undefined cover
undefined cover
SPÉCIAL ARBRES 6/8 : "Passe moi le sucre, je te donne le sel !" (Ernst Zürcher) cover
SPÉCIAL ARBRES 6/8 : "Passe moi le sucre, je te donne le sel !" (Ernst Zürcher) cover
Baleine sous Gravillon (BSG)

SPÉCIAL ARBRES 6/8 : "Passe moi le sucre, je te donne le sel !" (Ernst Zürcher)

SPÉCIAL ARBRES 6/8 : "Passe moi le sucre, je te donne le sel !" (Ernst Zürcher)

19min |26/11/2023
Play
undefined cover
undefined cover
SPÉCIAL ARBRES 6/8 : "Passe moi le sucre, je te donne le sel !" (Ernst Zürcher) cover
SPÉCIAL ARBRES 6/8 : "Passe moi le sucre, je te donne le sel !" (Ernst Zürcher) cover
Baleine sous Gravillon (BSG)

SPÉCIAL ARBRES 6/8 : "Passe moi le sucre, je te donne le sel !" (Ernst Zürcher)

SPÉCIAL ARBRES 6/8 : "Passe moi le sucre, je te donne le sel !" (Ernst Zürcher)

19min |26/11/2023
Play

Description

Le 26 novembre, c'est la journée mondiale de l'Olivier, un arbre chargé de symboles, dont la paix, qui souffre beaucoup ces derniers temps ... Pour réenchanter nos journées, nous rediffusons les 8 épisodes de notre série Arbres, avec Ernst Zürcher.


Le forestier allemand Peter Wohlleben, un confrère d’Ernst Zürcher, a expliqué, dans son best seller La vie secrète des arbres, qu’un gigantesque réseau de champignons microscopiques permettait aux arbres d’échanger des nutriments et des informations.


Ce réseau est surnommé le wood-wide web. Ces mycorhizes (du grec myco, "champignon" et rhiza, "racine") sont autant de petits tuyaux par lesquels les arbres sont reliés les uns aux autres.

 

Ainsi, loin de se gêner, champignons et arbres vivent en bonne harmonie. À tel point que les uns vivraient moins bien sans les autres.


Les champignons s’abreuvent de l’eau des racines des arbres. En échange, ils leur donnent 30 à 40 % des minéraux qu’ils captent (le sel), tandis que les racines de l’arbre leur apportent 20 à 40 % des glucides photosynthétisés (le sucre).

 

Lorsqu’un arbre est attaqué par des chenilles ou par un chevreuil, il avertit ses voisins. Les informations passent des branches aux racines, et d'individu en individu, via le réseau mycorhizien, à raison d’un centimètre par minute. En réaction, les arbres voisins peuvent se défendre, par exemple en fabriquant des tanins amers, qui rendront les feuilles immangeables.

 

Il existe d'autres types de contacts: un vieil arbre maladif peut être maintenu en vie par un voisin en bonne santé. De la même manière, les grands peuvent nourrir les plus petits qui ont moins de lumière. Même des espèces différentes pourraient s'entraider.

 

Ainsi, les arbres communiquent entre eux…

_______

 

🐳 Notre but est de faire connaître le Vivant, pour mieux donner envie de le protéger. 

 

Sous notre Gravillon vous trouverez... 4 podcasts, 1 site, 1 compte Instagram, 1 page + 1 groupe Facebook et 1 asso dédiés au Vivant :

https://baleinesousgravillon.com/liens-2

 

Tous ces podcasts sont réalisés par des bénévoles. Ils sont gratuits et accessibles à tous. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vivre. Vous pouvez faire un don sur Helloasso (ou sur Tipeee) ou adhérer à l’asso BSG.

 

Si vous aimez nos productions, partagez nos liens et abonnez-vous! Profitez-en pour nous laisser des étoiles et surtout un avis sur Apple Podcast, Spotify et les autres applis d’écoutes. Grâce à vos avis, nous serons plus visibles. Grand merci :)

 

Nous proposons des conférences et animons des tables rondes pour diffuser la connaissance sur le Vivant et la biodiversité dans les écoles, les universités et les entreprises.

 

Nous cherchons des partenaires : contact@baleinesousgravillon.com

Description

Le 26 novembre, c'est la journée mondiale de l'Olivier, un arbre chargé de symboles, dont la paix, qui souffre beaucoup ces derniers temps ... Pour réenchanter nos journées, nous rediffusons les 8 épisodes de notre série Arbres, avec Ernst Zürcher.


