undefined cover
undefined cover
SPÉCIAL HYPERTOURISME 2/4 : Le cas d'école de l'Antarctique cover
SPÉCIAL HYPERTOURISME 2/4 : Le cas d'école de l'Antarctique cover
Baleine sous Gravillon (BSG)

SPÉCIAL HYPERTOURISME 2/4 : Le cas d'école de l'Antarctique

SPÉCIAL HYPERTOURISME 2/4 : Le cas d'école de l'Antarctique

36min |13/08/1991
Play
undefined cover
undefined cover
SPÉCIAL HYPERTOURISME 2/4 : Le cas d'école de l'Antarctique cover
SPÉCIAL HYPERTOURISME 2/4 : Le cas d'école de l'Antarctique cover
Baleine sous Gravillon (BSG)

SPÉCIAL HYPERTOURISME 2/4 : Le cas d'école de l'Antarctique

SPÉCIAL HYPERTOURISME 2/4 : Le cas d'école de l'Antarctique

36min |13/08/1991
Play

Description

La massification du tourisme en Antarctique inquiète les scientifiques. Le tourisme entraîne des rejets accidentels de déchets, de la pollution, des collisions avec la faune ou des nuisances sonores… entre autres.

Le tourisme représente 67% des visites des sites antarctiques, loin devant la recherche, 21%, et la pêche, 7%. Ces bateaux transportent plus de 70 000 voyageurs provenant de 1 500 ports à travers le monde.

Ces expéditions sont facturées jusqu’à 15 000 euros, et réservées à une élite. Les passagers sont selon le journaliste Guiv Anquetil “surtout de riches retraités qui viennent voir les derniers soubresauts du Vivant, que leur enfants ne verront plus. Ces voyages accélèrent cyniquement l’effondrement.”

Il y a aussi la question des passagers clandestins, comme les moules, les balanes, les crabes et les algues. Les règles des voyagistes sont très strictes à bord des bateaux, comme le détaille Kris, mais insuffisantes concernant les coques et les eaux de ballast.

Ce “biofouling” peut survivre dans les eaux polaires et se propager, menaçant ainsi la vie marine locale. Leur filtrage de l’eau modifie la chaîne alimentaire marine ainsi que la chimie de l’eau qui les entoure.

Les espèces indigènes de l’Antarctique sont fragiles car isolées depuis 30 derniers millions d’années.

_______

Kris de Bardia est guide animalier dans le Parc de Bardia au Népal. Après 20 ans dans les forêts et les savanes d’Asie, il reprend son sac à dos et devient guide en Laponie, en Arctique et en Antarctique.

Adeline Lobbes est guide de brousse en Afrique de l’Est et en Afrique australe. Elle connaît entre autres le Serengeti, le Masaï Mara, le parc Kruger... comme son jardin.

Marc Mortelmans est l’hôte des Podcasts Baleine sous Gravillon. Il a travaillé 5 ans comme prof de plongée en Égypte (mer Rouge, Yucatan, Honduras, Costa Rica, Galapagos) et 6 ans comme guide d’expéditions de montagne dans les Andes.

_______


En lien avec ce débat sur l’impact du tourisme sur le Vivant, réécoutez les épisodes sur le rapport Homme / Nature avec Gilles Vervisch

https://bit.ly/homme-nature3_BSG

https://bit.ly/homme-nature2_BSG

https://bit.ly/homme-nature1_BSG

Les épisodes avec Kris de Bardia sur le Népal, l’Arctique, l’Antarctique et la Laponie:

https://bit.ly/kris-bardia3_BSG

https://bit.ly/kris-bardia2_BSG

https://bit.ly/kris-bardia1_BSG

Les épisodes Animaux d’Afrique avec Adeline Lobbes:

