undefined cover
undefined cover
#07 - Johann Charrier - PDG Parlym Group (160 M€ de CA) - Audace, visions et opportunisme face au défi de la croissance cover
#07 - Johann Charrier - PDG Parlym Group (160 M€ de CA) - Audace, visions et opportunisme face au défi de la croissance cover
Destination Croissance

#07 - Johann Charrier - PDG Parlym Group (160 M€ de CA) - Audace, visions et opportunisme face au défi de la croissance

#07 - Johann Charrier - PDG Parlym Group (160 M€ de CA) - Audace, visions et opportunisme face au défi de la croissance

1h20 |21/02/2023
Play
undefined cover
undefined cover
#07 - Johann Charrier - PDG Parlym Group (160 M€ de CA) - Audace, visions et opportunisme face au défi de la croissance cover
#07 - Johann Charrier - PDG Parlym Group (160 M€ de CA) - Audace, visions et opportunisme face au défi de la croissance cover
Destination Croissance

#07 - Johann Charrier - PDG Parlym Group (160 M€ de CA) - Audace, visions et opportunisme face au défi de la croissance

#07 - Johann Charrier - PDG Parlym Group (160 M€ de CA) - Audace, visions et opportunisme face au défi de la croissance

1h20 |21/02/2023
Play

Description

Johann  a grandi et vécu une grande partie de sa vie en Côte d’Ivoire. Vivre en dehors du temps et loin de l’omniprésence des réseaux et des informations lui a permis de toucher à une forme de liberté d’aventure.

En 1989, il rentre en France pour se « reconnecter » à la réalité du monde. 

  

Pendant ses études de sciences et mathématiques, il se retrouve propulsé à la gestion de plusieurs associations au sein de la fac et face aux contraintes que cela procure. Il tire de cette expérience de nombreux apprentissages sur le rapport avec l’autorité, la réalité du monde du travail, le management, le rapport à l’autre etc. 

  

Très amoureux du continent Africain, Johann retourne en Côte d’Ivoire en 1999 en plein coup d’Etat. Il rejoint Parlym (contraction de Paris, Lyon, Marseille), crée par son père Bernard Charrier, Dominique Legrand et Jean-Pierre Deboes. A ses débuts, la société agissait comme bureau d’études généraliste mais s’est rapidement imposée sur le secteur pétrolier/raffinage et gaz. 

Peinant à trouver sa place, Johann doit prouver à tous, sans cesse, que sans diplôme d’ingénieur il peut quand même réussir. Cette forme de motivation lui a permis de se focaliser sur l’essentiel qu’est le développement du business. 

 

En 2003, il prend la direction de la filiale en Côte d’Ivoire et se fait une place au sein de l’actionnariat en rachetant une à une des parts du Groupe. 

Les années 2000 sont très florissantes et structurantes pour Parlym puisque de nouveaux actionnaires, comme Nathalie Charrier, Olivier Tahon, Eric Champ et Christophe Arzano, rejoignent le Groupe et de gros contrats sont remportés, notamment celui de la fourniture de 400 Km de Pipeline à Abidjan en Côte d’Ivoire, représentant deux fois le chiffre d’affaires de l’époque. 

 

En 2011, les fondateurs se retirent du Groupe et s’en suit une période de structuration dans laquelle Johann prend le rôle de Président et d’actionnaire majoritaire depuis l’Afrique. 

Confronté à une crise politico-militaire et à un changement de régime, le pays s’embrase. Face aux poids des tensions, du pilotage du Groupe à distance et à l’insistance de ses associés, Johann décide en 2014 de rentrer en France pour écrire la nouvelle aventure du Groupe Parlym.  

 

Avec Johann, nous avons également évoqué sa vision du Groupe en 2014, la structuration et la réorganisation opérationnelle et actionnariale, la gestion du changement de génération, de consolidation, du positionnement du PDG au sein du Groupe et de transition énergétique avec le partenariat avec Enogia .  

  

Parlym Group c’est :  

- 50 ans d’existence 

- 160 M€ de CA 

- +1 000 collaborateurs 

- Présence dans 45 pays 

- 17 filiales  

Description

Johann  a grandi et vécu une grande partie de sa vie en Côte d’Ivoire. Vivre en dehors du temps et loin de l’omniprésence des réseaux et des informations lui a permis de toucher à une forme de liberté d’aventure.