Le forestier allemand Peter Wohlleben, un confrère d’Ernst Zürcher, a expliqué, dans son best seller La vie secrète des arbres, qu’un gigantesque réseau de champignons microscopiques permettait aux arbres d’échanger des nutriments et des informations.


Ce réseau est surnommé le wood-wide web. Ces mycorhizes (du grec myco, "champignon" et rhiza, "racine") sont autant de petits tuyaux par lesquels les arbres sont reliés les uns aux autres.

 

Ainsi, loin de se gêner, champignons et arbres vivent en bonne harmonie. À tel point que les uns vivraient moins bien sans les autres.


Les champignons s’abreuvent de l’eau des racines des arbres. En échange, ils leur donnent 30 à 40 % des minéraux qu’ils captent (le sel), tandis que les racines de l’arbre leur apportent 20 à 40 % des glucides photosynthétisés (le sucre).

 

Lorsqu’un arbre est attaqué par des chenilles ou par un chevreuil, il avertit ses voisins. Les informations passent des branches aux racines, et d'individu en individu, via le réseau mycorhizien, à raison d’un centimètre par minute. En réaction, les arbres voisins peuvent se défendre, par exemple en fabriquant des tanins amers, qui rendront les feuilles immangeables.

 

Il existe d'autres types de contacts: un vieil arbre maladif peut être maintenu en vie par un voisin en bonne santé. De la même manière, les grands peuvent nourrir les plus petits qui ont moins de lumière. Même des espèces différentes pourraient s'entraider.

 

Ainsi, les arbres communiquent entre eux…

_______

 

🐳 Notre but est de faire connaître le Vivant, pour mieux donner envie de le protéger. 

 

Sous notre Gravillon vous trouverez... 4 podcasts, 1 site, 1 compte Instagram, 1 page + 1 groupe Facebook et 1 asso dédiés au Vivant :

https://baleinesousgravillon.com/liens-2

 

Tous ces podcasts sont réalisés par des bénévoles. Ils sont gratuits et accessibles à tous. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vivre. Vous pouvez faire un don sur Helloasso (ou sur Tipeee) ou adhérer à l’asso BSG.

 

Si vous aimez nos productions, partagez nos liens et abonnez-vous! Profitez-en pour nous laisser des étoiles et surtout un avis sur Apple Podcast, Spotify et les autres applis d’écoutes. Grâce à vos avis, nous serons plus visibles. Grand merci :)

 

Nous proposons des conférences et animons des tables rondes pour diffuser la connaissance sur le Vivant et la biodiversité dans les écoles, les universités et les entreprises.

 

Nous cherchons des partenaires : contact@baleinesousgravillon.com

Share

Embed

You may also like

Description

Le 26 novembre, c'est la journée mondiale de l'Olivier, un arbre chargé de symboles, dont la paix, qui souffre beaucoup ces derniers temps ... Pour réenchanter nos journées, nous rediffusons les 8 épisodes de notre série Arbres, avec Ernst Zürcher.


Le forestier allemand Peter Wohlleben, un confrère d’Ernst Zürcher, a expliqué, dans son best seller La vie secrète des arbres, qu’un gigantesque réseau de champignons microscopiques permettait aux arbres d’échanger des nutriments et des informations.


Ce réseau est surnommé le wood-wide web. Ces mycorhizes (du grec myco, "champignon" et rhiza, "racine") sont autant de petits tuyaux par lesquels les arbres sont reliés les uns aux autres.

 

Ainsi, loin de se gêner, champignons et arbres vivent en bonne harmonie. À tel point que les uns vivraient moins bien sans les autres.


Les champignons s’abreuvent de l’eau des racines des arbres. En échange, ils leur donnent 30 à 40 % des minéraux qu’ils captent (le sel), tandis que les racines de l’arbre leur apportent 20 à 40 % des glucides photosynthétisés (le sucre).

 

Lorsqu’un arbre est attaqué par des chenilles ou par un chevreuil, il avertit ses voisins. Les informations passent des branches aux racines, et d'individu en individu, via le réseau mycorhizien, à raison d’un centimètre par minute. En réaction, les arbres voisins peuvent se défendre, par exemple en fabriquant des tanins amers, qui rendront les feuilles immangeables.

