undefined cover
undefined cover
S03E77 La bête en nous 10/12 : la monogamie et la recherche du plaisir, Jessica Serra (éthologue) cover
S03E77 La bête en nous 10/12 : la monogamie et la recherche du plaisir, Jessica Serra (éthologue) cover
Baleine sous Gravillon (BSG)

S03E77 La bête en nous 10/12 : la monogamie et la recherche du plaisir, Jessica Serra (éthologue)

S03E77 La bête en nous 10/12 : la monogamie et la recherche du plaisir, Jessica Serra (éthologue)

11min |19/04/2022
Play
undefined cover
undefined cover
S03E77 La bête en nous 10/12 : la monogamie et la recherche du plaisir, Jessica Serra (éthologue) cover
S03E77 La bête en nous 10/12 : la monogamie et la recherche du plaisir, Jessica Serra (éthologue) cover
Baleine sous Gravillon (BSG)

S03E77 La bête en nous 10/12 : la monogamie et la recherche du plaisir, Jessica Serra (éthologue)

S03E77 La bête en nous 10/12 : la monogamie et la recherche du plaisir, Jessica Serra (éthologue)

11min |19/04/2022
Play

Description

Seules 2% de toutes les espèces animales seraient monogames. La monogamie est très fréquente chez les oiseaux, où la vie conjugale concerne 90% des espèces ! En revanche chez les mammifères, elle ne dépasserait pas... 9%. 30% des primates sont monogames.

 

Quels sont les avantages de la monogamie ? Il y en aurait 3 :

  • Améliorer des soins parentaux
  • Ne pas dépenser d'énergie à conquérir à chaque fois une nouvelle femelle
  • Éviter les infanticides

Le mâle reste avec la femelle, veille au grain, et l’empêche de batifoler avec un concurrent. Le couple partage également les tâches pour élever la progéniture et il défend conjointement les jeunes contre les prédateurs.

 

Le biologiste Thierry Lodé, spécialiste de la sexualité des animaux, rappelle cependant que la monogamie n’empêche pas l’infidélité. Il existe un gradient avec des espèces qui sont plus ou moins monogames, et d’autres qui sont très polygynes (l'inverse de monogame).

 

D’un point de vue évolutif, la polygynie permet aux espèces concernées de ne pas mettre tous leurs gènes dans le même panier génétique. Cela a pour effet d’augmenter la diversité génétique de la descendance.

_______

 

🐳 Notre but est de faire connaître le Vivant, pour mieux donner envie de le protéger. 

 

Sous notre Gravillon vous trouverez... 4 podcasts, 1 site, 1 compte Instagram, 1 page + 1 groupe Facebook et 1 asso dédiés au Vivant :

https://baleinesousgravillon.com/liens-2

 

Tous ces podcasts sont réalisés par des bénévoles. Ils sont gratuits et accessibles à tous. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vivre. Vous pouvez faire un don sur Helloasso (ou sur Tipeee) ou adhérer à l’asso BSG.

 

Si vous aimez nos productions, partagez nos liens et abonnez-vous! Profitez-en pour nous laisser des étoiles et surtout un avis sur Apple Podcast, Spotify et les autres applis d’écoutes. Grâce à vos avis, nous serons plus visibles. Grand merci :)

 

Nous proposons des conférences et animons des tables rondes pour diffuser la connaissance sur le Vivant et la biodiversité dans les écoles, les universités et les entreprises.

 

Nous cherchons des partenaires : contact@baleinesousgravillon.com

Description

Seules 2% de toutes les espèces animales seraient monogames. La monogamie est très fréquente chez les oiseaux, où la vie conjugale concerne 90% des espèces ! En revanche chez les mammifères, elle ne dépasserait pas... 9%. 30% des primates sont monogames.

 

Quels sont les avantages de la monogamie ? Il y en aurait 3 :

  • Améliorer des soins parentaux
  • Ne pas dépenser d'énergie à conquérir à chaque fois une nouvelle femelle
  • Éviter les infanticides

Le mâle reste avec la femelle, veille au grain, et l’empêche de batifoler avec un concurrent. Le couple partage également les tâches pour élever la progéniture et il défend conjointement les jeunes contre les prédateurs.

 

Le biologiste Thierry Lodé, spécialiste de la sexualité des animaux, rappelle cependant que la monogamie n’empêche pas l’infidélité. Il existe un gradient avec des espèces qui sont plus ou moins monogames, et d’autres qui sont très polygynes (l'inverse de monogame).

 

D’un point de vue évolutif, la polygynie permet aux espèces concernées de ne pas mettre tous leurs gènes dans le même panier génétique. Cela a pour effet d’augmenter la diversité génétique de la descendance.

_______

 

🐳 Notre but est de faire connaître le Vivant, pour mieux donner envie de le protéger. 

 

Sous notre Gravillon vous trouverez... 4 podcasts, 1 site, 1 compte Instagram, 1 page + 1 groupe Facebook et 1 asso dédiés au Vivant :

https://baleinesousgravillon.com/liens-2

 

Tous ces podcasts sont réalisés par des bénévoles. Ils sont gratuits et accessibles à tous. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vivre. Vous pouvez faire un don sur Helloasso (ou sur Tipeee) ou adhérer à l’asso BSG.