En 1989, il rentre en France pour se « reconnecter » à la réalité du monde. 

  

Pendant ses études de sciences et mathématiques, il se retrouve propulsé à la gestion de plusieurs associations au sein de la fac et face aux contraintes que cela procure. Il tire de cette expérience de nombreux apprentissages sur le rapport avec l’autorité, la réalité du monde du travail, le management, le rapport à l’autre etc. 

  

Très amoureux du continent Africain, Johann retourne en Côte d’Ivoire en 1999 en plein coup d’Etat. Il rejoint Parlym (contraction de Paris, Lyon, Marseille), crée par son père Bernard Charrier, Dominique Legrand et Jean-Pierre Deboes. A ses débuts, la société agissait comme bureau d’études généraliste mais s’est rapidement imposée sur le secteur pétrolier/raffinage et gaz. 

Peinant à trouver sa place, Johann doit prouver à tous, sans cesse, que sans diplôme d’ingénieur il peut quand même réussir. Cette forme de motivation lui a permis de se focaliser sur l’essentiel qu’est le développement du business. 

 

En 2003, il prend la direction de la filiale en Côte d’Ivoire et se fait une place au sein de l’actionnariat en rachetant une à une des parts du Groupe. 

Les années 2000 sont très florissantes et structurantes pour Parlym puisque de nouveaux actionnaires, comme Nathalie Charrier, Olivier Tahon, Eric Champ et Christophe Arzano, rejoignent le Groupe et de gros contrats sont remportés, notamment celui de la fourniture de 400 Km de Pipeline à Abidjan en Côte d’Ivoire, représentant deux fois le chiffre d’affaires de l’époque. 

 

En 2011, les fondateurs se retirent du Groupe et s’en suit une période de structuration dans laquelle Johann prend le rôle de Président et d’actionnaire majoritaire depuis l’Afrique. 

Confronté à une crise politico-militaire et à un changement de régime, le pays s’embrase. Face aux poids des tensions, du pilotage du Groupe à distance et à l’insistance de ses associés, Johann décide en 2014 de rentrer en France pour écrire la nouvelle aventure du Groupe Parlym.  

 

Avec Johann, nous avons également évoqué sa vision du Groupe en 2014, la structuration et la réorganisation opérationnelle et actionnariale, la gestion du changement de génération, de consolidation, du positionnement du PDG au sein du Groupe et de transition énergétique avec le partenariat avec Enogia .  

  

Parlym Group c’est :  

- 50 ans d’existence 

- 160 M€ de CA 

- +1 000 collaborateurs 

- Présence dans 45 pays 

- 17 filiales  

Share

Embed

You may also like

Description

Johann  a grandi et vécu une grande partie de sa vie en Côte d’Ivoire. Vivre en dehors du temps et loin de l’omniprésence des réseaux et des informations lui a permis de toucher à une forme de liberté d’aventure.

En 1989, il rentre en France pour se « reconnecter » à la réalité du monde. 

  

Pendant ses études de sciences et mathématiques, il se retrouve propulsé à la gestion de plusieurs associations au sein de la fac et face aux contraintes que cela procure. Il tire de cette expérience de nombreux apprentissages sur le rapport avec l’autorité, la réalité du monde du travail, le management, le rapport à l’autre etc. 

  

Très amoureux du continent Africain, Johann retourne en Côte d’Ivoire en 1999 en plein coup d’Etat. Il rejoint Parlym (contraction de Paris, Lyon, Marseille), crée par son père Bernard Charrier, Dominique Legrand et Jean-Pierre Deboes. A ses débuts, la société agissait comme bureau d’études généraliste mais s’est rapidement imposée sur le secteur pétrolier/raffinage et gaz. 

Peinant à trouver sa place, Johann doit prouver à tous, sans cesse, que sans diplôme d’ingénieur il peut quand même réussir. Cette forme de motivation lui a permis de se focaliser sur l’essentiel qu’est le développement du business. 

 

En 2003, il prend la direction de la filiale en Côte d’Ivoire et se fait une place au sein de l’actionnariat en rachetant une à une des parts du Groupe. 