https://bit.ly/ax_Afriq8_orycterope_BSG

https://bit.ly/ax_Afriq7_babouins_BSGa

https://bit.ly/ax_Afriq6_chimpanzes_BSG

https://bit.ly/ax_Afriq5_lycaons_BSG

https://bit.ly/ax_Afriq4_pygargues_BSG

https://bit.ly/ax_Afriq3_hippo_BSG

https://bit.ly/ax_Afriq2_girafes_BSG

https://bit.ly/ax_Afriq1_elephants_BSG

Les épisodes Grands reportages animaliers avec Olivier Gasselin:

https://bit.ly/reportage4_dauphin_risso_BSG

https://bit.ly/reportage3_panthere_neige_BSG

https://bit.ly/reportage2_panda_BSG

https://bit.ly/reportage1_ours_BSG

_______

🐳 Notre but est de faire connaître le Vivant, pour mieux donner envie de le protéger. 

 

Sous notre Gravillon vous trouverez... 4 podcasts, 1 site, 1 compte Instagram, 1 page + 1 groupe Facebook et 1 asso dédiés au Vivant :

https://baleinesousgravillon.com/liens-2

 

Tous ces podcasts sont réalisés par des bénévoles. Ils sont gratuits et accessibles à tous. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vivre. Vous pouvez faire un don sur Helloasso (ou sur Tipeee) ou adhérer à l’asso BSG.

 

Si vous aimez nos productions, partagez nos liens et abonnez-vous! Profitez-en pour nous laisser des étoiles et surtout un avis sur Apple Podcast, Spotify et les autres applis d’écoutes. Grâce à vos avis, nous serons plus visibles. Grand merci :)

 

Nous proposons des conférences et animons des tables rondes pour diffuser la connaissance sur le Vivant et la biodiversité dans les écoles, les universités et les entreprises.

 

Nous cherchons des partenaires : contact@baleinesousgravillon.com

Description

La massification du tourisme en Antarctique inquiète les scientifiques. Le tourisme entraîne des rejets accidentels de déchets, de la pollution, des collisions avec la faune ou des nuisances sonores… entre autres.

Le tourisme représente 67% des visites des sites antarctiques, loin devant la recherche, 21%, et la pêche, 7%. Ces bateaux transportent plus de 70 000 voyageurs provenant de 1 500 ports à travers le monde.

Ces expéditions sont facturées jusqu’à 15 000 euros, et réservées à une élite. Les passagers sont selon le journaliste Guiv Anquetil “surtout de riches retraités qui viennent voir les derniers soubresauts du Vivant, que leur enfants ne verront plus. Ces voyages accélèrent cyniquement l’effondrement.”

Il y a aussi la question des passagers clandestins, comme les moules, les balanes, les crabes et les algues. Les règles des voyagistes sont très strictes à bord des bateaux, comme le détaille Kris, mais insuffisantes concernant les coques et les eaux de ballast.

Ce “biofouling” peut survivre dans les eaux polaires et se propager, menaçant ainsi la vie marine locale. Leur filtrage de l’eau modifie la chaîne alimentaire marine ainsi que la chimie de l’eau qui les entoure.

Les espèces indigènes de l’Antarctique sont fragiles car isolées depuis 30 derniers millions d’années.

_______

Kris de Bardia est guide animalier dans le Parc de Bardia au Népal. Après 20 ans dans les forêts et les savanes d’Asie, il reprend son sac à dos et devient guide en Laponie, en Arctique et en Antarctique.

Adeline Lobbes est guide de brousse en Afrique de l’Est et en Afrique australe. Elle connaît entre autres le Serengeti, le Masaï Mara, le parc Kruger... comme son jardin.

Marc Mortelmans est l’hôte des Podcasts Baleine sous Gravillon. Il a travaillé 5 ans comme prof de plongée en Égypte (mer Rouge, Yucatan, Honduras, Costa Rica, Galapagos) et 6 ans comme guide d’expéditions de montagne dans les Andes.