 

Si vous aimez nos productions, partagez nos liens et abonnez-vous! Profitez-en pour nous laisser des étoiles et surtout un avis sur Apple Podcast, Spotify et les autres applis d’écoutes. Grâce à vos avis, nous serons plus visibles. Grand merci :)

 

Nous proposons des conférences et animons des tables rondes pour diffuser la connaissance sur le Vivant et la biodiversité dans les écoles, les universités et les entreprises.

 

Nous cherchons des partenaires : contact@baleinesousgravillon.com

Share

Embed

You may also like

Description

Seules 2% de toutes les espèces animales seraient monogames. La monogamie est très fréquente chez les oiseaux, où la vie conjugale concerne 90% des espèces ! En revanche chez les mammifères, elle ne dépasserait pas... 9%. 30% des primates sont monogames.

 

Quels sont les avantages de la monogamie ? Il y en aurait 3 :

  • Améliorer des soins parentaux
  • Ne pas dépenser d'énergie à conquérir à chaque fois une nouvelle femelle
  • Éviter les infanticides

Le mâle reste avec la femelle, veille au grain, et l’empêche de batifoler avec un concurrent. Le couple partage également les tâches pour élever la progéniture et il défend conjointement les jeunes contre les prédateurs.

 

Le biologiste Thierry Lodé, spécialiste de la sexualité des animaux, rappelle cependant que la monogamie n’empêche pas l’infidélité. Il existe un gradient avec des espèces qui sont plus ou moins monogames, et d’autres qui sont très polygynes (l'inverse de monogame).

 

D’un point de vue évolutif, la polygynie permet aux espèces concernées de ne pas mettre tous leurs gènes dans le même panier génétique. Cela a pour effet d’augmenter la diversité génétique de la descendance.

_______

 

🐳 Notre but est de faire connaître le Vivant, pour mieux donner envie de le protéger. 

 

Sous notre Gravillon vous trouverez... 4 podcasts, 1 site, 1 compte Instagram, 1 page + 1 groupe Facebook et 1 asso dédiés au Vivant :

https://baleinesousgravillon.com/liens-2

 

Tous ces podcasts sont réalisés par des bénévoles. Ils sont gratuits et accessibles à tous. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vivre. Vous pouvez faire un don sur Helloasso (ou sur Tipeee) ou adhérer à l’asso BSG.

 

Si vous aimez nos productions, partagez nos liens et abonnez-vous! Profitez-en pour nous laisser des étoiles et surtout un avis sur Apple Podcast, Spotify et les autres applis d’écoutes. Grâce à vos avis, nous serons plus visibles. Grand merci :)

 

Nous proposons des conférences et animons des tables rondes pour diffuser la connaissance sur le Vivant et la biodiversité dans les écoles, les universités et les entreprises.

 

Nous cherchons des partenaires : contact@baleinesousgravillon.com

Description

Seules 2% de toutes les espèces animales seraient monogames. La monogamie est très fréquente chez les oiseaux, où la vie conjugale concerne 90% des espèces ! En revanche chez les mammifères, elle ne dépasserait pas... 9%. 30% des primates sont monogames.

 

Quels sont les avantages de la monogamie ? Il y en aurait 3 :

  • Améliorer des soins parentaux
  • Ne pas dépenser d'énergie à conquérir à chaque fois une nouvelle femelle
  • Éviter les infanticides

Le mâle reste avec la femelle, veille au grain, et l’empêche de batifoler avec un concurrent. Le couple partage également les tâches pour élever la progéniture et il défend conjointement les jeunes contre les prédateurs.

 

Le biologiste Thierry Lodé, spécialiste de la sexualité des animaux, rappelle cependant que la monogamie n’empêche pas l’infidélité. Il existe un gradient avec des espèces qui sont plus ou moins monogames, et d’autres qui sont très polygynes (l'inverse de monogame).

 

D’un point de vue évolutif, la polygynie permet aux espèces concernées de ne pas mettre tous leurs gènes dans le même panier génétique. Cela a pour effet d’augmenter la diversité génétique de la descendance.

_______

 

🐳 Notre but est de faire connaître le Vivant, pour mieux donner envie de le protéger. 

 

Sous notre Gravillon vous trouverez... 4 podcasts, 1 site, 1 compte Instagram, 1 page + 1 groupe Facebook et 1 asso dédiés au Vivant :

https://baleinesousgravillon.com/liens-2

 

Tous ces podcasts sont réalisés par des bénévoles. Ils sont gratuits et accessibles à tous. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vivre. Vous pouvez faire un don sur Helloasso (ou sur Tipeee) ou adhérer à l’asso BSG.

 

Si vous aimez nos productions, partagez nos liens et abonnez-vous! Profitez-en pour nous laisser des étoiles et surtout un avis sur Apple Podcast, Spotify et les autres applis d’écoutes. Grâce à vos avis, nous serons plus visibles. Grand merci :)

 

Nous proposons des conférences et animons des tables rondes pour diffuser la connaissance sur le Vivant et la biodiversité dans les écoles, les universités et les entreprises.

 

Nous cherchons des partenaires : contact@baleinesousgravillon.com

Share

Embed

You may also like