon (BSG)

S03E26 Ces plantes mal aimées pourtant si utiles 1/6 (Ludivine Delamare, naturaliste)

S03E26 Ces plantes mal aimées pourtant si utiles 1/6 (Ludivine Delamare, naturaliste)

25min |09/11/2021
Play
undefined cover
undefined cover
S03E26 Ces plantes mal aimées pourtant si utiles 1/6 (Ludivine Delamare, naturaliste) cover
S03E26 Ces plantes mal aimées pourtant si utiles 1/6 (Ludivine Delamare, naturaliste) cover
Baleine sous Gravillon (BSG)

S03E26 Ces plantes mal aimées pourtant si utiles 1/6 (Ludivine Delamare, naturaliste)

S03E26 Ces plantes mal aimées pourtant si utiles 1/6 (Ludivine Delamare, naturaliste)

25min |09/11/2021
Play

Description

Ludivine Delamare est naturaliste de métier. C’est aussi l’une de nos équipières, une des toutes première a avoir rejoint BSG. Ludivine est la fondatrice et la présidente de l’association Baleine sous Gravillon.


http://bit.ly/Helloasso_BSG

https://bit.ly/adhesion_BSG 


Nouveauté à ce propos : vous pouvez désormais tous, moyennant une modeste cotisation, devenir adhérent de Baleine sous gravillon, depuis notre site, notre page facebook ou encore le site helloasso. Rejoindre ainsi notre aventure nous serait d’une très grande aide. Tout est détaillé et expliqué sur le site helloasso.


J’en profite pour tendre à nouveau la main cette fois en début d’émission, plutôt qu’à la fin, car peu d’entre vous écoutent l’outro, le générique de fin, ce que je comprends bien, vu que c’est toujours le même.


Ce podcast indépendant, natif, ses trois petits frères Nomen, Combats et Petit poisson deviendra Podcast, le site, les réseaux sociaux associés, ne peuvent pas, ne peuvent plus survivre sans aide.


Nos appels aux dons, à la fin de chaque épisode, sur nos réseaux sociaux, sur notre site, ne sont pas entendus, ni vus, ni lus, comme des auditeurices nous l’ont gentiment signalé. Beaucoup nous écoutent au volant, et oublie cet appel.


Ce qui explique peut-être que nous n’avons eu que quelques dons depuis le début de la collecte Helloasso, alors que nous arrivons bientôt à 100 000 écoutes par mois. La baleine est forte pour raconter le vivant mais assez nulle pour gagner son pain ou plutôt son krill, nous en sommes bien conscients.


En attendant de trouver des partenaires, ou d’arriver à convaincre nos auditeurs les plus fidèles de nous aider, nous faisons comme tout media indépendant qui veut vivre et ne dépendre que de ses auditeurs et surtout pas de ses annonceurs, vu la nature de nos émissions.


Pardon donc pour cet énième appel, cet énième rappel, mais c’est le seul moyen à notre connaissance avant de devoir faire de la pub ou d’arrêter purement et simplement.


Si chacun de vous nous donnait quelques euros, chaque mois sur Helloasso, nous pourrions commencer à respirer, après un an et demi de bénévolat et beaucoup de sacrifices, pour livrer toutes ces émissions très demandeuses en temps, vous en avez tous l’intuition. 


Cet appel, cette prière étant faite, en sincérité et en amitié avec vous, ce premier épisode présente Ludivine, qui nous raconte son quotidien de naturaliste, notamment spécialisée en Chauves-souris.

Description

Ludivine Delamare est naturaliste de métier. C’est aussi l’une de nos équipières, une des toutes première a avoir rejoint BSG. Ludivine est la fondatrice et la présidente de l’association Baleine sous Gravillon.


http://bit.ly/Helloasso_BSG

https://bit.ly/adhesion_BSG 


Nouveauté à ce propos : vous pouvez désormais tous, moyennant une modeste cotisation, devenir adhérent de Baleine sous gravillon, depuis notre site, notre page facebook ou encore le site helloasso. Rejoindre ainsi notre aventure nous serait d’une très grande aide. Tout est détaillé et expliqué sur le site helloasso.


J’en profite pour tendre à nouveau la main cette fois en début d’émission, plutôt qu’à la fin, car peu d’entre vous écoutent l’outro, le générique de fin, ce que je comprends bien, vu que c’est toujours le même.


Ce podcast indépendant, natif, ses trois petits frères Nomen, Combats et Petit poisson deviendra Podcast, le site, les réseaux sociaux associés, ne peuvent pas, ne peuvent plus survivre sans aide.


Nos appels aux dons, à la fin de chaque épisode, sur nos réseaux sociaux, sur notre site, ne sont pas entendus, ni vus, ni lus, comme des auditeurices nous l’ont gentiment signalé. Beaucoup nous écoutent au volant, et oublie cet appel.


Ce qui explique peut-être que nous n’avons eu que quelques dons depuis le début de la collecte Helloasso, alors que nous arrivons bientôt à 100 000 écoutes par mois. La baleine est forte pour raconter le vivant mais assez nulle pour gagner son pain ou plutôt son krill, nous en sommes bien conscients.


En attendant de trouver des partenaires, ou d’arriver à convaincre nos auditeurs les plus fidèles de nous aider, nous faisons comme tout media indépendant qui veut vivre et ne dépendre que de ses auditeurs et surtout pas de ses annonceurs, vu la nature de nos émissions.


Pardon donc pour cet énième appel, cet énième rappel, mais c’est le seul moyen à notre connaissance avant de devoir faire de la pub ou d’arrêter purement et simplement.