_______


En lien avec ce débat sur l’impact du tourisme sur le Vivant, réécoutez les épisodes sur le rapport Homme / Nature avec Gilles Vervisch

https://bit.ly/homme-nature3_BSG

https://bit.ly/homme-nature2_BSG

https://bit.ly/homme-nature1_BSG

Les épisodes avec Kris de Bardia sur le Népal, l’Arctique, l’Antarctique et la Laponie:

https://bit.ly/kris-bardia3_BSG

https://bit.ly/kris-bardia2_BSG

https://bit.ly/kris-bardia1_BSG

Les épisodes Animaux d’Afrique avec Adeline Lobbes:

https://bit.ly/ax_Afriq8_orycterope_BSG

https://bit.ly/ax_Afriq7_babouins_BSGa

https://bit.ly/ax_Afriq6_chimpanzes_BSG

https://bit.ly/ax_Afriq5_lycaons_BSG

https://bit.ly/ax_Afriq4_pygargues_BSG

https://bit.ly/ax_Afriq3_hippo_BSG

https://bit.ly/ax_Afriq2_girafes_BSG

https://bit.ly/ax_Afriq1_elephants_BSG

Les épisodes Grands reportages animaliers avec Olivier Gasselin:

https://bit.ly/reportage4_dauphin_risso_BSG

https://bit.ly/reportage3_panthere_neige_BSG

https://bit.ly/reportage2_panda_BSG

https://bit.ly/reportage1_ours_BSG

_______

🐳 Notre but est de faire connaître le Vivant, pour mieux donner envie de le protéger. 

 

Sous notre Gravillon vous trouverez... 4 podcasts, 1 site, 1 compte Instagram, 1 page + 1 groupe Facebook et 1 asso dédiés au Vivant :

https://baleinesousgravillon.com/liens-2

 

Tous ces podcasts sont réalisés par des bénévoles. Ils sont gratuits et accessibles à tous. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vivre. Vous pouvez faire un don sur Helloasso (ou sur Tipeee) ou adhérer à l’asso BSG.

 

Si vous aimez nos productions, partagez nos liens et abonnez-vous! Profitez-en pour nous laisser des étoiles et surtout un avis sur Apple Podcast, Spotify et les autres applis d’écoutes. Grâce à vos avis, nous serons plus visibles. Grand merci :)

 

Nous proposons des conférences et animons des tables rondes pour diffuser la connaissance sur le Vivant et la biodiversité dans les écoles, les universités et les entreprises.

 

Nous cherchons des partenaires : contact@baleinesousgravillon.com

You may also like

Description

La massification du tourisme en Antarctique inquiète les scientifiques. Le tourisme entraîne des rejets accidentels de déchets, de la pollution, des collisions avec la faune ou des nuisances sonores… entre autres.

Le tourisme représente 67% des visites des sites antarctiques, loin devant la recherche, 21%, et la pêche, 7%. Ces bateaux transportent plus de 70 000 voyageurs provenant de 1 500 ports à travers le monde.

Ces expéditions sont facturées jusqu’à 15 000 euros, et réservées à une élite. Les passagers sont selon le journaliste Guiv Anquetil “surtout de riches retraités qui viennent voir les derniers soubresauts du Vivant, que leur enfants ne verront plus. Ces voyages accélèrent cyniquement l’effondrement.”

Il y a aussi la question des passagers clandestins, comme les moules, les balanes, les crabes et les algues. Les règles des voyagistes sont très strictes à bord des bateaux, comme le détaille Kris, mais insuffisantes concernant les coques et les eaux de ballast.

Ce “biofouling” peut survivre dans les eaux polaires et se propager, menaçant ainsi la vie marine locale. Leur filtrage de l’eau modifie la chaîne alimentaire marine ainsi que la chimie de l’eau qui les entoure.

Les espèces indigènes de l’Antarctique sont fragiles car isolées depuis 30 derniers millions d’années.