Les années 2000 sont très florissantes et structurantes pour Parlym puisque de nouveaux actionnaires, comme Nathalie Charrier, Olivier Tahon, Eric Champ et Christophe Arzano, rejoignent le Groupe et de gros contrats sont remportés, notamment celui de la fourniture de 400 Km de Pipeline à Abidjan en Côte d’Ivoire, représentant deux fois le chiffre d’affaires de l’époque. 

 

En 2011, les fondateurs se retirent du Groupe et s’en suit une période de structuration dans laquelle Johann prend le rôle de Président et d’actionnaire majoritaire depuis l’Afrique. 

Confronté à une crise politico-militaire et à un changement de régime, le pays s’embrase. Face aux poids des tensions, du pilotage du Groupe à distance et à l’insistance de ses associés, Johann décide en 2014 de rentrer en France pour écrire la nouvelle aventure du Groupe Parlym.  

 

Avec Johann, nous avons également évoqué sa vision du Groupe en 2014, la structuration et la réorganisation opérationnelle et actionnariale, la gestion du changement de génération, de consolidation, du positionnement du PDG au sein du Groupe et de transition énergétique avec le partenariat avec Enogia .  

  

Parlym Group c’est :  

- 50 ans d’existence 

- 160 M€ de CA 

- +1 000 collaborateurs 

- Présence dans 45 pays 

- 17 filiales  

Description

Johann  a grandi et vécu une grande partie de sa vie en Côte d’Ivoire. Vivre en dehors du temps et loin de l’omniprésence des réseaux et des informations lui a permis de toucher à une forme de liberté d’aventure.

En 1989, il rentre en France pour se « reconnecter » à la réalité du monde. 

  

Pendant ses études de sciences et mathématiques, il se retrouve propulsé à la gestion de plusieurs associations au sein de la fac et face aux contraintes que cela procure. Il tire de cette expérience de nombreux apprentissages sur le rapport avec l’autorité, la réalité du monde du travail, le management, le rapport à l’autre etc. 

  

Très amoureux du continent Africain, Johann retourne en Côte d’Ivoire en 1999 en plein coup d’Etat. Il rejoint Parlym (contraction de Paris, Lyon, Marseille), crée par son père Bernard Charrier, Dominique Legrand et Jean-Pierre Deboes. A ses débuts, la société agissait comme bureau d’études généraliste mais s’est rapidement imposée sur le secteur pétrolier/raffinage et gaz. 

Peinant à trouver sa place, Johann doit prouver à tous, sans cesse, que sans diplôme d’ingénieur il peut quand même réussir. Cette forme de motivation lui a permis de se focaliser sur l’essentiel qu’est le développement du business. 

 

En 2003, il prend la direction de la filiale en Côte d’Ivoire et se fait une place au sein de l’actionnariat en rachetant une à une des parts du Groupe. 

Les années 2000 sont très florissantes et structurantes pour Parlym puisque de nouveaux actionnaires, comme Nathalie Charrier, Olivier Tahon, Eric Champ et Christophe Arzano, rejoignent le Groupe et de gros contrats sont remportés, notamment celui de la fourniture de 400 Km de Pipeline à Abidjan en Côte d’Ivoire, représentant deux fois le chiffre d’affaires de l’époque. 

 

En 2011, les fondateurs se retirent du Groupe et s’en suit une période de structuration dans laquelle Johann prend le rôle de Président et d’actionnaire majoritaire depuis l’Afrique. 

Confronté à une crise politico-militaire et à un changement de régime, le pays s’embrase. Face aux poids des tensions, du pilotage du Groupe à distance et à l’insistance de ses associés, Johann décide en 2014 de rentrer en France pour écrire la nouvelle aventure du Groupe Parlym.  

 

Avec Johann, nous avons également évoqué sa vision du Groupe en 2014, la structuration et la réorganisation opérationnelle et actionnariale, la gestion du changement de génération, de consolidation, du positionnement du PDG au sein du Groupe et de transition énergétique avec le partenariat avec Enogia .  

  

Parlym Group c’est :  

- 50 ans d’existence 

- 160 M€ de CA 

- +1 000 collaborateurs 

- Présence dans 45 pays 

- 17 filiales  

Share

Embed

You may also like