Si chacun de vous nous donnait quelques euros, chaque mois sur Helloasso, nous pourrions commencer à respirer, après un an et demi de bénévolat et beaucoup de sacrifices, pour livrer toutes ces émissions très demandeuses en temps, vous en avez tous l’intuition. 


Cet appel, cette prière étant faite, en sincérité et en amitié avec vous, ce premier épisode présente Ludivine, qui nous raconte son quotidien de naturaliste, notamment spécialisée en Chauves-souris.

Share

Embed

You may also like

Description

Ludivine Delamare est naturaliste de métier. C’est aussi l’une de nos équipières, une des toutes première a avoir rejoint BSG. Ludivine est la fondatrice et la présidente de l’association Baleine sous Gravillon.


http://bit.ly/Helloasso_BSG

https://bit.ly/adhesion_BSG 


Nouveauté à ce propos : vous pouvez désormais tous, moyennant une modeste cotisation, devenir adhérent de Baleine sous gravillon, depuis notre site, notre page facebook ou encore le site helloasso. Rejoindre ainsi notre aventure nous serait d’une très grande aide. Tout est détaillé et expliqué sur le site helloasso.


J’en profite pour tendre à nouveau la main cette fois en début d’émission, plutôt qu’à la fin, car peu d’entre vous écoutent l’outro, le générique de fin, ce que je comprends bien, vu que c’est toujours le même.


Ce podcast indépendant, natif, ses trois petits frères Nomen, Combats et Petit poisson deviendra Podcast, le site, les réseaux sociaux associés, ne peuvent pas, ne peuvent plus survivre sans aide.


Nos appels aux dons, à la fin de chaque épisode, sur nos réseaux sociaux, sur notre site, ne sont pas entendus, ni vus, ni lus, comme des auditeurices nous l’ont gentiment signalé. Beaucoup nous écoutent au volant, et oublie cet appel.


Ce qui explique peut-être que nous n’avons eu que quelques dons depuis le début de la collecte Helloasso, alors que nous arrivons bientôt à 100 000 écoutes par mois. La baleine est forte pour raconter le vivant mais assez nulle pour gagner son pain ou plutôt son krill, nous en sommes bien conscients.


En attendant de trouver des partenaires, ou d’arriver à convaincre nos auditeurs les plus fidèles de nous aider, nous faisons comme tout media indépendant qui veut vivre et ne dépendre que de ses auditeurs et surtout pas de ses annonceurs, vu la nature de nos émissions.


Pardon donc pour cet énième appel, cet énième rappel, mais c’est le seul moyen à notre connaissance avant de devoir faire de la pub ou d’arrêter purement et simplement.


Si chacun de vous nous donnait quelques euros, chaque mois sur Helloasso, nous pourrions commencer à respirer, après un an et demi de bénévolat et beaucoup de sacrifices, pour livrer toutes ces émissions très demandeuses en temps, vous en avez tous l’intuition. 


Cet appel, cette prière étant faite, en sincérité et en amitié avec vous, ce premier épisode présente Ludivine, qui nous raconte son quotidien de naturaliste, notamment spécialisée en Chauves-souris.

Description

Ludivine Delamare est naturaliste de métier. C’est aussi l’une de nos équipières, une des toutes première a avoir rejoint BSG. Ludivine est la fondatrice et la présidente de l’association Baleine sous Gravillon.


http://bit.ly/Helloasso_BSG

https://bit.ly/adhesion_BSG 


Nouveauté à ce propos : vous pouvez désormais tous, moyennant une modeste cotisation, devenir adhérent de Baleine sous gravillon, depuis notre site, notre page facebook ou encore le site helloasso. Rejoindre ainsi notre aventure nous serait d’une très grande aide. Tout est détaillé et expliqué sur le site helloasso.


J’en profite pour tendre à nouveau la main cette fois en début d’émission, plutôt qu’à la fin, car peu d’entre vous écoutent l’outro, le générique de fin, ce que je comprends bien, vu que c’est toujours le même.


Ce podcast indépendant, natif, ses trois petits frères Nomen, Combats et Petit poisson deviendra Podcast, le site, les réseaux sociaux associés, ne peuvent pas, ne peuvent plus survivre sans aide.


Nos appels aux dons, à la fin de chaque épisode, sur nos réseaux sociaux, sur notre site, ne sont pas entendus, ni vus, ni lus, comme des auditeurices nous l’ont gentiment signalé. Beaucoup nous écoutent au volant, et oublie cet appel.


Ce qui explique peut-être que nous n’avons eu que quelques dons depuis le début de la collecte Helloasso, alors que nous arrivons bientôt à 100 000 écoutes par mois. La baleine est forte pour raconter le vivant mais assez nulle pour gagner son pain ou plutôt son krill, nous en sommes bien conscients.


En attendant de trouver des partenaires, ou d’arriver à convaincre nos auditeurs les plus fidèles de nous aider, nous faisons comme tout media indépendant qui veut vivre et ne dépendre que de ses auditeurs et surtout pas de ses annonceurs, vu la nature de nos émissions.


Pardon donc pour cet énième appel, cet énième rappel, mais c’est le seul moyen à notre connaissance avant de devoir faire de la pub ou d’arrêter purement et simplement.


Si chacun de vous nous donnait quelques euros, chaque mois sur Helloasso, nous pourrions commencer à respirer, après un an et demi de bénévolat et beaucoup de sacrifices, pour livrer toutes ces émissions très demandeuses en temps, vous en avez tous l’intuition. 


Cet appel, cette prière étant faite, en sincérité et en amitié avec vous, ce premier épisode présente Ludivine, qui nous raconte son quotidien de naturaliste, notamment spécialisée en Chauves-souris.

Share

Embed

You may also like