_______

Kris de Bardia est guide animalier dans le Parc de Bardia au Népal. Après 20 ans dans les forêts et les savanes d’Asie, il reprend son sac à dos et devient guide en Laponie, en Arctique et en Antarctique.

Adeline Lobbes est guide de brousse en Afrique de l’Est et en Afrique australe. Elle connaît entre autres le Serengeti, le Masaï Mara, le parc Kruger... comme son jardin.

Marc Mortelmans est l’hôte des Podcasts Baleine sous Gravillon. Il a travaillé 5 ans comme prof de plongée en Égypte (mer Rouge, Yucatan, Honduras, Costa Rica, Galapagos) et 6 ans comme guide d’expéditions de montagne dans les Andes.

_______


En lien avec ce débat sur l’impact du tourisme sur le Vivant, réécoutez les épisodes sur le rapport Homme / Nature avec Gilles Vervisch

https://bit.ly/homme-nature3_BSG

https://bit.ly/homme-nature2_BSG

https://bit.ly/homme-nature1_BSG

Les épisodes avec Kris de Bardia sur le Népal, l’Arctique, l’Antarctique et la Laponie:

https://bit.ly/kris-bardia3_BSG

https://bit.ly/kris-bardia2_BSG

https://bit.ly/kris-bardia1_BSG

Les épisodes Animaux d’Afrique avec Adeline Lobbes:

https://bit.ly/ax_Afriq8_orycterope_BSG

https://bit.ly/ax_Afriq7_babouins_BSGa

https://bit.ly/ax_Afriq6_chimpanzes_BSG

https://bit.ly/ax_Afriq5_lycaons_BSG

https://bit.ly/ax_Afriq4_pygargues_BSG

https://bit.ly/ax_Afriq3_hippo_BSG

https://bit.ly/ax_Afriq2_girafes_BSG

https://bit.ly/ax_Afriq1_elephants_BSG

Les épisodes Grands reportages animaliers avec Olivier Gasselin:

https://bit.ly/reportage4_dauphin_risso_BSG

https://bit.ly/reportage3_panthere_neige_BSG

https://bit.ly/reportage2_panda_BSG

https://bit.ly/reportage1_ours_BSG

_______

🐳 Notre but est de faire connaître le Vivant, pour mieux donner envie de le protéger. 

 

Sous notre Gravillon vous trouverez... 4 podcasts, 1 site, 1 compte Instagram, 1 page + 1 groupe Facebook et 1 asso dédiés au Vivant :

https://baleinesousgravillon.com/liens-2

 

Tous ces podcasts sont réalisés par des bénévoles. Ils sont gratuits et accessibles à tous. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vivre. Vous pouvez faire un don sur Helloasso (ou sur Tipeee) ou adhérer à l’asso BSG.

 

Si vous aimez nos productions, partagez nos liens et abonnez-vous! Profitez-en pour nous laisser des étoiles et surtout un avis sur Apple Podcast, Spotify et les autres applis d’écoutes. Grâce à vos avis, nous serons plus visibles. Grand merci :)

 

Nous proposons des conférences et animons des tables rondes pour diffuser la connaissance sur le Vivant et la biodiversité dans les écoles, les universités et les entreprises.

 

Nous cherchons des partenaires : contact@baleinesousgravillon.com

Description

La massification du tourisme en Antarctique inquiète les scientifiques. Le tourisme entraîne des rejets accidentels de déchets, de la pollution, des collisions avec la faune ou des nuisances sonores… entre autres.

Le tourisme représente 67% des visites des sites antarctiques, loin devant la recherche, 21%, et la pêche, 7%. Ces bateaux transportent plus de 70 000 voyageurs provenant de 1 500 ports à travers le monde.

Ces expéditions sont facturées jusqu’à 15 000 euros, et réservées à une élite. Les passagers sont selon le journaliste Guiv Anquetil “surtout de riches retraités qui viennent voir les derniers soubresauts du Vivant, que leur enfants ne verront plus. Ces voyages accélèrent cyniquement l’effondrement.”