 

Il existe d'autres types de contacts: un vieil arbre maladif peut être maintenu en vie par un voisin en bonne santé. De la même manière, les grands peuvent nourrir les plus petits qui ont moins de lumière. Même des espèces différentes pourraient s'entraider.

 

Ainsi, les arbres communiquent entre eux…

_______

 

🐳 Notre but est de faire connaître le Vivant, pour mieux donner envie de le protéger. 

 

Sous notre Gravillon vous trouverez... 4 podcasts, 1 site, 1 compte Instagram, 1 page + 1 groupe Facebook et 1 asso dédiés au Vivant :

https://baleinesousgravillon.com/liens-2

 

Tous ces podcasts sont réalisés par des bénévoles. Ils sont gratuits et accessibles à tous. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vivre. Vous pouvez faire un don sur Helloasso (ou sur Tipeee) ou adhérer à l’asso BSG.

 

Si vous aimez nos productions, partagez nos liens et abonnez-vous! Profitez-en pour nous laisser des étoiles et surtout un avis sur Apple Podcast, Spotify et les autres applis d’écoutes. Grâce à vos avis, nous serons plus visibles. Grand merci :)

 

Nous proposons des conférences et animons des tables rondes pour diffuser la connaissance sur le Vivant et la biodiversité dans les écoles, les universités et les entreprises.

 

Nous cherchons des partenaires : contact@baleinesousgravillon.com

Description

Le 26 novembre, c'est la journée mondiale de l'Olivier, un arbre chargé de symboles, dont la paix, qui souffre beaucoup ces derniers temps ... Pour réenchanter nos journées, nous rediffusons les 8 épisodes de notre série Arbres, avec Ernst Zürcher.


Le forestier allemand Peter Wohlleben, un confrère d’Ernst Zürcher, a expliqué, dans son best seller La vie secrète des arbres, qu’un gigantesque réseau de champignons microscopiques permettait aux arbres d’échanger des nutriments et des informations.


Ce réseau est surnommé le wood-wide web. Ces mycorhizes (du grec myco, "champignon" et rhiza, "racine") sont autant de petits tuyaux par lesquels les arbres sont reliés les uns aux autres.

 

Ainsi, loin de se gêner, champignons et arbres vivent en bonne harmonie. À tel point que les uns vivraient moins bien sans les autres.


Les champignons s’abreuvent de l’eau des racines des arbres. En échange, ils leur donnent 30 à 40 % des minéraux qu’ils captent (le sel), tandis que les racines de l’arbre leur apportent 20 à 40 % des glucides photosynthétisés (le sucre).

 

Lorsqu’un arbre est attaqué par des chenilles ou par un chevreuil, il avertit ses voisins. Les informations passent des branches aux racines, et d'individu en individu, via le réseau mycorhizien, à raison d’un centimètre par minute. En réaction, les arbres voisins peuvent se défendre, par exemple en fabriquant des tanins amers, qui rendront les feuilles immangeables.

 

Il existe d'autres types de contacts: un vieil arbre maladif peut être maintenu en vie par un voisin en bonne santé. De la même manière, les grands peuvent nourrir les plus petits qui ont moins de lumière. Même des espèces différentes pourraient s'entraider.

 

Ainsi, les arbres communiquent entre eux…

_______

 

🐳 Notre but est de faire connaître le Vivant, pour mieux donner envie de le protéger. 

 

Sous notre Gravillon vous trouverez... 4 podcasts, 1 site, 1 compte Instagram, 1 page + 1 groupe Facebook et 1 asso dédiés au Vivant :

https://baleinesousgravillon.com/liens-2

 

Tous ces podcasts sont réalisés par des bénévoles. Ils sont gratuits et accessibles à tous. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vivre. Vous pouvez faire un don sur Helloasso (ou sur Tipeee) ou adhérer à l’asso BSG.

 

Si vous aimez nos productions, partagez nos liens et abonnez-vous! Profitez-en pour nous laisser des étoiles et surtout un avis sur Apple Podcast, Spotify et les autres applis d’écoutes. Grâce à vos avis, nous serons plus visibles. Grand merci :)

 

Nous proposons des conférences et animons des tables rondes pour diffuser la connaissance sur le Vivant et la biodiversité dans les écoles, les universités et les entreprises.

 

Nous cherchons des partenaires : contact@baleinesousgravillon.com

Share

Embed

You may also like