Il y a aussi la question des passagers clandestins, comme les moules, les balanes, les crabes et les algues. Les règles des voyagistes sont très strictes à bord des bateaux, comme le détaille Kris, mais insuffisantes concernant les coques et les eaux de ballast.

Ce “biofouling” peut survivre dans les eaux polaires et se propager, menaçant ainsi la vie marine locale. Leur filtrage de l’eau modifie la chaîne alimentaire marine ainsi que la chimie de l’eau qui les entoure.

Les espèces indigènes de l’Antarctique sont fragiles car isolées depuis 30 derniers millions d’années.

_______

Kris de Bardia est guide animalier dans le Parc de Bardia au Népal. Après 20 ans dans les forêts et les savanes d’Asie, il reprend son sac à dos et devient guide en Laponie, en Arctique et en Antarctique.

Adeline Lobbes est guide de brousse en Afrique de l’Est et en Afrique australe. Elle connaît entre autres le Serengeti, le Masaï Mara, le parc Kruger... comme son jardin.

Marc Mortelmans est l’hôte des Podcasts Baleine sous Gravillon. Il a travaillé 5 ans comme prof de plongée en Égypte (mer Rouge, Yucatan, Honduras, Costa Rica, Galapagos) et 6 ans comme guide d’expéditions de montagne dans les Andes.

_______


En lien avec ce débat sur l’impact du tourisme sur le Vivant, réécoutez les épisodes sur le rapport Homme / Nature avec Gilles Vervisch

https://bit.ly/homme-nature3_BSG

https://bit.ly/homme-nature2_BSG

https://bit.ly/homme-nature1_BSG

Les épisodes avec Kris de Bardia sur le Népal, l’Arctique, l’Antarctique et la Laponie:

https://bit.ly/kris-bardia3_BSG

https://bit.ly/kris-bardia2_BSG

https://bit.ly/kris-bardia1_BSG

Les épisodes Animaux d’Afrique avec Adeline Lobbes:

https://bit.ly/ax_Afriq8_orycterope_BSG

https://bit.ly/ax_Afriq7_babouins_BSGa

https://bit.ly/ax_Afriq6_chimpanzes_BSG

https://bit.ly/ax_Afriq5_lycaons_BSG

https://bit.ly/ax_Afriq4_pygargues_BSG

https://bit.ly/ax_Afriq3_hippo_BSG

https://bit.ly/ax_Afriq2_girafes_BSG

https://bit.ly/ax_Afriq1_elephants_BSG

Les épisodes Grands reportages animaliers avec Olivier Gasselin:

https://bit.ly/reportage4_dauphin_risso_BSG

https://bit.ly/reportage3_panthere_neige_BSG

https://bit.ly/reportage2_panda_BSG

https://bit.ly/reportage1_ours_BSG

_______

🐳 Notre but est de faire connaître le Vivant, pour mieux donner envie de le protéger. 

 

Sous notre Gravillon vous trouverez... 4 podcasts, 1 site, 1 compte Instagram, 1 page + 1 groupe Facebook et 1 asso dédiés au Vivant :

https://baleinesousgravillon.com/liens-2

 

Tous ces podcasts sont réalisés par des bénévoles. Ils sont gratuits et accessibles à tous. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vivre. Vous pouvez faire un don sur Helloasso (ou sur Tipeee) ou adhérer à l’asso BSG.

 

Si vous aimez nos productions, partagez nos liens et abonnez-vous! Profitez-en pour nous laisser des étoiles et surtout un avis sur Apple Podcast, Spotify et les autres applis d’écoutes. Grâce à vos avis, nous serons plus visibles. Grand merci :)

 

Nous proposons des conférences et animons des tables rondes pour diffuser la connaissance sur le Vivant et la biodiversité dans les écoles, les universités et les entreprises.

 

Nous cherchons des partenaires : contact@baleinesousgravillon.com

You may also like